Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 06:56

Film sur Laurent Gbagbo, la Panafricaniste  Henriette Ekwe démasque  le journaliste Said Penda.

 

Pendant que la Procureure Fatou Bensouda  du Tribunal pénal international  et tous les agents locaux de la FranceAfrique n’arrivent pas à prouver que Laurent Gbagbo était un dictateur et assassin.

Un journaliste Camerounais vivant en Côte d’ivoire, on ne sait par quel moyen financier  et  montages saucissonnés a réalisé un film qui a été rejeté par tous les Africains.

Ecouter ses arguments qui prêtent à sourire, vous comprendrez pourquoi ce film est un montage destiné à salir un grand homme Laurent Gbagbo un vrai panafricaniste qui a été combattu dès les premiers instants de son accession au pouvoir par tous les agents africains de la France Afrique.

Merci à Madame Ekwe pour ce travail de "DEMASQUAGE REUSSI"

En ce qui concerne les événements de la Côte d’ivoire, ceux-ci ont beaucoup aidé les mouvements progressistes en Afrique, dans la mesure où tous les agents ont été obligés d’agir à découvert.

Aujourd’hui on connait qui est qui, tout ceux qui ont cautionné le bombardement des africains en Côte d’ivoire sont les agents du réseau dormant ou des esprits fragiles manipulables par des médias mensonges aux ordres du réseau de la FranceAfrique.

Aujourd’hui nous les connaissons tous.

Merci à Laurent Gbagbo qui nous a permis de les démasquer.

Par Mbombog Ntohol

 

VOIR LA VIDEO POUR COMPRENDRE : si vous n’arrivez pas à lire cette vidéo sur le site recopier le lien ci-dessous et coller le directement sur Youtube.

 

        


 


 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=TEiJ6-Owu9U

 

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 01:09

Un éminent professeur dans le domaine de la virologie considère que le traitement du VIH / SIDA au Cameroun est «inefficace»…

 

 Professor-Carlo-Federico-Perno-Director-of-Moleular-Virolog.jpg

Un éminent professeurdans le domaine de la virologie considère que le traitement du VIH / SIDA au Cameroun est «inefficace» en raison des différents volets de la maladie présentent  au sein de la population de patients  en raison de leur résistance au traitement. 

 

Selon , le professeur Carlo Federico Perno , Directeur de  Virologie Moléculaire à l'hôpital de l'Université de Tor Vergata , Rome  (Italie), les patients camerounais  du  groupe  sangain N et O ayant le  VIH / SIDA ne répondent pas à la thérapie antirétrovirale (ART ) .

S'exprimant lors du 4ème Atelier international sur la gestion à long terme du VIH / sida , le professeur Perono a dit: " Il existe de nombreux types, même si le sous-type AG est  dominant - ce qui signifie que la première ligne de traitement type au Cameroun  n'est pas efficace " .

Professeur Perno a également dit qu'il serait bénéfique pour les patients s'ils ont été testés pour les différents types d’infections au virus VIH / SIDA avant le début du traitement , en vue de déterminer leur facteur de résistance et adapter le traitement en bonne et due forme autour de chaque besoins individuels ; ainsi que les vérifications virale régulière dans les cliniques.

Il a dit : " Ceci est un test qui évalue la résistance et permet  au  laboratoire et au  technicien de santé de savoir si le patient a développé une résistance à un certain médicament et sélectionne le meilleur médicament pour être utilisé dans le patient. "

le professeur Perno reconnait que quand bien même de tels tests détaillés et clinique sont effectués  dans la plupart des régions du monde , ils sont  assez cher .

Le sujet du financement de ces test cliniques approfondies sera sans aucun doute une question difficile à cause des financements pour des pays comme le Cameroun , qui dépendent largement des subventions et des documents médicaux occidentaux .

Cependant le  professeur Perno dit que le gouvernement a travaillé dur avec des experts pour faire ces tests accessibles au public.

Au cours de la conférence qui s'est tenue à Yaoundé, le professeur Perno a également fait remarquer l'énorme quantité des différents types de souches du VIH / SIDA chez les patients camerounais  et ceci pourrait rendre le développement d'un potentiel vaccin très difficile.

Selon les chiffres de l'ONUSIDA à partir de 2012, il y a actuellement 600 000 personnes vivant avec le VIH / SIDA au Cameroun et plus de 50% sont des femmes (310 000) .

Traduction :Afrohistorama Média

Source : Times Cameroun

http://www.thetimescameroon.com/2014/01/hivaids-treatment-in-cameroon.html

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 00:17

Cameroun - Transition anti démocratque: Franck Emmanuel Biya en pole position pour une succession dynastique.


franck_biya.jpgFrank Biya


Selon certains analystes qui répandent des informations sous fond d'acerbes critiques dans les réseaux sociaux, Franck Emmanuel Biya, après avoir été écarté par son Président de papa des sphères du pouvoir, semble être la solution ultime pour la préservation de l'hégémonie du Système Biya hérité en 1982 et qui prendra la juste mesure de sa force en 1985.



Cette année-là croient savoir les zélateurs du régime actuel une clique de personnes avait décidé de rester «pour toujours» avec les rênes de la Nation. Ses apparitions soudaines aux côtés de son père «brisant» le classement protocolaire aux vu et su de tous prouvent qu'il a désormais les coudées libres pour préparer la succession. Soit à la Ali Bongo soit à la Faure Gnassingbe plusieurs indices portent à croire que ces options sont les favorites dans la géostratégie du pouvoir en place. Info ou intox ces allégories ne doivent par être prises au premier degré. Décryptage.

1-La tentation du pouvoir dynastique

Ceux qui prétendent qu'on s'achemine vers une transition politique à la togolaise veulent-ils par ces affabulations susciter une révolte des populations sur des prétentions dont on ne saurait prouver une certitude évidente? A en croire ces informations ou ces sources les dernières pièces du


puzzle tissé par le système actuel pour contrôler définitivement la transition et par ricochet le pouvoir en place au Cameroun viennent d'être posées. Ayant effectué depuis ses derniers jours plusieurs réunions à huis clos selon les mêmes sources avec Séraphin Magloire Fouda et Luc Sindjoun le fils aîné du chef de l'Etat camerounais pourrait être actuellement en phase d'initiation pour la direction suprême. Avant cela de forts soupçons pourraient le voir faire ses premiers pas au sein d'un prochain gouvernement qui se profile. Le Président Paul Biya l'avait-il gardé comme «coup fatal» à ses proches collaborateurs qui n'avaient pas vu ce dauphin tant les relations d'avec son père étaient «délétères»? Un tel cas de figure pourrait ressembler à l'option la plus plausible des «Biyaïstes».

Dans les murmures des tenants du pouvoir le peuple est toujours cité comme celui-là qui va trancher lorsque la vacance du pouvoir adviendra. Que non ! pensent plusieurs observateurs. Dans la pratique toujours décriée le Rdpc qui aura fomenté un dauphin utilisera toujours les moyens de l'Etat avec la bénédiction des autorités en poste. On s'attend donc à s'acheminer inexorablement vers un grotesque trucage et bourrage d'urnes pour valider une imposture électorale. Ce jour-là soutiennent les détracteurs du régime actuel et comme d'habitude l'armée sera mise à contribution avec une des¬cente d'hommes de chars de missiles et de hauts gradés sur le terrain spécifiant de quel côté ils se sont toujours trouvés. La Côte d'Ivoire dira-t-on est passée par-là ; mais avec le soutien d'une France forte qui avait préparé la mort sans la succession désignée d'Houphouët Boigny. Pour le cas du Cameroun dans une subtilité dont lui seul a le secret le chef de l'Etat ne voudrait pas révéler son "successeur' mais posséderait à n'en point douter plusieurs indices sur le prochain dauphin. Comme le dit très souvent l'adage: Malin à malin et demi la vigueur cassée le Président Paul Biya semble avoir quatre priorités: Le salaire des fonctionnaires chaque fin de mois pour éviter un soulèvement populaire; sa sécurité personnelle en octroyant tous les avantages aux acteurs ; le bien-être de son épouse et de ses enfants qui ne devraient après son départ souffrir de rien. Le reste étant secondaire la haute considération de l'Etat ne figurant pas parmi ses priorités. Vas détournements corruption s'étant accentués au fil des années continuant à donner 70% pour le fonctionnement des fonctionnaires et 30% pour l'investissement dans le pays. Aucun résultat jusqu'ici avec au finish plus de prétextes pour l'élaboration des Dao que de plaintes sur l'achat de véhicules devant servir pour des "safaris" dans les villages. La réalité est triviale et les mécanismes d'avenirs se mettent peu à peu en place dans un schéma déjà vu dans plusieurs pays; reste seulement à chaque pion du jeu de Dame de disparaître pour laisser place à la fin d'une empoignade de deux "sages".

Mais que dire désormais de l'installation des forces de défense française au port de Douala et pour un bon nombre de temps? Selon des analystes plusieurs forces obscures voient la fin du règne de Paul Biya venir. Leur stratégie de succession parallèle aux aspirations de certains pourraient aboutir à un désordre dans l'agencement de l'organisation préparée de la succession; ce qui aura pour corollaire l'arrivée d'un désordre national. Quel est le rôle que pourrait alors jouer la France?

2-Un navire de guerre français s'installe à Douala

Selon des informations le Bpc Dixmude bâtiment de la marine nationale française est arrivé avec à son bord 350 hommes et une centaine de véhicules de combats. Au port de Douala depuis décembre 2013 est-ce uniquement pour servir de base arrière au ravitaillement des troupes du côté de la Centrafrique? Plusieurs indices portent à croire que non! La transition semblerait donc se dessiner pour le régime Biya.

Selon le communiqué diffusé par Son Excellence Pierre Moukoko Mbonjo cette «passerelle» octroyée par les autorités camerounaises est temporaire ou conservatoire; car la France l'aurait sollicitée uniquement pour ses prochaines interventions en Centrafrique. Dans ce pays déjà 400 soldats sont présents et ce depuis le début des troubles; pour l'essentiel ils seraient positionnés à l'aéroport de Bangui. Mais l'on ne cessera de se poser la question de savoir pourquoi avoir choisi la base arrière qu'est le Cameroun alors même que le Tchad qui aurait participé à la prise de pouvoir de Bangui et la France sont en bon terme et constituait une base arrière plus sûre.

De forts soupçons de déstabilisation ont donc déjà envahi le sérail et la présence y compris le convoiement des armes et matériels sophistiqués de la France sur le territoire camerounais augure une préparation de transition. N'oublions surtout pas que des tentatives infructueuses avaient déjà été enregistrées jadis. L'on se souvient d'ailleurs de ces conteneurs estampillés Onu interceptés à l'Est Cameroun et réquisitionnés par les autorités sécuritaires car contenant des armes alors qu'ils se rendaient à la frontière pour soi-disant donner de l'aide alimentaire aux déplacés. Ce subterfuge n'avait donc pas permis d'achever la mission d'armement dont on ne sait qui était destinataire.

Plusieurs autres sources s'alarment plutôt du fait que plusieurs dignitaires haut gradés et commis de l'Etat auraient des milices armées et près à faire feu de tout bois si leurs alliances ne fonctionnent pas lorsque le pays entamera une transition incertaine et tumultueuse. Pour eux la présence dissuasive d'un armement assez sophistiqué de la France à quelques encablures des infrastructures stratégiques devrait plutôt rassurer au lieu d'alarmer. Le pays de Jean Pierre Papin qui a depuis des années déjà une réelle main mise sur plusieurs aspects que ce soit sécuritaire ou économique au Cameroun ne pourrait aujourd'hui se présenter comme une menace. Si un choix de déstabilisation devrait être pris depuis des lustres cela ne saurait être pour maintenant. Comme exemple de cette coopération militaire la formation de plusieurs officiers hauts gradés de l'armée.

3-Des prémonitions qui semblent se confirmer

Selon plusieurs informations divulguées au sein du sérail plusieurs oracles affirmeraient que le successeur de Paul Biya sera un ancien «bagnard». D'où la sérénité que l'on observe chez certains prisonniers de luxe qui attendraient juste leur tour pour régner.

Marafa Hamidou Yaya qui s'est plu en recevant Robert Patrick Jackson dans sa cellule (Ancien ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun Jean Marie Atangana Mebara qui se permet désormais d'affûter son argumentaire au cas où compte tenu de son acquittement par Gilbert Schlick malgré le maintien en prison de la part du juge Pascal Magnaguemabe plus tard et Titus Edzoa qui pourrait voir son acquittement prononcé si autant de pressions continuent à peser sur les épaules du chef de l'Etat camerounais dans cette affaire qui le lie avec le français Michel Thierry Atangana qui use de tous ses appuis pour sortir de prison le dilemme est total sur la personne choisie par ces oracles. Toujours est-il que parmi ces bagnards célèbres d'autres moins connus pourraient être ajoutés à la liste pour confirmer les prédictions. Que dire alors des fils à papa qui s'efforcent d'intégrer le sérail et la gestion de la République? Si la messe est dite pour eux comment se fera donc la transition?

Ce navire de guerre tel signé dans les nouveaux accords de coopération militaire sert certainement de prétexte pour le positionnement des forces au cas où une option militaire est choisie pour déstabiliser le pouvoir en place qui pourrait faire de la résistance avec ses deux corps d'élite. Le bataillon d'intervention rapide (Bir) et la garde présidentielle (Gp).

Mais sans être dupe à quoi servira tout ce matos après que ces troubles seraient apaisées? La France a enfin réussi après plusieurs tentatives à faire passer des armes sur le sol camerounais.

En 2011 un navire de guerre américain rempli de matériel et d'hommes avait réussi à atteindre les eaux territoriales camerounaises. Après la dénonciation de cette tentative peu orthodoxe de renversement du pouvoir il mouillera au port de Douala et ses occupants vont plutôt affirmer qu'ils contenaient plutôt quelques bidules humanitaires destinés aux zones conflictuelles de la sous-région.

Dans les soupçons de complot face à cet accostage dans les eaux territoriales Camerounaises les propos du Colonel Gilles Jaron porte-parole de l'état-major français pourraient être diversement interprétés. Il va déclarer ceci: «Il y a dans le Bpc environ 350 hommes et un peu moins d'une centaine de véhicules. Vous avez des moyens de combat (...) et des moyens de logistique. Sans préjuger des décisions qui pourraient être prises les armées françaises ont entamé le débarquement des hommes et du matériel qui étaient présents sur ce Bpc et en accord avec les autorités du Cameroun ces hommes vont rester à proximité de Douala. Cela fait partie des mesures conservatoires que les armées françaises sont en train de prendre compte tenu de la situation en République Centrafricaine».

En jargon militaire si cela ne s'appelle pas de l'encerclement comment pourrait-on attribuer une telle attitude? Ce navire de guerre va désormais contrôler les entrées d'armement surveiller à partir de ce bateau tout déploiement militaire sur le territoire national et programmer des frappes aériennes ciblées si nécessaire ou encore comme en Côte d'Ivoire en cas d'attaque de ses positions.

Aujourd'hui avec ce «quitus» officiellement donné par les autorités camerounaises tout armement à l'autorisation de traverser le pays pour se retrouver à l'Est. Le compte à rebours serait donc enclenché.

A suivre...

Source:Mboa

 

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 00:08

 

Burkina Faso : L’opposition persiste dans sa demande, le départ de Blaise Compaore et son jugement pour assassinat de Sankara.

 

       

                     


 


Lien de la vidéo :

 

http://www.youtube.com/watch?v=hDMyrKXrsKQ

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 03:33

Historique : Les Burkinabés demandent à Blaise Compaoré de partir et de répondre à la justice panafricaine pour l’assassinat de Thomas Sankara.

                              BURKINA2.jpg

Burkina-Faso: “Historique” une journée nationale de protestation contre le pouvoir, à l’appel de l’opposition

Une foule immense de Burkinabè a encore battu le pavé ce samedi 18 janvier 2014, à l’appel de l’opposition politique, pour dire non à la mise en place du Sénat et à la modification de l’article 37 de la Constitution. Une marche historique, à l’heure où le parti au pouvoir connait une suite de démissions et compte désormais certains de ces anciens ténors dans les rangs des manifestants du jour. 

A Ouagadougou, dans la capitale, la marche de ce samedi 18 janvier 2014 qui a drainé une foule immense dans les artères de la ville et sous une fine pluie de janvier (rarissime pour être relevée), l’opposition burkinabè et beaucoup d’observateurs la considéreront comme une marche historique dans l’histoire politique du Burkina Faso.

Aussi nombreux et plus déterminés qu’aux précédentes marches de l’opposition, c’est dans un vacarme de sifflets et criant des slogans que les manifestants ont parcouru le trajet prévu pour la marche, sans débordement.  « Le monde entier sait maintenant qu’au Burkina Faso, le peuple s’est mis debout pour dire NON au Sénat et NON au pouvoir à vie », s’est réjoui Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition politique.

Pour l’opposition, cette marche est déjà un succès et marque une nouvelle étape importante dans sa lutte : « Désormais, rien ne sera plus comme avant, car le pouvoir de Blaise Compaoré a tremblé ».

Mais, rassure Hama Arba Diallo, « il n’y aura pas de chaos » si Blaise quitte le pouvoir, en réplique à « ceux qui agitent le chiffon rouge du chaos »« Le changement n’entraînera aucun chaos », a aussi lancé Zéphirin à l’endroit des partenaires du Burkina Faso.

Roch, Simon et le Laarlé Naaba, dans les rangs des manifestants du jour 

La marche de ce 18 janvier intervient à un moment où les faiblesses se font voir au grand jour chez les adversaires de l’opposition, notamment le parti au pouvoir.

Il se lisait dans les discours du jour un sentiment de victoire définitive sur le parti au pouvoir dont des anciens membres, démissionnaires, ont grossi les rangs des manifestants.

Beaucoup les attendait à cette marche. Ils ont répondu présents, Roch et le Laarlé Naaba, dernier démissionnaire en date, aux côtés des autres chefs de partis d’opposition, Simon Compaoré un peu plus en retrait.

BURKINA1.jpg

Les démissionnaires du CDP ont été accueillis par la foule des manifestants et par les chefs de partis d’opposition, ce samedi 18 janvier 2014. © Burkina 24

Dans les discours, les allusions à la chute du CDP, jusqu’à un passé récent qualifié de méga parti, se faisaient avec ironie et délectation.

« Le caleçon du CDP est dehors, et c’est même un caleçon déchiré », a ironisé Zéphirin, qui a pour l’occasion salué  le courage des démissionnaires et invité   »tous ceux qui, au CDP, sont saisis par le doute, et qui hésitent encore, à prendre leur courage à deux mains […] et à quitter le navire pendant qu’il est encore temps ».

Source : http://emiradamo.com

 

RAPPEL HISTORIQUE/

 

blaise-compaore.jpg

 Blaise Compaoré Actuel chef de l"état arrivée au pouvoir en assassinant

son ami et frère d'arme THOMAS SANKARA EN 1987.

 

VIDEO HISTORIQUE/

 


 

LIEN DE LA VIDEO EN CAS DE PROBLEME: http://www.youtube.com/watch?v=XHp-hz8Xn2Q

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 07:39
 

                                                        Communiqué Presse

                                                                                             De

                            Citoyen pour la mémoire du Cameroun

suite à la disparition d'un grand patriote Camerounais

Abel-Eyinga.jpg

 

                                                     Dr. Abel Eyinga


 

                           

Citoyens pour la mémoire du Cameroun a la douleur de vous annoncer la disparition d’un grand homme et PATRIOTE CAMEROUNAIS :                     Le Dr. Abel Eyinga

Nous avons appris la mort du Dr Abel Eyinga le 16 janvier dernier de suite d’une longue maladie. Ce vaillant camerounais restera dans nos cœurs et mémoires comme les héros suivants :Um Nyobe, Ossende Affana, Ernest Ouandie, Felix Moumie, Ndeh Ntumazah, Abel Kingue, Nyobe Mpadjock

Que la terre de nos ancêtres lui soit légère

Tous les camerounais conscients  de leur histoire reconnaissants

Auteur de plusieurs ouvrages dont::

 

REVOLUTION-MANQU2E.jpg

L'upc, Une Révolution Manquée ?

Abel Eyinga

Chaka - 01/12/2004

 

 INTRODUCTION-0-LA-POLITIQUE-CAMEROUNAISE.jpg

Introduction à La Politique Camerounaise

Eyinga Abel

Éditions L'harmattan - 01/12/200

 

 


Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 07:01

L’Arabie Saoudite sur la liste des états terroristes Russe.

Vladimir Putin

Dans une prise de position sans précédente, le président russe a qualifié de « terroriste » le régime saoudien menaçant de « riposter les attentats terroristes de Volgograd ». Poutine a promis « des représailles » aux attentats de Volgograd, « représailles qui ne tarderont pas « !

Pour M Poutine, « les attentats suicides de Volgograd sont identiques à ceux qui sont régulièrement commis en Irak, en Syrie et au Liban:  » Pour identifier les auteurs criminels de ces attentats, on n’a pas besoin de davantage de temps et la Russie y répondra très bientôt. Notre réponse sera en sorte qu’elle changera la carte même du Moyen Orient (!!!)  » le chef du Kremlin a qualifié encore une fois de terroriste le régime saoudien. ces propos sans précédent de Poutine interviennent alors que les attentats terroristes de Volgograd ont été contribués à Bandar Sultan, le chef du renseignement saoudien, lui qui en avait évoqué la possibilité au cours d’une rencontre avec Poutine au mois de septembre, alors que les Etats Unis s’apprêtaient à attaquer militairement la Syrie. Bandar avait menacé Poutine d’attentat takfiris d’origine centre asiatique et tchéchene, si il ne renonçait pas à son soutien à Assad . aussitôt après ces menaces, le chef des takfiris caucasiens , Dako Omarov a affirmé vouloir visé les JO de Sotchi devant se tenir au mois de février. Omarov a menacé de commettre des attentats suicides au cours de ces jeux. La Russie a élaboré l’avant texte d’une résolution où l’Arabie saoudite est qualifié d’état terroriste et elle se prépare à remettre cet avant texte au conseil de sécurité !!


Source: IRIB

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 00:35

Un pasteur en Afrique du sud du nom de pasteur Daniel Lesego fait  »brouter » l’herbe à ses fidèles comme du bétail!

SA_Pastor_grass.jpg

   

Pasteur Daniel, qui est le fondateur et le pasteur en chef au ministère du centre Rabbouni , situé à la zone 2 Ga-Rankuwa, au   nord de Pretoria, a déclaré qu’il était essentiel d’essayer de prouver que les êtres humains peuvent être contrôlés par l’esprit et ils peuvent manger n’importe quoi pour nourrir leur organismes. On ne sait pas comment il a réussi à convaincre ses membres de sortir de l’église et consommer de l’herbe comme des bêtes,  il les traite. C’est vraiment incroyable! Pourtant c’est la réalité.

Il se comporte en berger et ses membres sont les brebis dans le vrai sens du terme.

 croyant-broutant-de-lerbe-en-afrique.jpg

Ceci démontre à quel point la religion ou les églises de réveil asservissent de plus en plus le peuple Africain. Ce degré d’asservissement est essentiellement dû à la faillite des élites africaines qui ne savent pas comment donner de l’espoir au peuple qui est prêt à suivre le premier venu dans la bêtise.

Daniel-Lesego.jpg
Pasteur Daniel LESOGO

 

Source :Africeleb.com

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 00:30

Un jeune surdoué SIERRA LIONNAIS crée une batterie pour alimenter tout son village en électricité.


 


 

Kelvin Doe a 16 anset il est originaire du Sierra Leone (Afrique). Depuis ses 13 ans, il s’amuse à construire des batteries. C’est comme cela qu’il a réussit à mettre au point un générateur électrique – le Lion Generator – qui permet d’alimenter en énergie tout son village.

Résultat, il a été invité par la prestigieuse université américaine du MIT (Massachussets Institue of Technology), devenant du même coup le plus jeune « guest » de l’histoire de l’école. Une belle histoire qui ne fait que commencer, on l’espère.

Car Kelvin ne s’est pas arrêté à la construction de son générateur. Le jeune autodidacte a également lancé une radio locale afin de faciliter la communication au sein de son village, de mieux relayer les problèmes, et d’y apporter une solution plus rapide et efficace ! Son pseudo : DJ Focus !

Surdoué de 15 ans découvert par le M.I.T. par Spi0n

Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que c’est avec des matériaux de récupération retrouvés dans des poubelles que Kelvin Doe a réussi l’exploit de créer son générateur et son émetteur radio : c’est Mac Gyver qui serait jaloux !

Repéré par le concours « Innovate Salone » – inité par David Sengeh, étudiant du MIT sierra-léonais – Kelvin a obtenu une bourse et c’est dans le cadre du concours qu’il a été invité au MIT. Les Universités de Harvard et Cambridge se sont empressées de lui proposer de visiter leurs locaux.

Une très jolie histoire qui risque de très bien se terminer pour ce génie des temps modernes !

Source :Mrgoodnews

Surdoué de 15 ans découvert par le M.I.T 

http://www.dailymotion.com/video/xv94pa_surdoue-de-15-ans-decouvert-par-le-m-i-t_news?start=12

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 00:29

France : la  Liberté d'expression est-elle remise en question suite à l’affaire Dieudonné alias «Dieudo » ?


carte-afrique.jpg

APRÈS DIEUDONNÉ? LA LUTTE POUR LA LIBERTÉ DE S’EXPRIMER
Robert Bibeau


L’accusation par association est anti-démocratique

En politique, la classe ouvrière n’a pas à s’amouracher d’une vedette ou à épouser la cause personnelle d’un artiste. La classe ouvrière défend déjà la plus noble des causes, celle de la libération de l’ensemble de l’humanité de l’esclavage salarié, et pour ce faire, elle devra renverser cette société paralysée. Ceci étant la question est de savoir comment faire avancer cette noble cause ?

Dieudonné, l’artiste petit bourgeois, a réussi à braquer l’unanimité de la classe politique française honnie – la totalité de l’État policier détesté, et la majorité des collabos de la pseudo gauche terrifiée par les terroristes sionistes (LICRA – LDJ – CRIF – Valls), y compris d’obséquieux humoristes se bousculant au portique pour obtenir quelques minutes d’antenne afin d’affiché leur soumission et lancer quelques postillons contre l’ostracisé dans son combat pour la liberté d’expression – (Bedos chez Ruquier (1)).

La lutte de Dieudonné peut-elle aider les ouvriers ?

Jolie carte de visite que d’avoir tous ces repris de justice à sa poursuite. L’artiste, seul (ou alors soutenu par quelques droitistes extrémistes), a tenu tête à l’Élysée pendant dix années. Nous nous sommes demandé si nous pouvions l’endosser? Attention, nous ne souhaitions pas le suivre aveuglément. Nous écrivions bien : «le soutenir dans son combat pour la liberté d’expression, de réunion, de publication, d’affichage, de diffusion» et ceci, en conservant notre autonomie organisationnelle (2).

Le visionnement de vidéos sur Youtube s’est imposé afin de vérifier les allégations dont il est l’objet dans les médias à la solde. L’humoriste est-il raciste et fasciste? Il ne faut se fier qu’à son jugement pour apprécier l’orientation politique d’un artiste, d’une personnalité, d’un politique. Vérification faite, pas de racisme, encore moins de fascisme avéré à travers les vingt vidéos visionnées. Nous avons vu et entendu un petit-bourgeois faisant rire les gens à propos de leurs tares, de leurs travers et de leurs préjugés. Les gens de religion juives boivent la tasse, tout comme les musulmans, les catholiques, les colons israéliens et plusieurs sionistes, criminels de guerre avérés, DSK le condamné, et une série d’autres personnalités bigarrées. Les canadiens, les camerounais, les africains y passent aussi en bonne camaraderie.

Nous avons donc fortement recommandé aux ouvriers de soutenir la lutte de cet humoriste en faveur de la liberté de pensée, d’expression, de réunion, de diffusion, car la classe ouvrière a intérêt à ce que la bourgeoisie respecte ses propres lois et décrets affirmant la liberté d’opinion et d’expression. La classe ouvrière a intérêt à ce que le grand capital renonce aux méthodes fascistes de gouvernance. Alors nous avons appelé la classe ouvrière à barrer le chemin vers l’État policier que veulent emprunter tous les Manuel Valls de ce monde (3).

La petite-bourgeoisie déchirée entre sa loyauté et sa révolte

Ce faisant, nous étions conscients d’appeler au soutien de la lutte d’un artiste petit-bourgeois résistant – à ce moment –. On doit toujours se rappeler qu’en politique l’appartenance de classe est déterminante. Nous l’avons écrit récemment (4). La petite-bourgeoisie, particulièrement les artistes et les plumitifs des médias est, de par sa position dans le procès de production, un segment vacillant et transfuge. Elle joue habituellement le rôle de courroie de transmission – de chien de garde – d’entremetteuse et de coolie au service de la grande bourgeoisie. Ce qui ne l’empêche pas, à l’occasion, de résister à l’oppression, surtout quand elle est en voie de paupérisation.

C’est exactement la posture que Dieudonné avait adopté, c’est-à-dire résister vigoureusement aux gardes chiourmes qui, sur les plateaux de la télé – dans les studios de la radio – dans les salles de rédaction, ont pour tâche d’organiser la collaboration, de produire du consentement et d’accréditer les idées approuvées – celles de la pensée unique – les idées qui servent le capitaliste et de sanctionner les déviances comme les spectacles de Dieudonné.

Pour les raisons qui sont les siennes, Dieudonné avait épousé la voie de la résistance et luttait pour défendre sa liberté d’opinion et d’expression. Nous ne pouvions que nous réjouir de cette résilience tout en encourageant toutes les autres luttes menées par les ouvriers comme à Tours où des salariés se battent pour le droit d’afficher, à Compiègne où un délégué se bat pour son emploi (5).

La petite-bourgeoisie est un segment de classe qui peut être progressiste et certains de ses éléments peuvent se transformer en révolutionnaires authentiques (Marx, Lénine). Mais dans son ensemble, ce segment de classe n’est pas révolutionnaire jusqu’au bout. Le petit-bourgeois croit toujours qu’il a le choix de sa souffrance même s’il ne l’a pas. Par sa position de classe dans le procès de production, par son éducation, par ses relations il peut toujours changer de camp. Il peut renoncer à la lutte de classe antagoniste, capituler, et négocier un compromis avec ses maitres. Souvent il sera autorisé à réintégrer le sérail qu’ils avaient temporairement délaissé. Le Bedos-Bobo peut toujours se parer des chaines dorées que lui concède la bourgeoisie (temporairement, car la crise économique s’approfondissant ils ne sont qu’en rémission).

Dieudonné poursuit-il le combat pour la liberté d’expression?

Dieudonné vient de faire la démonstration de cette versatilité petite-bourgeoise. Il met fin à son combat pour tenter de présenter son spectacle «Le Mur» – ce spectacle qui était le symbole de la liberté de pensée, d’expression et de manifestation publique. C’est dommage. Sa résilience bénéficiait à tous, y compris aux ouvriers. Il a décidé d’adopter d’autres voies et moyens, comme d’écrire un nouveau spectacle intitulé «Asu Zoa». Nous verrons si ce nouveau spectacle contrevient vaillamment à la censure de l’État policier (6).

Nous pouvons dore et déjà assurer Dieudonné qu’il ne réintègrera jamais le sérail des énarques de la pensée dominante, où le grand capital et particulièrement son segment sioniste, l’attendent en antichambre. Il a tenu tête trop longtemps. Il a montré le mauvais exemple à trop de gens. Tous les Bobos doivent contempler – sur une pique (virtuelle) – au-dessus des murailles de la ville – la tête du supplicié pour qu’aucun artiste n’ait plus jamais l’idée de recommencer. Tous les Bedos-Bobos à la solde (y compris la kyrielle des gauchistes tétanisés) doivent réaliser ce qu’il en coûte de résister. C’est exactement cela le fascisme et l’État policier.

Nous pouvons assurer Dieudonné que s’il laissait tomber sa lutte pour la liberté d’expression il trahirait ceux qui l’ont supporté. Il indisposerait les jeunes qui ont commencé à dresser leur quenelle insolente au prix de sanctions fascisantes comme à Montargis (7). Il décevrait les travailleurs, placés en garde à vue, pour avoir osé afficher, distribuer et résister à l’État policier. Il laisserait tomber le public déboursant son droit d’entrée comme on contribue au soutien d’un Partisan révolté. Il trahirait le public manifestant aux portes de La Main d’Or et du Zénith pour défendre leur droit d’écouter le spectacle désiré.

C’est la raison pour laquelle nous avons toujours affirmé que la petite bourgeoisie pouvait être un compagnon de route de la révolution, mais jamais nous ne devons laisser les éléments de cette classe timorée prendre la direction des organisations de la classe ouvrière, ni même la direction de la lutte révolutionnaire (comme l’erreur a été commise lors de deux vagues antérieures, dont Mai-68) (8). Le cas échéant, nous pouvons saluer leur courage et soutenir leur résistance – le temps qu’il résiste du moins – et si demain il tourne casaque et ploie sous la charge – alors bon vent – et les ouvriers devront poursuivre sur le sentier de la guerre de classe.

Seule la classe ouvrière doit diriger le mouvement, les soulèvements et les organisations militantes qui mènent ces mouvements de résistance. Seule la classe ouvrière est authentiquement révolutionnaire. Cette classe sociale, de par sa position concrète dans le procès de production des marchandises, n’a tout simplement pas d’autre choix ; ou bien elle renverse le pouvoir bourgeois, ou bien elle demeure esclave salariée. Seule elle peut et elle doit assumer la liberté pour tous les aliénés.

Par Robert Bibeau



1. http://www.dhnet.be/medias/television/nicolas-bedos-flingue-dieudonne-dans-un-sketch-chez-ruquier-52d25b3d35701baedab6c8cb
2. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/dieudonne-m-bala-celui-par-qui-la-145995
3. http://allainjules.com/2014/01/11/affaire-dieudonne-lhumoriste-dieudonne-force-les-neo-fascistes-a-se-demasquer/
4. http://www.les7duquebec.com/7-au-front/la-petite-bourgeoisie-pervertie-et-trahie/
5. http://www.20minutes.fr/societe/1271977-20140109-xavier-mathieu-tous-autres-ete-reintegres-sauf-moi
6. http://www.metronews.fr/info/metronews-a-assiste-a-asu-zoa-le-nouveau-spectacle-de-dieudonne/mnao!ZWhT4GW25X0ds/
7. http://allainjules.com/2014/01/14/delirium-tremens-montargis-les-jeunes-quenelliers-traites-comme-des-criminels/
8. http://www.legrandsoir.info/la-petite-bourgeoisie-pervertie-et-trahie.html et http://www.alterinfo.net/LA-PETITE-BOURGEOISIE-PERVERTIE-A-TRAHI-2e-partie_a98363.html

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine