Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:45

                SAMEDI 24 NOVEMBRE : LA DIASPORA PANAFRICAINE UNIE POUR LE KONGO

 

 

  

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xvawmi_samedi-24-novembre-la-diaspora-panafricaine-unie-pour-le-kongo-ingeta_news

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:44

Incidents devant le siège de l'UMP !

 


 

 

http://www.dailymotion.com/video/xvaw35_incidents-devant-le-siege-de-l-ump_news

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 09:30

Pourquoi Mme Simone Ehivet Gbagbo ne sera pas vendu à la CPI comme ce fut le cas de son époux, le président Laurent Gbagbo?

Luc-banemeck3.jpg

 

              Pour comprendre les raisons, nous avons contacté le stratégiste Luc Banemeck.

AfrohistoramaNews : Vous avez envoyé un email à notre rédaction pour nous dire que vous pensez que Madame Simone E. Gbagbo ne sera livrée à La CPI ? Quelles sont les raisons qui vous permettent de l’affirmer ?

Luc Banemeck : Je ne l’affirme pas, Je ne suis pas dans le secret des «satans», je procède par analyse géostratégique. En 2012 un événement majeur a eu lieu sur le continent  et c’est ce dernier qui me permet d’y croire et non l’affirmer.

AfrohistoramaNews : Quel est cet événement ?

Luc Banemeck : Le départ du francafricain Jean Ping de la présidence de la commission  de l’Union Africaine et l’arrivée de Madame Dlamani Zuma qui a des idées progressistes et panafricanistes [LIRE LA DECLARATION DE MADAME ZUMA].

AfrohistoramaNews : Pourquoi beaucoup d’Africains n’ont pas pris la mesure de ce changement ?

Luc Banemeck : Parce que les Africain sont servis quotidiennement par l’intoxication médiatique des medias occidentaux et leurs auxiliaires africains.

 Aujourd’hui avec cette affaire de madame Gbagbo, Je crois  que l’on assistera à un affrontement entre deux africaines.

La Procureur  d’origine gambienne Mme Ben Souda complètement  acquise aux intérêts de l’occident en Afrique,  et la présidente de la commission de l’Union Africaine d’origine Sud-africaine (Azanienne) Mme Dlamani Zuma acquise aux intérêts de l’Afrique.

Madame Dlamani Zuma  dans une intervention, nous dit clairement que dans les textes constitutifs de l’Union Africaine  il n’est inscrit nulle part qu’on doit livrer les Africains à la CPI.

Ce qui veut dire en d’autres termes, d’une part que les Africains qui y sont, ont été illégalement  livrés et y sont  illégalement détenus. Surtout sous sa présidence, elle n’approuvera pas de tels actes qu’elle considère anti africaines.

Le droit n’a pas été respecté. Maintenant que je suis présidente de l’U.A, il le sera.

AfrohistoramaNews : Et si les représentants occidentaux de la Côte d’ivoire passaient outre les textes de l’Union Africaine comme ils l’ont fait par le passé, qu’adviendra-t-il ? 

Luc Banemeck : Si Mr Jean Ping a perdu les élections face à madame Zuma, il faut tenir compte de l’avis des présidents francafricains, ses suppos naturels qui n’ont pas appréciés sa gestion de la guerre en Côte d’ivoire et en Libye. Justement parce qu’ils pas officieusement accepté la livraison du président Gbagbo.

 Je crois que les représentants de l’occident en Côte d’ivoire, ne sont pas aussi bêtes que certains pourraient le croire. Avant d’engager une telle épreuve de force, ils devront s’assurer d’un soutient absolu de leurs mentors, qui ne souhaitent pas pour aujourd’hui engager une épreuve de force avec madame Zuma et indirectement avec l’Afrique du sud. La realpolitik imposerait donc des arguties du genre, la justice ivoirienne est indépendante et compétente.

Souvenez-vous des déclarations du président Laurent Gbagbo avant le coup d’état qui l’avait évincé du pouvoir en 2011.

«Lorsqu’on est dans une réunion de l’Union Africaine, on a souvent l’impression d’être dans les couloirs de l’Union Européenne ou l’on rencontre des tas d’espions venu défendre les intérêts de l’Europe. C’était sous Jean Ping un Franceafricain ».

Or Que dit madame Dlamani Zuma lors d’un banquet en son honneur  il y a quelques mois ?

Elle dit ceci : «  Je ne comprends pas comment des africains ont  accepté le financement extérieur de l’institution unitaire sur des postes stratégiques engageant l’avenir du continent»[LIRE].

Vous pouvez donc comprendre que  madame Dlamani Zuma ne veut pas être une marionnette aux mains de qui que ce soit.

Si  les représentants de l’union occidentale en Côte d’ivoire passent outre sa mise en garde, ils engageront un conflit avec elle, donc indirectement avec la commission de l’Union Africaine.

C’est la raison pour laquelle, les occidentaux veulent agir avec la CEDEAO plutôt que l’Union Africaine. Or la CEDAO ne peut pas être au dessus de l’Union.

Madame Zuma saura faire valoir le droit au moment opportun. J’en suis sur. Il y va de sa crédibilité et de la crédibilisation de l’institution et de son pays membre des BRICS.

A suivre…

Interview réalisé par jean Ayi

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 18:00

L'AMBASSADE DU CONGO DE BELGIQUE TOMBER SANS RESISTANCE AUX MAINS DES combattants congolais.

 

 

                                   


 


 

Dix milles patriotes congolais attendus devant l'ambassade de la RDC a Bruxelles !!!
La prochaine fois sera-t-elle la bonne ?

Les combattants s'approprient l'ambassade de la RDC a Bruxelles __
VOILA DES VRAIES ACTIONS PAR DES BRAVES.
CECI AU LIEU DES STUPIDES MARCHES QUI FONT DU BRUIT ET DU VENT ...POUR RIEN DEPUIS 11 ANS.
DOMMAGE QUE CES COMBATTANTS N'AIENT PAS ETE AUSSITOT SUIVIS DEHORS PAR DIX MILLE PATRIOTES BELGICAINS-CONGOLAIS
POUR BOUCLER L'AMBASSADE DEHORS ET ENCERCLER LA POLICE. CE N'EST QUE PARTIE REMISE !!!
DEMONSTRATION DE COURAGE, DETERMINATION ET EFFICACITE.  BRAVO !!!
Regadez et partagez ces videos:
http://www.youtube.com/watch?v=tFx4kwXDwRw&feature=share


 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 17:56

Si Simone Gbagbo est transféré au CPI, les ivoiriens et Africains doivent comprendre que les manifestations pacifiques ne seront jamais suffisantes pour libérer  la Cote d'Ivoire de l’esclavage.

 Simone 1

 

LA CPI EMET UN MANDAT D'ARRET A L'ENCONTRE DE LA PREMIERE DAME SIMONE GBAGBO. 
VOICI LE COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CPI : 
Aujourd’hui, le 22 novembre 2012, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a levé les scellés sur un mandat d’arrêt émis à l’encontre de Simone Gbagbo pour quatre chefs de crimes contre l’humanité.

Selon le mandat d’arrêt, initialement délivré sous scellés le 29 février 2012, Mme Gbagbo serait pénalement responsable, au sens de l’article 25-3-a du Statut de Rome, de crimes contre l’humanité ayant pris la forme de meurtres, de viols et d’autres formes de violences sexuelles, d’autres actes inhumains et d’actes de persécution, commis sur le territoire de la Côte d’Ivoire entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

Publicité

La Côte d’Ivoire, qui n’est pas partie au Statut de Rome – le traité fondateur de la Cour, avait, le 18 avril 2003, déclaré accepter la compétence de la Cour. La présidence de la République de Côte d’Ivoire a confirmé cette acceptation les 14 décembre 2010 et le 3 mai 2011. Le 3 octobre 2011, la Chambre préliminaire III a autorisé le Procureur à ouvrir une enquête proprio motu pour les crimes présumés relevant de la compétence de la Cour, qui auraient été commis en Côte d’Ivoire depuis le 28 novembre 2010, ainsi que sur les crimes qui pourraient être commis dans le futur dans le contexte de cette situation. Le 22 février 2012, la Chambre préliminaire III a décidé d’élargir son autorisation d’enquêter sur la situation en Côte d’Ivoire pour inclure les crimes relevant de la compétence de la Cour qui auraient été commis entre le 19 septembre 2002 et le 28 novembre 2010.

Par M. Jobi

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 02:26

Mauvaises nouvelles pour l'Afrique:3 000 soldats US en route pour l’Afrique .

sondage8.jpg

Les illusions entretenues sur la politique étrangère d’Obama, nouveau  mandat, nouvelle version, seront-elles contredites par les exigences de la real politik, en Afrique ou au Moyen-Orient ?

Quand le président Obama a déployé 100 soldats en Ouganda, il y a un an, pour entreprendre une chasse mythique de Joseph Kony, chef de l’Armée de Résistance du Seigneur, la réaction à cette annonce a certainement été un simple haussement d’épaules (1). Quel mal pouvait générer une centaine de militaires, errant sans but dans le bush, prétendument à la recherche d’un homme accusé de terrorisme ? Mais, si la forêt empêche de voir les arbres, un observateur plus avisé pouvait entrevoir les implications mortelles d’une présence militaire US en Afrique qu’un grand nombre percevait, à tort, comme anodine.

Verrouiller le continent

Le service de presse de Army Times rapportait que les Etats-Unis s’apprêtent à envoyer plus de 3000 soldats un peu partout, en Afrique en 2013. Pour le Major Général, David R. Hogg, « En ce qui concerne notre mission, c’est un territoire vierge ». Mais, que des soldats stationnent sur le continent africain, n’a rien de nouveau et, même, si Hogg ne l’admet pas, le but de la mission est de verrouiller l’entier continent.

En fait, l’armée américaine effectue, au moins, une douzaine d’opérations importantes en Afrique pour lesquelles des troupes sont réellement engagées. Cependant,  pour les Etats-Unis, avoir un pied, militairement, dans tous les coins du continent limite le risque que leurs intérêts ne soient pas protégés dans des régions où une menace existe. Par exemple, le Mali a des réserves de pétrole et dispose d’une position stratégique mais est l’objet d’une déstabilisation croissante par un mouvement sécessionniste dans le nord. Pourtant, le Mali a aussi été le site d’un exercice militaire US du  nom  de « Atlas Accord 12 » qui a fourni aux militaires maliens une formation dans le domaine aérien.

Opérations US en Afrique en 2012

Au cours de l’année, il y a eu d’autres opérations en différents points du continent, comparables si non en étendue du moins, en substance :

 «  Cutlass Express », un exercice naval visant ce qu’on appelle la « piraterie » dans la région du Bassin de Somalie ;

« Africa  Endeavor 2012 », basée au Cameroun, centrée sur la formation et la coordination en communications militaires ;

« Obangame Express 2012 », exercice naval  pour assurer une présence dans le golfe de Guinée, région au cœur des  opérations pétrolières en Afrique occidentale ;

« Southern Accord 12 », basée au Botswana dont le but était d’établir des relations de travail entre les forces militaires d’Afrique australe et les Etats-Unis ;

« Western Accord 2012 » était un exercice au Sénégal impliquant tous les types d’opération, des exercices de tirs à la collecte d’informations et au  combat de tireurs  d’élite.

D’autres exercices de même nature aux noms tels que « African Lion », « Flintlock » et « Phoenix Express » se sont aussi déroulés. De plus, des unités de Gardes Nationaux US ont effectué des rotations dans des pays qui incluent entre autres, l’Afrique du sud, le Maroc, la Tunisie, le Nigéria, le Libéria et le Ghana.

Des communiqués de presse par le US Africa Command (AFRICOM) suggèrent que ces opérations sont bénéfiques tant pour les Etats-Unis que pour l’Afrique. Leur message central est que les militaires US et africains sont des partenaires dans la guerre contre le terrorisme et d’autres formes de soulèvement. Ce serait une erreur pour les Etats africains de gober l’idée que l’Afrique et les Etats-Unis sont, d’une manière ou d’une autre, interdépendants.  La véritable nature des relations entre l’Afrique et les Etats-Unis a été très bien décrite par A.M. Babu, personnage central dans la formation de la Tanzanie. « La prétendue « interdépendance » ne  peut être qu’une interdépendance dans laquelle nous (les Africains) sommes,  en permanence, dépendants de l’exploitation massive de nos ressources matérielles et humaines par l’Occident ».

25% des besoins américains

en  pétrole vers 2015

Un rapport du Bureau de Recherche du Congrès sur les plans d’exploitation US a été publié par WikiLeaks. On y lit « en dépit des conflits dans le delta du Niger et d’autres régions productrices de pétrole, le potentiel pour des forages en profondeur dans le golfe de Guinée est élevé et les analystes estiment que l’Afrique pourra fournir près de 25% des besoins américains en  pétrole vers 2015. » Le document cite un officiel US du Département de la défense : « …la mission principale des forces US (en Afrique) est d’assurer que les champs pétrolifères du Nigéria …sont sûrs ».

C’est pourquoi, les Etats-Unis seraient satisfaits que des actions  militaires menées par des Africains visent les militants qui sabotent les opérations des compagnies pétrolières occidentales en Afrique occidentale. Parallèlement, en raison de l’accroissement de leurs importations de pétrole, ils s’opposeront vigoureusement  à toute velléité africaine d’exclure par la force lesdites compagnies du Delta du Niger même si leurs pipelines qui fuient ont ruiné d’innombrables hectares de terres agricoles et d’eaux poissonneuses.

Les intérêts de l’Afrique sont en perpétuel conflit avec ceux des Etats-Unis et leurs relations ne doivent en aucun cas être interdépendantes. Il serait bon que les Africains réagissent à la présence de soldats US sur leur sol comme ils le feraient pour des termites dans leurs maisons. Il est certain qu’aucun mal immédiat ne peut être observé  mais à long terme, la structure sera irréparablement endommagée et risque même de s’effondrer.

Traduction : Xavière Jardez – Titre et intertitres : AFI-Flash

Mark P. Fancher est avocat, auteur de nombreux articles sur la présence militaire US en Afrique

* Titre original :  

Bad News for Africa: 3,000 More U.S. Soldiers are on the Way

http://blackagendareport.com/content/bad-news-africa-3000-more-us-soldiers-are-way  

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 02:19

Remake de la crise ivoirienne : les mêmes méthodes avec les mêmes personnes produisent toujours les mêmes effets.

 

                               


 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=7BMNY1yhxuI&feature=player_embedded#!

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:27

La Côte d’ivoire est-elle devenue un enfer sur terre  pour les ivoiriens ? En images le traitement inhumain des jeunes ivoiriens.

   

              Image-ivory-voast.jpg

 

 

  

Crime21.jpg

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:18

COMPLOT INTERNATIONAL - ENTREE DANS GOMA DU M23 SOUS LA BENEDICTION DES FORCES DE L’ONU.

 

 

                           


 


 

 

                                      http://www.youtube.com/watch?v=O8B4BKy_QZc&feature=player_embedded#!

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:12

CAMEROUN : ASSASSINEE AFIN QUE SON SANG SOIT BU DANS UN RITUEL SATANIQUE PAR UN HAUT-CADRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE!!! SELON L'ASSASSIN!!!! 


Image-inc.jpg

                                      Mlle Elisabeth Ngo Ond Gwet

 


Assassinat du cadre de la Béac (Banque des états d’Afrique centrale)*: Le meurtrier livre enfin son commanditaire


Haut responsable en service à la présidence de la République, il serait à la tête d'un réseau de buveurs de sang humain. Lâché par ses commanditaires depuis son incarcération à la prison centrale de Kondengui, le présumé assassin aurait craqué et livré ses commanditaires. Retour sur un crime crapuleux qui a longtemps animé la chronique des faits divers au Cameroun depuis février 2012.

L'affaire de l'assassinat de Mlle Elisabeth Ngo Ond Gwet, cadre en service à la Banque des Etats de l'Afrique centrale (Beac), froidement assassinée le 16 février 2012, n'a pas fini de livrer tous ses secrets. Et pour cause, les dernières révélations de Joël Nguetti depuis son cachot de la prison centrale de Kondengui où il médite son sort depuis son acte barbare de février 2012 ont de quoi donner du froid au dos C'est ainsi que de sources dignes de foi, Joël Nguetti se serait confié à un codétenu qui le menaçait d'en finir avec lui en prison, comme il l'a fait de son «amante». Il n'en a pas fallu plus pour ce codétenu vende la mèche à une amie de la défunte en lui révélant les véritables mobiles du crime qu'il aura posé, ainsi que les commanditaires. S'agissant d'ailleurs de ses commanditaires, le meurtrier aurait alors affirmé à son interlocuteur qu'il n'avait fait qu'exécuter les ordres d'un réseau de hautes personnalités qui s'abreuvent du sang humain. Joël Nguetti serait même allé plus loin en indexant un haut responsable de la présidence de la République - dont nous taisons volontairement le nom - d'être le commanditaire de ce crime crapuleux pour les besoins de la cause. Toujours selon les mêmes confidences de l'assassin, ces commanditaires auraient bu du sang de cette jeune dame à l'intelligence vive.

En effet, le salaire de Joël Nguetti, présenté comme le particulier du président du Conseil d'administration de la Sopecam, aurait été la nomination d'un poste de prestige à la présidence de la République ou à la Sopecam à défaut de remplacer la jeune cadre assassiné à son poste à la Béac. Mais qu'est-ce qui a donc poussé l'assassin à se mettre à table? Nos sources indiquent que depuis son incarcération à la prison centrale de Kondengui, Joël Nguetti a été abandonné par tous ses proches. A commencer par le président du Conseil d'administration de la Sopecam qui avait tôt fait de se désolidariser de cet acte macabre, après avoir découvert que celui-ci était un fieffé menteur. En effet, cherchant à savoir où il se trouvait le jour du drame, Joseph Le aura constaté que Joël Nguetti était bel et bien à Yaoundé alors qu'il se disait être à Bertoua. Un mensonge qui a conduit ses propres frères à le bannir du cercle familial. Même les commanditaires, après avoir tenté en vain de sortir des cellules de la police, Ont finalement coupé tout contact avec l'assassin. Habitué à la vie facile et désormais coupé de son cadre de vie, Joël Nguetti aura alors craqué. Mais nos sources indiquent qu'il aura davantage craqué lorsqu'il aura constaté que la famille de la défunte qui a tout remis au seigneur n'a entrepris aucune action en signe de vengeance, ni sur lui-même, ni sur ses enfants qui vivaient avec la défunte.


Coups de couteau

Le moins que l'on puisse dire, c est que ces nouvelles révélations de Joël Nguetti sur le meurtre barbare d'Elisabeth Ngo Ond Gwet qui circulent déjà dans les couloirs de la Béac remettent au gout du jour ces pratiques magico-ésotériques que la jet-set camerounaise exerce sur la jeunesse. Et Elisabeth Ngo Ond Gwet était la cible parfaite. Parce que brillante de part son parcours scolaire et intelligente dans la vie. L'on se souviendra que c'est une autre cadre de la Béac qui la mettra en contact avec l'assassin qui avait sans doute opéré le repérage parfait. Et qui n'hésitera pas à la séduire - avec les écorces du village pour son compte bancaire d'abord, ensuite pour le réseau. Les rapports entre les 2 vont vite péricliter lorsque la jeune fille soupçonne son amant de pratiques magiques et ésotériques auxquelles celui-ci se livrent avec certaines personnalités de la République. Et lorsque la famille de la défunte refuse catégoriquement que le mariage soit consacré, la piste du meurtre était plus que jamais ouverte. Le signal fort est donné le 24 décembre 2011 lorsqu’elle échappe miraculeusement à un accident de circulation, Ce qui est à mettre à l'actif de sa vie pieuse notamment au sein de la congrégation de la «dévotion mariale». Mais elle n'échappera pas aux coups de couteau d'un assassin déchaîné et sous la pression des commanditaires sans scrupule.

Pour la petite histoire, c'est le 16 février 2012 que le corps sans vie d'Élisabeth Ngo Ond Gwet est découvert dans un terrain vague du quartier Emana à Yaoundé dans sa voiture de marque Rav4 de couleur bleue. Les soupçons vont immédiatement se porter sur son amant, Joël Nguetti. Devant les enquêteurs, il va se complaire à varier sa version des faits. Tantôt il passe aux aveux, tantôt il revient sur sa déposition. Si la dernière version qu'il donne aujourd'hui à partir de la prison centrale de Kondengui parait des plus plausibles, - de quoi donner raison à Charles Ateba Eyene dans son dernier livre-, il ne reste plus que le cours de la procédure s'accélère désormais pour que justice soit faite. Pas celle des hommes que les commanditaires démasqués pourraient mettre en branle pour éliminer un pion devenu gênant par ses nouveaux aveux à Kondengui.


Par  Charles Nwé

Source : La Nouvelle
(*) Cameroun, Gabon, Centrafrique, Tchad Congo, Guinée Equatoriale

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine