Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 21:27

CPI buildingGbagbo-on ira jusqu'au bout

Scandale à la CPI ! Bensaouda accuse Gbagbo de violences commises au Kenya. La Françafrique signe son acte de décès.

 

 

PROCES DU PRESIDENT GBAGBO : La Françafrique signe son acte de décès.

Publié le : 24/02/2013 5:33 Source : ApricaInfo

Entre faussaires pro-OUATTARA rendant GBAGBO responsable des crimes commis au Kenya, trafiquants d’armes français au profit des rebelles dans un pays sous embargo et les procureurs devenus subitement « réalisateurs émérites » de cinéma présentant une tragi-comédie à la CPI, la Françafrique est en train de fournir au monde, les armes de sa propre destruction massive et la fin de son odyssée africaine.

Pour FATOU BENSOUDA, «procureur-réalisateur émérite», il ne s’agirait pas, dit-elle «de savoir qui a gagné et qui a perdu les élections» ? Mais pourtant cette dernière conclut que «GBAGBO est responsable des crimes commis pour son refus de reconnaître sa défaite».

Il faudrait savoir Madame le Procureur?

D’ailleurs, si la juge en charge du dossier ne veut pas se rendre co-auteur de ce film à mauvais scénario, elle posera indubitablement à Mme BENSOUDA avant la fin des audiences, la question de savoir :

•«Mais comment savez-vous que GBAGBO a refusé de reconnaître sa défaite si pour vous peu importe celui qui a gagné ou perdu les élections en Côte d’Ivoire?».

BENSOUDA répondra évidemment : - «la communauté internationale».

Et la juge continuera certainement en rétorquant :

•«La communauté internationale malgré tout le respect qu’on lui doit ne peut se substituer à la volonté du peuple ivoirien ni aux institutions de la Côte d’Ivoire, où est la décision faisant de OUATTARA le Président de la République de Côte d’Ivoire ?».

BENSOUDA sortira certainement la vidéo annonçant le résultat par un otage de l’ambassadeur de France et celui des USA en la personne de Youssouf Bakayoko suivi de la déclaration d’un autre «zozo» du nom de Choi certifiant les résultats au nom de la communauté internationale.

Maître ALTIT, l’avocat de GBAGBO s’indignera en disant :

•«Votre honneur, M. Youssouf BAKAYOKO, malgré tout le respect qu’on lui doit ne peut se substituer aux 31 membres de la Commission Electorale Indépendante chargée d’annoncer uniquement que des résultats provisoires. Si le procureur avait fait une véritable enquête au lieu de se contenter de la version des soi-disant vainqueurs, elle se serait rendu compte que :

1/ aucun document signé par les 31 membres de la commission n’existe et

2/ que les seuls documents officiels qui existent sont les résultats du Conseil Constitutionnel donnant GBAGBO vainqueur, les résultats des 31 membres de la Commission donnant le résultats consensuels des 14 régions sur les 19 et qui montre l’avance de GBAGBO sur OUATTARA et le rapport provisoire de la société ivoirienne SILS Technologie chargée officiellement d’annoncer les résultats électroniques provisoires donnant GBAGBO vainqueur.

C’est donc M. OUATTARA qui a refusé de reconnaître le résultat des élections, c’est lui qui a refusé le recomptage des voix et c’est donc la France qui a armé OUATTARA, son vassal, pour conserver son pré-carré ivoirien socle de la Françafrique et pour mettre hors d’état de nuire le choix des Ivoiriens pour défendre leur souveraineté.».

Le monde entier connaîtra ainsi, enfin, le vrai bourreau de la Côte d’Ivoire depuis le coup d’Etat de 1999: l’Empire Françafricain avec la dynastie de ses «Empereurs» qui se suivent et se ressemblent, avec son réseau de vassaux, de trafiquants d’armes et de matières premières.

La condamnation de GBAGBO ne fera donc que mettre à nu le complot international contre l’Afrique et le renforcement de la détermination de toute l’Afrique digne qui sait que ça n’arrive pas qu’aux autres !

Les dernières élections législatives partielles en Côte d’Ivoire ont prouvé le rejet de ces criminels qui ont fait de l’épuration ethnique le programme de gouvernement et que protège en silence le réseau Françafricain et ses medias.

Le jour de l’audience, au lieu de présenter les arguments de la défense contre les mensonges qu’ils ont contribué à diffuser au monde entier, ce réseau et sa presse organisent sur France 24 un plateau avec un lugubre «expert» Françafricain qui demande de tourner la page GBAGBO, c’est-à-dire d’écarter le gardien de la souveraineté de la Côte d’Ivoire !

CELUI qui non seulement est plus jeune que OUATTARA et BEDIE, mais surtout CELUI qui a le plus contribué au processus démocratique en Côte d’Ivoire par son long combat pacifique !

Tourner la page du jeune au profit des fossiles du parti unique et de la dictature, tel semble être le remède miracle à la descente aux enfers de la Françafrique.

De même que le transfèrement de GBAGBO à la Haye a décuplé la force de l’Afrique digne dans son combat contre la Françafrique, sa condamnation ne fera qu’exhiber au monde entier le complot et la mobilisation du monde digne contre la Françafrique.

La colonisation a fini par s’effondrer malgré la déportation des résistants à cette opération de conquête de l’Afrique à l’époque coloniale.

La Françafrique signe à coup sûr son acte de décès malgré la déportation du président GBAGBO car on peut enfermer un combattant mais on ne peut pas enfermer le combat de tout un peuple engagé derrière ce dernier.

Dr Cheick DIABATE,

Enseignant -Chercheur/Université de Colorado, USA

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine