Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Libye – Israël et CNT: les documents compromettants.

10 Septembre 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

isreal_guerre.jpg

C’est fait, les masques tombent. Faire tomber Mouammar Kadhafi en s’alliant à tout et n’importe quoi, nouant des alliances contre nature, improbables, aussi, c’est ce que le CNT a réussi à faire. C’est son seul exploit, puisque « sa » révolution est faite par procuration. Nous avons, via le blog de Leonor en Libia, eu le document qui indique que le CNT négocie pour Israël, une base militaire en Libye, et probablement le gaz libyen dans la mesure où ça chauffe avec l’Egypte, son fournisseur attitré de gaz. On peut comprendre l’acharnement de certains à l’égard de la Libye de Mouammar Kadhafi. Les islamistes apprécieront.

 Dans ce océan irréfragable, il faut noter que la Libye aura aussi, bientôt, une ambassade israélienne à Tripoli, après la Jordanie et l’Egypte, à moins que les Égyptiens ne suivent la nouvelle ligne turque. Tout le pataquès autour de du 11/09, c’est aussi pour couvrir le génocide que préparait et qu’est entrain de commettre l’OTAN à Bani Walid, Syrte et Sebha.

 

Lire la suite 

http://allainjules.com/2011/09/10/libye-israel-et-cnt-les-documents-compromettants/

 

Le silence et l’inaction est la plus grande arme de destruction massive

 

Silence and inaction is the deadliest weapon of mass destruction.

 

Afrohistorama Communication

 

 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L


 


La télévision ALRAI confirme l'utilisation du Gaz Moutarde contre la population de la ville de Bin Walid
Selon la chaine de télévision Alrai, l’OTAN a utilisé cet après midi vers 17H00 le gaz moutarde, une arme chimique contre la population de la ville libyenne de Ben Walid. Les journalistes de cette télévision informe que Sachant que tôt ce matin, l’OTAN a demandé aux insurgés de
s'éloigner de Bin Walid.
Mort du chef d’ Al-Qaida à Bin WalidLes nouvelles qui parviennent de Bin Walid font
état de la mort du leader d'al-Qaida Mouftah Abdulrahman Abo shnaf . De source digne de foi certifie que ce terroriste a été tué dans une
bataille de Wadi Dinar (la vallée de Dinar) hier soir.Aussi, les insurgés battus dans les combats
contre l'armée nationale de la Libye, ont reculé vers la ville de Tarhona. Plus tard cet
après-midi, les avions de l'Otan ont bombardé et fait usage des missiles à l'uranium appauvri contre des populations dans des quartiers de la ville de Bin Walid. La correspondance téléphonique (par mobile satellite Thuraya) certifie que ces bombardements de l'OTAN ont causé
beaucoup de victimes mortes et des blessés graces et aussi que la ville est envahie par des fumées immenses suite à ces bombardements des avions de l'OTAN.






Encore de nouveaux bombardements de l'OTAN sur Syrte après une nuit de bombes
sonores.Après une grande bataille dans la vallée Rouge située à 90 km à l’Est de la
ville de Syrte, les forces armées libyennes ont fait reculé les insurgés jusqu’à Ben Jawad qui se trouve à150 km de Syrte. Lors de ces combats terrestres même temps l’OTAN a continué en même
temps à bombarder. Après avoir intensifié le largage des bombes "sonores", c'est-à-dire qui rendent des gens sourds, l'OTAN est encore passé à l'offensive.Les bombes de ces avions occidentaux ont atteint des maisons de la population civile en causant la mort de 7
personnes dont 6 sont membres de la même famille. Les civils qui sont dans ces zones où des combats ont eu lieu, confirment sur page-FaceBook que 36 insurgés sont morts. 3 soldats anglais des
forces spéciales britanniques SAS qui combattaient aux côtés des insurgés, ont été tués .
Tourgha, une ville vidée de ses habitants par des rebelles-insurgés.La ville de
Taourgha qui se trouve à 50 kilomètres à l’Est de la ville de Misrata, a été complètement vidée de ses habitants par les insurgés de Misrata. Il est capital de savoir que les habitants de
Taourgha ont la peau noire. Les rebelles ont égorgé beaucoup de ces Noirs adultes pour en faire un exemple et terroriser tout le reste de cette population libyenne noire qui a été déporté.
Bien à vous
Khamis


lire suite la voix de opprime.com




Répondre