Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

La francafrique aux trousses du Prince Obiang Nguema Bazogo?

12 Avril 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

La francafrique  aux trousses du Prince Obiang Nguema Bazogo.

 theodorin_nguema_obiang.jpgTheodoro Obiang Nguema Bazogo Minitre de l'Agriculture de  la Guinée Equatoriale.

 

 

           Suite au feu vert donné aux juges d'instruction Roger Le Loire et René Grouman par le parquet de Paris  par l’entremise du Procureur François Molins le 4 avril pour la délivrance d'un mandat d'arrêt international pour "blanchiment"  et détournement de fonds publics équato-guinéens contre le fils du président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang. C’est la panique au palais de Malabo. Le régime de la foret équatoriale ne comprend pas pourquoi la justice française s’acharne sur le rejeton Théodoro.  


Pourquoi ce mandat maintenant ? Alors le régime de Malabo, malgré sa dictature sanglante et familiale a pu redonner espoir aux équato-guinéens qui sont content de leur dictateur, qui accumule des succès économiques depuis le début de l’exploitation pétrolière. Alors que dans les pays frontaliers comme le Cameroun, le Gabon ou le Congo ou cette manne coule depuis des décennies, même l’eau à boire la population n’a plus.


D’où la question que veut –on au Prince Theodoro Obian de Guinée ?

L’héritier traditionnel au trône du royaume de la guinée équatoriale.

Selon un anonyme expert de la francafrique que nous avons pu joindre au téléphone, on reproche au Prince Theodoro Obiang de Guinée quatre choses.

-         La première c’est de montrer l’exemple en Afrique centrale, à quoi pourrait servir l’argent des ressources minières et énergétiques bien qu’étant une dictature pure et dure ;

-         La famille obiang a totalement changé le pays en quelques années et les guinéens en sont reconnaissants. Ceci ne plait aux collègues dans les environs qui peine, même à donner de l’eau à boire à leur peuple ;

-         Il se pourrait que  la famille obiang n’ait pas voulu donner des mallettes d’argent pour la campagne électorale en France.

-         La guinée équatoriale en quelques années est devenue le pays le plus puissant de la banque des états de l’Afrique centrale. Autrement dit aujourd’hui c’est la guinée équatoriale qui détient le chéquier commun. Ceci qui a ralentit les détournements qui étaient devenus le jeu de prédilection des bankters de La BEAC.

N’oublions pas que la Guinée équatoriale est une dictature pure et dure et qu’en dictature dans les pays Africains, c’est le fils qui reprend la relève lorsque le père s’en est allée dans l’au-delà. Dans le cas des obiangs tous les éléments démontrent cette éventualité.  Généralement les fils assurent toujours la continuité du pouvoir, puisqu’ils l’ont reçu en héritage.  Donc n’étant pas peut-être très proche de la francafrique quelques intimidations s’imposent pour assurer son encrage.


Par Gabriel Ahi                                                                                                 Afrohistorama n’est responsable du contenu. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article