Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 17:33

La presqu’île de Bakassi appartient au Cameroun mais pas le pétrole et le gaz qui s’y trouvent. Pauvre Cameroun qui te sauvera de cette déchéance.

 Bakassi31.jpg

 

Comment les grandes puissances se sont partagées le pétrole de Bakassi

 

 

Le Président Paul Biya ne pouvait qu’accepter la mise sous tutelle du pétrole de Bakassi.

Le 21 Décembre 1993, les troupes nigérianes envahissent la péninsule de Bakassi plus précisément à Jabane et Diamond. Le 29 mars 1994, le Cameroun saisit la Cour internationale de Justice de La Haye qui reconnaît la souveraineté du Cameroun sur la presqu’île de Bakassi. Le 12 juin 2006, signature de l’Accord de Greentree à New-York (Etats-Unis) «entre la République du Cameroun et la République fédérale du Nigeria concernant les modalités de retrait et de transfert d’autorité dans la presqu’île de Bakassi. Le Nigeria reconnaît que la souveraineté sur la presqu’île de Bakassi est camerounaise conformément à l’arrêt de la Cour International de Justice du 10 octobre 2002».

«14 août 2006. Akwa (Bakassi: retrait effectif des forces armées nigérianes de la péninsule de Bakassi et transfert d’autorité de la République du Cameroun, en application de l’arrêt du 10 octobre 2002 de la Cour Internationale de justice et en conformité avec l’accord de Greentree du 12 juin 2006». Le «14 août 2008. Calabar (Nigeria): Calabar (Nigeria): cérémonie officielle de transfert définitif d’autorité de la presqu’île de Bakassi au Cameroun par le Nigeria, conformément ci l’accord de d’entrée en présence des représentants des autre Etats témoins (Etats-Unis), France, Allemagne et Grande-Bretagne, et du représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu, président de la Commission mixte Cameroun-Nigeria, Saïd Djinnit».

Et le 14 septembre 2013, sonne la fin de la période transitoire. Les Nigérians vivant à Bakassi doivent choisir entre prendre la nationalité nigériane. L’article 3 de l’accord de Greentree du 12 juin 2006 dispose : «Le Cameroun, après que le Nigeria lui aura transféré l’autorité, garantit aux ressortissants nigérians vivant dans la presqu’île de Bakassi l’exercice des libertés et droits fondamentaux consacrés par le droit international des droits de l’homme et les autres règles pertinentes du droit international.» En particulier, il s’engage entre autre à: Ne pas forcer les ressortissants nigérians vivant dans la presqu’île de Bakassi… Le Président comprend que les choses seront très dures pour lui.

Acte l
Il s’ouvre à certaines personnes qui lui conseillent d’utiliser la diplomatie et la ruse au lieu de la force car le rapport de forces militaires est en faveur de notre voisin de l’Ouest, le Nigeria. On lui conseille donc d’aller rencontrer George Bush fils, alors Président des Etats-Unis qui a un ascendant sur le Président nigérian Olusegun Obasanjo dont il est un ami personnel.

Paul Biya voyage et rencontre le Président Bush. Ce dernier lui répond qu’il peut régler ce problème mais quel sera le profit personnel qu’il pourra en tirer et pour son pays. Paul Biya lui répond qu’il ne trouve pas d’inconvénient à ce que Bush soit intéressé à l’exploitation du pétrole de Bakassi ainsi que son pays.

Acte 2
Bush convoque le général Obasanjo et lui demande de faire évacuer ses troupes de Bakassi. Obasanjo dit que ses troupes peuvent quitter Bakassi à condition qu’il y trouve son compte dans les puits exploités par Total, société française et Shell, société anglonéerlandaise. Il faut noter qu’entre-temps le dictateur Sani Abacha est mort. Paul Biya accepte les conditions du Président Obasanjo, c’est-à-dire qu’on va verser au Président Nigérian, à titre personnel, intuiti personne une sorte de rente sur le pétrole exploité à Bakassi.

Il est bon de savoir que le Nigeria exploitait le pétrole de Bakassi après l’invasion de 1993. Quand le mauritanien Ould Halmedah, alors représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu, président de la Commission mixte Cameroun-Nigeria est interviewé par notre confrère Bouabouvier au sujet de ce conflit, il répondra que le Cameroun va récupérer tout ce qui lui appartient dans la zone de Bakassi «y compris les puits de pétrole en exploitation par le Nigeria…»

Acte 3
Quand le verdict du 10 octobre 2002 de la Cij de la Haye tombe, beaucoup de choses se sont passées. Koffi Arman, le Secrétaire général des Nations Unis a reçu beaucoup d’argent, des milliards de Franc CFA. Les membres de la Cij de la Haye ont reçu des milliards de FCFA. Le Général Président Olusegun Obasanjo a reçu beaucoup d’argent avec une option pour plusieurs années sur le pétrole exploité — C’est à dire qu’on a continué à verser de l’argent à Obasanjo jusqu’au 14 septembre dernier. Les représentants des quatre Etats témoins: Etats-Unités, France,l’Allemagne et la Grande Bretagne) ont reçu beaucoup d’argent.

Acte 4
l’Allemagne a demandé à être associé à l’exploitation de Bakassi en tant que puissance colonisatrice du Cameroun. Paul Biya a accepté: – La France est entrée dans le jeu en tant que puissance tutrice du Cameroun. Ses intérêts seront suivis par la société Total Paul Biya a accepté; – La Grande-Bretagne est dans le partage en tant qu’ancienne puissance coloniale du Cameroun ; – Les Pays-Bas qui ont en copropriété la société Shell avec la Grande Bretagne sont également dans le coup.

En résumé, la presqu’île de Bakassi appartient au Cameroun mais pas le pétrole et le gaz qui s’y trouvent. C’est la triste réalité. Et Paul Biya ne peut pas autoriser l’exploitation de ces richesses sans l’avis des pays cités plus haut. La preuve est là que s’agissant des puits, 76, exploités par Total et Shell dans la zone et dont les revenus allaient au Nigeria, le Cameroun n’a rien depuis que Bakassi lui est totalement revenue.

Par Michel Michaut Moussala

Source : Aurore Plus

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine