Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 02:50

Les Oulémas Mauritaniens sont en grande partie responsables de la situation chaotique et de faillite généralisée de la Mauritanie

 

Réponse à la lettre de félicitation des Oulémas de la Mauritanie aux participants du dialogue national.

 

Chers Oulémas de la Mauritanie,

 

Au nom du droit de réponse, nous nous insurgeons ici pour apporter une contribution en ajoutant des éclaircissements sur le rapport que vous entretenez et le rôle que les citoyens épris de paix et de justice attendent de vous.

 

En ce qui concerne la formulation et la conception de ce scénario de dialogue dont vous faites allusion allant jusqu’à adresser une félicitation aux participants, tout  a été faussé depuis le début. En effet, la plupart des partis de la majorité  et de l’opposition n’ont  pas été concertés et  impliqués. Ces derniers n’ont pas été aussi invités officiellement à participer à cette énième farce gouvernementale.

 

Si cette rencontre a été organisée dans le seul souci de duper et d’abuser la communauté internationale comme naguère, l’opinion nationale elle ne saurait cautionner de telle pratique.

 

De même, certaines organisations connues pour leur indépendance d’esprit et leur engagement sincère à poser les questions de fond qui minent réellement la stabilité et la concorde nationale ont été tout simplement évitées.

 

Ainsi, il est pratiquement utopique, déplorable voir honteux de considérer un dialogue national se résumer par la rencontre du bureau exécutif de la majorité (composé de 5 à 6 partis politiques sur 32) et quatre partis de l’opposition seulement pour vouloir sceller le sort de toute une nation.

 

Mieux, ce sont des tiraillements et des batailles rangées qui animent les commissions au sein du palais des congrès qui n’a jamais été aussi désert pour des questions nationales.

 

La révélation de cette dernière commission d’appui (composée de 18 Personnes) mise sur place par les organisateurs de ce dialogue en est une parfaite illustration.

 

Les vrais oulémas, devant cette mascarade devraient avoir une autre attitude qui consiste à dénoncer ce genre de pratiques (mal) et recommander la concertation et la conciliation plutôt que de se réduire en une caisse de résonance.

 

Il est grand temps que les Oulémas Mauritaniens qui sont censés répandre les instructions divines prônées dans le coran, apprennent à prendre leur distance de l’exécutif et de certains politiciens véreux qui n’entretiennent que leurs intérêts égoïstes et personnels.

 

Les Oulémas Mauritaniens sont en grande partie responsable de la situation chaotique et de faillite généralisée qui prévaut dans le pays car sous couvert du manteau de l’Islam, ils encouragent (Esclavage, Epuration ethnique, Racisme entretenu, Ignorance, Complicité, complaisance, Corruption, Gabegie, Trafic humain, Endoctrinement, Escroquerie, Hypocrisie, détournement de l’Aumône étrangère et de tous les fonds destinés aux mahadras).

 

Ne devraient-ils pas être d’ailleurs audités ?

 

 Leur soumission sans scrupules à tous les régimes successifs pour la préservation de leurs avantages acquis au nom de l’Islam en font d’eux des suppôts de Satan, plutôt que de porteurs de bonnes paroles pouvant apporter contribution à la cohésion sociale et la stabilité. L’histoire de notre sainte religion nous enseigne que toutes les cités qui s’adonnaient à ces pratiques ont été détruites ou maudites à jamais.

 

Ce sont ces mêmes Oulémas qui ont contribué à l’établissement des relations entre la Mauritanie et l’Israël par une implication dans le discours favorable de Taya et la sensibilisation auprès des populations. Ils ont applaudi et tenté même d’expliquer les liens de cousinage entre les deux peuples.

 

Leur dernière prière de l’Istisghah organisée récemment implorant Allah le tout puissant pour de bonnes pluies n’a engendré que tempête de sable, poussière, canicule et conjonctivite. Ceci est plein d’enseignement.

 

Les oulémas n’ont jamais posé dans leurs quotbbas  les questions auxquelles les citoyens sont confrontés quotidiennement.  Alors qu’il est convenu que  ces moments forts  de communion dans les mosquées et principalement le vendredi doit être des instants pour interpeller et produire des conseils.

 

Devront ils rester Oulémas ceux qui cautionnent, acceptent et partagent tout sur leur passage?

 

Devrons-nous continuer de faire confiance à ces Oulémas dans cette Mauritanie d’aujourd’hui?

 

Réponse à la lettre de félicitation des Oulémas de la Mauritanie aux participants du dialogue national.

 

Chers Oulémas de la Mauritanie,

 

Au nom du droit de réponse, nous nous insurgeons ici pour apporter une contribution en ajoutant des éclaircissements sur le rapport que vous entretenez et le rôle que les citoyens épris de paix et de justice attendent de vous.

 

En ce qui concerne la formulation et la conception de ce scénario de dialogue dont vous faites allusion allant jusqu’à adresser une félicitation aux participants, tout  a été faussé depuis le début. En effet, la plupart des partis de la majorité  et de l’opposition n’ont  pas été concertés et  impliqués. Ces derniers n’ont pas été aussi invités officiellement à participer à cette énième farce gouvernementale.

 

Si cette rencontre a été organisée dans le seul souci de duper et d’abuser la communauté internationale comme naguère, l’opinion nationale elle ne saurait cautionner de telle pratique.

 

De même, certaines organisations connues pour leur indépendance d’esprit et leur engagement sincère à poser les questions de fond qui minent réellement la stabilité et la concorde nationale ont été tout simplement évitées.

 

Ainsi, il est pratiquement utopique, déplorable voir honteux de considérer un dialogue national se résumer par la rencontre du bureau exécutif de la majorité (composé de 5 à 6 partis politiques sur 32) et quatre partis de l’opposition seulement pour vouloir sceller le sort de toute une nation.

 

Mieux, ce sont des tiraillements et des batailles rangées qui animent les commissions au sein du palais des congrès qui n’a jamais été aussi désert pour des questions nationales.

 

La révélation de cette dernière commission d’appui (composée de 18 Personnes) mise sur place par les organisateurs de ce dialogue en est une parfaite illustration.

 

Les vrais oulémas, devant cette mascarade devraient avoir une autre attitude qui consiste à dénoncer ce genre de pratiques (mal) et recommander la concertation et la conciliation plutôt que de se réduire en une caisse de résonance.

 

Il est grand temps que les Oulémas Mauritaniens qui sont censés répandre les instructions divines prônées dans le coran, apprennent à prendre leur distance de l’exécutif et de certains politiciens véreux qui n’entretiennent que leurs intérêts égoïstes et personnels.

 

Les Oulémas Mauritaniens sont en grande partie responsable de la situation chaotique et de faillite généralisée qui prévaut dans le pays car sous couvert du manteau de l’Islam, ils encouragent (Esclavage, Epuration ethnique, Racisme entretenu, Ignorance, Complicité, complaisance, Corruption, Gabegie, Trafic humain, Endoctrinement, Escroquerie, Hypocrisie, détournement de l’Aumône étrangère et de tous les fonds destinés aux mahadras).

 

Ne devraient-ils pas être d’ailleurs audités ?

 

 Leur soumission sans scrupules à tous les régimes successifs pour la préservation de leurs avantages acquis au nom de l’Islam en font d’eux des suppôts de Satan, plutôt que de porteurs de bonnes paroles pouvant apporter contribution à la cohésion sociale et la stabilité. L’histoire de notre sainte religion nous enseigne que toutes les cités qui s’adonnaient à ces pratiques ont été détruites ou maudites à jamais.

 

Ce sont ces mêmes Oulémas qui ont contribué à l’établissement des relations entre la Mauritanie et l’Israël par une implication dans le discours favorable de Taya et la sensibilisation auprès des populations. Ils ont applaudi et tenté même d’expliquer les liens de cousinage entre les deux peuples.

 

Leur dernière prière de l’Istisghah organisée récemment implorant Allah le tout puissant pour de bonnes pluies n’a engendré que tempête de sable, poussière, canicule et conjonctivite. Ceci est plein d’enseignement.

 

Les oulémas n’ont jamais posé dans leurs quotbbas  les questions auxquelles les citoyens sont confrontés quotidiennement.  Alors qu’il est convenu que  ces moments forts  de communion dans les mosquées et principalement le vendredi doit être des instants pour interpeller et produire des conseils.

 

Devront ils rester Oulémas ceux qui cautionnent, acceptent et partagent tout sur leur passage?

 

Devrons-nous continuer de faire confiance à ces Oulémas dans cette Mauritanie d’aujourd’hui?

 

Mr El Hussein DIENG
Président de l'ONG Initiative Pour Tous

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine