Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 16:06

Uhuru Kenyatta, l’héritier est en pole position devant le zélé Raily Odinga.


Uhuru-kenyatta.jpg

Héritier d’une des familles les plus puissantes du Kenya, Uhuru Kenyatta peut commencer à croire en son pari: devenir président, plusieurs décennies après son père, en dépit de son inculpation par la Cour pénale internationale pour les violences post-électorales de 2007-2008.

 

Faisant fi des analystes jugeant un tel handicap rédhibitoire, M. Kenyatta disposait mardi soir d’une avance notable sur son principal adversaire, Raila Odinga, après dépouillement des résultats de 42% des bureaux de vote.

Uhuru (dont le prénom signifie “liberté” en swahili) est le deuxième enfant et le premier fils du couple formé par Jomo Kenyatta, premier président du pays entre 1964 et 1978, et sa quatrième épouse Ngina, future première Première Dame.

Né le 26 octobre 1961, quelques mois après la libération de son père emprisonné pendant près de dix ans par le pouvoir colonial britannique, il est l’un des principaux chefs de file de la communauté kikuyu, la plus nombreuse du pays.

La famille Kenyatta est à la tête d’un empire financier comprenant notamment l’entreprise laitière Brooksides, la banque CBA (Commercial Bank of Africa), le groupe de média Mediamax et un groupe hôtelier. 

Elle est surtout le principal propriétaire terrien individuel du Kenya, à la tête de plus de 200.000 hectares de terres achetées par Jomo Kenyatta au gouvernement britannique au moment de l’indépendance, via un programme public de transfert foncier à bas prix qui, selon ses détracteurs, a surtout profité à quelques privilégiés de la classe dirigeante kényane.

A son frère cadet Muhoho la gestion de la fortune familiale, à Uhuru, l’héritage politique. 

Celui-ci se lance en 1997, candidat à la députation dans l’ancienne circonscription de son père. Il est battu et devra attendre 2002 pour remporter, dans cette même circonscription, sa première victoire électorale.

Entre-temps, l’ancien président et autocrate Daniel arap Moi (1978-2002), successeur de son père, favorise son ascension politique en le nommant en 1999 à la tête du Conseil du tourisme kényan, puis en octobre 2001 au Parlement et au gouvernement en tant que ministre des Communautés locales.

“Uhuru n’est pas un homme politique de terrain comme l’est Raila” Odinga, actuel Premier ministre et son principal adversaire à la présidentielle, explique Daniel Branch, professeur d’histoire africaine à l’Université britannique de Warwick.

“Il s’est lancé en politique en partie parce Moi le lui a demandé et probablement parce que c’était un bon moyen de protéger les intérêts de la famille en période de transition politique”, ajoute l’historien.

En 2002, M. Moi en fait officiellement son dauphin comme candidat de la Kanu (ex-parti unique) à la présidentielle de 2002, suscitant un fort mécontentement au sein du parti.

Battu par Mwai Kibaki, M. Kenyatta devient le chef de l’opposition parlementaire avant de soutenir la réélection de son ex-adversaire à la présidentielle du 27 décembre 2007. La contestation de la victoire annoncée de M. Kibaki dégénère en tueries politico-ethniques qu’il est soupçonné d’avoir alimentées.

Il devient vice-Premier ministre et ministre des Finances dans le gouvernement de coalition formé par M. Odinga, adversaire malheureux de M. Kibaki, après l’accord de partage du pouvoir entre les deux hommes.

Son inculpation par la CPI pour crimes contre l’humanité le contraint à abandonner en janvier 2012 son portefeuille des Finances, mais il conserve son poste de vice-Premier ministre.

Le procureur de la CPI accuse M. Kenyatta, marié et père de trois enfants, d’avoir mobilisé le gang criminel des Mungiki pour attaquer des partisans de M. Odinga.

Regard alourdi par de profondes poches sous les yeux, barbe fine, M. Kenyatta jouit d’une image contrastée dans les chancelleries.

"Les handicaps de Kenyatta sont au moins aussi importants que ses forces. Il boit trop et n’est pas un bourreau de travail", écrivait mi-2009 l’ambassadeur américain à Nairobi dans un télégramme publié par Wikileaks.

Mais selon un expert économique occidental à Nairobi, “Uhuru a été un bon ministre des Finances, apprécié des institutions internationales”. “Il est très charismatique, il sait comment s’y prendre” avec les partenaires internationaux..

Son inculpation par la CPI a toutefois entamé la cote de M. Kenyatta auprès de plusieurs ambassades, dont celles de l’UE qui ont pour politique de n’avoir que des “contacts indispensables” avec les personnalités inculpées par la CPI.

Source : Lynxtogo

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine