Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Risque d’explosion du régime de Yaoundé, le barbouzard en chef Martin Mbarga Nguele soupçonné de malversation financière (1,5 milliards de franc des colonies françaises d’Afrique).

3 Novembre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Risque d’explosion du régime de Yaoundé, le barbouzard en chef Martin Mbarga Nguele soupçonné de malversation financière (1,5 milliards de franc des colonies françaises d’Afrique).

mbarga-ngule.jpg

 

Les prochains jours seront déterminants sous le ciel de Yaoundé, si on en croit aux rumeurs, des sources digne de foie qui parleraient d’une éventuelle interpellation de l’actuel Délégué Général à la Sûreté Nationale, Mbarga Nguelé Martin, alors que ce dernier est encore en fonction. Si on en croit à  ces sources généralement très introduites, Martin Mbarga Nguelé sera entendu  par ses propres éléments à savoir ceux de la brigade financière de la police judiciaire de Yaoundé.  

Ce dernier serait accusé d’une malversation financière donc les chiffres seraient nettement au dessus d'un milliard cinq cents millions de francs CFA (1.500.000.000 Fcfa).Le dossier se trouvant sur la table du ministre de la justice garde des sceaux Laurent Esoo, est un rapport d’enquête confidentielle confié depuis Août 2012 à une équipe impartiale qui a déjà fait ses preuves dans d’autres enquêtes bien avant. Cette affaire qui n’est plus un secret de polichinelle se terminera dans les tous prochains jours par l’interpellation du principal concerné Mbarga Nguelé Martin, son épouse et de son gendre Français qui sera alors entendu ici comme témoin. 

Ceci portera sur les travaux entrepris sur la réfection de la résidence des ambassadeurs en Espagne, à Madrid plus précisément.   Il est aussi cité son gendre, le français époux de sa fille, qui aurait donc fait des forts mouvements financiers. Notre journal ayant reçu d’une source anonyme des documents expliquant cette énorme escroquerie, se trouve dans l’obligation du respect de sa ligne éditoriale, de les publier dans ses prochaines colonnes après de vérification poussée et la forte pression que subit nos journalistes sur le terrain actuellement par le présumé coupable Mbarga Nguelé .  

RISQUES D’EXPLOSION DU REGIME BIYA  

Si on s’en tient aux écoutes téléphoniques du même rapport, ce dernier (Mbarga Nguelé) dit en ses propres termes ‘’ je ne serais pas là cette fois pour  sauver la vie à Biya comme le 6 avril’’ lorsqu’on connaît son goût poussé pour le pouvoir et sa fibre tribaliste, on ne serait pas surpris de voir Mbarga Nguelé Martin être l’un des instigateurs des lettres demandant le départ du président camerounais. Jouissant des bonnes relations dans le monde  des délinquants au Brésil, ce dernier n’aura aucune peine à mettre les armes en circulation libre sur le triangle national.
Certaines langues soutiennent que sur ses hautes instruction,les containers sortant du Sud-Ouest (proche du Nigéria voisin)ne sont pas contrôlés au moment d'entrer à Douala.

Source : http://kameruntribune.com 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


C’est très léger comme arguments à chaque fois que vous voulez par votre haine et jalousie inavouées salir le nom d’un membre du gouvernement qui s’atèle à donner de toute sa personne pour le bon
fonctionnement de la politique du président Biya.
Répondre