Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 00:48

Cameroun : Lapiro de Mbanga règle ses comptes avec les charognards et récupérateurs  de la politique camerounaise.

lapirodembanga.jpg
Exilé depuis quelques mois aux Etats-Unis, l’artiste et leader d’opinion à polémique se livre en exclusivité au Messager. Lapiro de Mbanga parle de sa nouvelle vie, de ses relations avec le chairman du Sdf autant qu’il jette un regard sur le fonctionnement et les dédalles du microcosme politique camerounais. Avec du recul, Lapiro de Mbanga évoque le rôle des acteurs sociopolitiques ainsi que son implication militante au cours des années de braise. Que devient l’ancien bagnard de New-Bell? Evocation.

Depuis votre départ du Cameroun l’opinion reste sans nouvelles de vous. Que devient Lapiro de Mbanga?

Vraiment l'opinion camerounaise est tellement divergente que je ne sais pas celle qui se préoccupe de ma personne et de mon être. Toutefois, pour ceux qui tiennent vraiment à moi, ils savent comment me trouver soit par téléphone, soit par Facebook soit par e-mail; quant aux autres, ils se contentent de parler de Lapiro dans l'angle qui arrange leurs intérêts et, lorsque ce n'est pas le cas, Lapiro devient un traître et cette catégorie d'opinion j'ai appris à la connaître depuis 1991. Lapiro de Mbanga reste et demeure celui que j'ai toujours été, celui que Dieu inspire pour réveiller les consciences des Camerounais et ce, avant le retour forcé du multipartisme au Cameroun.

Qu’est-ce qui a décidé Lapiro de Mbanga à partir du Cameroun avec femme et enfants?

Plusieurs décennies après que j'ai sacrifié ma vie pour le peuple camerounais dans l'ensemble, j'ai eu un déclic: tout le monde parle d’Um Nyobe, Ernest Ouandié et tous les autres héros camerounais de la première heure mais qui se préoccupe de leurs enfants? Où sont-ils? Que font-ils? Je n'ai pas le droit de sacrifier mes enfants pendant que les enfants de ceux qui pillent le Cameroun vont dans de bonnes écoles. Raison pour laquelle j'ai pris la résolution de les amener hors du Cameroun et ma femme qui a aussi souffert de ma détention arbitraire sous Paul Biya.

Vous avez, pendant de longues années, été un critique du régime Biya. Comment expliquer votre nouveau statut ? Les menaces étaient-elles devenues plus fortes?
Je crois savoir que je suis de loin le seul critique de Biya. Dans tous les cas, nous sommes au moins deux à le faire; il y'a bien sûr moi mais il y'a lui-même aussi; il passe son temps à critiquer l'inertie des individus qu'il choisit lui-même et ce, sans pression aucune; il demande des feuilles de routes à ces valets de ministres comme s'il n'avait pas un programme politique pour lequel quelques "étrangers-Camerounais" disent l'avoir élu et je parle bien de ces "étrangers-Camerounais" qui ont tous la double nationalité et qui vont voter à l'ambassade de France au Cameroun. Biya connaît ses faiblesses et il lui a manqué le courage d'un certain Laurent Gbagbo pour dire non à la France et aux sectes que décrit Ateba Eyene afin que les Camerounais soient d'abord une nation; Biya a littéralement échoué et il compte sur la mort pour sauver sa tête, mais le mécréant a-t'il au moins pensé au calvaire que vont vivre ses enfants après lui? Pour commencer, je ne sais pas ce que vous appelez mon nouveau statut; c'est Fru Ndi qui change de statut chaque fois qu'il rencontre son camarade de parti Biya; Lapiro de Mbanga reste et demeure le même et rassure-toi quelques Camerounais que je rencontre par-ci par-là me le reconnaissent et les plus diplomates parlant de ce qui s'est passé en 1991 me disent ceci: « Lapiro tu as eu tort d'avoir raison trop tôt; nous avons compris que tu es le seul qui lutte vraiment pour les Camerounais et non pour tes intérêts personnels »! Je n'ai pas eu peur des menaces pour commencer tout seul mon combat avant le retour forcé du Cameroun au multipartisme et ce n'est pas à mon âge que les menaces me font peurs. Je dis toujours que le printemps arabe est arrivé parce qu'un illustre inconnu et vendeur de fruits et légumes s'est immolé; Lapiro de Mbanga au Cameroun n'est pas un vendeur de légumes.

Quels types de menaces avez-vous reçu ?

Vous pensez ne pas avoir de menaces et inquiéter le pouvoir en place? Avec un système de voyous comme le gouvernement camerounais, les menaces sont de tous ordres; le jour même de mon départ du Cameroun, un officier de police est allé chez moi intimider les gens, a sorti le pistolet de service et a tiré des coups de feu en l'air; selon vous, il tournait peut-être les séquences d'un film policier?

Vous aviez l’ambition de vous consacrer à la rédaction d’un ouvrage. Peut-on en savoir plus?

A mon niveau, mon ouvrage est prêt; j’attends la traduction car il sort en français et en anglais

Vous avez affirmé avoir des divergences avec un certain nombre d’acteurs sociopolitiques. Qu’en est-il exactement?

Je n'ai jamais créée un parti politique au Cameroun, je me suis retrouvé par la volonté des populations de Mbanga candidat à l'élection municipale dans les rangs du Sdf en 2007 par conséquent, je ne pense vraiment pas avoir des divergences réelles avec des gens que je ne connaissais même pas à la base ; maintenant tout dépend du contexte de la question à laquelle je répondais.

Les mêmes acteurs vous accusent d’avoir joué un rôle trouble au cours des années 90. Que s’est-il passé selon vous ?

En 1990, ces individus dont vous parlé étaient tous des illustres inconnus au Cameroun. En 1990 il y avait le peuple camerounais qui en avait marre et a choisi de rentrer dans la mouvance du changement qui, parti de l'Europe de l'Est, est arrivé en Afrique. A ce moment le leader de la contestation au Cameroun était Lapiro de Mbanga et personne d'autre. Le peuple s'identifiait à moi, les jeunes s'habillaient, se coiffaient et parlaient mon langage. Célestin Monga a écrit une lettre ouverte à Paul Biya : La démocratie truquée; le 1er janvier 1991 il part de chez moi vers 5 heures du matin accompagné de son épouse. Nous venions de passer la Saint-Sylvestre ensemble. Quelques heures après, sa femme m'appelle au téléphone pour m’informer que Célestin vient d'être kidnappé par la police. Je démarre mon véhicule pour aller à la recherche de Célestin Monga; à Douala, je retrouve certaines des connaissances et c'est ainsi qu'on se met ensemble pour le chercher. On le retrouve plus tard au poste de police de la PJ à Douala; on décide alors de créer un comité de libération de Célestin Monga qui s'étend après à la libération de Pius Njawé et Le Messager. Je décide alors de faire des tracts en exclusivité en Pidgin que je fais distribuer dans toute la ville. Dans ces tracts, je demande à la population de descendre massivement au tribunal de Bonanjo exiger la libération de Célestin Monga, Pius Njawé et Le Messager. C'est la première fois que les Camerounais descendent dans les rues de Douala depuis les années 60 pour exiger quoi que ce soit. En ce qui me concerne, Monga et Pius libérés tout s'arrêtait là. Malheureusement, les charognards et récupérateurs comme Dominique Djeukam Tchameni sont tombés sur l'occasion pour mettre le Cameroun à feu et à sang; il était accompagné des gens comme Ekanè Anicet, le député Nintcheu, Abraham Tchato, Tchounkeu Sévérin Benjamin Zébazé pour ne citer que ceux-là; ces individus ont tout fait pour me tuer et ce, avec la complicité du pouvoir qui me trouve beaucoup plus extrémiste que les pseudo-politiciens et qui s'avait qu'il n'avait aucune chance de trouver des compromis sur le dos du peuple avec moi.

Avec un peu de recul, quelle lecture faites-vous du microcosme politique camerounais?

Où sont-ils donc ces Zorro d'hier? Ceux-là qui ont écrit dans les journaux que Lapiro de Mbanga a trahi le peuple? Dominique Djeukam Tchameni a-t-il déjà remboursé l'argent du contribuable camerounais que Biya lui avait avancé pour son projet. qui a foiré? Les Camerounais souffrent et ce n'est pas son problème car il préfère gérer en silence son école Américaine. Abraham Tchato n'a rien pu faire pour New-Bell car son bureau était devenu un casino pour joueurs de cartes alors que les populations de ce quartier étaient en droit d'attendre encore de lui. Sera-t-il toujours dans le Rdpc puisque sa prostitution en politique n'a d'égale que le tour de passe-passe de cartes au poker? Le grand sponsor des villes mortes Kadji Defosso qui négociait l'obtention d'une amnistie fiscale a profité du boycott des produits des Brasseries du Cameroun du fait du mot d'ordre qui avait été lancé à l'époque et il a pris tout ce qu'il a reçu comme bénéfice à l'époque pour investir dans le Rdpc en combattant Pierre Kwemo et le Sdf dans le Haut-Nkam.

On vous a vu très critique à l’endroit du Sdf. Des raisons pour certains observateurs de penser que vous réglez des comptes à votre ancien compagnon Ni John Fru Ndi ?

Fru Ndi n'a jamais été mon compagnon. Fru Ndi, s'il est un peu honnête, doit prier pour moi et me dire merci car avant le 10 janvier 1991 personne ne connaissait ce libraire de Bamenda à Douala et c'est moi qui l'ai présenté à la population de Douala. La toute première sortie de Fru Ndi au Cameroun comme président du Sdf c'était à Mbanga et c'est moi qui l'avais invité, j'ai dépensé de mon argent pour qu'il installe le tout premier bureau du Sdf hors de Bamenda; la fameuse canne à main dont on disait qu'elle arrêtait les balles lui a été donnée par un individu dans mon domicile; j'étais dix milles fois plus populaire et célèbre que Fru Ndi. C'est lui qui avait besoin de moi et non le contraire; d'ailleurs il n'était pas le seul à solliciter mon amitié à cette époque. Il ne me souvient pas être critique à l'endroit du Sdf. Comme le Rdpc, le Sdf souffre de la mafia que l'Unc-Rdpc a infiltrée dans ce parti et cette mascarade est minutieusement gérée par son chairman à vie, c'est tout. Il faudrait que Fru Ndi ait le courage de revenir sur terre car depuis 1992 il pense que les Camerounais sont bêtes; Fru Ndi comme candidat, n'a jamais gagné une élection au Cameroun; il confond l'adhésion de la volonté des Camerounais à changer de président à cette époque et qui se sont tous alignés derrière la force du changement et le Sdf. Fru Ndi et le Sdf ne peuvent pas gagner les élections dans le Noun devant Adamou Ndam Njoya; ni nulle part ailleurs au Cameroun. Alors il faut bien que le président du Sdf revoie sa copie car pour le moment, il n'est que le sparring-partner idéal pour Biya afin de bloquer et de nuire à la bonne marche de la politique au Cameroun.

L’Amérique du Nord apparaît depuis quelques temps comme une base arrière des contestataires du régime Biya. Vu de près quel est l’état des lieux ?

Je remercie de tout cœur le «Department of State» Americain qui a bien voulu m'accueillir avec ma suite dans ce pays plein d'opportunités. Ceci est très bénéfique pour mes enfants et l'ensemble de ma famille et je n'ai pas eu besoin d'être ici pour demander à ce que mes conditions de vie et celles de mes concitoyens soient améliorées. J'ai toujours mené mon combat tout seul donc, je ne suis pas intéressé par ce que font les autres au risque de retrouver les mêmes calculateurs de 1990 qui voulaient m'utiliser pour atteindre les sommets sans mon consentement.

Quels sont les projets de l’artiste et du défenseur des droits de l’homme?

Je projette de faire des tournées musicales ici et ailleurs; pour l'instant, je m'occupe de mes enfants qui ont déjà tous commencé à aller au High school, mon épouse qui va à l'école aussi et mon bilan médical car je suis sorti de prison avec une maladie et Dieu merci en ce qui concerne les institutions sanitaires, il n y a pas mieux. Je suis invité dans les prochains mois au congrès Américain pour parler de mon procès qui comme vous le savez, a fait le tour du monde et je vais parler des conditions des détenus dans les prisons camerounaises et je pense que ce n'est pas rien; ensuite, je suis invité par la fédération internationale des droits de l'homme à Oslow en Norvège pour les même raisons; vous comprenez bien que j'ai du pain sur la planche. Je vais surtout dans les très brefs délais commencer un lobbying tous azimuts pour Paul Eric Kinguè qui croupit en prison en violation flagrante des textes que le Cameroun s'est donné et que les magistrats corrompus qui gèrent le pouvoir politique avec Biya au Cameroun pensent devoir tripatouiller comme bon leur semble. Je le dis ici haut et fort : honte aux magistrats camerounais.

Des sources affirment que vous êtes décidé à vous engager de manière active dans le jeu politique. Lapiro de Mbanga créé un parti politique ou un organe de pression?

Je reste et demeure artiste musicien et leader d'opinion.

Entretien avec Joseph OLINGA, via Internet.

Source : Le Messager

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 00:45

 

Intervention du professeur BOGA Sako Gervais devant l'UMP le 22 novembre 2012.

 

 

 

                    


 

 

 

                                              http://www.youtube.com/watch?v=sdttZMPvSe8

 

 

     

                                 


 

 

 

                                            http://www.youtube.com/watch?v=h4CmC1DPS-s&feature=relmfu

 

 

                                      


 

 

 

 

                                             http://www.youtube.com/watch?v=Y8NoccvsFgM&feature=relmfu

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 14:15

 

 


http://www.dailymotion.com/video/x8stto_le-genie-d-un-autodidacte-rwandais_tech

 

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 13:56

Madame Dlamani Zuma doit intervenir pour sauver l’UMP, Alain Juppé n’a pas la capacité pour le faire. les raisons ?

 

                    


 


 

http://www.youtube.com/watch?v=AAklcyqY9iU&feature=player_embedded 

Entre Laurent Gbagbo et Alain Juppé le quel des deux est qualifié pour la médiation entre Copé et Fillon ?

 

Est-ce Laurent Gbagbo qui a toujours demandé le recomptage des voies après une élection

Ou

Alain Juppé qui propose l’asphyxie du candidat qu’il ne supporte pas ?

 

 

Cote d'Ivoire: Alain juppé - "Laurent Gbagbo est progressivement asphyxié"

Ce sont quelques propos de ce médiateur de l’UMP le 17 mars 2011.

Les sanctions financières prises contre Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire sont en train de porter leurs fruits, a assuré mardi le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Le seul président de Côte d'Ivoire, c'est Alassane Ouattara et la légalité finira par l'emporter, a-t-il estimé sur Europe1.

En Côte d'Ivoire, le conflit postélectoral qui oppose Laurent Gbagbo à Alassane Ouattara, ancien Premier ministre considéré par la communauté internationale comme le vainqueur de la présidentielle du 28 novembre, menace de dégénérer en nouvelle guerre civile.

"Nous avons pris toute une série de mesures qui, peu à peu, donnent des effets. Les sanctions financières, ça ne marche pas à quinze jours, ça marche à plusieurs mois. On voit bien aujourd'hui que Laurent Gbagbo est progressivement asphyxié", a dit Alain Juppé.

"Nous ferons tout pour que la légalité l'emporte et que Ouattara, qui est le président légalement élu, exerce réellement le pouvoir et c'est ce qui est en train, petit à petit, je pense, de se passer en Côte d'Ivoire", a-t-il ajouté.

"Ce qui compte, c'est l'engagement des pays africains. On ne peut pas demander à la France et à l'Europe de s'occuper de tout et de s'ingérer. L'Union africaine a pris ses responsabilités et a dit : le seul président c'est Ouattara. Je pense qu'on va y arriver", a souligné le ministre français.

Les forces fidèles à Laurent Gbagbo ont annoncé samedi avoir lancé un assaut contre le quartier pro-Ouattara d'Abobo, dans le nord de la ville.

Dimanche, des habitants de ce quartier ont affirmé que les combattants pro-Ouattara contrôlaient toujours la plus grande partie du secteur.

Les Nations unies évaluent à 200.000 le nombre d'habitants qui ont fui Abobo depuis quinze jours.

Source : le patriote

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 10:33

Attention, un complot se prépare contre la Révolution et la Côte d’Ivoire

Duekoue

 

Les six faits suivant attestent notre assertion.

Primo, les tirs groupés des organisations internationales dites des droits de l’homme sur dramane. Deuxio le voyage de Miaka Ouréto en Europe. Tertio, la dissolution brutale et inattendue du pseudo gouvernement de dramane. Quatrièmement, le voyage de dramane au Vatican. En cinquième position, la reprise totale de la coopération militaire de la France avec les exercices militaires entre les militaires français et les dozos ivoiriens. Et en dernier l’annonce publique du mandat d’arrêt de la CPI contre Mme Gbagbo pourtant délivré depuis février 2012. 

Le but recherché par l’ennemi est de détruire la Révolution sinon l’affaiblir considérablement. 

Je vais vous expliquer le sens de tous ces évènements majeurs qui se déroulent presque concomitamment ou consécutivement sous nos yeux. 

D’abord les tirs groupés des organisations internationales dites des droits de l’homme sur dramane. En fait, l’ennemi utilise ces organismes internationaux pour faire pression sur dramane à accepter le deal à lui proposé.

Ensuite le voyage (sans bruits) de Miaka Ouréto en Europe fait partie de la stratégie générale. Dites-moi quelle mission les militants du FPI ou du moins le Comité Centrale de ce parti ont confiée à Miaka en vue de se rendre en Europe ? Brigitte Kuyo va se plaindre pendant longtemps mais elle sera mise à l’écart car la mission de Miaka n’a pas besoin de bruits donc l’implication d’un certain nombre de personnes. Brigitte Kuyo est en France pour mobiliser les militants mais Miaka n’est pas en France pour mobiliser les militants et par conséquent la combinaison Miaka-Brigitte ne peut pas marcher. Miaka est en Europe pour toute autre chose. Il y est pour servir de courroie de transmission entre la France et le Président Gbagbo. La France lui fait des propositions à transmettre fidèlement à Gbagbo qui doit donner sa réponse claire et revenir faire le point sans fuites. 

La dissolution brutale et inattendue du pseudo gouvernement est intervenue pour réduire l’emprise du PDCI et des partis du RHDP sur Dramane ou du moins forcer l’adhésion du RHDP dans toute entreprise unilatérale de Dramane. Cette dissolution annonce une autre dissolution sans pression de la part du RHDP qui devra voir l’entrée du FPI au gouvernement dans quelques mois.

 Le voyage de dramane au Vatican s’inscrit dans les garanties que ce dernier doit donner au Pape. En effet, dramane est allé jurer devant le Pape qu’il remplira sa part quant à la mission qui lui sera confiée dans la stratégie générale. Il devra donc accepter de recevoir Gbagbo au pays, accepter l’entrée du FPI au gouvernement même à parts égales. Libérer certains prisonniers politiques. 

La reprise ou la mise en œuvre des accords militaires entre la France et la Côte d’Ivoire en violation totale de l’embargo onusien sans que cette organisation ne bronche en dit long sur l’objectif réel de cette manœuvre. En réalité, ces exercices viennent rassurer Dramane sur le fait que pendant que lui il va jurer devant le Pape qu’il est prêt à remplir sa part du contrat, la France doit lui prouver que son pouvoir sera garanti. En effet, les militaires français ne vont pas venir avec du matériel, montrer l’usage de ce matériel aux dozos et retourner tranquillement avec ce matériel. C’est comme donner un stylo à un enfant, lui monter comment on l’utilise et ensuite le lui arracher. A quoi aura donc servi à apprendre à l’enfant à écrire ? 

Le mandat d’arrêt délivré pourtant depuis février 2012 à Mme Gbagbo est maintenant rendu public. En réalité, l’exécution de ce mandat maintenant a un seul et unique but. Laurent Gbagbo doit être remplacé par quelqu’un d’autre. L’ennemi se dit qu’il faut quand même rester prudent. Ils se sont dit qu’ils ne vont pas quand même mettre tout le monde dehors. Il faut au moins en garder un en otage. Et c’est sur Simone que leur choix s’est porté.

L’explication de tous ces évènements se situe dans l’affaiblissement considérable de la Révolution en Côte d’Ivoire et dans tous les pays africains. En effet, selon l’ennemi, la libération de Gbagbo suivie de la formation d’un gouvernement de transition sous l’égide de la France accréditerait la thèse selon laquelle la France, les USA et l’ONU n’ont pas menti en Côte d’Ivoire quant à l’issue des élections présidentielles de fin 2010 en Côte d’Ivoire. En clair, le FPI à travers Gbagbo lui-même accepter d’entrer dans un gouvernement dirigé par dramane reviendrait en premier lieu à reconnaître que c’est bien dramane qui a gagné les élections comme la France, les USA et l’ONU l’ont soutenu. Ensuite, Gbagbo étant libre et le dialogue politique étant entamé, l’on comprendrait mal une action violente de libération révolutionnaire qui en serait délégitimée. Certains combattants et non des moindre seraient emballés dans l’idée qu’il faut laisser la place aux négociations sans même avoir engagé le combat de la libération. Une guerre de positions naîtrait donc entre les partisans de la « ligne dure » et les « modérés ».La France entrerait donc en scène pour éliminer physiquement les durs et remettre à plus tard la Révolution. C’est à ce niveau que le Cdt Zanti intervient pour attirer l’attention des Guerriers Révolutionnaires. D’abord Gbagbo sait qu’il s’est déjà offert en sacrifice à Dieu et Dieu l’a accepté comme sacrifice pour que soit possible une Révolution en Côte d’Ivoire en vue de sa libération totale. Entant que sacrifice et sacrifié, son destin personnel n’a plus aucun sens vis-à-vis de la cause. Et donc quel que soit le deal que l’ennemi lui proposera, qu’il marche ou qu’il ne marche pas dans la combine, rien ne changera car Dieu a déjà accepté le sacrifice. C’est pourquoi Gbagbo acceptera le deal à lui proposé par l’ennemi. Mais c’est à nous de savoir que la mission à nous confiée par Dieu en réponse au sacrifice de Gbagbo ne dépend plus du destin personnel de ce dernier. Gbagbo sera ressuscité mais après l’accomplissement de la mission.

Concentrons-nous donc. On y est déjà. 

Cdt Zanti

Source : Infodabidjan.net

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 10:29

 

Si on recompte pour l’UMP, on doit recompter pour la Côte d’ivoire exigent les Africains devant le siège de l’UMP[VIDEO]. 

 

                       


 


 

http://www.youtube.com/watch?v=AAklcyqY9iU&feature=player_embedded

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 10:26

 

LES M23 ONT REPOUSSER UNE OFFENSIVE DES FARDC AU SUD DU LAC KIVU.

 

                            


 

 

 


 

 

http://www.youtube.com/watch?v=NHToq8flCWI

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:48

Tous à la Haye le samedi 1er décembre2012. On y sera autant de fois que nécessaire.

**************************************************
|| La lutte devient intéressante, pourquoi ne pas y croire ? ||
 

**************************************************

Gbagbo-on ira jusqu'au bout

  

Le Président Gbagbo est encore à la Haye nonobstant les informations/rumeurs de son départ en Angola. Une chose est sure, les lignes bougent à la CPI et dans les milieux diplomatiques, et la raison principale c’est la mobilisation populaire sans failles qui appelle à sa libération depuis son arrestation et sa déportation à la Haye. 

Sans votre présence sur le terrain par vos marches et sit-in, sans votre activisme en ligne, sans votre lobbying visible et invisible, sans vos démarches personnelles pas toujours connues du public, sans vos passages dans la presse écrite, radio télévisée, sans la VRA et sans toutes ces actions imaginatives d’activisme pour crier « NON » à cette injustice et à ce complot, le Président Gbagbo aurait déjà été condamné. 

 

Si des possibilités se dessinent quant à une éventuelle sortie de notre président de la Haye, c’est le fruit de toute cette mobilisation dans sa multiplicité et sa diversité. Mais le symbole de toutes ces actions c’est notre présence permanente à la Haye. Ainsi, le 1er décembre est une date hautement symbolique à ne pas rater. Elle marquera le premier anniversaire de la déportation de ce digne fils du peuple africain dans les prisons des occidentaux. Nous devons marquer cette date pour leur dire que nous sommes toujours debout pour barrer la route à cette forfaiture de trop.

 

Pour une fois le peuple africain dit NON, NON et NON. Nous ne pouvons pas accepter de regarder en silence se perpétrer ce viol de notre souveraineté, de notre honneur et de notre dignité. Pour une fois, le peuple africain ira jusqu’au bout pour faire échouer ce énième plan diabolique des occidentaux.

 

Tous à la Haye le samedi 1er décembre. On y sera autant de fois que nécessaire.

La lutte devient intéressante, pourquoi ne pas y croire Yhw Child

LONDRES - CONVOI sur La Haye. Le Président Gbagbo est encore à la Haye et non en Angola. Ce qui est sur, la victoire est proche grace à la mobilisation. Continuons sur la bonne voie et allons marcher. Inscrivez-vous dans le convoi. Barclays bank s/c: 20 94 67, acc: 83121585) ou a Yop City shop. £60

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:45

                SAMEDI 24 NOVEMBRE : LA DIASPORA PANAFRICAINE UNIE POUR LE KONGO

 

 

  

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xvawmi_samedi-24-novembre-la-diaspora-panafricaine-unie-pour-le-kongo-ingeta_news

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:44

Incidents devant le siège de l'UMP !

 


 

 

http://www.dailymotion.com/video/xvaw35_incidents-devant-le-siege-de-l-ump_news

 

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine