Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Un ancien représentant du Ku Klux Klan nommé ambassadeur au Gabon par Barack Obama ?

13 Mars 2013 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Un ancien représentant du Ku Klux Klan nommé ambassadeur au Gabon par Barack Obama ?


ancien-du-KU-Klux-Klan.jpg

Le 4 avril 1968, Martin Luther King était assassiné à Memphis, à l’âge de 39 ans. Il avait voué toute son existence à la défense des droits des Noirs. Pasteur baptiste,inspiré par le Mahatma Gandhi, c'est grâce à la lutte qu'il initia que furent adoptées les célèbres « lois civiques » (1964-1965) qui mirent fin à la ségrégation dans le sud des États-Unis.

Lorsque Martin Luther King prononça son célèbre discours "I Have a Dream", en 1963, ce grand orateur ne savait pas qu’il entrait pour toujours dans l’Histoire. Au-delà de la défense des Noirs américains qui a permis à Obama d'être aujourd'hui Président de la première puissance mondiale, Martin Luther King symbolise le combat universel pour la défense des droits de l’homme dans le tout monde. Lesquels droits sont aujourd'hui revendiqués par les peuples du monde entier, le peuple gabonais y compris.

Pendant que le Pasteur organisait la résistance contre l'oppression des noirs et revendiquait leurs droit, une organisation raciste appelée le Ku Klux Klan prônait la suprématie de la «race» blanche sur les autres «races», particulièrement les noirs descendants des anciens esclaves, influençant même les différents gouvernements américains.

Sir Eric D. Benjaminson dont le père est d'origine sud africaine,donc Afrikaner, pro aparteid, compterait-il parmi les membres influents du Ku Klux Klan nommé par Barack Obama comme Ambassadeur des États-Unis, auprès de cette République pour exprimer et faire valoir la suprématie de la race blanche sur la race noir du Gabon ; au point d'imposer ses avis racistes et méprisants au département d'état, donc au gouvernement américain ? C'est difficile à croire mais possible si, face à son comportement d'esclavagiste et de membre de la race qui se considère supérieur, Mr Barack Obama se laisse minimiser par un petit ambassadeur qui ne doit son poste que grâce à la volonté d'un noir dont il méprise la race. Et la présence de ce cher Eric D. Benjaminson représentant du Ku Klux Klan au Gabon, au delà du mois d'avril 2013 ferait croire aux uns et au autres, que ce super hyper ambassadeur, aux règles diplomatiques particulières, serait effectivement soutenu par l'organisation suprématiste blanche protestante des États-Unis et Mr Barack Oboma en serait son soutien noir.

Dans tous les cas, son militantisme en faveur du pouvoir autoritariste en place au Gabon et de la privations des gabonais de leurs droits, font désormais de Sir Eric D. Benjaminson, un personnage dont la présence est indésirée et le départ exigé par tous les gabonais défenseurs de leurs droits.

Que misterEric D. Benjaminson dégage, un point un trait ! Le Ku Klux Klan n'a pas de place au Gabon et l'esclavagisme non plus, car les gabonais ont eux aussi des droits à défendre, à revendiquer, et ne peuvent supporter plus longtemps un Ambassadeur de l'un des plus grande démocratie au comportement indécent pour un diplomate.

par Marcel DJABIOH

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

charles mikobe 19/03/2013 11:24


cet article c'est du vraie n'importe quoi, et vous apellez ca du journalisme ? avant d'insulter ou de juger apporter des preuves de ce que vous dites car tout ne sont que des affirmations
gratuites et sans fondement devant un tribunal vos arguments ne tiendrait meme pas la procedure vous dites et affirmer des choses sans aucun elements de preuves.