Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

La Déclaration commune contre l'agression impérialiste en Côte d'Ivoire est ouverte à de nouvelles adhésions de Partis communistes et ouvriers

2 Juin 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Remarque : Nous savons que beaucoup de nos lecteurs ne seront pas d’accord avec cette publication. Ce que nous comprenons parfaitement. Que faisaient ces partis communistes soi-disant anticapitalistes pendant les bombardements et l’attaque de la Côte d’Ivoire et que font-ils pendant les bombardements en Libye en ce moment. Il n’est jamais trop tard pour bien faire, Nous verront  par la suite, si leur mouvement est vraiment sincère.


 

La Déclaration commune contre l'agression impérialiste en Côte d'Ivoire est ouverte à de nouvelles adhésions de Partis communistes et ouvriers


20e Séminaire communiste international

Bruxelles, 13 – 15 mai 20

Le renforcement des partis communistes dans la période présente d’aggravation de la crise systémique du capitalisme

 

 

Déclaration commune contre l’agression impérialiste en Côte d’Ivoire

 

L’agression militaire de la France contre le peuple de Côte d’Ivoire et la négation de la souveraineté de ce pays africain par les puissances impérialistes démontrent l’agressivité intensifiée de l’impérialisme par la crise du système capitaliste. Comme la guerre en Libye, la guerre en Côte d’Ivoire démontre que les puissances impérialistes, soucieuses des intérêts de leurs grands capitalistes,  préfèrent mettre le feu à l’Afrique plutôt que d’ en accepter un développement économique et politique indépendant.

Comme l’opération Turquoise (française) au Rwanda en 1994 a été une épisode cruciale de la déstabilisation par l’impérialisme dont l’Afrique centrale a souffert depuis, l’opération Licorne (française) n’est qu’une épisode de la déstabilisation criminelle de l’Afrique de l’Ouest et du Golfe de Guinée. Ce qui intéresse les puissances impérialistes européennes et étasunienne ce ne sont ni les droits de l’homme, ni la démocratie mais ce sont bien le pétrole et les autres richesses de cette région.

En avril 2011, à Abidjan, sous le couvert douteux des Nations Unies,  les troupes françaises ont joué le rôle d’avant-garde d’une armée composée de mercenaires et de milices ethniques qui ont massacré des milliers de civils désarmés, lors de leur guerre éclair qui a abouti à l’arrestation du Président Gbagbo. Mais depuis lors, les putschistes au service des puissances impérialistes se sont battus entre eux. La mort d’un des dirigeants rebelle, Ibrahim Koulibaly, le mercredi 26 avril, démontre encore une fois qu’avec leur intervention militaire les impérialistes ont aggravé la guerre fratricide qui a tué et qui risque de tuer encore beaucoup de vies africaines.

Nous, partis communistes et de la gauche africaine, condamnons les interventions militaires impérialistes. Les peuples de l’Afrique et du monde arabe doivent déterminer eux-mêmes leur avenir, sans interventions impérialistes étrangères.

Nous appelons les peuples à réagir et à exiger le retrait immédiat des troupes françaises de Côte d’Ivoire et l’arrêt immédiat de toutes les interventions impérialistes en Afrique.

 

Proposition à l'initiative des SACP, PCCO et PTB

 

List of signatories (Liste des signataires)  

 

1.      Albania, Communist Party of Albania  

2.      Azerbaidjan, Communist Party of Azerbaidjan

3.      Belarus, For the Union and the Communist Party of the Union

4.      Belgium, Workers' Party of Belgium

5.      Brazil, Partido Pátria Livre

6.      Bulgaria, Party of Bulgarian Communists

7.      Congo, Democratic Republic of, Congolese Communist Party

8.      Cuba, Partido Comunista de Cuba

9.      El Salvador, Partido Comunista de El Salvador (PCS)

10.  France, PRCF - Pôle de Renaissance communiste en France

11.  France, URCF - Union des Révolutionnaires-Communistes de France

12.  Germany, German Communist Party (DKP)

13.  Greece, Communist Party of Greece (KKE)

14.  Guyana, People Progressive Party

15.  Hungary, Hungarian Communist Workers' Party

16.  Italy, Rete dei Comunisti

17.  Lebanon, Parti Communiste Libanais

18.  Lithuania, Socialist Party of Lithuania

19.  Lithuania, Socialist People's Front

20.  Luxembourg, Communist Party of Luxembourg (KPL)

21.  Malta, Communist Party of Malta

22.  Martinique, Parti Communiste Martiniquais

23.  Mexico, Partido Comunista de México

24.  Mexico, Partido Popular Socialista de México

25.  Morocco, Voie démocratique

26.  Netherlands, New Communist Party Netherlands (NCPN)

27.  Pakistan,Communist Party of Pakistan

28.  Palestine, Palestinian Communist Party

29.  Peru, Partido Comunista Peruano

30.  Philippines, Communist Party of the Philippines

31.  Russia, Communist Party of the Russian Federation

32.  Russia, Russian Communist Workers' Party - Revolutionary Party of Communists

33.  Russia, Communist Party of the Soviet Union (CPSU)

34.  Slovakia, Communist Party of Slovakia

35.  South Africa, South African Communist Party (SACP)

36.  Spain, Partido Comunista de los Pueblos de España

37.  Sweden, Communist Party (KP)

38.  Syria, Syrian Communist Party

39.  Tunisia, Parti du Travail patriotique et démocratique de Tunisie

40.  Turkey, Communist Party of Turkey (TKP)

41.  Ukraine, Union of Communists

42.  United Kingdom, Communist Party of Great Britain (Marxist-Leninist)

43.  USA, Freedom Road Socialist Organization

44.  Venezuela, Communist Party of Venezuela

 

30 May 2011

Ouvert a d'autres partis communistes (open for further endorsements) 

www.icsbrussels.org ics@icsbrussels.org

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D


Au au Pcf, il continue à surnager dans la mare collaborationniste !



Répondre
A


UNE VIDEO TRES IMPORTANTE SUR LAURENT Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée http://video-express.ricmedia.org/play/?p=338



documentaire sur l'aqrnaque du siècle



Répondre
D


Bonjour


 


Voulez-vous bien me communiquer votre e-mail, s'il vous plaît ?



Répondre