Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Urgent: Deuxième message du Groupe de Commando Marin FDS-CI

1 Août 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Urgent: Deuxième message du Groupe de Commando Marin FDS-CI

Chers ivoiriens, chères ivoiriennes

Beaucoup de choses ce sont dites ces derniers temps.

Nous, le groupe de commando marin tenons à vous dire que nous sommes déterminés à libérer la Côte d’Ivoire.

Nous n’avons donné aucune date, mais cela ne veux pas dire que les ivoiriens doivent continuer à souffrir.

Nul ne détient le monopole de la violence.

Aussi voudrions-nous préciser que la présence de certains officiers en Côte d’ Ivoire ne lave pas l’affront à nous infligé par l’ennemi. Si la présence de ces officiers résolvait leur problème, pourquoi demander à des forces étrangères en ce moment d’assurer leur sécurité ou la sécurité des institutions de l’état? C’est le signe que nous avons perdu notre souveraineté et pour cela nous nous battrons pour que ce pays retrouve sa souveraineté.

En son temps, personnes n’a protégé ces édifices pour nous, nous l’avons fais nous même avant de nous replier, c’est cela la différence lorsqu’une armée, la vrai engage le vrai combat.

Nous ne vous dirons pas non plus ce que nous allons faire. Mais notre devoir c’est de tenir informer ceux pour qui nous nous battons. C’est-à-dire le peuple ivoirien.

L’appel que nous lançons au peuple c’est de demander à ce peuple de se tranquilliser.

Vous avez toujours été fort même dans la douleur. Nous vous demandons d’arrêter de fuir. L’heure est venue pour vous de nous aider à vous défendre. Nous ne vous conduisons pas à l’abattoir, mais sachez qu’une liberté ne s’obtient pas, elle s’arrache.

L’heure est donc venue pour vous de prendre en main votre courage et nous soutenir. Sans vous tout ce que nous ferons sera vain c’est pourquoi nous vous donnons cette mission:

- Dans vos quartiers, vous vous connaissez entre vous, et donc vous savez quoi faire le moment venu lorsque nous demanderons votre assistance. Faite le dans la pure discrétion. Nous ne vous demandons pas de faire quoique ce soit qui vous exposerait ou de vous attaquer à qui que ce soit car nous ne sommes pas des FRCI. Le reste nous nous en chargeons.

Ils ont fait venir ces derniers temps plusieurs dozo à Abidjan en vue de préparer mystiquement leur troupe et nous en sommes informés. Ils les ont déversé autour d’Abobo pour certains et d’autres le long de la voie menant au Ghana. Nous disons que nous, nous avons l’éternel des armées et ils verront.

Ils parlent aussi de négociation mais le Président Gbagbo leur a avait tendu cette main, ils l’ont refusé, pourquoi veulent ils maintenant discuter quand il s’agit d’eux?

Le militaire, obéit aux ordres de ses supérieurs, ils ne discutent pas. Ces supérieurs sont pour la plupart emprisonnés avec leur chef suprême. Allez discuter avec eux si vous voulez échapper à ce châtiment auquel cas nous vous disons que nous sommes en route. Nous sommes obligés de vous le dire car nous ne cachons pas nos intensions. Nous ne sommes pas des rebelles FRCI, nous sommes des FDS et nous sommes fiers de l’être. Nous sommes une armée régulière.

Le militaire quelque fois est obligé d’informer le peuple, pas de son action, mais de ce qui arrive afin que le peuple prenne ses dispositions en vue de minimiser les effets collatéraux, c’est pourquoi nous lançons encore ce message.

Pendant que certains parmi vous cherchent à nous dissuader, vous continuez de faire des arrestations sous le prétexte que ceux-là troublent l’ordre publique. Cela est intolérable.

Nous, le groupe de commando marin, tenant à réaffirmer notre détermination, à assurer notre devoir régalien de protection des personnes, des biens et des institutions de la République de Côte d`Ivoire bafoué par cette horde de combattants de fortune, appuyés notamment par les forces de l`Onuci (mission de l`ONU) et de la (force française) Licorne demandons au peuple ivoirien de se réjouir car le fruit est mûr et même pourri.

Nous disons au peuple de Côte d’Ivoire de ne pas avoir peur car la moisson a été bonne dans le champ du père.

‘‘Take care’’ – Tu le disais souvent.

Que Dieu Bénisse La Côte D’Ivoire unie et que la Paix règne dans le cœur de chacun.

Vive la Nouvelle Côte D’Ivoire libre, libérée et indépendante.

Signé: Le Groupe de Commando Marin FDS-CI

Nous tenons à préciser que ce message a été publié tel que reçu à notre rédaction.

Source :Infodabidjan.net

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A



LES PRISONNIERS DE M. ALASSANE OUATTARA



Ivorian.net-2/8/2011


La lettre de Monsieur Toussaint Alain, Conseiller du Président Laurent Gbagbo, à Monsieur Jakob Kellenberger, Président du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), au sujet de la
situation du Président Laurent Gbagbo et de la soixantaine de personnalités arbitrairement détenues en Côte d’Ivoire par Monsieur Alassane Ouattara.


Liste des personnalités détenues à Boudiali
1- Gilbert-Marie Aké N’Gbo, Premier ministre.
2- Alcide Djédjé, ministre des Affaires étrangères.
3- Désiré Dallo, ministre de l’Économie et des Finances.
4- Ettien Amoakon, ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l’information.
5- Christine Adjobi, ministre de la Santé et de la Lutte contre le sida.
6- Danielle Boni Claverie, ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant.
7- George Armand Ouégnin, secrétaire d’État chargé de l’Assurance mutuelle universelle (AMU).
8- Philippe Henri Dacoury-Tabley, Gouverneur de la BCEAO.
9- Franck Anderson Kouassi, Président du Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA).
10- Armand Bohui Komé, journaliste au cabinet de l’ex-première dame Simone Gbagbo et ex-membre du Conseil national de la presse.
11- Norbert Gnahoua Zibrabi, directeur de publication du journal L’Oeil du peuple et conseiller technique de Laurent Gbagbo.
12- Simone Hué Lou, directrice générale adjointe de “La Refondation”, société éditrice du quotidien Notre Voie, proche du FPI
13- Germain Guézé, cameran à la RTI détaché à la Présidence.
14- Chantal Leba, membre de la Fesci, présidente d’un mouvement patriotique.
15- Parfait Atsé Acho, chef de cabinet de Ahoua Don Mello au ministère de l’Équipement et des Assainissements.
16- Adèle Dédy, membre de la direction du FPI et maire de la ville d’Issia.
17- Joseph Kata Kéké, député et ministre de la Recherche scientifique.
18- Martin Sokouri Bohoui, député et secrétaire national chargé des élections du FPI.
19- Maurice Kuyo Lorougnon, directeur général de l’Aménagement du territoire.
20- Constant Koudou, directeur de cabinet de Désiré Dallo, ministre de l’Économie et des Finances.
21- Jean Henri Dassé, administrateur du siège du FPI.
22- Mahan Gahé, syndicaliste, secrétaire général de la Centrale Dignité.
23- Raphaël Dogo, secrétaire d’État chargé des personnes handicapées.
24- Vagba Faussignaux, commandant de la marine nationale
Liste des personnalités détenues à Korhogo
25- Le Président de la République, Laurent Gbagbo (détenu en résidence surveillée)
26- Le Général de Brigade Dogbo Blé Bruno
27- Médecin Colonel Daléba René
28- Commissaire principal de Police Monnet Denis
29- Chef de bataillon Dua Kouassi
30- Commissaire de Police Guédé Zakali
31-Capitaine Major de Police Kobli Remi
32- Sous-Lieutenant Zakro Hervé
33- Adjudant Gossé Mathieu
34- Adjudant Zokou Bi Traboué
35- Adjudant Kouamé Kouakou
36- MDL chef Gnaloko Jonas
37- Adon Eustache
38- Amos Loba
39- Sergent chef Faitai Kouakou Jean Henry
40- Déli Kié
41- MDL Sopi Grah
42- MDL Kéné K.
43- MDL Tchika Fabrice
44- Sergent Gnamké Ekolan
45- Bahi Patrice
46- Djékori Aimé
47- Zéza Kaka Jean Louis
48- Yodé Ozy


Liste des personnalités détenues à Bouna
49- Pascal Affi N’Guessan, président du FPI
50- Le ministre Gnamien Yao (gravement malade, il a été transféré à Abidjan pour des soins intensifs financés par sa famille)
51- Le fils aîné du Président Gbagbo, Michel Gbagbo
52- Le conseiller économique et social, Diabaté Bê
53- Bollou Bi Toto, secrétaire général de l’Université d’Abidjan
54- Le caméraman de la RTI, Serge Boguhé
Liste des personnalités détenues à Katiola
55- L’Inspecteur général d’Etat, Sangaré Abou Drahamane
56- Directeur du protocole d’Etat, Koné Boubacar
57- Chef de cabinet du Président Gbagbo, Kuyo Téa Narcisse
58- Le ministre Jean Jacques Béchio
59- La ministre Géneviève Bro-Grébé


Personnalité détenue à Odienné
60- La Première dame et député d’Abobo, Mme Simone Ehivet Gbagbo


Source: Presse Africaine
Cet article a été lu ( 1,454 ) fois




Répondre