Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Les Prostituées Politiques de l’histoire du Gabon Par Allhen Allhan AMBAMANY

21 Avril 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Par-Allhen-Allhan-AMBAMANY.jpg

Par Allhen Allhan AMBAMANY

Les Prostituées Politiques de l’histoire du Gabon


Pourquoi Pierre MAMBOUNDOU, M’BA ABÉSSOLO et André M’BA OBAME ne dorment-ils plus ? La diaspora gabonaise aux États-Unis explique :

IL faut préciser d’entrée que chacun a eu un itinéraire particulier et particularisé avec des bonnes ambitions au départ, celles de servir son pays le Gabon et non de se servir en faisant fi du peuple gabonais. Mais comment alors ce changement s’est-il opéré dans les consciences : La diaspora gabonaise aux États-Unis tente d’élucider le mystère, l’énigme, la ‘’philosophie’’ du ventre ?

On peut penser que l’une des erreurs de ceux qui sont devenus les disciples des BONGO soient à l’usure, c’est le cas de Pierre MAMBOUNDOU, soit à mi-chemin le cas de M’BA ABÉSSOLO soit pratiquement au départ le cas d’André M’BA OBAME, a été de sous-estimer le feu Omar BONGO ONDIMBA, machiavélique en chef, agent secret des services secrets de l’hexagone. 

L’un des atouts du système Bongo dont Ali Ben BONGO est le grand héritier, c’est la courtoisie et l’aisance avec lesquelles ils arrivent à corrompre leurs prétendus adversaires à un moment propice de l’histoire du Gabon.

IL est connu de tous les Gabonais, qu’à la réception au palais des marbres on ressort toujours les poches pleines. Du coup, beaucoup ont dû succomber à la tentation.

Nous avons commencé une conversation avec la conscience gabonaise dont le petit livre vert soutend une politique à la base qui peut se résumer aux dires du feu dictateur ALBERT BERNARD BONGO, devenu El HADJ OMAR BONGO par le parrainage de Mouammar KADHAFI qui aujourd’hui cri aux abois sous la pression de la communauté international.

Omar BONGO ONDIMBA disait: "main blanche je suis venu au pouvoir, plein de milliards je partirai".  Pour devenir disciple des Bongo, il faut donc consciemment adhérer à cette philosophie du ventre.  C’est donc dire que la plupart des actes manqués des politiciens de la gourmandise dérivent de la soif du pouvoir et l’amour des CFA.

Les délicacats aux cas délicat que sont Pierre MAMBOUNDOU, M’BA ABÉSSOLO, André M’BA OBAME, Pierre MAGANGA MOUSSAVOU et les autres sont en réalités des victimes d’une promotion obscure des Bongo. Le mot de passe est très claire ‘’quand un gabonais va à la chasse, tout le village partage le gibier’’. Ici le village est réduit à une portion congrue composée des initiés de la Loge des mendiants.  

La passion et le charisme sont au service d’une race d’exception dont les fondements ont été inspirés d’une audace quasi exemplaire. En un temps presque record, la petite Élite se met à genou à l’unisson devant Ali BEN BONGO pour assurer les fins de mois.

Le concept des fonctionnaires fantômes connait une émergence de marécage, fer de lance et slogan d’Ali BONGO, alias Odjuku. Imaginer les impacts et les émotions de nos anciens opposants. Le peuple gabonais s’interroge sur le paysage politique gabonais, une crise de confiance totale et profonde s’est installée chez les Gabonais.  

La prostitution politique est peut-être désormais au carrefour de son histoire, la diaspora gabonaise aux États-Unis éveille les consciences pour rompre avec un système dont les paramètres existent dans les consciences des prostituées politiques. Le bilan est grave ! Certaines bedaines se sont enflées brutalement à l’instar de celui de l’ancien prêtre, ancien opposant des Bongo. Une question reste difficile à élucider, à savoir : celle d’un examen judicieux des êtres conscients ou inconscients des victimes du bongoisme.

Nous préférons laisser le peuple gabonais à sa propre introspection pour les amener à des conclusions logiques des séjours des gros crocodiles dans les eaux tumultueux des Bongo. L’histoire nous apprend que tous ceux qui ont voulu faire croire au peuple gabonais qu’ils étaient opposants alors qu’ils se pavanaient au palais des marbres avaient été depuis mouillés et noyés par les Bongo. Les obsèques funèbres des anciens opposants étaient fort décrétées par le père de la Rénovation Omar BONGO ONDIMBA.  

Les différentes formes de corruption ont toujours marché à merveille pour la simple raison que les anciens opposants voulaient à tout prix au fond d’eux-mêmes s’enrichir. Ils décidèrent en âme et conscience d’offrir au peuple gabonais un discours démagogue. Les intérêts du ventre étaient au commencement, ce qui explique toutes les valeurs hypocrites que les anciens opposants embrassent sans hésitation. 

Nous voyons là, une chronique d’insécurité émotionnelle, une possibilité de la destruction de sa propre âme. Nous croyons que le confort et les expressions de gourmandise patentes expliquent dans une certaine mesure le comportement logique des anciens opposants. L’opportunisme est de rigueur, la révolution est au service du ventre. Ce n’est donc pas une surprise car leur domaine de définition est faux.

Par conséquent, leurs courbes tendent vers moins l’infini. Que vous soyez mathématicien du ventre ou pas, vous comprenez aisément notre langage. La banqueroute du bongoisme a fait du Gabon l’un des leaders en taux de mortalité physique et spirituelle. La conduite du laisser-faire par le peuple Gabonais est due en partie à l’hypocrisie des prostituées politiques du Gabon.

La tradition bongoiste qui consiste à corrompre tout gabonais qui s’oppose au régime à ses limites, l’échec de nos prostituées politiques est un échec qui se justifie, caractérisé par ses fondements. Il est évident que le peuple gabonais est conscient d’écrire lui-même son destin.

Observateur national et international, la diaspora gabonaise aux USA vous rappelle ici les évidences à savoir : prendre les mêmes joueurs et jouer le même jeu pour espérer des résultats différents, relève de l’absurde. 

La bande à Ali BEN BONGO a l’intention de rester au pouvoir jusqu’à la nuit des temps. Ceux qui s’associent à ce système bongoiste contribuent à la mort du peuple gabonais. Nous avons le droit, la responsabilité et le devoir de protéger les consciences non corrompues. Le but est commun, libérer le Gabon du bongoisme, de la ‘’philosophie’’ du ventre et des comédiens politiques.

Nous interpelons ici avec amour le peuple gabonais à réfléchir lui-même aux solutions de notre beau pays qui est engouffré dans un bongoisme effrayant, appuyés par les anciens opposants.

L’histoire du Gabon est riche en couleurs, les arguments contre la dictature sont devenus patents. Les intentions des politicards sont évidentes, les contradictions sont claires et le peuple a ouvert les yeux. Ce serait donc sans surprise que certains faux opposants rentrent dans le gouvernement d’Ali BEN BONGO pour continuer le travail du bongoisme dans les ténèbres. 

La liste des requins du bongoisme est longue de Louis Gaston MAYILA, Zacharie MIBOTO, Guy NZOUBA NDAMA, Francine Rose ROGOMBÉ, Marie Madeleine M’BORANTSUO, le fils adoptif du feu Albert Bernard BONGO, ancien ministre du pétrole, responsables des affaires Étranges Jean-PING en passant par Casimir OYÉ M’BA, Paul BIYOGHÉ M’BA, NTOUTOUM ÉMANE, MBOUMBOU MIYAKOU, alias ya mboumbou hier, J.F NDOUNGOU et J.F MOULOUNGUI  aujourd’hui etc. La diaspora gabonaise-USA ne peut citer ici tous les noms de ceux qui se prostituent politiquement dans notre pays.  

Toutefois, il est difficile qu’un ‘’philosophe’’ du ventre se regarde dans le miroir et fait semblant de ne pas se reconnaitre. La donne reste la même, la recherche des hauts diplômes n’est pas une finalité, la vraie finalité c’est de laisser son ventre s’enfler en étant une victime du bongoisme.  

La diaspora gabonaise aux USA, lance un appel au peuple gabonais pour mettre fin et à nu les mendiants politiques de l’histoire du Gabon. Toute traduction en langue nationale de ce texte est autorisée pour une conscientisation du peuple gabonais.

Que nos compatriotes Joseph RÉDJAMBÉ, Martine OULABOU, DOUKAKAS NZIENGUI, NDOUNA DÉPÉNO, Germais M’BA, AMBOUROUÉ Avaro, Martine BENGONE, capitaine MANDZA, capitaine MOMBO, Pierre FANGUINOVÉNI, et tous ceux qui ont été assassiné par le régime BONGO reposent en paix et les gabonais s’en souviendront de leur bravoure, dignité et leur fidélité au Gabon.

Pour cela, la diaspora gabonaise aux USA en accord avec les nouvelles autorités Gabonaises, demandera que des statuts en mémoire de ses héros de la libération soient érigés au Gabon. Toutes les prostituées politiques de l’histoire du Gabon auront à répondre un jour devant le Tribunal National.

 Nous Sommes le Congo !
Cessons d'Avoir Peur !
Pour un Etat de Droit au Congo !
"Chaque génération a le choix entre trahir ou accomplir sa mission"

Celui qui lutte peut gagner ! Celui qui ne lutte pas a déjà tout perdu !

Afrohistorama n'est responsable du contenu de l'article

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article