Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 07:01

L’Arabie Saoudite sur la liste des états terroristes Russe.

Vladimir Putin

Dans une prise de position sans précédente, le président russe a qualifié de « terroriste » le régime saoudien menaçant de « riposter les attentats terroristes de Volgograd ». Poutine a promis « des représailles » aux attentats de Volgograd, « représailles qui ne tarderont pas « !

Pour M Poutine, « les attentats suicides de Volgograd sont identiques à ceux qui sont régulièrement commis en Irak, en Syrie et au Liban:  » Pour identifier les auteurs criminels de ces attentats, on n’a pas besoin de davantage de temps et la Russie y répondra très bientôt. Notre réponse sera en sorte qu’elle changera la carte même du Moyen Orient (!!!)  » le chef du Kremlin a qualifié encore une fois de terroriste le régime saoudien. ces propos sans précédent de Poutine interviennent alors que les attentats terroristes de Volgograd ont été contribués à Bandar Sultan, le chef du renseignement saoudien, lui qui en avait évoqué la possibilité au cours d’une rencontre avec Poutine au mois de septembre, alors que les Etats Unis s’apprêtaient à attaquer militairement la Syrie. Bandar avait menacé Poutine d’attentat takfiris d’origine centre asiatique et tchéchene, si il ne renonçait pas à son soutien à Assad . aussitôt après ces menaces, le chef des takfiris caucasiens , Dako Omarov a affirmé vouloir visé les JO de Sotchi devant se tenir au mois de février. Omarov a menacé de commettre des attentats suicides au cours de ces jeux. La Russie a élaboré l’avant texte d’une résolution où l’Arabie saoudite est qualifié d’état terroriste et elle se prépare à remettre cet avant texte au conseil de sécurité !!


Source: IRIB

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 00:35

Un pasteur en Afrique du sud du nom de pasteur Daniel Lesego fait  »brouter » l’herbe à ses fidèles comme du bétail!

SA_Pastor_grass.jpg

   

Pasteur Daniel, qui est le fondateur et le pasteur en chef au ministère du centre Rabbouni , situé à la zone 2 Ga-Rankuwa, au   nord de Pretoria, a déclaré qu’il était essentiel d’essayer de prouver que les êtres humains peuvent être contrôlés par l’esprit et ils peuvent manger n’importe quoi pour nourrir leur organismes. On ne sait pas comment il a réussi à convaincre ses membres de sortir de l’église et consommer de l’herbe comme des bêtes,  il les traite. C’est vraiment incroyable! Pourtant c’est la réalité.

Il se comporte en berger et ses membres sont les brebis dans le vrai sens du terme.

 croyant-broutant-de-lerbe-en-afrique.jpg

Ceci démontre à quel point la religion ou les églises de réveil asservissent de plus en plus le peuple Africain. Ce degré d’asservissement est essentiellement dû à la faillite des élites africaines qui ne savent pas comment donner de l’espoir au peuple qui est prêt à suivre le premier venu dans la bêtise.

Daniel-Lesego.jpg
Pasteur Daniel LESOGO

 

Source :Africeleb.com

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 00:30

Un jeune surdoué SIERRA LIONNAIS crée une batterie pour alimenter tout son village en électricité.


 


 

Kelvin Doe a 16 anset il est originaire du Sierra Leone (Afrique). Depuis ses 13 ans, il s’amuse à construire des batteries. C’est comme cela qu’il a réussit à mettre au point un générateur électrique – le Lion Generator – qui permet d’alimenter en énergie tout son village.

Résultat, il a été invité par la prestigieuse université américaine du MIT (Massachussets Institue of Technology), devenant du même coup le plus jeune « guest » de l’histoire de l’école. Une belle histoire qui ne fait que commencer, on l’espère.

Car Kelvin ne s’est pas arrêté à la construction de son générateur. Le jeune autodidacte a également lancé une radio locale afin de faciliter la communication au sein de son village, de mieux relayer les problèmes, et d’y apporter une solution plus rapide et efficace ! Son pseudo : DJ Focus !

Surdoué de 15 ans découvert par le M.I.T. par Spi0n

Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que c’est avec des matériaux de récupération retrouvés dans des poubelles que Kelvin Doe a réussi l’exploit de créer son générateur et son émetteur radio : c’est Mac Gyver qui serait jaloux !

Repéré par le concours « Innovate Salone » – inité par David Sengeh, étudiant du MIT sierra-léonais – Kelvin a obtenu une bourse et c’est dans le cadre du concours qu’il a été invité au MIT. Les Universités de Harvard et Cambridge se sont empressées de lui proposer de visiter leurs locaux.

Une très jolie histoire qui risque de très bien se terminer pour ce génie des temps modernes !

Source :Mrgoodnews

Surdoué de 15 ans découvert par le M.I.T 

http://www.dailymotion.com/video/xv94pa_surdoue-de-15-ans-decouvert-par-le-m-i-t_news?start=12

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 00:29

France : la  Liberté d'expression est-elle remise en question suite à l’affaire Dieudonné alias «Dieudo » ?


carte-afrique.jpg

APRÈS DIEUDONNÉ? LA LUTTE POUR LA LIBERTÉ DE S’EXPRIMER
Robert Bibeau


L’accusation par association est anti-démocratique

En politique, la classe ouvrière n’a pas à s’amouracher d’une vedette ou à épouser la cause personnelle d’un artiste. La classe ouvrière défend déjà la plus noble des causes, celle de la libération de l’ensemble de l’humanité de l’esclavage salarié, et pour ce faire, elle devra renverser cette société paralysée. Ceci étant la question est de savoir comment faire avancer cette noble cause ?

Dieudonné, l’artiste petit bourgeois, a réussi à braquer l’unanimité de la classe politique française honnie – la totalité de l’État policier détesté, et la majorité des collabos de la pseudo gauche terrifiée par les terroristes sionistes (LICRA – LDJ – CRIF – Valls), y compris d’obséquieux humoristes se bousculant au portique pour obtenir quelques minutes d’antenne afin d’affiché leur soumission et lancer quelques postillons contre l’ostracisé dans son combat pour la liberté d’expression – (Bedos chez Ruquier (1)).

La lutte de Dieudonné peut-elle aider les ouvriers ?

Jolie carte de visite que d’avoir tous ces repris de justice à sa poursuite. L’artiste, seul (ou alors soutenu par quelques droitistes extrémistes), a tenu tête à l’Élysée pendant dix années. Nous nous sommes demandé si nous pouvions l’endosser? Attention, nous ne souhaitions pas le suivre aveuglément. Nous écrivions bien : «le soutenir dans son combat pour la liberté d’expression, de réunion, de publication, d’affichage, de diffusion» et ceci, en conservant notre autonomie organisationnelle (2).

Le visionnement de vidéos sur Youtube s’est imposé afin de vérifier les allégations dont il est l’objet dans les médias à la solde. L’humoriste est-il raciste et fasciste? Il ne faut se fier qu’à son jugement pour apprécier l’orientation politique d’un artiste, d’une personnalité, d’un politique. Vérification faite, pas de racisme, encore moins de fascisme avéré à travers les vingt vidéos visionnées. Nous avons vu et entendu un petit-bourgeois faisant rire les gens à propos de leurs tares, de leurs travers et de leurs préjugés. Les gens de religion juives boivent la tasse, tout comme les musulmans, les catholiques, les colons israéliens et plusieurs sionistes, criminels de guerre avérés, DSK le condamné, et une série d’autres personnalités bigarrées. Les canadiens, les camerounais, les africains y passent aussi en bonne camaraderie.

Nous avons donc fortement recommandé aux ouvriers de soutenir la lutte de cet humoriste en faveur de la liberté de pensée, d’expression, de réunion, de diffusion, car la classe ouvrière a intérêt à ce que la bourgeoisie respecte ses propres lois et décrets affirmant la liberté d’opinion et d’expression. La classe ouvrière a intérêt à ce que le grand capital renonce aux méthodes fascistes de gouvernance. Alors nous avons appelé la classe ouvrière à barrer le chemin vers l’État policier que veulent emprunter tous les Manuel Valls de ce monde (3).

La petite-bourgeoisie déchirée entre sa loyauté et sa révolte

Ce faisant, nous étions conscients d’appeler au soutien de la lutte d’un artiste petit-bourgeois résistant – à ce moment –. On doit toujours se rappeler qu’en politique l’appartenance de classe est déterminante. Nous l’avons écrit récemment (4). La petite-bourgeoisie, particulièrement les artistes et les plumitifs des médias est, de par sa position dans le procès de production, un segment vacillant et transfuge. Elle joue habituellement le rôle de courroie de transmission – de chien de garde – d’entremetteuse et de coolie au service de la grande bourgeoisie. Ce qui ne l’empêche pas, à l’occasion, de résister à l’oppression, surtout quand elle est en voie de paupérisation.

C’est exactement la posture que Dieudonné avait adopté, c’est-à-dire résister vigoureusement aux gardes chiourmes qui, sur les plateaux de la télé – dans les studios de la radio – dans les salles de rédaction, ont pour tâche d’organiser la collaboration, de produire du consentement et d’accréditer les idées approuvées – celles de la pensée unique – les idées qui servent le capitaliste et de sanctionner les déviances comme les spectacles de Dieudonné.

Pour les raisons qui sont les siennes, Dieudonné avait épousé la voie de la résistance et luttait pour défendre sa liberté d’opinion et d’expression. Nous ne pouvions que nous réjouir de cette résilience tout en encourageant toutes les autres luttes menées par les ouvriers comme à Tours où des salariés se battent pour le droit d’afficher, à Compiègne où un délégué se bat pour son emploi (5).

La petite-bourgeoisie est un segment de classe qui peut être progressiste et certains de ses éléments peuvent se transformer en révolutionnaires authentiques (Marx, Lénine). Mais dans son ensemble, ce segment de classe n’est pas révolutionnaire jusqu’au bout. Le petit-bourgeois croit toujours qu’il a le choix de sa souffrance même s’il ne l’a pas. Par sa position de classe dans le procès de production, par son éducation, par ses relations il peut toujours changer de camp. Il peut renoncer à la lutte de classe antagoniste, capituler, et négocier un compromis avec ses maitres. Souvent il sera autorisé à réintégrer le sérail qu’ils avaient temporairement délaissé. Le Bedos-Bobo peut toujours se parer des chaines dorées que lui concède la bourgeoisie (temporairement, car la crise économique s’approfondissant ils ne sont qu’en rémission).

Dieudonné poursuit-il le combat pour la liberté d’expression?

Dieudonné vient de faire la démonstration de cette versatilité petite-bourgeoise. Il met fin à son combat pour tenter de présenter son spectacle «Le Mur» – ce spectacle qui était le symbole de la liberté de pensée, d’expression et de manifestation publique. C’est dommage. Sa résilience bénéficiait à tous, y compris aux ouvriers. Il a décidé d’adopter d’autres voies et moyens, comme d’écrire un nouveau spectacle intitulé «Asu Zoa». Nous verrons si ce nouveau spectacle contrevient vaillamment à la censure de l’État policier (6).

Nous pouvons dore et déjà assurer Dieudonné qu’il ne réintègrera jamais le sérail des énarques de la pensée dominante, où le grand capital et particulièrement son segment sioniste, l’attendent en antichambre. Il a tenu tête trop longtemps. Il a montré le mauvais exemple à trop de gens. Tous les Bobos doivent contempler – sur une pique (virtuelle) – au-dessus des murailles de la ville – la tête du supplicié pour qu’aucun artiste n’ait plus jamais l’idée de recommencer. Tous les Bedos-Bobos à la solde (y compris la kyrielle des gauchistes tétanisés) doivent réaliser ce qu’il en coûte de résister. C’est exactement cela le fascisme et l’État policier.

Nous pouvons assurer Dieudonné que s’il laissait tomber sa lutte pour la liberté d’expression il trahirait ceux qui l’ont supporté. Il indisposerait les jeunes qui ont commencé à dresser leur quenelle insolente au prix de sanctions fascisantes comme à Montargis (7). Il décevrait les travailleurs, placés en garde à vue, pour avoir osé afficher, distribuer et résister à l’État policier. Il laisserait tomber le public déboursant son droit d’entrée comme on contribue au soutien d’un Partisan révolté. Il trahirait le public manifestant aux portes de La Main d’Or et du Zénith pour défendre leur droit d’écouter le spectacle désiré.

C’est la raison pour laquelle nous avons toujours affirmé que la petite bourgeoisie pouvait être un compagnon de route de la révolution, mais jamais nous ne devons laisser les éléments de cette classe timorée prendre la direction des organisations de la classe ouvrière, ni même la direction de la lutte révolutionnaire (comme l’erreur a été commise lors de deux vagues antérieures, dont Mai-68) (8). Le cas échéant, nous pouvons saluer leur courage et soutenir leur résistance – le temps qu’il résiste du moins – et si demain il tourne casaque et ploie sous la charge – alors bon vent – et les ouvriers devront poursuivre sur le sentier de la guerre de classe.

Seule la classe ouvrière doit diriger le mouvement, les soulèvements et les organisations militantes qui mènent ces mouvements de résistance. Seule la classe ouvrière est authentiquement révolutionnaire. Cette classe sociale, de par sa position concrète dans le procès de production des marchandises, n’a tout simplement pas d’autre choix ; ou bien elle renverse le pouvoir bourgeois, ou bien elle demeure esclave salariée. Seule elle peut et elle doit assumer la liberté pour tous les aliénés.

Par Robert Bibeau



1. http://www.dhnet.be/medias/television/nicolas-bedos-flingue-dieudonne-dans-un-sketch-chez-ruquier-52d25b3d35701baedab6c8cb
2. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/dieudonne-m-bala-celui-par-qui-la-145995
3. http://allainjules.com/2014/01/11/affaire-dieudonne-lhumoriste-dieudonne-force-les-neo-fascistes-a-se-demasquer/
4. http://www.les7duquebec.com/7-au-front/la-petite-bourgeoisie-pervertie-et-trahie/
5. http://www.20minutes.fr/societe/1271977-20140109-xavier-mathieu-tous-autres-ete-reintegres-sauf-moi
6. http://www.metronews.fr/info/metronews-a-assiste-a-asu-zoa-le-nouveau-spectacle-de-dieudonne/mnao!ZWhT4GW25X0ds/
7. http://allainjules.com/2014/01/14/delirium-tremens-montargis-les-jeunes-quenelliers-traites-comme-des-criminels/
8. http://www.legrandsoir.info/la-petite-bourgeoisie-pervertie-et-trahie.html et http://www.alterinfo.net/LA-PETITE-BOURGEOISIE-PERVERTIE-A-TRAHI-2e-partie_a98363.html

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 00:22

Viol d’une Camerounaise en Algérie

 viol.jpg

COMMUNIQUE 

 

Le Bureau d’Oran de la LADDH a été informé par une famille de subsahariens du viol d’une jeune camerounaise au niveau des ilots qui jouxtent la cité les Amandiers e jeudi 02-01-2014.

La jeune fille qui était déjà suivie par un psychiatre pour de cause de fragilité psychologique s’est déplacée avec sa sœur  au niveau de la sureté pour déposer plainte. Elles  ont été dirigés vers le siège de la gendarmerie de Yaghmoracène et n’ont pu déposer plainte car le gendarme de permanence affirmait qu’elles ne pouvaient déposer plainte puisqu’elles n’avaient pas de papiers. Ce n’est que deux jours après, le 04-01-2014, qu’accompagnées par d’autres personnes et reçues par un officier qui gendarmerie conscient de son devoir que la plainte a pu être déposée.

Le jour même le présumé violeur fût appréhendé car reconnu par la victime. Le recours à l’examen du médecin légiste eut lieu le 05-01-2014 et le 06-01-2014 une confrontation entre la victime et le présumé coupable se déroulât dans le bureau du procureur. Ce dernier décidât de faire relâcher le présumé coupable pour faute de preuves convaincantes  mais a retenu la victime et sa sœur, qui était accompagnée de sa fille âgée de deux ans pour le motif de séjour illégal.  Elles furent ensuite conduites vers la prison pour femmes avec la gosse car sa mère refusât d’en être séparée. Le Lendemain, le 07-01-2014, elles furent présentées devant le juge pour séjour illégal et seront libérées avec un avis d’expulsion dans les 15 jours.

La victime maintient ses accusations et demande que justice lui soit rendue surtout que de cet acte infâme qu’est le viol une grossesse n’est pas à écarter sans parler du problème du SIDA qui n’a pas été mentionné.

Le Bureau d’Oran a demandé à un avocat de défendre la victime devant la justice Algérienne car notre pays a le devoir de garantir la sécurité des citoyens Algériens et de ceux qui se trouvent sur le territoire même si leur séjour est illégal.

Le Bureau d’Oran de la  LADDH considère que la répétition de ce type agression, sans oublier l’assassinat d’une jeune camerounais qui a eu lieu il n’y a pas si longtemps,  dans le même quartier indique que rien n’a été fait par les autorités  pour assurer une sécurité, que ce soit aux algériens ou aux migrants. Bien au contraire l’expansion de ce type d’urbanisation réservé pour les plus faibles catégories de personnes et la prolifération de marchands de sommeil ne peut que présager de futurs autres scandales.

 

 

Oran le 14-01-2014                      P/Le Bureau d’Oran Kaddour

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 00:07

Les faits parlent d’eux-mêmes…la France actionne la mise en tutelle d’États africains.

JOSEPH-tAPA.jpg

Une constance se relève dans l’expression des relations -dites- internationales entre l’État français et "ses" partenaires d’Afrique liés des coopérations linguistiques et économiques, qui se manifeste d’un intensif déclaratif public du contraire de ce qui se trame.

 

Les récents présidents français, le prédécesseur Nicolas Sarkozy et l’actuel François Hollande, n’ont eu de vigueur sans pareil à clamer l’intentionnel d’en terminer d’avec l’interventionnisme dans l’administration des États partenaires liés d’Afrique (Françafrique en serait sa dénomination de prévalence française que révèle la terminologie).

 

La traduction s’est faite par des interventions directes musclées de la force dans l’organisation, structuration et restructuration, de ces États partenaires liés d’Afrique (l’historique en était plus soft de l’indirect d’intervention via l’entremise de manipulation des acteurs locaux) :

-        comme cela le fut dans la mécanique destruction de l’État légitime de Libye et l’assassinat de son chef, Mouammar Kadhafi (1).

 

-        comme cela le fut dans le confinement, l’arrestation et le transfèrement à une justice étrangère, via ses moyens, du chef en exercice constitutionnelle de l’État de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo (2).

 

-        comme cela le fut dans le dictat du cadre d’organisation et du délai constitutif de l’État malien, tout comme des contours au choix de son actuel chef, Ibrahim Boubacar Keïta (3).

 

-        comme cela le fut par l’invocation directe à la destitution, à nos jours acquise, de l’ex chef intérimaire de l’État centrafricain, Michel Djotodia, devant des partenaires liés d’Afrique et d’Occident à l’ouverture d’un sommet sur la sécurité en Afrique piloté par l’État français sur son sol (4).

 

L’actuel président français, François Hollande, dans un exercice de questions-réponses face aux journalistes, ce 14 janvier 2014, a soutenu que la France était en bon droit d’intervenir chez ces partenaires liés d’Afrique, tout en remettant en scelle l’habituel de déclaratif (idéologie accompagnatrice manichéenne) en arguant que la France : « n’avait pas vocation à substituer aux États africains…. ; La France est encore une puissance qui à un certain nombre de moyens pour porter un message… ;  La France a mis en place une force armée d’intervention africaine pour les crises internes avec ses partenaires liés africains qui prend le temps d’être effectif…. ; La France n’est pas seulement un ancien colonisateur mais une puissance… »

 

La traduction de cette évolution de langage aseptisé, fort de la pratique accolée de fait aux déclarations antérieures, viendrait de bonne lecture à informer : qu’à l’hypothèse de la ténacité des soubresauts divers et notamment économiques, qui menaceraient de déclin et menacent l’embellie de la puissance française, comme naguère au temps des colonisations, il ne saurait être hésitation à de nouveau recourir aux Africains, nombres de moyens étant à sa disposition. Et de ceux-ci, de prévisibilité, l’action de tutelle des États et nations africaines en expression de force d’empire de son message sous la protection élargie des forces armées misent en place dans une projection opérationnalité durable dans le temps et non ponctuellement.

 

À l’intentionnel déclaratif d’action civilisatrice d’au paravent, avant les indépendances données en poursuite de maturité (autre déclaratif) après 4 siècles d’immixtion dans l’espace africain en quête de puissance économique à l’appui esclavagiste et colonial, un certains nombres d’Africains collaborèrent allègrement avec les occidentaux sous l’espérance de lendemain meilleur que dément affreusement  leur quotidien sociétaire et les désenchantements sociaux et sociétaux en interne territorial des partenaires liés d’Afrique. Se substitue le déclaratif d’accompagnement au plus près sans en être pas direct décideur mais aux vus s’imposant : comme cela se traduit en Centrafrique où l’expression fut du refus d’un tel destitué et le Mali où la réjouissance fut l’avènement d’un autre au pouvoir.

 

La durée de cette nouvelle immixtion étant concrètement inconnue si ce n’est qu’elle s’ambitionne dans le temps, sans qu’il soit méconnaissable qu’elle puisse vouloir être aussi longue de 4 siècles comme la précédente…l’interpellation ou interrogation en serait de savoir si les actuels Africains ont-il appris des croyances d’antan de leur ancêtres et retenu enseignements des désenchantements de leur présent ? L’État  Français semble ne pas y croire le contraire !

 

Les guerres à effet et escomptent de tétanisations des populations africaines auraient le vent porteur de message en poupe…à la suite des actuels conflits de Centrafrique, R.D Congo, Soudan du Sud, ceux latent et en gestation d’attente…les Africains peuvent-ils ou voudront-ils s’opposer à la traduction de l’intentionnel français de privation en tous genres de libertés et d’exercice de droits divers et universels à disposer comme bon leur convient, par la mise sous tutelle en évolution améliorée de la pratique de colonisation ? L’opportunité à se complaire en victimisation sera-t-elleboudée des Africains !?

 

Par Joseph TAPA

 

(1) & (2) faits à l'initiative du président Sarkozy en cinq ans de mandature

(3) & (4) faits à l'initiative -pour l'heure actuelle- du président Hollande en deux ans de mandat

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 00:04

Le Nigeria promulgue une loi interdisant l'homosexualité

Homo

Le président nigérian Goodluck Jonathan a promulgué une loi interdisant explicitement les unions entre personnes de même sexe et restreignant les droits des homosexuels, a affirmé Reuben Abati, son porte-parole, lundi 13 janvier.

La loi, adoptée à l'unanimité par les parlementaires nigérians en mai dernier, prévoit une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel et 10 ans d'emprisonnement pour les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation.

Voir la carte : L'homosexualité, un crime dans de nombreux pays d'Afrique et du Moyen-Orient 

Elle été approuvée par le président parce qu'elle « correspond aux croyances culturelles et religieuses » des Nigérians, dont « plus de 90 % (…) sont opposés au mariage entre personnes de même sexe », a fait valoir M. Abati. Depuis 2006, deux lois similaires avaient été proposées mais n'avaient pas franchi l'étape du Parlement dans le pays le plus peuplé d'Afrique où la sodomie était déjà punie de prison.

Le texte prévoit également que :

 « Toute personne qui fait fonctionner ou participe à des clubs gays, des sociétés ou des organisations pour homosexuels, ou – directement ou indirectement – affiche publiquement sa relation amoureuse avec une personne de même sexe, commet un crime et encourt une peine de dix années d'emprisonnement ».

« DISCRIMINATOIRE » 

En décembre, Amnesty International avait appelé le président Jonathan à rejeter cette loi, considérée par l'ONG comme « discriminatoire » et dont les conséquences sont « catastrophiques » pour la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre. Selon cette loi, « les personnes de même sexe qui se lient par un mariage ou un contrat d'union civile commettent un délit et peuvent être conjointement condamnées à une peine de quatorze ans de prison chacune ».

 

David Cameron, le premier ministre britannique, avait averti que son pays envisageait de restreindre les aides aux pays qui ne reconnaissent pas les droits des homosexuels. Un projet de loi similaire en Ouganda a été vivement condamné par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis notamment. Le Nigeria apparaît cependant moins enclin à céder aux pressions des gouvernements occidentaux, le premier producteur de pétrole africain recevant moins d'aides financières de ces pays.

Les relations homosexuelles sont déjà sévèrement réprimées au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, dont la société est très religieuse. Les quelque 170 millions de Nigérians sont principalement chrétiens ou musulmans, et une part importante de la population continue à suivre les cultes traditionnels.

Source : Le monde

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 00:01

   COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

LE MOUVEMENT POUR LE RASSEMBLEMENT ET LE CHANGEMENT

(MRC-Centrafrique)

Marie-Reine-Hassen.jpg

 

DE L’ILLEGITIMITE DU CNT A DESIGNER LE PRESIDENT DE LA TRANSITION

 

 

Depuis son arrivée par la violence et dans le sang, le pouvoir illégitime de Djotodia est devenu très vite inexistant et a laissé se perpétrer des massacres généralisés à travers le pays. Les Centrafricains ont été abandonnés à eux-mêmes, livrés aux bandes Séléka.

 

Le peuple centrafricain a bouté dehors ceux qui ont confisqué le pouvoir et se doit

maintenant de prendre son destin en main, en choisissant lui-même la nouvelle équipe de transition. 

 

En effet, l’actuelle tentative de réanimation des  accords de Libreville est vaine. Ces accords ont été trahis et n’ont jamais été appliqués par l’ensemble des signataires. Ils sont aujourd’hui caducs et  ne peuvent servir de base crédible pour construire une transition démocratique et apaisée.

 

La structure dite « Conseil National de Transition (CNT) » est une émanation illégitime du coup d’Etat du 24 mars 2013. Le pouvoir exécutif étant dissous, de facto le CNT n’a plus de raison d’être. Les membres du CNT étant en partie membres, ou sous influence, de la Séléka, se sont compromis dans le massacre du peuple Centrafricain.  

 

Dans l’état actuel du Centrafrique, il nous est proposé que le Président du CNT assure l’intérim du pouvoir pendant 15 jours, à l’issue desquels cet organe sera automatiquement dissous en tant que représentation de l’ancien régime.

 

Le CNT n’est pas légitime et ne représente pas les centrafricains. Il ne peut donc ni recevoir et valider des candidatures, ni décider d’un président de transition pour la RCA.

 

Il nous revient donc à nous, responsables politiques, représentants de la société civile, femmes et hommes de paix et de bonne volonté, de nous réunir afin de nous concerter et de décider des voies et moyens d’assurer une transition réussie. La  période de transition à venir sera cruciale et déterminante pour notre pays. D’elle dépendra le retour à la paix et l’organisation d ‘élections libres et démocratiques.

 

Tout autre choix ne ferait que perpétuer la crise actuelle, voire l’aggraver.

 

L’avenir du Centrafrique ne peut se décider sans l’avis de son peuple et de ses représentants légitimes.

 

VIVE LE CENTRAFRIQUE LIBRE,  DEMOCRATIQUE ET LAIQUE.

 

 

Marie-Reine Hassen

Le 13 janvier 2014

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 23:59

L’état mauritanien brandit l’islam barbare en prétextant combattre le terrorisme dans le sahel!

 ETAT-MAURITANIEN-RACISTE.jpg

 

             Ce brillant jeune a  eu le culot de remettre à leur minable place les barbus  terroristes barbares et leurs progénitures qui enseignent la fausse religion depuis des siècles, ces menteurs qui n’ont pas peur  en réalité de Dieu, ces  soi-disant imams, érudits, faux savants face à leur responsabilité avec des siècles  de mensonges éhontés. Vous l’avez remarqué, ils crient à l’application de la « Charia », mais c’est quoi la charia pour eux ? Décapiter des jeunes, violer, fouetter ou tuer des jeunes filles de 6 ans et leurs mères dans des places publiques ? Vous l’avez compris j’espère, se sont  des vrais obscurantistes faux religieux qui salissent en vérité l’islam, ils présentent la charia comme la loi des barbares assoiffés du sang humain. Comment peut-on accuser les occidentaux d’être anti-islam si nos religieux exhibent la charia pour demander juste qu’on décapite des innocents pour leurs beaux yeux ? Je ne comprends que dalle dans cette attitude d'exubérance du général Aziz, qui a appris aux soldats du BASEP qu’il commande jusqu’à nos jours son culte de la religiosité avec ces mots  « vous perdez votre temps à prier, Dieu-Moullané Mawou Khaligue , Dieux n’existe pas ». C’est lui aujourd’hui qui demande l’application de la charia en représentant la loi divine des musulmans du monde entier  comme une loi des barbares ?  Lire:

: http://haratine.blogspot.fr/2014/01/letat-mauritanien-brandit-lislam.html

 

Source : Haratinre

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 23:56

DIFFUSION NATIONALE AUX SOUTIENS A MUMIA ABU-JAMAL.


 MUMIA.jpg

MUMIA AU CENTRE D'UNE CAMPAGNE HAINEUSE CONTRE LA NOMINATION PAR OBAMA D'UN NOUVEAU PROCUREUR GENERAL ADJOINT

 

    Debo Adegbile, directeur de la plus illustre des organisations antiraciste américaine (NAACP), vient d'être nommé Procureur général adjoint pour les droits civils par le Président Obama.  Autrement dit, il s’agit d’un poste de vice-ministre de la justice. Retenons que cette éminente personnalité afro-américaine a décidé de s'engager pour - selon ses déclarations - mettre en oeuvre la promesse présidentielle de l’égalité réelle des droits entre tous les citoyens. Retenons également que la NAACP qu’il dirigeait a pris en main la défense de Mumia pour le sortir du couloir de la mort. Insupportable pour le syndicat raciste de la police (FOP) qui dénonce cette nomination du défenseur de « tueur de flic » et les medias qui relaient la haine raciale, notamment la chaîne de télévision FOX qui a poussé la provocation jusqu'à inviter la porte-parole de Mumia (Johanna Fernandez) mais pour finalement l’empêcher de répondre aux questions accusatrices de son animateur vedette. Cliquez sur ce lien et vous constaterez, sans même comprendre l’anglais, l’arrogance du journaliste : http://www.youtube.com/watch?v=09FGS7MqSPM 

Cet acharnement est une nouvelle fois caractéristique de l’enjeu que représente le combat pour la libération de Mumia et d’une autre politique de justice aux Etats-Unis. Raison de plus pour faire de l’anniversaire de Mumia (60 ans le 24 avril prochain) un évènement incontournable et mettre le gouvernement Obama devant ses responsabilités. 

 

LA PEINE DE MORT AUX ETATS-UNIS 

Selon le rapport annuel (2013) du Death Penalty Information Center, le nombre de peines de mort prononcées aux États-Unis reste proche des niveaux les plus bas, un nouvel État a aboli la peine capitale et son soutien dans l’opinion est au plus bas depuis 40 ans. Pour en savoir plus : http://www.worldcoalition.org/fr/usa-executions-sentences-death-capital-punishment-2013-annual-statistics.html 

 

INTERVIEW DE MUMIA A FRANCE-ANTILLES MARTINIQUE 

En ce début d'année 2014, la rédaction de France-Antilles Martinique a eu le privilège de pouvoir s'entretenir avec Mumia Abu-Jamal. Une contribution à la campagne internationale "Bring Mumia Home" en faveur de son "retour à la maison". Cliquez sur ce lien pour prendre connaissance de cette interview : http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/politique/mumia-abu-jamal-prisonnier-activiste-noir-americain-les-couloirs-de-la-mort-doivent-disparaitre-250054.php 

 

LE POETE REND HOMMAGE A MUMIA  

La mort très récente de Jean Métellus, neurolinguiste et poète, donne l'occasion de revenir sur l'engagement de ce combattant sans relâche pour l'émancipation humaine. Exilé mais amoureux d'Haïti, il est l'auteur d'une trentaine de livres. Il a notamment écrit une ode à Mumia Abu-Jamal que le magazine l'Humanité Dimanche a reproduit dans son édition de cette semaine. Nous vous invitons à lire ou à relire ce poème (pièce jointe) 

 

LE COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA",

rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine