Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 01:56

                                                                                          

                             

                         

Lettre ouverte des femmes congolaises de la diaspora à M. OBAMA 

 

 imageGoma1

 

                A Son Excellence Mr. Barack OBAMA

                                             Président des Etats-Unis d’Amérique

                                                          Maison Blanche

                                                1600 Pennsylvania Avenue NW

                                                            Washington, D.C. 20500

 

Ref: FCDD/MCB-RM/004/1212                                                           

 

Excellence, Monsieur le Président,

 

Nous, Femmes Congolaise de la Diaspora, voudrions avant toute chose, vous présenter nos félicitations pour votre brillante réélection à la tête du plus puissant pays de la planète, et avons bon espoir que ce dernier mandant vous le consacrerez  aussi pour ceux qui ne fondent leur espoir de nulle part et que vous saurez être à leur écoute.

 

A ce jour, au 21eme Siècle,  les Congolais sont traités comme des sous-hommes : Enfants violés et sauvagement tués à coup de machette, vieillards violés, femmes violées, enterrées vivantes, femmes mutilées femmes meurtries, femmes sauvagement tuées et à qui ces criminels enfoncent des sticks de bois, des débris de verre  et du sable dans leurs parties génitales.

 

Monsieur le Président, 

 

Malgré le fait que le rapport des experts des Nations Unies accuse clairement le Rwanda et ses dirigeants d’être les auteurs des crimes abominables sur les populations sans défense en République Démocratique du Congo, il se trouve encore parmi les dirigeants de votre pays, des personnalités imminentes telles que Bill Clinton, Mme Suzanne Rice, Mme Gwendell Frazer pour nier sans honte cette évidence que ces criminels du M23 sont soutenus par le Rwanda et l’Ouganda. Mr Hermann Cohen pour sa part a déjà attribue les deux provinces du Kivu au Rwanda.

 

Monsieur le Président,

 

Nous Femmes Congolaise de la Diaspora, avons analysé  très sérieusement la situation  dans les pays des Grands Lacs et nous avons compris et conclus que c’est votre pays qui est à la base de nos malheurs, car comment comprendre que la grande puissance américaine, celle qui, avec ses satellites, ses écoutes, ses hélicoptères et ses avions, aidait ceux qu'on nommait " rebelles ", mais qui, en réalité, étaient en très grande majorité des Rwandais ou des Ougandais, à localiser les prétendus " génocidaires " pour les liquider alors qu’il ne s’agissait que des pauvres femmes et enfants sans défense ?.

Comment ne pas être révoltées par la passivité, voire par la bienveillante sollicitude des différentes Administrations Américaine dont le votre d’être complice de cette abomination et ce malgré  le fait qu’un pré rapport de l'ONU rendu public en août 2010 décrit comme un probable génocide commis en République démocratique du Congo en 1996 et 1997 ?

Comment accepter les propagandes officielles des Administrations Américaine de l'époque, qui voulait que les Hutus n'eussent que ce qu'ils méritaient et que les Tutsis exerçassent là un légitime droit de revanche ? Alors que, justement, la version officielle de l'histoire, reçue et acceptée par la communauté internationale, est fausse ? Pourquoi cette hypocrisie ?

Monsieur le Président,

Une femme de votre pays ne pouvant plus supporter ces fausses propagandes américaines avait réagi et voici comment :

En effet, en 2001, Mme Cynthia McKinney, Candidate du parti écologiste aux élections présidentielles américaines de 2008, Ancienne sénatrice du parti démocrate, envoyée spéciale de Bill Clinton dans les Grands Lacs en 1997 ,écrit à George Bush :« Je viens juste de rentrer de la République Démocratique du Congo …Malheureusement ,je me vois dans l’obligation de vous informer qu’en R.D.C. ,comme en Afrique en général, des crimes se commettent, avec apparemment l’aide et le support de votre administration. Je tiens à vous dire que la politique des Etats-Unis a échoué en R.D.C….Le résultat est une politique africaine brouillonne, désordonnée, un continent à vif et la complicité des Etats-Unis dans ces crimes contre l’Humanité. …Je dois ajouter que votre échec à arrêter l’invasion illégale de la R.D.C. qu’ont mené à termes vos alliés, l’Ouganda et le Rwanda, a porté directement ces pays à commettre des crimes contre l’humanité en territoire congolais.”

“Maintenant, vous-même, vous demandez au monde qu’il ferme les yeux devant cette politique scandaleuse, alors que le monde entier sait que l’Ouganda comme le Rwanda ont attaqué militairement le territoire de la R.D.C. Et cela jusqu’à l’intérieur du pays et non pas seulement sur les frontières. Les atrocités qu’endurent quotidiennement tous les habitants de cette région sont scandaleuses. C’est la conséquence de la mauvaise politique des Etats-Unis et de l’indifférence du leadership américain. Vos alliés Rwandais et Ougandais ont rayé de la carte du Congo l’équivalent de toute la population du Danemark, voire de la Belgique. Leur rêve est de morceler le territoire congolais et d’en prendre le contrôle au profit des multinationales étrangères et les Etats-Unis qui les appuient. …Depuis plus d’un demi-siècle, le peuple congolais souffre et subit toutes sortes d’agressions. Autrefois, c’était la colonisation belge qui prétendait lui apporter la « civilisation ».

Aujourd’hui, ce sont les Etats-Unis qui prétendent l’aider à vivre en « démocratie ». Pour « civiliser » les Congolais, le roi Léopold II leur faisait couper les bras. Pour leur apporter « la démocratie », les Etats-Unis les laissent se massacrer. Derrière l’envie apparente d’apporter « la civilisation » et « la démocratie » aux Congolais, se cache le besoin récurrent de profiter des énormes richesses minières du Congo, richesses dont s’emparent des Belges et des Américains, tantôt discrètement tantôt ouvertement, depuis très longtemps. Ce sont toujours ces immenses richesses qui ont toujours attiré Européens et Américains au Congo et qui excitent tant leur convoitise et qu’ils en oublient les êtres humains qui peuplent ce pays. En 1961, les Etats-Unis avaient décidé d’assassiner le leader nationaliste congolais Patrice Lumumba parce qu’ils ne voulaient pas que les Congolais contrôlent eux-mêmes leurs richesses. En 2001, j’ai découvert que certains pays, dont les Etats-Unis et le Rwanda, ne supportaient plus Laurent –Désiré Kabila depuis qu’il avait pris la décision de se débarrasser des soldats rwandais qui occupaient son pays, en même temps qu’il changeait de partenaires miniers.

L’assassinat de Laurent –Désiré Kabila n’est pas non plus le résultat d’un hasard malencontreux. J’ai eu le temps de m’apercevoir que des réseaux politico-mafieux très puissants rodaient, comme des vautours, autour des richesses de la République démocratique du Congo avant même sa prise de pouvoir en 1997 ; ils n’ont d’ailleurs pas quitté les lieux… . Après la mort du « soldat du peuple », « Les Etats-Unis et certains pays européens continuent de surveiller de près les richesses du Congo et à fermer les yeux sur les massacres à grande échelle commis dans ce pays. Plus de 6 millions de Congolais sont morts depuis 1998, dont plus de la moitié tombée sous les balles des soldats du président rwandais Paul Kagamé, notre homme à tout faire en Afrique Centrale. A vrai dire, nous disposons de preuves suffisantes sur ce que fait le Rwanda dans cette région. Mais à ce jour, aucune sanction n’a été prise pour arrêter la guerre et le pillage des ressources naturelles en République démocratique du Congo. Lorsque, j’étais au Congrès, j’avais aidé le groupe d’experts des Nations Unies à rassembler une petite partie des preuves sur le pillage de la République démocratique du Congo : au final, le Conseil de Sécurité n’a adopté aucune sanction à l’encontre des pilleurs. La R.D.C. est toujours pillée et chaque jour, le nombre de femmes congolaises violées, torturées et tuées, augmente. Cela n’entraîne toujours pas de sanction contre les auteurs de ces atrocités…

 

Monsieur le Président,

 

Cette lettre de l’ancienne Sénatrice prouve à suffisance l’implication des Etats-Unis dans des crimes de guerre, crimes contre l’humanité et dans des crimes de génocide. Nous ne sommes plus naïves. C’est pourquoi, nous vous demandons de vous pencher,  dès réception de la présente lettre sur le sort du Congo et des Congolais en particulier au sort des femmes et enfants qui subissent les affres des agressions répétées des armées régulières du Rwanda, de l’Ouganda et du Burundi. Nous   vous en serons  infiniment reconnaissantes si vous interveniez pour faire cesser les massacres des civils innocents au sein de la République Démocratique du Congo. Car à quoi alors sert le prix Nobel de la paix qui vous avez été décerné ?

 

Monsieur le Président,

 

Nous avons  été claires : bannissons l’hypocrisie qui a servi tout au long du  20ème siècle  Mais, il nous semble, malheureusement que nous vivons dans les mêmes incertitudes de ce siècle écoulé, parce que les hommes et les femmes de votre pays tels que Bill Clinton, Hilary Clinton, Georges Bush, Dick Cheney, Donald Ramsfield, Suzanne Rice, Gwendell Frazer, Hermann Cohen, Madeleine  Albright, Colin Powell et tant d’autres que vous connaissez,  n’ont pas cherché la face de DIEU, mais au contraire, ils se sont détournés de LUI en choisissant de servir le MAL en incitant des tueurs-tutsi-rwandais de l’AFDL, du RCD/Goma, du PPRD, du CNDP, du M23 et de l’ARC d’exterminer le peuple bantous du Kongo comme ce fut le cas pour les Indiens d’Amérique et des Noirs américains. Ces tueurs rwandais appliquent les lois éculées de Lynch du Ku Klux Klan en égorgeant des enfants, en mutilant sauvagement des femmes.

 

Comment pouvez-vous rester silencieux sur ces abominations ? Et où avez-vous mis le discours d’Abraham LINCOLN ? L’homme qui a mis  fin à l’esclavage et affranchi le peuple noir ? Cet homme providentiel avait su faire la part des choses, c’est à dire, qu’il avait le sens du sacré et de la noblesse pour l’humanité. Vous avez prêté serment sur sa Bible…vous devez alors être a la hauteur de sa grandeur d’âme et d’esprit.

 

C’est pourquoi nous vous demandons dès l’instant où vous recevrez cette lettre de méditer profondément sur ces 2 versets bibliques :

 

1. «  Et je punirai la terre de sa malice, et les méchants de leur iniquité; je mettrai fin à l'orgueil des superbes, et j'abattrai l'insolence des oppresseurs » (Esaïe 13:11).

 

2. « Tôt ou tard, le méchant ne demeurera point impuni; mais la race des justes sera délivrée » (Proverbes 11:21)

 

Tout ce que nous vous demandons, Monsieur le Président, c’est de nous prouver que vous êtes un homme épris de paix et de justice ; dans ce cas, nous vous demandons  d’aider  la République Démocratique du Congo afin de la rétablir dans ses droits les plus légitimes, à savoir la récupération de l’ensemble de son territoire, de faire pression sur les pays responsables des massacres à verser des dommages-intérêts aux familles des victimes innocentes, car elles n’ont pas d’avocat pour les y assister.

 

Au delà, nous vous demandons de faire pression sur Kagamé et Museveni, de cesser de commettre des crimes en République Démocratique du Congo.

 

Pour  Nous, Femmes Congolaises de la Diaspora, les dirigeants  du Rwanda, de l’Ouganda et de Burundi sont des menaces à la paix et à la sécurité internationale  et nous ne comprenons pas comment vos Administrations successives ont pu recevoir à la Maison Blanche des hommes ayant les mains tachées de sang ?

 

En tout cas, Nous Femmes Congolaises de la diaspora ne laisseront pas ces crimes impunis, même nos générations futures demanderont des comptes pour que justice et dédommagement soient faits à la République Démocratique du Congo et au Peuple Congolais.

 

Nous considérons également que l’armée régulière du Rwanda, l’armée régulière de l’Ouganda ainsi que l’armée régulière du Burundi comme étant des “forces négatives” occupant illégalement notre pays,  causant la mort et la désolation au sein des populations congolaises au même titre que le M23 et autres FDLR, interhamwe,  Mai-mai,  les Mbororo et d’autres groupuscules criminels qui sèment la mort et la désolation au Congo.

 

 

Un jour après la 2ème guerre mondiale, la Communauté Internationale avait dit ceci : "plus jamais ça", aujourd'hui cette même Communauté Internationale  agit envers les nations du sud en l'occurrence la RDC, pire que les nazis, où allons nous ? Où est la justice, la démocratie ?

 

Le Rwanda n’a pas de place au sein du Conseil de Sécurité  des Nations Unies: Tous les dirigeants rwandais et ougandais, y compris Kagamé et Museveni, devrons être traînés devant la Cour Pénal Internationale comme des criminels de droit commun pour des crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de génocide. Vous avez le pouvoir de le faire car c’est la mission que DIEU vous a confiée.

 

Monsieur  le Président, nous croyons vous avoir dit ce que nous pensons dans le plus profond de nous même car, nous sommes persuadées que c’est à vous qu’est donné  la mission du bonheur de l’humanité, de part la place et le rôle que vous occupez dans le monde d’aujourd’hui.

 

 

De ce qui précède, Nous sollicitons auprès votre bienveillante Personne une audience pour vous exprimer de vive voix notre détresse et notre indignation.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos déférents hommages.

 

                                                               Londres, le 14 décembre 2012

 

                                                       

                                              Pour les Femmes Congolaise de la Diaspora,

 

 

                                                            Marie-Christine BALANGA

                                                       

 

Copie pour information aux :

 

-Au Congres des Etats-Unis d’Amérique

-A la Reine d’Angleterre

-A Sa Sainteté le Pape Benoit XVI

-Au Président de la République Française

-Au Roi des Belges

-Au Président de l’Afrique du Sud

-Au Président du Venezuela

-Au Premier Ministre du Canada

-Au Premier Ministre du Québec

-A la Reine Beatrix des Pays-Bas

-Au Président de la République de Chine

-Au Premier Ministre du Japon

-A Mme le Président du Brésil

-Au Président de la République de l’Inde

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine