Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Comment les medias nous Manipulent.

5 Décembre 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Comment  les medias nous Manipulent.

 

          


 

 

http://www.youtube.com/watch?v=cT3jGGUX-2c&feature=related

Lire la suite

Ce n'est pas possible que Gbagbo soit à la place de Ouattara, Soro ou de Sherif Ousman au TPI. Mais, ici sur terre, c'est «le Royaume de Satan», et le TPI «l'enfer de Satan» qui est réservé à

5 Décembre 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Ce n'est pas possible que Gbagbo soit à la place de Ouattara, Soro ou de Sherif Ousman au TPI. Mais, ici sur terre, c'est «le Royaume de Satan», et le TPI «l'enfer de Satan» qui est réservé à ceux qui vont contre la volonté de Satan.

 photo60.jpg

 

Qui est cet "Ivoi-rien" ou cet Africain qui voit le transfèrement de Gbagbo à la CPI, comme une victoire ou une dignité???

Dieu a créé son monde qui s'est retrouvé dans l'histoire que nous connaissons dans la Bible. Cette histoire n'est pas du passé comme certains le pensent, mais reste le quotidien de chacun de nous jusqu'à nouvel ordre. C'est à dire que tout ce qui est relaté dans la Bible se répète sous nos yeux, sous d'autres formes et si on n'est pas vigilant, on ne comprendra pas que c'est ce qui est dans la Bible qui se repère et qui se repère... Humainement parlant, ce n'est pas possible que Gbagbo soit à la place de Ouattara, Soro ou de Sherif Ousman au TPI. Mais, ici sur terre, c'est «le Royaume de Satan», et le TPI «l'enfer de Satan» qui est réservé à ceux qui vont contre la volonté de Satan.

Or Ouattara,  Soro, Sherif et autres ont fait la volonté de Satan sur terre en vilipendant la Côte d’Ivoire à travers le monde avec d’autres agents du diable soi-disant amis, en massacrant les Ivoiriens, en divisant le peuple Ivoirien autrefois uni, en invitant tous les démons de la guerre pour faire la fête dans le sang des Ivoiriens, en pillant le bois, le café, le cacao, l’or et le diamant Ivoiriens au profit du Burkina Faso et de leurs amis, en causant désolation et désarroi, en transformant le joyeux peuple de Côte d’ivoire en un peuple meurtri pour bien longtemps... Ayant ainsi fait la volonté de Satan, ils sont récompensé avec des postes au « paradis de Satan »...

J’ai même lu sur la toile des propos de Soro Kibafoli Guillaume qui dit que Gbagbo est transféré au TPI à cause de son manque de repentance et du manque d’humilité des partisans de Gbagbo. Dans un premier temps, je me suis dit que ces propos ne pouvaient pas venir de Soro, avant de me ressaisir pour dire: De quoi Soro n’est-t-il pas capable??? Soro parle de repentance de son prochain, lui qui doit se cacher face aux ivoiriens! Lui qui a endeuillé la Côte d’Ivoire depuis le 19 Septembre 2002 en égorgeant des gendarmes à Bouaké et des danseuses d’adjanou à Sakassou!

Soro a-t-il fini de se repentir et de s’expliquer devant le TPI pour le génocide orchestré à l’ouest de la Côte d’Ivoire dans les villes de Duékoué, Guitrozon, Toulepleu, Facobly, Kouibly, Guiglo,  Monoko-Zohi, Vavoua, Lakota, Issia (… la liste est longue) ???

Ou bien pense-t-il que ses crimes à lui ne méritent pas de repentance ni de transfèrement au TPI?

Vraiment, pourquoi l’on tient à ce que ce monde  fonctionne dans le paradoxe ? Pourquoi veut-on voir l’humanité marcher sur la tête, les pieds en l’air?  

Heureusement que le règne de Satan et le bonheur procuré par Satan se limitent à la terre!!!  

Gbagbo n'est pas du tout saint, donc je ne dis pas ici qu'il ne mérite pas de se retrouver devant une justice pour des explications... «Le comment» a-t-il géré la sale guerre qui lui a été imposée, mérite des explications... (dans la vie si quelqu'un se lève et qu'il te donne une gifle, la réplique que tu donnes à cette gifle peut emmener Dieu à te tourner le dos ou à te rehausser...) Donc, on peut toujours se retrouver devant la justice, même si on n'est pas celui-là qui a commencé le problème. Mais devant quelle justice? Avec qui comme juge? Luis Ocampo???

Et en tant que qui, Ocampo dont les pratiques n’inspirent confiance à personne  en Argentine comme partout dans le monde (et ce n’est pas Jean Ping, Président de la Commission de l’Union Africaine qui me dira le contraire), doit juger un Président Ivoirien dans la position de Laurent Gbagbo?

Les Ivoiriens ne méritent-ils pas la même dignité que les Libyens se sont donnés face à la fameuse CPI?

Au fait, qui est cet "Ivoi-rien" ou cet Africain qui voit le transfèrement de Gbagbo à la  CPI, comme une victoire ou une dignité? Un attardé mental qui a besoin de 100 ans de plus pour sortir de son complexe d'esclave??? S'il y a une justice qui doit poser des questions à Gbagbo, c'est bien la justice de la Côte d'Ivoire, mais cette justice devrait avoir tous les acteurs de cette guerre à la même table pour que chacun s'explique. L’équipe du conseil constitutionnel et l’équipe de la CEI (Commission Electorale Indépendante) devraient s’expliquer aussi.  Et à la fin on verrait qui a fait quoi… Et si quelqu'un est reconnu coupable de crime, on peut prendre des mesures juridiques chez nous.

Mais ce qui se passe avec les plus forts de notre «jungle humaine internationale» et des soi-disant institutions de ce monde ne doit pas déranger quelqu'un qui sait comment Satan fonctionne. Car ce n’est que de la vanité des vanités et tout est vanité… Comme le dirait le Roi Salomon dans ECCLÉSIASTE 1:2 et 1:14.

On peut appeler ce feuilleton Ivoirien complot, mascarade, magouille, pipo etc… Mais tout n’est que vanité!

Hauts les cœurs!

 

On est ensemble, ou alors apprenons à être ensemble!

Dieu bénisse et restaure la Côte d’Ivoire!

Dieu bénisse et restaure l’Afrique!

 

03 Décembre, 2011

Kouassi

Rosalie Kouamé «Roska»

Ingénieur en Management, Leadership & Strategy Development

Activiste de la Paix, des Droits de l'Homme, de l'Education, de la Culture, de Jésus et des lois Divines

Présidente Fondatrice - Fondation Roska

 

Lire la suite

L’électrocardiogramme à distance, c’est désormais possible grave à l’invention d’un jeune Camerounais. Arthur Zang, ingénieur de formation.

5 Décembre 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

L’électrocardiogramme à distance, c’est désormais possible grave à l’invention d’un jeune Camerounais. Arthur Zang, ingénieur de formation.

 

CardioPad demo: La première tablette médicale Africaine

      


  http://www.youtube.com/watch?v=iXYDAxEahWs&feature=player_embedded

 

Arthur Zang, ingénieur camerounais de 24 ans, a conçu la première tablette tactile africaine à usage médical : Cardiopad. Au Cameroun, on compte une trentaine de cardiologues pour 20millionsd’habitants.La situationdansleszonesruralesest encore plus inquiétante, car ces spécialistesnes’yrendentpastoujours, ­préférant s’installer dans les métropoles. Dans les rares hôpitaux dotés d’un service de cardiologie, les files d’attente sont interminables, et il n’y a pas toujours le ­matérieladéquatpourlediagnostic. Conséquence : des milliers de Camerounais meurent chaque année d’accidents cardio-vasculaires ou de toute autre maladie liée au cœur faute de soins. Face à ce constat, Arthur Zang, 24 ans, ingénieurengénieinformatiqueet diplômé de l’Ecole nationale supérieure polytechniquedeYaoundé,adécidé d’agir. Son stage académique à l’hôpital général de Yaoundé en 2010 y a été pour beaucoup. Le jeune homme a donc conçu une tablette tactile : Cardiopad.



Dans
unpremiertemps,cette tablette fait transiter les fréquences ­cardiaques du malade [captées par un terminal spécialement conçu] vers des serveurs,ellessontstockéeset­traitéesavantd’êtretransmisesau ­cardiologue via le réseau GSM. Le spécialiste détient aussi un Cardiopad, sur lequel il reçoit les résultats, les interprète et prescrit une médication. Une encyclopédie de maladies cardio-vasculaires est intégrée à l’appareil pour aider le cardiologue à faire son diagnostic.

Ainsi, un patient du village de Gado, dans l’est du pays, à des centaines de kilomètres de Yaoundé et de Douala, n’aura pas à se déplacer vers la ville pour consulter. Le prototype est un écran tactile de 10 pouces [25 cm] Toutefois, l’ingénieur indique qu’il peut avoir plusieurs tailles. Combien coûtera le Cardiopad ? “Il ne sera pas trop cher. En général, les appareils médicaux sont très onéreux. L’électrocardiographe, par exemple, n’autorise pas le transfert des résultats cardiaques ni leur sauvegarde. Il permet juste de les analyser et de les imprimer et coûte au minimum 2 millions de francs CFA [3 000 euros]. Cardiopad sera beaucoup moins cher”, explique l’inventeur.

Présenté à la compétition internationale Imagine Cup 2011 aux Etats-Unis, ce projet, ainsi que le détaille Fatimatou Sow, responsable des relations publiques de Microsoft Afrique, s’est classé premier dans la catégorie “développement embarqué”.
Lacompétitionréunissaitles meilleures écoles des pays avancés en matière de technologie, tels que la Corée du Nord, le Japon, l’Inde, la Chine ou encore les Etats-Unis. Mais, parce qu’il n’a pas eu de challengers dans cette ­catégorie en Afrique, le projet n’a pas été retenu pour la finale, qui avait à la clé un prix de 100 000 dollars [75 000 euros]… Il faut absolument un concours régional pour être sélectionné, explique Arthur Zang. Et les Africains engagés dans cette compétition avaient tous opté pour la catégorie “conception logicielle”, moins compliquée que celle dans laquelle Arthur Zang avait choisi de concourir.

Actuellement, le jeune homme est en quête de financement pour concrétiser son projet : doter toutes les régions du Cameroun de centres de télécardiologie. “Avec
25000ou30000euros,jepeux ­produirevingtouvingt-cinqtablettes ­Cardiopad.CertainsCardiopadseront ­destinés aux cardiologues et d’autres iront dans les centres de télécardiologie de chaque région. Donc, avec ce montant, je peux couvrir la totalité du territoire camerounais”, explique-t-il. Contrairement aux tablettes tactiles occidentales, qui servent à communiquer avec des proches, à travailler ou encore à frimer, Cardiopad, première tablette tactile camerounaise et africaine à usage médical, est destiné à sauver des vies humaines.

Source: www.courrierinternational.com

 

 

 

 

 

  
Lire la suite

Laurent Gbagbo au TPI a prouvé qu'il était un grand homme, les magistrats n’osent pas le regarder. Tous ont la honte de leur vie.

5 Décembre 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Laurent Gbagbo au TPI a prouvé qu'il était un grand homme, les magistrats n’osent pas le regarder. Tous ont la honte de leur vie.


 


 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=TKWK_oX1xlE&feature=share

 

 

Golf2 Le fils de Laurent Gbagbo

 

 

 

Desire TagroDesire TAGRO, ministre de l'interieur de Cote d'Ivoire

 

 

Communiqué de presse 

Grande marche de soutien au Président Gbagbo et contre la CPI le 10 décembre à la Haye.


 Ivoiriens, Ivoiriennes, Africains, Amis de l’Afrique et de la souveraineté des peuples
 Le CPAD et toutes les structures de la résistance ivoirienne et africaine vous invitent tous à la Haye le 10 décembre 2011 à partir de 12H pour dénoncer la colonisation politique et juridique de l’Afrique à travers la CPI et dire au président Laurent GBAGBO, digne fils de l’Afrique qu’il ne sera jamais seul dans son combat.
 Prenez dès à présent toutes les dispositions pour ne pas rater cet évènement historique ! Prenez contact dès à présent avec toutes les coordinations CPAD et les différentes structures patriotiques de vos pays respectifs. De plus amples détails suivent.
 La lutte continue jusqu’à la victoire finale.
 Email : contactcpad@yahoo.fr
 Facebook : comité de pilotage des actions de la diaspora
- Made Gueu:         07533803231(Pour le comite des Patriotes)
- Appolos Dan The:   07919598149
- Rachelle Djah:     07944930891(Pour l'Alliance des Femmes Patriotes)
- Victoria Akichi:   07947510892 (Mary's Foods-Peckham)
- Marie-Odile Adissa:07950981675 (Yop City Peckham)
- Sidonie Kouabo:    07961777533
- Rose Zouzoua:      07915648443

Lire la suite
<< < 10 11