Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Le Cameroun craint une invasion d'anciens soldats centrafricains.

2 Septembre 2013 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Le Cameroun craint une invasion d'anciens soldats centrafricains.

SELEKA

Cent éléments du 81ème Bataillon d’infanterie motorisé (BIM) de l’armée camerounaise viennent d’être déployés dans la localité de Borongo, afin de barrer la route à quelque 800 anciens soldats en déroute de l’armée centrafricaine désirant se rendre à Bertoua, le chef-lieu de la région de l’Est frontalière avec la RCA où ils prétendent vouloir s’inscrire à l’école, a-t-on appris APA vendredi de sources sécuritaires. Cantonnés dans deux camps de réfugiés depuis mars dernier et la chute du président François Bozizé, ces recrues, dont selon plusieurs sources l'âge varie entre 18 et 22 ans, ont en masse pris, depuis trois jours, le chemin censé les mener à une ville où ils pourraient poursuivre leurs études.

Les autorités camerounaises émettent de sérieux doutes quant à la sincérité de leurs intentions, les soupçonnant de vouloir étendre l'instabilité dans la zone, ou, pire, de chercher à constituer une base arrière en vue de repartir à l'assaut du nouveau pouvoir de Bangui. L'Est camerounais, frontalier avec la RCA, est en proie à l'insécurité et à des exactions attribuées non seulement à d'ex-soldats centrafricains, mais aussi aux rebelles de la Séléka depuis le coup d'Etat qui, le 24 mars dernier, a coûté son trône à François Bozizé.

Voici quelques jours, le Cameroun a fermé sa frontière avec la Centrafrique après l'assassinat d'un de ses officiers de police par un soldat rebelle qui avait franchi le poste frontière. Cette mesure a certes été levée, mais des transporteurs camerounais continuent de dénoncer les abus dont ils se disent victimes de la part d'éléments de la Séléka dans les multiples barrières de contrôle du corridor Douala-Bangui, côté centrafricain.

Source :Journal de Bangui

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article