Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

L’Iman Nsangou a-t-il bu un peu d’alcool lors de la réception donnée par l’ambassadeur camerounais en France lors de la fête nationale du 20 mai ?

22 Mai 2013 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

 

L’Iman Nsangou a-t-il bu un peu d’alcool lors de la réception  donnée par  l’ambassadeur camerounais en France  lors de la fête nationale du 20 mai ?


Entre le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya le Chef traditionnel Bamoun   de peut-être troisième degré en vertu de la constitution de la République du Cameroun qui par définition ne reconnaît pas de Roi en son territoire et le Maire de la ville de Foumban la capitale du département du Noun Mr Adamou Ndam Njoya élu par le suffrage universel, le torchon brûle et cette flamme est entretenue à dessein par le pouvoir central de Yaoundé qui en profite pour diviser cette ethnie afin de mieux y régner, la règle est bien connue surtout  des apprentis sorciers qui ont peur de la vérité des urnes.  

 Le Chef traditionnel des Bamoun qui  est régulièrement battu aux élections par son cousin vient d’être nommé (pas élu) sénateur par le Président de la République Paul Biya, dans la foulée il a aussi récompensé d’autres fossoyeurs des entreprises nationales (déjà à la retraite depuis fort longtemps)  dont Mr NIAT NJIFENDJI longtemps directeur de la SONEL (la moitié des Camerounais n’ont toujours pas accès à l’électricité) qui a le monopole de la distribution d’électricité qu’on a finalement bradé à des multinationales étrangères afin de faire perpétrer les délestages au Cameroun; c’est à croire qu’il a confondu la nouvelle Chambre des Représentants du Peuple avec une maison de retraite de luxe. 

Il y a au Cameroun deux mondes, d’un côté celui de l’Oligarchie qui tient sa légitimité de Dieu et a peur d’élections transparentes et de l’autre celui des hommes proches du peuple qui ont la naïveté de croire en la démocratie dans un pays où les multinationales font la loi en distribuant les rôles  selon le degré de servilité et la capacité à détourner les esprits des choses essentielles.

L’Imam Nsangou est un homme de Dieu très apprécié de l’Ambassadeur du Cameroun à Paris puisqu’il a d’ailleurs le privilège d’entrer dans le Pavillon d’honneur d’Orly lorsque le Président Paul Biya vient en France afin de lui serrer la main à la descente de son avion, ses propos au sujet d’un élu du peuple son cousin Adamaou Ndam Njoya  font froid dans le dos, il y a un département dans le Septentrion dont l’assassinat d'un député a été autrefois commandité par un Chef traditionnel sans aucune suite judiciaire.

La guerre civile qui se prépare en République du  Cameroun aura lieu entre les vrais  Républicains  qui acceptent le choix du Peuple et les monarchistes élus par Dieu, fussent-ils voilés.

 

  Par Parfait Valère Mbeg



 

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Kvae1rOxkCA

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article