Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 15:04

La juge belge fait trembler la CPI : Elle a dévoilé les manigances du bureau du procureur.


La-juge-belge-Christine-Van-Den-Wyngaert.jpg


la juge belge Christine Den Wyngaert

 

(Le Nouveau Courrier, 3 mai 2013) – Scandalisée par les méthodes plus que discutables de l’équipe de Fatou Bensouda, la juge belge Christine Den Wyngaert s’est retirée du procès à la Haye des dirigeants kenyans, dont l’actuel chef d’État. Un acte qui pourrait avoir des conséquences sur « l’affaire Gbagbo ». Explications.  

De déconvenue en déconvenue ! La Cour pénale internationale (CPI), qui a corrompu l’idéal de lutte contre l’impunité “vendu” aux opinions mondiales au moment de sa création il y a dix ans, n’en finit pas de se voir déconsidérée. Ses dysfonctionnements sont une nouvelle fois dévoilés au grand jour, avec la décision de la juge belge Christine Van Den Wyngaert de se retirer de l’affaire opposant des dirigeants kenyans, dont le président Uhuru Kenyatta, au procureur Fatou Bensouda.

Dans un texte rendu public, la juge belge Christine Van Den Wyngaert a affirmé qu’elle doutait de ce que l’Accusation avait mené des enquêtes appropriées pour arriver aux accusations contre Uhuru Kenyatta et William Ruto. “Il y a de sérieuses questions quant à savoir si l’Accusation a mené une enquête complète et approfondie sur le cas de l’accusé avant la confirmation”, a déclaré Van Den Wyngaert. Elle a poursuivi : “Je crois que les faits montrent que l’accusation n’avait pas respecté ses obligations au moment où elle demandait la confirmation [des charges] et qu’elle n’était pas encore prête quand les procédures devant cette Chambre ont commencé”.

Des méthodes manipulatoires mises au grand jour 

Plus grave, ont noté les collègues de Van Den Wyngaert, le bureau du procureur s’est gardé de transmettre aux avocats de la Défense une information pourtant capitale : son témoin-clé n’était en réalité pas présent à une réunion où les actes de violence attribués à Kenyatta et à Muthaura notamment avaient été “planifiés”. C’est une “grave erreur”, ont-ils estimé. C’est surtout une preuve de plus des méthodes profondément manipulatoires du bureau du procureur de la CPI. Finalement, ce témoin dont la fragilité a été “maquillée” pour les besoins de la cause de l’Accusation, s’est rétracté, et a avoué avoir menti et avoir reçu de l’argent pour le faire, ce qui a valu à Francis Muthaura, co-accusé du président Kenyatta, d’être blanchi.

La juge Van Den Wyngaert s’est également étonnée du “nombre impressionnant de témoins post-confirmation” ainsi que de la “quantité de preuves documentaires post-confirmation, ainsi que la remise très tardive de celles-ci”. “L’accusation ne donne aucune justification convaincante et suffisamment précise sur les raisons pour lesquelles tant de témoins dans cette affaire ont été seulement interrogés pour la première fois après la confirmation », a-t-elle argumenté. Tout en affirmant que ses réserves ne pouvaient pas à elles seules justifier le renvoi de l’affaire à la Chambre préliminaire ou le retrait des charges contre Kenyatta. Il n’empêche : l’Accusation part profondément handicapée au procès, dans ce contexte.

Des conséquences sur l’affaire Gbagbo 

En Côte d’Ivoire, les observateurs se demandent déjà quel sera l’impact de ce retrait fracassant de la juge Van Den Wyngaert sur l’affaire «le procureur de la CPI contre Laurent Gbagbo». Bien entendu, il ne s’agit pas de la même situation. Cela dit, les critiques émises par la magistrate “démissionnaire” pourraient bien pousser les juges qui vont examiner, jusqu’au 3 juin prochain, les charges contre le président Gbagbo, à avoir un regard plus critique sur la production de l’Accusation, dont les défaillances techniques et juridiques commencent à faire désordre. Le bureau du procureur aura donc plus de mal que prévu à faire confirmer l’ensemble des charges contre l’accusé. Pour se “couvrir”, les juges pourraient demander des informations supplémentaires, voire infirmer les charges – même si cette hypothèse est toujours la moins probable. De plus, alors qu’il paraît évident que Fatou Bensouda et ses adjoints, conscients du caractère lacunaire de leur dossier, essaient d’ores et déjà de le compléter par des pièces supplémentaires et des témoignages opportuns, la mise en exergue de leur tendance à se “rattraper” après les échéances normales et à “inonder” la Défense de documents de dernière minute – afin de l’empêcher de les analyser – vaut son “pesant de cacahuètes”.

Par Théophile Kouamouo 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine