Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

La CPI ouvre le procès de 6 représentants du Gouvernement kényan

7 Avril 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

Lahae.jpg

Les six kenyans devant le TPI des aujourd'hui


A 11h30 précises aujourd'hui dans la salle d'audience No.1 à La Haye, trois fonctionnaires du Kenya seront au banc des accusés face à des accusations de crimes contre l'humanité commis lors des violences postélectorales en  2008 au Kenya.

Cela marquera le début d'un voyage rigoureuse suspendue par le ministre William Ruto, Tinderet député Henry Kosgey et présentateur de radio Joshua Sang de se libérer des charges. Demain, ce sera au tour du vice-premier ministre Uhuru Kenyatta, le patron de la fonction publique Francis Muthaura, et ancien commissaire de police Hussein Ali à prendre pour le support dans le même tribunal à 16 heures 30.
Les six fonctionnaires ont été inculpés par la Cour pénale internationale  du procureur Luis Moreno-Ocampo

 Vous pourrez suivre la procédure sur http://www.icc-cpi.int/Menus/ICC/, les suspects seront escortés à la court de la CPI par plus de 38 députés qui  sont venus suivre le procès.

Il s'agira d'une brève séance au cours de laquelle trois juges préliminaires de la Chambre permettront d'identifier les suspects, lu à chacun d'eux les accusations et les informer de leurs droits tels que prévus dans le Statut de Rome qui a institué la CPI. C’est une audience préalable au procès
Les suspects ne seront pas tenus de prendre moyen au cours des séances qui se tiendront dans une court ouverte. Les membres du Parlement, les membres de la société civile, militants des droits humains et les Kenyans à l'étranger ont convergé à La Haye pour assister à la procédure judiciaire.
Les six ne sont pas dans l'obligation d'assister aux audiences, au cours de laquelle les deux parties soutiennent les accusations, M. Fadi El Abdallah, le directeur adjoint du CRI de sensibilisation juridique, a déclaré.
Les faits peuvent être soit confirmée ou non. Si les charges sont confirmées, l'affaire passe a  de l'étape préliminaire a l'étape du procès. Les Avocats pour les six seront remis relatifs aux accusations et les témoignages des témoins à leur encontre. Les Avocats de la défense ont juré de faire appel d'une décision de la CPI de ne pas révéler l'identité des témoins.

M. Ruto, M. Kosgey et M. Sang sont face à des accusations d'assassinat, expulsions forcées et la persécution dans la ville de Turbo et la grande région d'Eldoret. M. Kenyatta, M. Muthaura et le général de division Ali font face à cinq chefs d'accusation, les expulsions forcées, le viol, les persécutions et autres actes inhumains qui ont été commis à Naivasha et Nakuru.
Les débats ont divisé le gouvernement de coalition avec le Parti de l'unité nationale et la recherche d'un report par le Conseil de sécurité des Nations unies. L'offre par le Kenya sera discutée demain par le Conseil de sécurité des Nations unies.
Le Mouvement démocratique orange Parti aile au sein du gouvernement s'est opposé à l'offre de report pour des raisons que les essais locaux seront biaisées. Hier, le Premier ministre Raila Odinga adressé à la nation et attribué l'échec des institutions locales pour les essais à La Haye.
Il a demandé au public d'être calme et unie que la procédure de La Haye de départ. «Je tiens à rassurer le public et la communauté internationale qu'il n'ya pas de menace pour la sécurité", at-il dit lors d'une allocution.

Outtara et Sorro doivent y être dans bientôt aussi.

Mbombog Ntohol

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

hhbu579888 10/12/2019 05:18

m.