Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 12:15

 

Les pays Africains  francophones qui paient la redevance coloniale pour une durée de 99 ans. CE SONT TOUS LES PAYS cfa-risés

French-military-bases-in-africa.png

Plusieurs pays africains continuent de payer un impôt colonial en 2014

Saviez-vous que beaucoup de pays africains continuent de payer de l’impôt colonial en France depuis leur indépendance jusqu’à aujourd’hui!

Lorsque Sékou Touré de Guinée a décidé en 1958 de sortir de l’empire colonial français, et a opté pour l’indépendance du pays, l’élite coloniale française à Paris était si furieux, et dans un acte historique de fureur, a tout détruit dans le pays qui représentait ce qu’ils appelaient les avantages de la colonisation française.

Trois mille Français ont quitté le pays, en prenant tous leurs biens et détruisant tout ce qui ne pouvait être déplacé: écoles, crèches, bâtiments de l’administration publique ont été émietté; voitures, livres, médicaments, instruments de l’institut de recherche, les tracteurs ont été écrasés et saboté; chevaux, vaches dans les fermes ont été tués, et de la nourriture dans les entrepôts ont été brûlés ou empoisonné.

Le but de cet acte scandaleux était d’envoyer un message clair à tous les autres colonies que les conséquences du rejet de la France serait très élevé.

Lentement la peur réparties creux de l’élite africaine, et aucun après les événements de Guinée n’a jamais trouvé le courage de suivre l’exemple de Sékou Touré, dont le slogan était

«Nous préférons la liberté dans la pauvreté à l’opulence dans l’esclavage.”

Sylvanus Olympio, le premier président de la République du Togo, un petit pays d’Afrique de l’Ouest, a trouvé une solution de juste milieu avec les Français.

Il ne veut pas que son pays continu une domination française, par conséquent, il a refusé de signer le pacte de colonisation que De Gaule  proposé, mais a accepté de payer une dette annuelle de la France pour les soi-disant avantages que le Togo a obtenu de la colonisation française.Ce sont les seules conditions pour les Français de ne pas détruire le pays avant de partir. Toutefois, le montant estimé par la France était si grand que le remboursement de la soi-disant «dette coloniale» était proche de 40% du budget du pays en 1963.

La situation financière du Togo nouvellement indépendant était très instable, de sorte afin de sortir de la situation, Olympio a décidé de sortir l’argent coloniale française FCFA (franc des colonies françaises d’Afrique), et délivrer la monnaie du pays.

Le 13 Janvier 1963, trois jours après, il a commencé à imprimer son pays de sa propre monnaie.Olympio a été tué par un ex français Légionnaire sergent de l’armée appelé  Etienne Gnassingbé  qui soi-disant reçu une prime de 612 dollars de l’ambassade française locale.

Le rêve de Olympio était de construire un pays indépendant et autonome.

Le 30 Juin 1962, Modiba Keita  , le premier président de la République du Mali, a décidé de se retirer de la coloniale FCFA de monnaie française qui a été imposée à 12 pays africains nouvellement indépendants. Pour le président malien, qui se penchait plus vers une économie socialiste, était un piège, un fardeau pour le développement du pays.

Le 19 Novembre 1968, comme, Olympio, Keita sera victime d’un coup d’Etat menée par un autre légionnaire français des Affaires étrangères ex, le lieutenant Moussa Traoré .

En fait, durant cette période turbulente des combats d’Afrique se libérer de la colonisation européenne, la France utilisaient à plusieurs reprises de nombreux anciens légionnaires étrangers  pour effectuer des coups contre les présidents élus:

  • - Au 1er Janvier 1966, Jean-Bedel Bokassa , un ex légionnaire français , portait un coup d’Etat contre David Dacko , le premier président de la République centrafricaine.
  • - Le 3 Janvier 1966,  Maurice Yaméogo , le premier président de la République de Haute-Volta, aujourd’hui appelé Burkina Faso, a été victime d’un coup porté par Aboubacar Sangoulé Lamizana , un ex légionnaire français qui a combattu avec les troupes françaises en Indonésie et en Algérie contre ces pays l’indépendance.
  • - Le 26 Octobre 1972  Mathieu Kérékou qui était un garde de sécurité au président  Hubert Maga , le premier président de la République du Bénin, a porté un coup d’Etat contre le président, après il a fréquenté les écoles militaires françaises de 1968 à 1970 .

En fait, au cours des 50 dernières années, un total de 67 coups d’Etat, dans 26 pays en Afrique, 16 de ces pays sont des ex-colonies françaises, ce qui signifie que 61% des coups d’Etat se sont déroulés en Afrique francophone.

 

Comme ces chiffres le démontrent, la France est tout à fait désespérée, mais actif à conserver une forte emprise sur ses colonies.

En Mars 2008, l’ancien président français Jacques Chirac a déclaré:

 

«Sans l’Afrique, la France va glisser vers le bas dans le rang de troisième puissance [du monde]“

 

Le prédécesseur de Jacques Chirac François Mitterrand déjà prophétisé en 1957 que:

 

 «Sans l’Afrique, la France n’aura pas d’histoire au 21e siècle”

 

14 pays africains sont obligés de payer une dette à la France

14 pays africains sont obligés par la France, via un pacte colonial, de mettre 85% de leurs réserves à la banque centrale de France sous contrôle du ministre français des finances.

En 2014, le Togo et 13 autres pays africains doivent encore payer la dette coloniale en France. Les dirigeants africains qui refusent sont tués ou victimes de coup d’Etat. Ceux qui obéissent sont soutenus et récompensés par la France avec style de vie somptueux, tandis que leurs gens endurent la misère et le désespoir.

C’est un système dénoncé par l’Union européenne, mais la France n’est pas prête à céder le système colonial met environ 500 milliards de dollars à la trésorerie annuelle de la France.

Nous accusons souvent les dirigeants africains de corruption et de servir les intérêts des nations occidentales à la place, mais il ya une explication claire de ce comportement. Ils se comportent ainsi parce qu’ils ont peur d’être tuer ou victime d’un coup d’Etat. Ils veulent une nation puissante pour les sauvegarder en cas d’agression ou de la difficulté. Mais, contrairement à une protection amical de la nation, la protection de l’Ouest est souvent offert en échange de ces dirigeants renoncent à servir leur propre peuple ou les intérêts des nations.

En 1958, effrayé des conséquences de son choix indépendance de la France, Léopold Sédar Senghor a déclaré:

“Le choix du peuple sénégalais, c’est l’indépendance, ils veulent qu’elle ait lieu seulement dans l’amitié avec la France, pas en litige.”

 

Voici les 11 principales composantes du pacte de colonisation qui dure depuis les années 1950:

 

# 1. La dette coloniale et les avantages pour la France

Les pays nouvellement «indépendants» doivent payer pour l’infrastructure construite par la France dans le pays pendant la colonisation.

# 2. Confiscation automatique des réserves nationales

Les pays africains doivent déposer leurs réserves monétaires nationales en France à la banque centrale.

La France récupèrent des réserves nationales de quatorze pays africains depuis 1961: Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Côte-d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo-Brazzaville, la Guinée équatoriale et le Gabon .

En bref, plus de 80% des réserves de change de ces pays africains sont déposées dans les « comptes d’opérations »contrôlés par le Trésor français. Les deux banques CFA sont africaines de nom, mais n’ont pas de politiques monétaires propres.

Le groupe est restreint à de hauts fonctionnaires du Trésor français qui connaissent les montants figurant dans les « comptes d’opérations » où ces fonds sont investis; ils sont interdits de divulguer des informations aux banques CFA ou les banques centrales des Etats africains. », écrit  le Dr Gary K. Busch

Il est maintenant estimé que la France quémande et reçoit près de 500 milliards aux pays africains dans sa trésorerie, et empêche ceux qui veulent jeter une lumière sur ce côté sombre de l’ancien empire.

Les pays africains n’ont pas accès à cet argent.

La France leur permet d’accéder à seulement 15% de l’argent dans une année donnée. S’ils ont besoin de plus que cela, ils doivent emprunter de l’argent supplémentaire à des taux commerciaux élevés.

Pour rendre les choses plus tragiques, la France impose un plafond sur le montant de l’argent que les pays pouvaient emprunter. Le plafond est fixé à 20% de leurs recettes publiques de l’année précédente. Si les pays ont besoin d’emprunter plus de 20% de leur propre argent, la France a un droit de veto.

L’ancien président français  Jacques Chirac  a récemment parlé de l’argent des pays africains dans les banques en France. Voici la vidéo où il s’exprime sur le système d’exploitation français. «Nous devons être honnêtes et reconnaître qu’une grande partie de l’argent dans nos banques viennent précisément de l’exploitation du continent africain.”

 

 

  


 


 

http://www.youtube.com/watch?v=OzPITL1WLY0#t=10

# 3. Droit de premier refus sur toute ressource brute ou naturel découverte dans le pays

La France a le premier droit d’acheter toutes les ressources naturelles de la terre de ses ex-colonies. C’est seulement après la France disait: «Je ne suis pas intéressé”, que les pays africains sont autorisés à chercher d’autres partenaires.

 

N ° 4. Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics

Dans l’attribution des marchés publics, les entreprises françaises doivent être considérées en premier lieu, et seulement après que ces pays pourraient chercher ailleurs.

En Côte d’Ivoire, par exemple, les entreprises françaises possèdent et contrôlent tous les grands services publics – eau, électricité, téléphone, transports, ports et les grandes banques. Idem dans le commerce, la construction et l’agriculture.

 

# 5. Droit exclusif de fournir des équipements militaires et de former les officiers militaires de pays

Grâce à un système sophistiqué de bourses, de subventions, et les «accords de défense» attachés au pacte colonial, les Africains doivent envoyer leurs officiers supérieurs de formation en France.

La situation sur le continent est maintenant que la France a formé des centaines, voire des milliers de traîtres. Ils sont en veille quand ils ne sont pas nécessaires, et actifs en cas de besoin d’un coup d’Etat ou d’autres fins!

 

# 6. Droit pour la France de pré-déployer des troupes et intervenir militairement dans le pays pour défendre ses intérêts

Sous quelque chose appelé «Accords de défense» attachés au pacte colonial, la France avait le droit d’intervenir militairement dans les pays africains, et aussi de stationner des troupes en permanence dans les bases et installations militaires dans ces pays, entièrement géré par les Français.

Bases militaires françaises en Afrique

Lorsque le président Laurent Gbagbo de Côte d’Ivoire a tenté de mettre fin à l’exploitation française du pays, la France a organisé un coup d’Etat. Durant le long processus pour chasser Gbagbo du pouvoir, des hélicoptères de combat et les forces spéciales sont intervenues directement dans le conflict, ont tiré sur des civils et tué beaucoup.

Pour ajouter l’insulte à l’injure, la France estime que la communauté d’affaires française avait perdu plusieurs millions de dollars lors de la ruée de quitter Abidjan en 2006 l’armée française a massacré 65 civils non armés et blessé 1200 autres.

Après la France a réussi le coup, et transféré le pouvoir à Alassane Ouattara , la France a demandé le gouvernement Ouattara à verser une indemnité à la communauté d’affaires française pour les pertes pendant la guerre civile.

En effet, le gouvernement Ouattara leur a payé le double de ce qu’ils ont dit qu’ils avaient perdu en quittant.

 

# 7. Obligation de faire du français la langue officielle du pays et de la langue pour l’éducation

Oui, monsieur. Vous Devez speak français, la langue de Molière!

Une langue française et l’organisation de la diffusion de la culture a été créé appelé «Francophonie» avec plusieurs satellites et les organisations affiliées contrôlées par le ministre français des Affaires étrangères.

 

# 8. Obligation d’utiliser la France coloniale de l’argent FCFA

C’est la véritable vache à lait pour la France.Lors de l’introduction de la monnaie euro en Europe, d’autres pays européens ont découvert le système d’exploitation français. Beaucoup, en particulier les pays nordiques, ont été consternés et ont suggéré à la France de se débarrasser du système, mais sans succès.

 

# 9. Obligation d’envoyer le rapport annuel à la France, solde et réserve.

Sans le rapport, pas d’argent.

Quoi qu’il en soit le secrétaire des banques centrales des ex-colonies, et le secrétaire de la réunion bi-annuelle des ministres des Finances des ex-colonies est effectué par la France.

 

# 10. Renonciation à entrer en alliance militaire avec tout autre pays, sauf autorisation par la France

La plupart des pays ne disposent que des alliances militaires avec leurs ex-colonisateurs!

 

# 11. Obligation de s’allier avec la France en situation de guerre ou de crise mondiale

Plus d’un million d’Africains soldats se sont battus pour la défaite du nazisme et du fascisme pendant la seconde guerre mondiale.

Leur contribution est souvent ignorée ou minimisée, mais quand vous pensez que cela a pris seulement 6 semaines pour l’Allemagne pour vaincre la France en 1940, la France sait que les Africains pourraient être utiles pour la lutte pour la «Grandeur de la France” à l’avenir.

 

Conlusion de la relation de la France avec l’Afrique.

D’abord, la France est gravement accro au pillage et à l’exploitation de l’Afrique depuis l’époque de l’esclavage. Ensuite, il ya ce manque complet de la créativité et de l’imagination de l’élite française à penser au-delà du passé et de la tradition.

Enfin, la France dispose de 2 institutions qui sont complètement gelés dans le passé, habitées par des paranoïaques et psychopathe “Fonctionnaires de Haut” qui répandent la peur de l’apocalypse si la France allait changer, et dont la référence idéologique vient toujours du romantisme du 19ème siècle: ils sont le ministre de la Finances et du Budget de la France et le ministre des affaires étrangères de la France.

Ces deux institutions ne sont pas seulement une menace pour l’Afrique, mais les Français eux-mêmes.

La question qu’on peut se poser l’impôt colonial français Jusqu’à quand ??

A titre de comparaison historique, la France a fait payer à Haïti l’équivalent de 21 milliards de dollars de 1804 à 1947 (près d’un siècle et demi) pour les pertes causées à des marchands d’esclaves français par l’ abolition de l’esclavage  et de la libération des esclaves haïtiens.

source: Mawuna Remarque KOUTONIN

 

 

Côte d’Ivoire : La Cité RAN vendue à un Libanais, les habitants tentent d’en ‘’finir’’ avec les huissiers

 

RAN PK6 a connu une chaude ambiance ce vendredi matin, quand des huissiers commis à l’expulsion des habitants sont venus leur signifier le départ pour ce samedi 1er février, Comme constaté sur place par KOACI

En effet selon, les manifestants rencontrés au sein de ladite cité, un Libanais leur aurait signifié avec titre foncier en main mercredi dernier, être le nouveau propriétaire des lieux et donc par conséquent ils avaient jusqu’au samedi pour quitter leurs maisons qu’ils habitent depuis 1954.

C’est ainsi que dans la matinée de ce vendredi 31 janvier 2014 des huissiers commis par le Libanais en question sont arrivés avec des documents confirmant leur départ de la cité RAN.

Manque de pot pour eux, ils seront pris en otage par les habitants du quartier qui entre temps avaient dressé des barrages sur la voie principale créant des désagréments aux automobilistes.

Mais la police arrivée promptement, à l’aide des gaz lacrymogènes et l’appui du député de Marcory, François Helms, réussiront à les exfiltrer au grand désarroi des nombreux jeunes de la cité armés de bois qui voulaient coûte que coûte en ‘’finir’’ avec ses hommes de loi.

Au moment au nous quittions les lieux, les esprits s’étaient calmés et la circulation avait repris sur la rue Langevin, en attendant la date fatidique du samedi, c’est-à-dire demain, pour leur expulsion. Il Y aura encore des étincelles dans l’air, comme promis par les riverains.

Par Donatien Kautcha

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine