Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Une grande perte pour l’Afrique : l’Icône de la littéraire Africaine, Chinua Achebe est mort!

22 Mars 2013 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Une grande perte pour  l’Afrique : l’Icône de la littéraire Africaine, Chinua Achebe est mort!

chinua_achebe.jpg


 Une icône littéraire de l'Afrique et éditeur de plusieurs romans, Nigerians Chinua Achebe, est mort. M. Achebe, 82, décédé aux Etats-Unis où il a dit avoir souffert d'une maladie non divulguée. TEMPS DE PRIME, a appris qu'il est mort hier soir (jeudi 21 Mars) dans un hôpital de Boston, Massachusetts, États-Unis.

Une source proche de la famille, dit que le professeur était malade depuis un certain temps et a été hospitalisé dans un hôpital non divulguée à Boston.

La source a refusé de fournir de plus amples détails, disant que la famille ferait une déclaration ultérieurement pour l’organisation des funerailes.

Contacté, le porte-parole de l'Université Brown, où M. Achebe a travaillé jusqu'à ce qu'il tombe malade, Darlene Trewcrist, n'a pas encore répondu à nos questions.

Jusqu'à sa mort, le célèbre auteur de Things Fall Apart  (Le monde s’effondre) est le David et Marianne Fisher professeur d'université et professeur d'études africaines à Brown.

L'Université lui a décrit comme "connu dans le monde entier pour avoir joué un rôle fondamental dans la fondation et le développement de la littérature africaine."

«l’Importance mondiale d’Achebe ne réside pas seulement dans son talent et sa reconnaissance en tant qu'écrivain, mais aussi comme un penseur critique et essayiste qui a beaucoup écrit sur les questions du rôle de la culture en Afrique et l'importance sociale et politique de l'esthétique et de l'analyse de la postcoloniale Etat en Afrique », l'Université Brown écrit de l'icône littéraire.

M. Achebe est l'auteur de Things Fall Apart, publié en 1958, et considéré comme le livre le plus lu dans la littérature africaine moderne. Le livre s'est vendu à plus de 12 millions d'exemplaires et a été traduit en plus de 50 langues à travers le monde.

Beaucoup de ses autres romans, y compris Arrow of God, No Longer at Ease, termitières de la savane, et un homme du peuple, étaient tout aussi influent aussi.

Prof Achebe est né en Ogidi, l'Etat d'Anambra, le 16 Novembre 1930 et a fréquenté l'école Central St Philips à l'âge de six ans. Il s'éloigna de sa famille pour Nekede, à quatre kilomètres de Owerri, la capitale de l'État d'Imo, à l'âge de 12 ans et inscrit à l'École centrale de là.

Il a frequenté à Government College Umuahia pour ses études secondaires. Il était un étudiant pionnier de l'University College, maintenant l'Université d'Ibadan en 1948. Il a d'abord été admis à étudier la médecine et a cependant changé en  cours d’anglais, d'histoire et de théologie après sa première année.

Pendant ses études à Ibadan, M. Achebe a commencé à devenir critique de la littérature européenne sur l'Afrique. Il a finalement écrit ses documents finaux à l'université en 1953 et en ressort avec un diplôme de deuxième classe.

Prof Achebe a enseigné pendant un certain temps après l'obtention du diplôme avant de rejoindre le Nigeria Broadcasting Service en 1954 à Lagos.

Bien à Lagos avec la diffusion de service, M. Achebe a rencontré Christie Okoli, qui devint plus tard sa femme, ils se sont mariés en 1961. Le couple a eu quatre enfants.

Il a également joué un rôle important pendant la guerre civile au Nigeria où il a rejoint le gouvernement du Biafra en tant qu'ambassadeur.

Son dernier livre, il y a un pays, est une autobiographie sur ses expériences et points de vue de la guerre civile. Le livre était sans doute le plus critiqué de ses écrits en particulier par les Nigérians, avec un grand nombre en faisant valoir que le professeur n'a pas écrit un compte rendu équilibré et a écrit plus comme un Biafra que comme un Nigérian.

 

 

Traduit de l’anglais par Afrohistorama communication
Par  Valentine MULANGO

Source : Cameroon-Info.Net

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article