Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Le président Blaise Compaoré a fui Ouagadougou, recherché par le peuple et les militaires

15 Avril 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

c1main.africanleaders.gi

Blaise Compaore a gauche sur la Photo.

 


 Le président Blaise Compaoré a fuit Ouagadougou, recherché par le peuple et les militaires  

OUAGADOUGOU - Le chef de l'Etat burkinabè Blaise Compaoré a fuit Ouagadougou la capitale en proie à une mutinerie de soldats de sa garde présidentielle qui ne veut plus de lui, pour une destination inconnue, selon nos sources a Ouagadougou

Arrivée au pouvoir en 1987 en assassinant le héros panafricaniste Thomas Sankara Le président-dictateur Blaise Compaoré, gère  le pays depuis 24 ans sans partage. Avec des résultats aux élections présidentielles frôlant  les 99.9%.

Il est l’un des artisans de la d éstabilisation de la Cote d’ivoire et partisan de son attaque militaire par L’ECOMOG (Une bande armée officialisée ayant commis des atrocité filmée en Sierra Leone) pour faire partir son président élu démocratiquement, Laurent Gbagbo.

Des centaines de militaires du régiment présidentiel répartis dans deux casernes de la capitale, se sont mutinés jeudi soir pour protester contre sa dictature qui devient de plus en plus sanglante et pour des problèmes de  non-versement de salaires depuis au moins un an.

Il ya aussi la question de la participation des soldats Burkina dans le contingent des mercenaires venus attaqués la Cote d’ivoire et payé avec des faux billets de CFA sans valeur.

Sachant que son sort est scellé, ce dernier en ce moment se cache, mais pour combien de temps selon les dire il  irait de maisons en maisons. On le croyait dans son village natale, mais après une descente musclée de militaire, la maison a été trouve vide.

Tous les jours les militaires  descendent dans les rues en tirant en l'air  ou pour piller les honnêtes citoyens qui n’ont rien, et qui n’ont jamais demandé à attaquer la Cote d’Ivoire.

Article de B. Ouadraogo

Afrohistorama n’est pas responsable de l’article

 

VOIR LA COLERE DU PEUPLE NE PARDONNE PAS

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R


Le Président "a fui" et non" a fuit" Merci pour le respect de l'orthographe et de la grammaire



Répondre