Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

La Chronique de Mbmbog Ntohol

16 Avril 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

t-29 OUEST Foumban Art Bamoun 02

La Chronique de Mbmbog Ntohol

 

Alassane Dramane Ouattara président putschiste reconnu par la communauté internationale et non par la communauté Africaine.

       Depuis janvier 2011 plusieurs président-dictateurs l’ont reconnu. C’est le cas du président à vie Abdoulaye Wade du Sénégal, le dictateur-président  Blaise Compaoré du Burkina Faso vainqueur de la dernière élection présidentielle à 95,5% et du président dictateur du Nigéria Goodluck Jonathan, arrivée au pouvoir suite à la mort mystérieuse du président Yaradua et de Toumani Touré dictateur-éclairé président du Mali.

En dehors de ses quelques pays on doit aussi s’attendre à la reconnaissance de Alassane D. Outtara  dans les prochains jours par une flopée de petits pays économiquement faibles surtout en Afrique de l’ouest (Benin, Togo, Niger  etc..) qui parce qu’ils auront besoin des subsides de l’occident ont intérêts à vite reconnaître sans que la Nébuleuse en face la demande. Si on regarde bien, beaucoup de pays ne se bousculent pas devant la porte pour la reconnaissance de ce gouvernement qui est arrivée en place avec l’aide des chars d’un pays étranger.

L’Afrique compte 54 états « indépendants », si  5 vous reconnaissent et de surcroit de moindre valeur économiquement, votre pouvoir ne vaut absolument rien du tout. Si on pourra en obligé d’autres ceci n’aura qu’une valeur symbolique, et non réelle, car ce qui vient de se passer en Côte d’ivoire est une réouverture d’une blessure de 500 ans, qui était entrain de se ré-cicatriser depuis 50 ans. Pour tout Africain responsable et amoureux du continent c’est très difficile de Gober tout ceci.

Comme le rappelait Jerry Rawlings l’ancien président du Ghana : L'arrestation lundi du président de Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo, de répétition de la tragédie de Patrice Lumumba en République démocratique du Congo en 1960.

Commentant les événements entourant l'arrestation de M. Gbagbo, le Président Rawlings a dit: «Cinquante ans plus tard, avec l'Afrique cherchant encore à tâtons la liberté et la justice, l'Afrique noire répète la tragédie de Patrice Lumumba, alors que juste à côté, nos compatriotes arabes se battent et meurent pour leur liberté."

«Jusqu’à quel point sommes-nous soumis ?», demande-t-il.

Il a déclaré: «La mauvaise gestion violente de l'arrestation de Gbagbo et des membres de sa famille, en particulier l'humiliation de sa femme par les forces rebelles, est un nouvel acte d'accusation à l’encontre de certains membres de la communauté internationale.»

 

Pourquoi les autres pays traînent les pieds pour reconnaître le pouvoir putschiste de Ouattara ?

Avant le putsch de Ouattara, les putschs du passé étaient initiés par les militaires du pays ou une rébellion interne soutenu souvent  ou pas par les forces occultes et rétrogrades de l’occident, ce qui laissait croire à un problème interne au pays. Mais depuis le cas de la Côte d’Ivoire et de la Libye, on assiste à une nouvelle approche des relations politiques entre l’occident économiquement en banqueroute et L’Afrique future moteur de l’économie mondiale.

C’est-à-dire il suffit qu’un individu se lève un jour  avec le soutien des pays occidentaux soit disant qu’il a gagné des élections qui sont reconnues par la Communauté internationale, et cette communauté internationale  ayant des buts cachés engage une opération militaire pour déloger le président élu constitutionnellement.

Les pays Africains en cette année 2011 sont en danger s’ils ne le savent pas. Si les présidents ne se ressaisissent pas l’ensemble des pays risque de rentrer dans une instabilité sans fin, qui risque encore de compromettre le développement du continent pour plusieurs années.

Ouattara sera certainement reconnu par  les pays qui n’ont que faire du progrès social de leur peuple en somme des dictatures où la constitution, on ne connait pas. Que celui du voisin soit bafoué c’est le dernier des soucis.

Heureusement que de plus en plus de nombreux pays en Afrique  mettent l’accent sur la constitution et aimerait que cela serve d’exemple dans les autres.

J’appelle donc les pays Africains à ne pas reconnaître le putschiste Ouattara comme président. Pour plusieurs raisons :

 

1)      On les a menti que la résolution du conseil de sécurité consistait à neutraliser les armes lourdes sur Abidjan, ils ont assisté au bombardement des supermarchés, les maisons de la radio et de la Télévision, le palais présidentiel et la population civile en utilisant même des gaz asphyxiants très toxiques.

2)      On a renvoyé d’un revers de main toutes leurs proportions sur une sortie de crise pacifique sans effusion de sang.

3)      On refait la même chose avec la Libye ou leurs propositions sont tournées en dérision.

4)      La liste est longue.

Ce pendant L’UA  a toujours une carte dans ces mains, si elle le veut l’utiliser, surtout si elle souhaite se faire respecter dans le futur.

Cette carte c’est le refus de reconnaître le putschiste  Alassane D.Ouattara comme président de la Côte d’Ivoire. Si une grande majorité de pays arrivait à le faire, alors, cela relancerait son image  auprès de la population Africaine qui l’assimile à un tonneau vide outil des occidentaux contre l’Afrique.

En revanche la reconnaissance d’Alassane Ouattara sonnerait la fin de l’UA et l’arrivée massive des forces étrangères sur le sol Africain, l’occupation de la Libye par les forces étrangères, la déstabilisation économique de L’Afrique du Nord et le bordel dans le reste des pays d’Afrique surtout francophone, où la constitution deviendrait un chiffon de papier ; A BON ENTENDEUR SALUT.

 

LIRE LA VIDEO

Afrohistorama n'est pas responsable de l'article

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S


La Cote d’Ivoire est attaqué comme la France l’a été en 39-45, elle s'est battu contre 3 armées La LICORNE, l’ONU et LES MERCENAIRES de ouattara ( sans oublier la logistique, l’aide financière et
militaire des USA officieusement), qui n’ont pas hésité  à libérer tous les dangereux criminels de prisons et les armer afin d’accélérer le chaos.
Après le massacre de milliers d'Africains par ouattara lors du coup d'état du 11/04/11, Le massacre des Ivoiriens proche de Mr Laurent Gbagbo est en cours avec la bénédiction de la France comme
au Rwanda !

c'est pas normale qu'un français d'origine Indienne comme moi soit conscient de ce complot de coup d'état qui a duré 8 ans et  qui a empêché toute les bonnes volontés Ivoiriennes de 2000 de
mettre en oeuvre leur projet d'avenir du fait d'une rébellion qui elle a réellement pourri la Cote d'Ivoire depuis 2000 en réalité. Et que des personnalités comme alpha blondy, tiken jah, kemi
seba, quasiment tous les artistes afro-français, des ministres  comme christiane taubira et j'en passe nous sortent la version des médiamensonges aux ordres!
 
Pourtant SEM Gbagbo avait une vision pour son pays, contrôler ses matières premières et les vendre au bon prix ou au plus offrant, développer son pays et la production interne, battre sa propre
monnaie et sortir du franc CFA qui n’est qu’une enculerie "excusez moi du terme" pour les africains (car nous savons qu' on ne peut être indépendant économiquement si on ne bat pas sa propre
monnaie), et tant d’autres projets que ouattara et sa clique ont empeché d’aboutir avec l’aide de ses soutiens et sa rebellion depuis 2000 ( déclaration de ouattara dans les années 2000 : " je
rendrai ingouvernable ce pays"), je mets au défi quiconque d'essayer de diriger un pays dans ces conditions.

Mr Laurent Gbagbo n'a fait depuis 2000 que se défendre face aux attaques permanentes d'une rebellion armée par qui vous savez contre les institutions légales de Cote d'Ivoire et les ivoiriens(
entre nous prendre des armes contre un président démocratiquement élu n'est pas vraiment démocratique, non?).

Arrêtez de nous prendre pour des imbéciles, des Africains meurent sous l'ingérence Françafricaine depuis 60 ans !




Je crois ne pas mentir en avançant que nous sommes des millions à ne pas croire en la propagande des médiamensonges pro ouattara et des suiveurs trop fainéants pour "s'interroger" sur la question
de la crise Ivoirienne. A chaque fois qu'un chef d'état Africain veut se rendre indépendant et développer son pays, la france trouve toujours des collabos africains prêt à être installer par coup
d'état peu importe le nombre de victimes africaines tués ( déclaration de dominique ouattara « Même s’il doit y avoir 100 000 morts, nous prendrons le pouvoir ! »), dégueulasse !

ça me fait penser à Sekou Touré qui voulait que la Guinée soit indépendante avait décidé de battre sa propre monnaie (et Nous savons qu'on ne peut être indépendant économiquement si on ne bat pas
sa propre monnaie), c'est la raison pour laquelle la france avait fait entrer des stocks de faux billets en Guinée pour saboter ses bonnes intentions. la suite on la connait, toujours la même
technique qui apparemment marche très bien, Dieudonniser à mort les panafricains qui élèvent les consciences et les éliminer (physiquement, médiatiquement, moralement....).

J'ai relevé les affirmations lâchement gloussé par nos pseudos panafricains :
"Gbagbo a donné l'exploitation du port à Bolloré " FAUX, Bolloré était déja sous contrat en 2000.
"Gbgabo a des amis français et socialiste" PITOYABLE, qui n'a pas d'amis français et entre nous la posture du PS prouve qu'ils n' ont jamais soutenu GBAGBO.
"Gbagbo a du sang sur les mains" INVENTION FABRICATION, toujours la même technique pour déstabiliser un politique Africain qui se libère, on le fait passer pour un bourreau.

les vraies questions que les Africains devraient se poser sont " qui a attaqué continuellement les Ivoiriens et la Cote d'Ivoire et combattu les institutions et représentants légales de la Cote
d'Ivoire? Qui a défendu les Ivoiriens, la souveraineté et l'indépendance de la Cote d'Ivoire contre ses terroristes appuyés financièrement militairement et logistiquement par la France et les
USA?

La ruse de la France pour masquer son implication totale aux cotés de ouattara est de simplifier les événements en Cote d'Ivoire via nos représentants panafricains, censés nous convaincre que "la
lutte pour le pouvoir de 2 hommes ont conduis le pays dans la ruine".
Totalement FAUX pour celui qui connaît le dossier Ivoirien en profondeur, nous  savons que c'est une supercherie.
En réalité la France a fomenter 20 ans de déstabilisation en Cote d'Ivoire pour installer son poulain ouattara, c'est un secret de polichinelle à présent !



Répondre