Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 17:29

L’esclavage en Mauritanie, les souffrances de l’homme noir et le calvaire Hratine

Traite-Negriere-en-Mauritanie.jpg

 

La Mauritanie, pays de grande immensité géographique se situant dans une zones de péjoration climatique très sévère, où cohabitent plusieurs communautés ( Haratine, arabo-berbère, toucouleurs, soninkés, wolofs, et bambaras). Dans cet espace qui fut jadis parsemée  de ’Ikssour (villages des noirs), les pouvoirs qui y sont succédés  tous issus du segment arabo-berbère ont mené une stratégie de domination sournoise contre les noirs en général et les haratines en particulier, communauté majoritaire forte de plus de 56 %, que les statistiques prédisent un confortement   démographique les années à venir. De tout temps  les haratines ont ployé sous le poids du mépris, de l’humiliation, de  la volonté hégémonique et assimilationniste de la minorité bourgeoisie raciale qui continue cyniquement et de façon intégrale (aussi bien  leurs intellectuels que leurs hommes ordinaires) dans une logique de déni de l’esclavage et de la martyrisassions  des haratines. 

L’idéologie sociale dominante fondée sur l’abrégé de Khlil, incarnée par des mahadras conservatrices d’un autre âge, dompte les esprits et les mentalités à l’acceptation de l’esclavage comme étant un dogme de l’islam qui ne peut être remis en cause sous peine d’aller à l’enfer. 

La contribution s’articulera succinctement sur les points suivants :

1.      Biram Ould Dah, l’espoir des opprimés, le militant universaliste et généraliste des droits de l’homme,

2.      La conscience montante, incarnée par la coordination de la jeunesse  haratine,

3.      Les haratines , la nouvelle stratégie à adopté.

1-Biram ould Dah, le militant universaliste et généraliste des droits de l’homme,

Comme disait mon ainé, Brahim Ould Bilal, premier vice président d’IRA dans l’une de ses contributions, que Biram est une conscience  avant qu’il ne soit une personne. Oui il en est ainsi, cet homme natif de la Mauritanie arc en ciel fertile  du sud, terre de rencontre, de brassage culturel , communautaire et de convergence , le tel brassage à forgé en lui  le désir ardent du secours d’autrui, la culture droit l’hommiste profonde, l’esprit cartésien d’analyse,  l’avidité de la connaissance et l’irréductibilité dans la lutte  ; très tôt initié aux  fouilles de l’histoire, Il emprunte les pas de grands leaders comme Nelson Mandela, Steve Bico, oliver Tombo et Joeo  Slovo. Ce militant universaliste hors pair se bat contre l’injustice, l’impunité, l’esclavage et le racisme d’Etat pour que chacun parmi nous vit librement et avec dignité dans son pays, même  ses oppresseurs d’aujourd’hui ma foi une fois opprimés il viendra à leur chevet c’est ce qui agrémentât la lutte de l’homme  et ses efforts sont reconnus  sur toute l’étendue du territoire national ainsi qu’au niveau mondiale. Aujourd’hui dans la Mauritanie profonde et dans les grands centres urbains l’esprit abolitionniste s’élargit, étend de plus en plus son empire et l’éveil des masses serviles se repende.

2-La conscience montante, incarnée par la coordination de la jeunesse  haratine (CJH)

Née au l’lendemain de l’arrestation des hratins après l’incinération symbolique des livres de version locale de rites malékite apologisant l’esclavage notamment l’abrégée de Khlil  source idéologique des Voukhaha du poche et du palais,   le quel acte à irrité les maitres esclavagistes détenteurs du pouvoir réel, car ils voient en tel acte  une menace pour leur hégémonie fondée sur l’endoctrinement spirituel endormant  et de surcroit  la déconstruction du système de l’Assabiya dominant  nationaliste  et inégalitaire.

Donc c’est une initiative de résistance et de refus  contre le mode de vie esclavagiste sur le quel se fonde la société mauritanienne. 

Des marches raciales  encadrées par les renseignements mauritaniens, l’administration centrale et territoriale  furent organisées par les sortants de Mahadra et de L’ISERI, les marchants de Chari Erizghe et des maures lamda qui ont été  pompeusement reçues le 29-04-2012 par  Mohamed Ould Abdel Aziz brandissant des mains en l’ air et promettant de lourdes peines pour les antiesclavagistes arrêtés,  et même le corps diplomatique accrédité  à Nouakchott a été mobilisé pour éventuellement couvrir le forfait qui sera infligé au militants droit l’hommistes hratin gardés au secrets,   mais ce n’est que l’lorsque le journal LE RENOVATREUR a publié un  article intitulé «BIRAM ENTRE LA VIE ET LA MORT » qu’un groupe de cadres Hratin  sous le contenant de l’urgence avait crée La Coordination de Jeunesse Haratine (C J H) en montant une cellule de communication de pointe  et a établit des Correspondances explicatives  choques  aux  corps diplomatiques et consulaires accrédité en Mauritanie et aux   organisations internationales ( Amesty Internationale, commission Africaine des droits de l’homme, l’Union Africaine, les Nation Unis etc….) voir les archives du blogsharatines ou le site de l’association des Haratines Mauritaniens d’Europ AHME : www.haratine.com; également la Coordination  a galvanisé des foules et a organisé des soirées de proximités  nocturnes de sensibilisation sur le caractère de l’esclavage en Mauritanie et sa dangerosité sur la cohésion sociale.  

3-      Les haratines , la nouvelle stratégie à adopté,

Les harratine dans cette phase actuelle de leur  lutte où le rapport de force leur est favorable doivent orienter, leur combat sur plusieurs axes parmi les quels,  une sensibilisation soutenue dans le milieu servile pour s’enrôler, car plus de 70 % des esclaves et des descendants d’esclaves sont privée de leur Etat civil, la dénonciation systématique des tous les cas avérés d’esclavage, ou  pratique à caractère racial en organisant des marches littérales et des sit-in devant les Tribunaux, les Commissariats de police et les Moughataa.

Œuvrer à la création d’un lien organique entres tous les descendants d’esclaves et les victimes du racisme d’Etat en Mauritanie.

Tourner le dos définitivement à la tribu esclavagiste et à l’idéologie arabe nationaliste.

Et comme disait quelqu’un : «  la Génération de la lutte peut changer mais le but de la lutte reste le même. »

 

A titre personnel, Alioune Ould Youssouf,

Membre Fondateur de l’IRA et de  la CJHM

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

henry moa 09/03/2014 22:59

Bonsoir,
La plus grande révolte d'esclaves africains fut LA REVOLTE DES ZANJ. L'ignorer c'est insulter la mémoire deces hommes qui se sont battus pendant 14 ans, 4 mois et 6 jours. Après 1 an et demi de travail, je viens d'en publier le roman sur Amazon.fr. 235 pages à la gloire de ces combattants.
Je vous invite à le lire.

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine