Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 09:58


ATTENTION

!!!!!! Plusieurs sites gouvernementaux ont été pirates (Fraternité matin, CECOS  etc.) et d’autre comme celui du COJEP et plusieurs sites Panafricain.

Les techniciens de part le monde certainement travaillent pour remettre en place une information non polluée.

La RTI remarche et c’est la musique patriote qui rythme l’antenne avec des images de victoire.

Le General Dogbo Blé et Ble Goudé vous demande de ne pas vous inquiétez personne ne prendra la Cote d’Ivoire

La folle journée des mensonges de la presse de la « communauté internationale »

Au lieu du discours tant attendu, Laurent Gbagbo a servi aux médias une apparition médiatique sereine et détendue, qui rendra certainement Obama et Sarkozy fous.

Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, aura imposé au monde entier une longue attente de son discours depuis Mercredi soir. Ce jeudi se boucle sans son discours à la Nation, annoncé à répétition sur RTI « dans quelques heures ».

Enfermé toute la journée dans sa résidence de Cocodi avec tout son gouvernement et la hiérarchie de l’armée, le Président a quand même fait un signe à la presse qui était plus que lasse d’attendre.

En effet, en compagnie des membres de son gouvernement et de la Première Dame Simone sous une très légère escorte (un seul militaire armé), c’est en tenues débraillées qu’ils sont sortis pour échanger des blagues et des éclats de rires devant les caméras des journalistes, dont la RTI. Telle cette blague qu’il racontait à au ministre alcide Djédjé et à son entourage selon laquelle un fonctionnaire ne croyait pas ses yeux qu’il ait perçu son salaire de mars.

La rumeur de la presse internationale de la « communauté internationale » avait pourtant annoncé que Laurent Gbagbo serait en fuite avec toute sa famille et négocierait son refuge en Angola. Pour le Général Philippe Mangou, la même presse internationale le prononce réfugié dans une ambassade.

C’est dire que la CIA qui organise cette guerre abreuve les média de tous les mensonges dans une guerre psychologique sans précédent, en quête de défections au sein des Fanci. Mais la récolte semble bien mince, avec deux officiers qui toute la journée multiplient sur la chaîne TCI de Ouattara, mais en vain, des appels à leurs hommes de troupe pour les rejoindre.

Il nous revient que la journée a vu s’alterner dans sa résidence un conseil de guerre et un conseil des ministres.

Elle a surtout été marquée par le pilonnage des positions des rebelles à Abidjan et San Pedro. Ceux-ci, toute la journée, se sont illustrés à Abidjan par la libération des prisonniers, à qui ils ont distribué des armes (pour en faire de la chair à canons), mais surtout par la terreur, avec leur pillage des magasins et boutiques, et surtout leur vol des voitures.

Aux dernières nouvelles, reproduites ci-dessous, les Fds ont repris le contrôle de la ville portuaire de San Pedro.

On comprend donc qu’en ordonnant à toute son armée de replier sur Abidjan, Gbagbo a atteint son objectif de purger l’armée des brebis galeuses afin de se retrouver uniquement avec des combattants patriotes. Cet objectif semble avoir été atteint avec la défection de certains généraux, tels Leto ou Yao Yao, et d’autres certainement.

Nos sources militaires ont démenti la rumeur selon laquelle le Général Philippe Mangou aurait fui pour se réfugier avec sa famille dans l’ambassade d’Afrique du Sud, ce chef d’état major ayant siégé au conseil de guerre. Mais d’autres défections ne doivent nullement pas surprendre, surtout quand on sait que des éléments de la rébellion sont restés dans les Fds, notamment dans la police.

Ouattara, de son côté, s’est précipité pour prononcer son discours à la nation, où il a pris la farfelue décision d’un couvre-feu, alors qu’il ne peut même pas contrôler les terroristes, voleurs et véritables « voyous » qui constituent son « armée républicaine », et à plus forte raison les Fds qui contrôlent essentiellement les deux ports d’Abidjan et de San Pedro qui le font saliver.

Les jours à venir seront pleins de suspens et de miracles. Le soleil d’Abidjan nous a d’ailleurs montré aujourd’hui bien d’autres signes divins.

Ndzana Seme 

“Gbagbo n`a pas l`intention de démissionner”, selon l`un de ses conseillers

Laurent Gbagbo “n`a pas l`intention de démissionner” et “des milliers d`Ivoiriens vont prendre les armes pour défendre leur pays”, a déclaré jeudi l`un de ses conseillers, alors que les rebelles soutenant Alassane Ouattara, président élu reconnu par la communauté internationale, s`approchent d`Abidjan, siège de la présidence.

“Les Ivoiriens, que ce soient les civils ou les militaires qui soutiennent le président Gbagbo, ne resteront pas longtemps les bras croisés sans réagir à cette agression contre leur pays”, a affirmé Toussaint Alain, conseiller de M. Gbagbo en Europe, lors d`un entretien téléphonique avec l`Associated Press à Paris.

“Il n`y a pas de mercenaires” aux côtés de l`armée régulière, qui a vu s`enrôler “de nouvelles recrues” récemment, a-t-il dit, accusant en revanche les pro-Ouattara de faire appel à des “mercenaires burkinabés, maliens, nigérians et guinéens”.

Laurent Gbagbo, a ajouté M. Alain, “se maintient au pouvoir pour mener la résistance face à cette attaque organisée par la France, les Etats-Unis et les Nations unies contre la Côte d`Ivoire”. Disant tenir ses informations militaires de l`état-major ivoirien, il a accusé la force française et celle de l`ONU en Côte d`Ivoire d`aider les rebelles.

Pour lui, “le conflit interne en Côte d`Ivoire est en réalité un conflit international”, “ce sont la CIA et les services secrets français qui orchestrent cette guerre en Côte d`Ivoire”.

“Aujourd`hui, les risques d`affrontements militaires sont élevés”, a estimé M. Alain, mais “le président Gbagbo accepte toutes les initiatives de paix (…) pour éviter un embrasement général du pays”. “On ne peut pas s`emparer du pouvoir par la force (…) Nous considérons que c`est par le dialogue qu`il faut régler cette crise”, a-t-il expliqué.

Le general philipe Mangou bel et bien en place

31-03-2011 :Côte d’Ivoire- Le general philipe Mangou bel et bien en place!!!!!!!

La presse étrangère plus précisement l’AFP (Agence française de Presse) vient d’annoncer que le chef d’état major des forces armées de Côte d’Ivoire le general Philipe Mangou aurait trouvé refuge à l’ambassade d’Afrique du Sud accompagné de son épouse et de cinq de ses enfants aurait annoncé le ministre des affaires étrangères Sud Africain. L’équipe d’encore plus TV après avoir joint un haut gradé de l’armée de Côte d’Ivoire au téléphone dément cette information divulguée par l’AFP.
“Le général est bel et bien a son poste et il est à la tâche pour relever la dignité de la Côte d’Ivoire. Il est en ce moment même en conclave avec le président de la république”.

Chef d`Etat-major armée ivoirienne réfugié à l`ambassade sud-africaine (officiel)

Publié le jeudi 31 mars 2011   |  AFP

JOHANNESBURG – Le chef d`Etat major de l`armée
ivoirienne Philippe Mangou s`est réfugié mercredi soir à la résidence
officielle de l`ambassadeur sud-africain à Abidjan, a indiqué jeudi le
ministère des Affaires étrangères sud-africain.
Le général Philippe Mangou s`est réfugié tard dans la soirée, avec sa femme
et cinq enfants, à la résidence officielle de l`ambassadrice sud-africaine
Zodwa Lallie, écrit le ministère dans un communiqué.
“Le gouvernement sud-africain a entamé des consultations à son sujet avec
les parties compétentes en Côte d`Ivoire, la Communauté économique des Etats
d`Afrique de l`Ouest (Cédéao), l`Union africaine (UA) et les Nations unies”,
ajoute-t-il.
Agé de 59 ans, le général Mangou avait été nommé par Laurent Gbagbo à la
tête de l`armée ivoirienne le 13 novembre 2004, en remplacement du général
Mathias Doué. En décembre, il a de nouveau prêté serment d`allégeance au
président sortant malgré les contestations de sa réélection.
L`officier supérieur avait conduit le 4 novembre 2004 “l`Opération dignité”
des forces armées, consistant en une série de raids contre les positions des
rebelles ivoiriens qui contrôlent le nord du pays depuis le coup d`Etat raté
de septembre 2002.
Cette offensive avait tourné court après le bombardement d`une position de
la force française Licorne à Bouaké (centre), tuant neuf soldats français.
Depuis le début de la crise post-électorale, le général Mangou, considéré
comme un modéré, avait été souvent donné partant par la rumeur abidjanaise
mais avait plusieurs fois réaffirmé sa loyauté au régime.
Sa défection intervient alors que les forces du président ivoirien reconnu
par la communauté internationale Alassane Ouattara avancent depuis lundi vers
le sud du pays.
Elles ont pris le contrôle mercredi de la capitale Yamoussoukro. Jeudi, à
14H00 GMT, elles étaient à 110 kilomètres à l`est d`Abidjan et menaçaient de
marcher sur la ville si Laurent Gbagbo refusait de céder le pouvoir.
Leur offensive éclair a été lancée quatre mois après le début d`une crise
post-électorale ayant fait, selon l`ONU, plus de 460 morts et déplacé près
d`un million de personnes, et après des semaines de négociations avortées.
Au début de la crise, l`Afrique du Sud a semblé ménager Laurent Gbagbo, se
contentant de “prendre note” dans un communiqué des appels de l`UA à sa
démission.
Pretoria a ensuite tenté de pousser une solution de compromis, évoquant
même la possible formation d`un gouvernement d`union nationale. Ce n`est qu`à
la mi-mars que le président Jacob Zuma s`est rallié à la position de la
communauté internationale.
L`Afrique du Sud, membre non permanent du Conseil de sécurité de l`ONU, a
même voté mercredi une résolution qui impose des sanctions au président
sortant et à son entourage, et exige son départ immédiat.

Rebels in Ivory Coast besiege Abidjan

By MARCO CHOWN OVED and RUKMINI CALLIMACHI, Associated Press

ABIDJAN, Ivory Coast – Rebels fighting to install Ivory Coast’s democratically elected president began besieging the main city of Abidjan on Thursday after seizing a key seaport overnight. The top military commander of the country’s entrenched ruler fled to the residence of South Africa’s ambassador.

United Nations radio announced that the port of San Pedro, 190 miles (300 kilometers) west of Abidjan, was taken by rebels late Wednesday. Residents said by telephone that soldiers retreated in trucks while firing into the air as the rebels moved in.

In Abidjan, rebels already in control of several northern districts of the city attacked a prison and freed the inmates, a rebel commander said.

The rebels, who support internationally recognized leader Alassane Ouattara, also advanced into Yopougon, a district of Abidjan that fervently supports incumbent president Laurent Gbagbo, witnesses said.

The rebel army is on the periphery of Abidjan, said a close aide to Ouattara, who was recognized by governments around the world as the country’s legitimate president after winning last November’s presidential election.

[ For complete coverage of politics and policy, go to Yahoo! Politics ]

“They will enter the city on multiple fronts, from multiple directions,” said the adviser, who asked not to be named because he is not authorized to speak to the press. Rebels overnight took Gbagbo’s hometown, the village of Mama, where the former president had built a lavish villa, the aid said.

“The rebels slept in Gbagbo’s bed,” he said.

Ivory Coast’s army chief of staff, Gen. Phillippe Mangou, sought refuge at the home of the South African ambassador in Abidjan with his wife and five children, South Africa’s foreign ministry said Thursday.

Advancing on foot while firing into the air, the rebels set up roadblocks on one of Yopougon’s main thoroughfares and have been battling with police since early Thursday morning, said a local resident who asked not to be named for fear of reprisals.

Across town in the predominantly pro-Ouattara Adjame district, several residents reported that pro-Gbagbo militiamen were firing weapons, though it was unclear at what.

The rebels have seized over a dozen towns since beginning their offensive on Monday, and the fall of the cocoa-exporting port of San Pedro came hours after they took the capital, Yamoussoukro. There, they did a victory lap in vehicles as people cheered and clapped.

They have faced almost no resistance but many fear that army troops still loyal to Gbagbo plan to make a final stand in Abidjan, the country’s economic hub and where the presidential palace is located.

Outtara’s whereabouts were not immediately known. He had been holed up for months in the lagoonside Golf Hotel in Abidjan, protected by United Nations peacekeeping troops. Ouattara, who is from the country’s north, had long tried to distance himself from the rebels based there who fought in a brief civil war almost a decade ago that left the country split in two.

Clayson Monyela, a South African foreign ministry official, said Mangou and his family were allowed to stay at the ambassador’s home in Abidjan “on humanitarian grounds,” but that no immediate decision has been made on whether to grant him asylum. He said South Africa’s foreign ministry is consulting with unnamed parties in Ivory Coast, West African regional leaders, the African Union and the U.N. on Mangou’s move.

South African President Jacob Zuma has been a key mediator as the African Union sought to find a peaceful way to install Ouattara as president. South Africa has had to repeatedly deny it is siding with Gbagbo after initially calling the elections flawed, which some saw as refusing to acknowledge Ouattara’s victory.

On Wednesday, the U.N. Security Council unanimously demanded an immediate end to the escalating violence and imposed sanctions on Gbagbo, who has refused to relinquish the presidency, and his inner circle.

Up to 1 million people have fled the fighting. At least 462 people have been killed since the election.

Gbagbo and Ouattara two men have vied for the presidency for months, with Ouattara using his considerable international clout to try to financially and diplomatically suffocate Gbagbo. After the final round of diplomatic efforts had failed to remove Gbagbo, the rebels launched a dramatic offensive this week, seizing control of the country from the west, the center and the east.

Seydou Ouattara, a spokesman for the rebels who is not related to the political leader, said that they faced so little resistance from Gbagbo’s forces because Gbagbo had tried to neuter the army. Diplomats and human rights groups have said that Gbagbo has enlisted Liberian mercenaries and has armed militias, because he did not trust the regular army.

“He recruited mercenaries. He recruited militias. He essentially told the army we have no confidence in you. We were able to use this to our advantage,” said Seydou Ouattara. “In each town, we told the soldiers, we are your brothers. We want the same thing.”

___

Associated Press writers Donna Bryson and Michelle Faul in Johannesburg contributed to this report.

Informations du front d’Abidjan 31/03/2011

- Miracle – Miracle des miracles, le soleil scintille en rouge puis jaune à Daloa. On nous a appelé d’Abidjan et, en regardant à Daloa, nous avons remarqué un scintillement miraculeux. Qui a vu ça à Abidjan ? C’est un pasteur qui nous a appelé pour nous le dire.

- OUI MASS J’AI VU ça, je me suis mise à crier, DIEU EST DIEU!!!!

- Je confirme c’est comme un disque d’argent autour duquel il y’avait un anneau coloré qui tournait. DIEU est DIEU la mifa.

- NOUS ETIONS SOUS LES TIRS A ANGRE. NOUS NE POUVIONS PAS SORTIR. ENVOYER-NOUS LES IMAGES POUR NOUS FORTIFIER.

- Oui je confirme. Je suis à Yopougon-Maroc. J’ai vu aussi le soleil qui clignote.

- C’est pas facile. J’ai pas pu prendre une video, ni une photo. Mais les gars, Dieu arrive dèh

- Ça sort pas quand on filme. C’était le soleil qui clignotait bleu, jaune et après rouge. Ca scintillait, eh Dieu

- Ce n’est pas une grande armée qui sauve le roi, la force ne délivre pas le héros, le cheval est prêt pour la bataille mais la victoire vient de l’Éternel (Psaumes 33 : 16-17)

- Un Hélico des Fanci nettoie actuellement Angré!! C’est la débandade chez les rebelles….

- Angré est devenu propre. Les rebelles nous on laissé un peu!!!

- Ils sont partis avec ma voiture

- Chez nous aussi, ils ont pris notre voiture et celle de notre voisin

- Les gars, la prophétie du pasteur s’accomplit hein ! Il y’a un hélico qui bombarde les rebelles sérieusement ici à Angré hein ! Ils sont entrain de tous fuir ici. Ils ne font plus le malin comme tous à l’heure et de votre coté??

- Angré star6 : un hélico bombarde les rebelles. Ils on vidé le quartier, je vous jure. Nous même on ne sait pas où l’hélico est quitté. Il rentrait dans chaque maison pour voler soudain. Ils ont tous commençé à courir…

- Je viens de voir l’hélico. Mais je sais pas si c’est pour nous. Mais il y a bel et bien un hélico qui survole la zone d’Angré et Dokui

- Faites attention, par message radio l’ état major de la force Licorne a demandé à ses troupes d’empêcher les pillages. Ils se déploient aussi en zone 4, à Biétry, etc. et ils tirent pour disperser les pillards. Ils utilisent aussi des hélicos. C’est peut-être eux ?

- MAIS CE SONT EUX AVEC LEUR REBELLES qui PILLENT. DONC SVP, SNIPERS, ALLUMEZ LES DES qu’ils DESCENDENT DES CHARS

- L’offensives des FDS a débuté…C’était ça la stratégie MANGOU

- ça c’est l’offensive des hommes. Mais celle de Dieu arrive. ça sera comme le combat final dans avatar

- Les rebelles sont en pleine barbarie. Mais soyons forts. Un conseiller du ministre Alcide Djédjé vient d’être abattu aux arcades à Angré. Phillippe Raymond, ressortissant français pro-GBAGBO enseignant à l’Inphb et participant souvent à l’émission ”raison d’état”, aussi exécuté par les rebelles.

- Ne baissons pas les bras, Ivoiriens. Le pays nous appelle…fiers ivoiriens

- Ils volent les voitures maintenant…..npk

- Ils en volent depuis hier. Il y a moins de 20minutes, a Flash Intervention (Bietry), des hommes sont arrivés en voiture, sont descendus et ont tiré avec kalash en l’air. Devant le refus de donner les 4×4, plusieurs employés sont frappés. Au moins un 4×4 volé. Il faut barrer les rues partout et dégonfler les 4 roues si le véhicule est dans la rue. En ce moment à Treichville, des hommes se présentant comme les rebelles discutent avec la population, les rassurent et demandent de rentrer dans les maisons.

- Le 4×4 volé à Bietry vient de passer à l’instant dans Treichville chargé de voyous….

- INFO: a tous ceux dans la commune de 2 Plateaux (et ailleurs) qui ont un véhicule stationné à l’exterieur, débranchez promptement vos batteries et/ou mettez le véhicule momentanément hors d’état d’usage. Des rebelles par groupes de dix aperçus dans la zone de Sococe et carrefour Macaci essaient de s’emparer de véhicules pour mener leur raids dans la ville. Confirmé à l’instant par une victime aux 2 Plateaux.

- L’embargo finit à minuit ; et vous verrez la gloire de nos avions.

- Il ont annoncé sur itélé et France 24 qu’ils y’avait des combats autour d’un camp. 30 minute après, le nouveau camp d’Akouedo a été attaQUé… wouais ! leur guerre était préparée déja d’avance… Mais ils mourront comme des chiens bientôt, ces rebelles

- Le domicile de Kima Émile pillé et saccagé par les militants du RHDP

- Rocco Eburnéen – Urgent!!!!! Urgent!!!! Je viens d’avoir une conversation téléphonique avec un gendarme qui était en plein combat il y a quelques minutes à AGBAN.
Il confirme que le Général KASSARATE [que la rumeur disait avoir été arrêté hier pour défection avec 80 autres éléments dans l’armée, dont 32 officiers] est actuellement à Agban et dirige lui même les opérations de défense. Il affirme que le grand combat aura lieu ce soir et que ordre a été donné de tenir cette nuit. La Russie prendra la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU demain 1er avril. Ce qui pourrait mettre la France hors jeu.
Patriotes arrêtons de vilipender nos valeureux soldats. Car cette guerre se gagne aussi avec la communication. Haut les coeurs!!!!!!!!!!!!!!!

- L’imposteur d’Alassane Ouattara instaure un couvre feu sur Abidjan. N’importe quoi!

- Ado se voit en Président demain 1er Avril 2011. C’est Dieu même qui lui fera poisson d’avril demain. Fils de satan, t’es vaincu au nom de Jésus !

- A tous: rumeur sur la mort du commandant Detho Leto [également annoncé hier comme un autre défecteur des Fds]. Je vous confirme de source très sure qu’il n’en est rien. Il se trouve à Akouedo et c’est lui qui a dirigé les opérations de combat dans les 2 camps. France 24… encore dans l’intox vient de dire que l’aéroport serait contrôlé par l’Onu. Intox encore une fois. Je viens d’appeler un tonton commandant à l’aéroport. Il confirme qu’il n’y a rien. Toujours aux mains des Fds. La riposte se prépare. Soyons sereins. Ce qu’ils ont commencé, on va achever ça pour eux.

- Gardé la fois, l’heure de la libération a sonner. Rendons gloire a Dieu

- Le camp d’Akouedo n’a pas été pris. Je confirme. Un Mi 24 a tiré sur un cargo de la BAE, les empêchant de sortir et de répliquer.

- Le PR ne parlera pas ce soir. Attendons de voir, car à l’heure actuelle il y’a un véritable conseil de ministres transformé en conseil de guerre à la résidence, où aucun dispositif n’est mis en place pour une intervention télé. Mais sait-on jamais ?

- Nous avons repris la ville portuaire de San Pedro, grâce à la détermination de la jeunesse pour l’amour de la patrie et l’avenir de nos enfant . Nous ne craignons personne. Car Dieu est avec nous. Notre volonté ébranlera le monde. Nous ne nous soumettrons plus jamais. J’ai foi en Dieu, en notre président, en notre armée. Vivent les FDS ! Vivent la République de Cote d’Ivoire et vous notre très cher Président. Je confirme ce que j’ai dit. Et si certains de mes proches sont sur facebook, ils le confirmeront.

- vraiment chapeau aux FDS !!! avec contre eux les rebelles, la Licorne, l’Onuci, les Nigérians, les Sénégalais, les Burkinabé de l’assassin Compaoré… ils sont arrivés à reprendre San Pédro ! Encore chapeau!!!

- Oui, mon oncle fait parti de la garde présidentielle. Mon père est un ami de Tagro Désiré. Sa maison a été brulée à [x] tout comme celle de Tagro Desiré

- Moi je viens d’appler à San Pedro y’a des affrontements au corridor. Mais les rebelles y sont toujours!!!!!

- Detoh Leto le traître est sur TCI (TV de Ouattara)

- Mais c’est tous ces traîtres qui doivent être nettoyés [comme pour justifier le bien fondé du retard pris par le Chef d’Etat pour s’adresser à la Nation]

- C’est pas on, je viens de le voir et l’entendre appeler ses frères d’arme se rallier à lui. Incroyable mais vrai !

- Vraiment, je ne sais plus dire quoi… Voici des gars qui étaient préfet militaire et général. Après, c’est comme ça tu remercies Gbagbo ? Saches que Ado va vite te tuer

- On y voit aussi Yao Yao Jules parler.

- YAO YAO JULES LE TRAÏTRE SUR TCI

- Je dis, si tu n’es pas fort et que tu regardes les chaînes françaises, tu vas péter un câble. Mais quand tu arrêtes de paniquer et que tu écoutes bien, tu entends beaucoup de suppositions et jamais d’affirmations.

- C’est ça même. On entend des “serait”, des “aurait”… rien que des rumeurs! La vérité est de notre côté! Haut les coeurs!

- L’ennemi avance, avance, avance…pour être définitivement englouti et mis hors d’état de nuire…Haut les coeurs!

- Ces blancs mentent quoi? Un journaliste de itelé dit qu’il n’a pas vu de militaire de l’Onuci ni de la Licorne dans les rue de d’Abidjan. Comme si les blans qui quadrillent Zone 4 là c’est les rebelles quoi

- Le fameux couvre-feu de dramane sera t’il respecté?

- COUVRE FEU ? QUAND CES REBELLES CASSENT LA MACA [prison d’Abidjan] ET VOLENT CHEZ LES GENS ? N’IMPORTE QUOI…

- Ils essaient désespérément de rentrer des Sicomex résidentiels…

- ils essaient de piller!sans honte, ils cognent sur la porte!

AFRICAN Independant

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine