Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 18:44

Les prisons malienne débordées jihadistes incarcérés.


Dans le massif de l’Adrar des Ifoghas, dans l’extrême nord-est du Mali, soldats tchadiens, français et maliens mènent d’âpres combats. Dans un univers minéral et aride, ils traquent un ennemi déterminé : des jihadistes qui n’hésitent pas à se faire exploser plutôt que de se rendre. Mais, jeudi 7 mars, l’armée française a annoncé que 5 d’entre eux avaient préféré la vie et déposé les armes. Parmi ces ennemis, les soldats français ont découvert un de leurs compatriotes.Mi-janvier, le juge d’instruction antiterroriste Marc Trévidic a avancé le chiffre de  10 à 15

Prisons-cameroun1.jpg

Français partis combattre dans le nord du Mali, via le Niger ou l’Algérie. Il a souligné que leur décompte était toutefois difficile. Un présumé jihadiste français a été arrêté au Mali en novembre et expulsé vers la France. Un autre a été intercepté à Niamey, au Niger. 4 personnes, dont 3 Français, ont été arrêtées sur le territoire français avant de partir. Mais le Mali n’est pas la seule destination des jihadistes. D’autres choisissent le Yémen ou la Syrie. Le juge Trévidic affirme qu’« on peut avoir une cinquantaine de Français dans la nature actuellement ». Pour leur entraînement, certains passent par l’Afghanistan ou par les zones tribales du Pakistan, à l’image de Mohamed Merah. D’autres se forment en fouillant l’internet.  La France est réputée pour avoir l’un des dispositifs de lutte antiterroriste les plus performants au monde. Les suspects qui se rendent dans des zones sensibles sont suivis à leur retour, et en cas de soupçons de radicalisation, la surveillance se renforce. Ce qui n’empêche pas certains de passer entre les mailles du filet, comme Mohamed Merah. En France,  selon les services de sécurité, « il y a entre 100 et 300 personnes surveillées », poursuit Mohamed-Ali Adraoui, qui s’empresse de préciser que « cela ne veut pas dire qu’elles vont passer à la violence ».

Si les jihadistes français arrêtés au nord-Mali sont systématiquement extradés dans l’Hexagone, il n’en est pas de même des jihadistes maliens ou étrangers. Ces derniers sont remis à l’armée malienne sur place et, sous son escorte, convoyés jusqu’à Sévaré avant d’être transférés à Bamako. Selon des sources bien informées, on compte déjà 200 jihadistes et rebelles du MNLA internés à Bamako. « Leur détention nous pose de sérieux problèmes, reconnaît un cadre de l’administration pénitentiaire. Nous les avons répartis entre la prison centrale de Bamako, qui est déjà en surpeuplement, les locaux de la gendarmerie et d’autres lieux que nous préférons taire pour des raisons de sécurité. ». Nos sources révèlent qu’au niveau de la prison centrale de Bamako, des locaux spéciaux ont été aménagés pour  recevoir ces prisonniers qui manquent de tout. « Ils n’ont même pas d’habits et seulement des chaussures trouées », explique une de nos sources qui ajoute que si jamais on mettait sous le climatiseur ces brutes habituées au climat infernal du désert, ils mourraient tous.

La gestion judiciaire du cas des détenus est confiée à un juge d’instruction de la commune 3 de Bamako« Ils ne sont pas considérés comme des prisonniers de guerre, précise un responsable judiciaire, mais comme des terroristes ou des traîtres qui ont pris les armes contre leur pays ». Dans un cas ou dans l’autre, le code pénal malien prévoit la peine de mort. Heureusement pour les bandits, depuis 20 ans, aucune exécution capitale n’a eu lieu au Mali même si des peines de mort sont régulièrement prononcées par la cour d’assises.

Par Tiékorobani 

Source :Bamada.net

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine