Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Le président de la Guinée Equatoriale Obiang Nguema Bazogo, le chanteur actuel du panafricanisme de salon dit non à la libre circulation des Africains. Aller comprendre.

12 Novembre 2013 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Le président de la Guinée Equatoriale Obiang Nguema Bazogo, le chanteur actuel du panafricanisme de salon dit non à la libre circulation des Africains. Aller comprendre.Passeport-CEMAC.jpg

          CEMAC: la Guinée Equatoriale dit non à la libre circulation

Le gouvernement de ce pays a annoncé le 9 novembre, son refus d'appliquer l'accord de libre circulation des personnes devant entrer en vigueur en janvier dans la zone

 

La Guinée équatoriale affirme craindre une immigr

 

                  La Guinée équatoriale affirme craindre une immigration massive des populations des autres pays, qui pourrait entrainer des conséquences telles que le banditisme la prostitution et la perte éventuelle d’emploi par les nationaux. Selon un communiqué du Bureau d'information du pays, le gouvernement de la Guinée équatoriale constate ces jours-ci une situation (...) de préoccupation qui prévaut parmi les habitants équato-guinéens par rapport à l'entrée en vigueur de cet accord. Devenu troisième producteur de pétrole d'Afrique sub-saharienne, la Guinée équatoriale attire désormais de nombreux immigrés venus du Cameroun mais surtout du Nigeria. Ce pays a donc décidé de suivre l’exemple du Gabon en s’opposant à la libre circulation des personnes.

Après des années de négociations laborieuses, les six membres

                            Après des années de négociations laborieuses, les six membres de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Gabon, Congo, Cameroun, Centrafrique, Tchad, Guinée équatoriale), étaient parvenus récemment à un accord sur la libre circulation de leurs ressortissants au sein de l'espace communautaire, avec la suppression des visas et l'instauration d'un passeport biométrique commun. Inspiré de la réglementation en vigueur au sein de Communauté des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao), cet accord avait été bloqué pendant des années par le Gabon. Le site camerounais bonaberi.com, a affirmé à la suite de la décision de la Guinée équatoriale que la xénophobie équato-guinéenne vient de refaire parler d’elle. Depuis quelques semaines, des ressortissants du Mali, du Tchad, du Ghana …et du Cameroun sont chassés comme des malpropres de ce pays voisin. Ces persona non grata atterrissent à Kribi par vagues. Le 17 avril 2013, trois jours après les Sénatoriales, une première vague de 126, une seconde de 20 et une troisième de 34 personnes, se sont déversées dans la ville balnéaire.

 Source : Journal du Tchad

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K

dans la foret on ne voit pas plus loin ke le bout de son nez


l'afrique centrale est bien le ventre mou de l'afrique et tire le reste du continent par le bas


en voila bien une preuve de son dirigeant ki fait honte et ki souille a jamais tous les efforts ki sont faits pour le bien etre des peuples de la sous- region


tous les autres pays doivent se lever d'une seule voix pour condamner le president bazogo.
Répondre