Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Regardez comment France 24 a manipulé l’information en Côte d’Ivoire ?

1 Juin 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Regardez comment France 24 a manipulé l’information en Côte d’Ivoire ?


Le 1er Avril 2011, tandis que les FRCI (Forces Rebelles de Côte d’Ivoire) d’Alassane Ouattara commettaient les massacres de Duékoué, (http://www.sosci.org/MSLYF/taxonomy/term/16)   Mme Sogona BAMBA, conseillère en communication d’Alassane Ouattara, présentait la photo d’un homme brûlé vif sur France 24 : N’est-ce pas de la manipulation que nous avons toujours dénoncée. Nous ne cesserons jamais de vous mettre en garde, de vous encourager surtout àdiversifier vos sources d’information sur l’Afrique,  de ne jamais prendre pour argent comptant tout ce que ces medias racontent sur l’Afrique, nous allons vous faire une démonstration avec preuves à l’appui.

 

Photo

Sogona-BAMBA-ment-sur-France-24.jpg

QUE DIT Mme Bamba?

« Oui ils [les FRCI pro-Ouattara] descendent vers le sud, et je pense que c’est par légitime défense, parce que vous ne pouvez pas avoir un monsieur qui a gouverné un pays, et qui peut accepter de laisser ses partisans brûler des jeunes comme ça ! Vous ne pouvez pas ! Aujourd’hui, on ne peut pas regarder ça. […] Il faut montrer ce que les hommes de Gbagbo ont fait, c’est donc une légitime défense ! »


Si nous pouvons traduire les propos de madame Bamba, les FRCI avaient le droit de tuer tous les habitants de Duekue parce que c’était de la légitime défense et France 24 a accepté cela sans remarques, sans revenir sur les propos.

 [ « Côte d’Ivoire la guerre civile », France 24 le 01/04/2011, 9ème minute]

http://www.france24.com/fr/20110330-cote-d-ivoire-laurent-gbagbo-alassane-ouattara

 

OR Après recherche et sachant qu'une armée regulière dirigée par les généraux Ivoiriens ne pouvait pas faire ce genre de chose nous avons pu retrouver l'origine de la manipulation.

PhotoBrulure.jpg

Cette photo qui a été présentée par Mme Bamba comme une exaction des partisans du président élu de la Côte d’Ivoire Son Excellence Laurent Gbagbo, afin de justifier l’offensive sanglante des FRCI (Forces Rebelles de la Côte d’Ivoire) de l’ONUCI et des forces françaises,  Or en vérité cette photo est celle d’Ernesto Alfabeto Nhamuave qui a été brûlé vif à Johannesburg le 18 Mai 2008 au cours d’une émeute en Afrique du sud: PUBLIEE PAR LE SITE JASSYWORLD.blogspot.com

http://jassyworld.blogspot.com/2008_06_01_archive.html

 

Mme Bamba a souvent utilisé de tels arguments auprès des médias et des ONG humanitaires, pour légitimer la rébellion pro-Ouattara depuis 2002 ? Les témoignages de crimes qui auraient été commis sous l’égide du président Laurent Gbagbo, publiés dans le dernier rapport d’Amnesty International, sont-ils plus sincères que les allégations des communicants de M. Ouattara ?

Au vu de la communication si percutante de M. Ouattara, dont Mme Bamba a fait une brillante démonstration sur le plateau de France 24, et des conséquences dramatiques qui en ont résulté sur le plan humanitaire pour les citoyens ivoiriens, ces questions sur la consistance des accusations contre le président Laurent Gbagbo sont aujourd’hui mis à jour.

LES MASSACRES DE DUEKUE VU PAR UNE AUTRE PRESSE FRANCAISE.

 

Duekoue.jpg

Pour plus d’information sur les vrais massacres en côte d’Ivoire : SOS DROITS HUMAINS EN AFRIQUE

http://www.sosci.org/MSLYF/node/80

Maudits soient les yeux fermés...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Je vous encourage à regarder à nouveau ce passage du débat: http://www.youtube.com/watch?v=tSy_wegmD1c


Vanessa Burgraff interrompt Mme Bamba et réétablit immédiatement l'équilibre éditorial sans prendre partie. Elle ne pouvait pas savoir d'où venait à ce moment-là la photo brandie par Mme Bamba.
Répondre