Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

L’assassinat de Oussama Ben Laden date t-il de dimanche soir comme le prétend le président Américain Barak Obama ?

3 Mai 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

L’assassinat de Oussama Ben Laden date t-il de dimanche soir comme le prétend le président Américain Barak Obama ?

 

Suite à l’annonce de l’assassinat d’Oussama Ben Laden  par une unité des forces spéciale des Marines, plusieurs questions sont posées sur les circonstances et la suite des événements notamment l’ensevelissement du corps en plein mer. Pourquoi  tout ce remue-ménage.

Beaucoup de lecteurs d’Afrohistorama ont réagit à cette annonce par la suspicion et nous avons pensé qu’il était judicieux de soumettre ce questionnement des lecteurs aux spécialistes qui suivent tous ces événements. Nous avons posé la question à un Analyste africain.

 


Luc Banemeck1Mr. Luc Banemeck, Consultant en Stratégie


Afrohistorama : Je pense que nos lecteurs sont habitués depuis un certain temps avec  vos analyses qui réveille leur attention sur des sujets particuliers des relations internationales. Que pensez-vous de l’annonce de l’assassinat d’Oussama Ben Laden ? Est-il vraiment mort dimanche soir 01 mai 2011  comme le prétend le président américain, ou bien il y a bien longtemps comme le rappelle certain de nos lecteurs et spécialistes du renseignement ?

Luc  Banemeck : Je pense qu’effectivement vos lecteurs ont raison de suspecter cette annonce spectaculaire qui s’apparente plus à un montage qu’ à une réalité. Depuis plusieurs jours, on voit apparaitre d’ici et là dans les journaux spécialisés internationaux des informations en provenance des services de renseignement occidentaux, informations faisant croire à une telle annonce d’envergure qui devait se faire le 02 Mai. Certains analystes pensaient que ce serait la mort de Kadhafi. On peut évidemment lire dans un journal Russe. Un officiel anonyme du Service russe des Affaires étrangères de renseignement a déclaré que les divisions et unités spéciales de l'armée de la France, la Grande-Bretagne et États-Unis prendront part à l'opération spéciale visant à assassiner le dirigeant libyen informelle avant  le lundi 2 mai 201.

 

Il est vrai que leur analyse n’était pas loin de la réalité,  puisque ce jour là  est  mort Al-Arab Kadhafi fils de 29 ans de Kadhafi et ses trois enfants.  Selon certaines sources le guide de Jamahyira n’était pas loin. Peut-être que cette annonce avait pour objet de coupler cet assassinat  avec celui de Ben Laden. Qui sais-je ? A ce niveau on ne peut qu’émettre des hypothèses.

Selon mes recherches et analyses et des colloques de spécialistes  du renseignement que j’ai pu  suivre, il apparait que Ben Laden est mort il y a bien longtemps en tout cas pas dimanche dernier, mais bien avant cela et  dans les  grottes de Tora Bora en Afghanistan.


Afrohistorama : Pourquoi ne pas l’avoir annoncé aussitôt ? Et pourquoi le groupe  s’y réclamant ne l’a pas fait ?

Luc Banemeck : Bonne question. Les américains ne pouvaient pas le faire immédiatement et le groupuscule non plus, pour des raisons opérationnelles.

Afrohistorama : Pourquoi ne pouvaient  t-il pas le faire immédiatement ?

Luc Banemeck : Il y a deux raisons principales, qui a mon avis. Soit parce que les deux travaillaient en tandem, c'est-à-dire ils étaient partenaires dans l’action qui était menée, soit parce que ayant des buts divergents et que n’ayant pas attend leur but, annoncer la mort du chef  dans l’action démoralise les troupes en ce qui concerne Al-Qaïda et pose la question de l’intérêt de la guerre pour l’armée Américaine qui était la pour combattre les mauvais garçons d’Al-Qaïda.

Les deux analyses tiennent débout et vous verrez par la suite pourquoi.

Tout d’abord beaucoup d’éléments démontrent que les Etats unis ne sont pas allez en guerre contre le terrorisme international, sinon il aurait arrêté la destruction des tours jumelles comme l’atteste les différents rapports des services de la CIA et des d’un grand nombre d’éminents professeurs (100).

Janvier 2001: Une école de pilotage d’Avion alerte  la FAA (Fédération aéronautique Américaine). L’un des preneurs d’otage Hani Hanjour manque de compétences en anglais nécessaires à sa licence de pilote commercial. Un fonctionnaire de la FAA s'assied à côté de lui dans la classe d’examen. Le fonctionnaire offre un traducteur pour l'aider à passer, l'école de pilotage  dénonce cet état de fait qui est contraire aux règles. Les services de sécurité sont averti personnes ne réagit
2006-2009: Plus de 50 hauts fonctionnaires de l'armée, du renseignement, du Cabinet et du Congrès, et plus de 100 professeurs hautement respecté, y compris les ingénieurs, physiciens, architectes, philosophes et théologiens critiquent publiquement le Rapport 9 / 11 de la Commission comme défectueux, et appellent à une nouvelle enquête indépendante. Certains affirment même des éléments incontrôlés de gouvernement ont été impliqués dans les attentats.

Beaucoup d’éléments concourent à dire qu’ils sont partis en guerre pour assurer les approvisionnements en ressources énergétiques.  Avant la guerre d’Afghanistan, le régime des Talibans était copain-copain avec les États-Unis, ils ont d’abord collaboré ensemble pour chasser les Russes  qui retirèrent leurs troupes au début 1989 de l’Afghanistan, donc les Américains ne peuvent pas prétendre que c’est  avec la présence de Ben Laden et ses camps d’entrainements qu’ils ont connu les Talibans. Je crois qu’ils comptaient poursuivre leur collaboration avec les talibans pour deux raisons. Et ce sont ces derniers qui ont dit niet.

Les raisons de la guerre :

1)    Encercler le régime  islamique d’Iran limitrophe de l’Afghanistan et sous la coupe des mollahs qui ne sont pas favorable à l’impérialisme Américain. Souvenez-vous de la prise d’otage de Téhéran qui a humilié l’Amérique en 1979 et mis son armée en échec lors  d’une opération organisée par les États-Unis pour leur libération en 1980.

2)    Construire un réseau de Pipeline qui traverse l’Afghanistan, pour convoyer le pétrole en provenance des nouveaux états  de l’Asie centrale autrefois sous le contrôle de l’URSS comme l’Azerbaïdjan.

Vous pouvez donc constater que faire une telle annonce ne pouvait que nuire aux objectifs poursuivis par  les états unis. Il fallait poursuivre la guerre à tout prix . Et toujours dans cette optique d’encerclement  si à l’est de l’IRAN on pouvait y être(Afghanistan), à l’ouest aussi il fallait faire quelque chose, d’où l’attaque de l’IRAK qui est à l’ouest de l’IRAN. Dans la stratégie militaire Américaine deux buts ont toujours guidé leurs intérêts. Les ressources énergétiques et l’encerclement de la république des Mollahs qui est une menace réelle non seulement pour leur présence dans la région, mais pour ses alliés Israël et les petits états du golf comme Qatar etc.

Concernant Al Qaeda. Certain spécialistes pensent que ils travaillent en synergie avec les états unis c’est la raison pour laquelle ils ne purent annoncer la nouvelle. Mois je ne crois le contraire. Je pense plutôt que les membres d’Al-Qaïda sont des politiciens qui parfois peuvent avoir par hasard des intérêts convergents  avec leurs ennemis, et en tant que fins stratèges et opportunistes ils peuvent collaborer comme ce fut le cas en Afghanistan  avec les États-Unis contre l’armée Soviétique.  Par conséquent Al-Qaïda n’ayant pas attend son objectif aussi à cette époque, il fallait garder sous silence la nouvelle et continuer le combat.


Afrohitorama : Cette annonce aujourd’hui signifie  que l’objectif  ou les objectifs ont-ils été atteints ?

Luc Banemeck : je dirai oui et non

Non, parce que l’encerclement du régime des mollahs, n’a pas pu empêcher l’Iran de fabriquer sa bombe atomique, en Afghanistan, la construction d’un pipeline en Afghanistan n’a pas eu lieu, rien ne dit qu’il ne fera pas non plus. En Irak le régime en place n’a pas été stabilisé, alors que les soldats US vont réduire notablement leur présence en tout cas n’y seront plus pour combattre, en revanche les ressources énergétiques l’ont été.

Oui, parce qu’au début du bombardement de la Libye, Kadhafi a dit une chose que beaucoup de personnes n’ont pas relevé. A savoir c’est Al-Qaïda qui attaquait la Libye.

Ce qui veut dire qu’il ya eu peut-être convergence d’intérêts entre Al-Qaïda et les Américains et occidentaux. Pour la prise du pouvoir dans le monde Arabe. Vous  voulez le pétrole, et nous le pouvoir, alors les uns aidant les autres à réaliser leur but.  Ce qui permet également au Etats-Unis de damner le pion aux Chinois qui sont en passe de prendre leur place de première puissance économique d’ici 2016 selon le FMI.


Afrohistorama : tout ceci fait froid au dos pour le commun des humains.  Est-ce nouveau ce genre de pratique ?

Luc Banemeck : Ce genre de procéder n’est pas du tout nouveau, il est très bien connu. On l’appelle la stratégie de la tension..

La stratégie de la tension (en italien: tension della strategia) est une théorie qui décrit comment les puissances mondiales divisent, manipulent, et mènent les actions de contrôle de l’opinion publique en utilisant la peur, la propagande, la désinformation, la guerre psychologique, des agents provocateurs, et des terroristes.
La théorie a commencé avec des allégations selon lesquelles le gouvernement des États-Unis et la junte militaire grecque de 1967-1974 appuyé d'extrême-droite des groupes terroristes en Italie et en Turquie, où le communisme très populaire inquiétait les États-Unis, pour l’éteindre il fallait semer la panique parmi la population qui exigerait du gouvernement des mesures dictatoriaux.

Le plus souvent pour réaliser un objectif, on créer une situation, une tension pour justifier sa résolution, c’est ce qu’ils font, rien de plus et de moins.

C’est ce qu’ils ont fait avec la Côte d’Ivoire. 

1-    On diabolise le sujet afin de le fragiliser, en Côte d’Ivoire c’est le président Laurent Gbagbo ;

2-    On utilise les leviers du droit international pour légitimer et légaliser l’acte en vue aux yeux de l’opinion nationale et internationale.

3-    On attaque militairement pour parfaire le travail.

C’est la même tactique que le serpent Boa utilise pour maitriser sa proie.

1-    Il neutralise la proie avec son venin (les medias d’intox)

2-    Il se retire en assurant un contrôle à distance pour voir qui viendrait menacer la proie ou la subtiliser (la phase Onusienne)

3-    Des opérations de balayage par un radar naturel des lieux et après évaluation de la situation, c’est là que le Boa peut avaler sa proie en toute confiance en sachant que personne ne vendait l’embêter pour un bon bout de temps.

 

Afrohistorama : Que pensez-vous de l’évolution des relations internationale et de l’ONU ?

Luc Banemeck : L’ONU est totalement décrédibiliser, il ne pourra continuer à exister que par la contrainte.  Personne aujourd’hui  ne croit plus à sa capacité de sécurisation du monde avec les événements du Rwanda, Cote d’Ivoire et Libye ou elle participe aux génocides et massacres des populations civiles elle est censé sécurisée. Il y a une urgence absolue. Il faut repenser les relations internationales.

Depuis l’avènement de la Chine comme puissance économique, le monde occidental est en émoi. Elle se rend compte de plus en plus que dans quelques années elle ne sera plus le centre du monde, c’est la raison pour laquelle elle va semer un désordre ambiant dans les dix prochaines années et les victimes seront les pays militairement et politiquement faibles. Donc les combats seront Cybernétiques, économiques, militaires entre les grandes puissances  par pays faibles interposés.

C’est la raison pour laquelle les dirigeants Africains doivent grandir faire attention, ils doivent prendre leurs responsabilités devant l’histoire sinon il y a de forte chance que dans 100 ans les Africains vivent dans les réserves comme les indiens d’Amériques.

 

Cliquez cette vidéo pour comprendre: http://www.dailymotion.com/Rudy-D/video/x7pnz6_benazir-bhutto-affirme-que-ben-lade_news?subtitle=fr

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S


la mort de ben laden est un fake.


Ben Laden a toujours bossé pour la CIA, on crée un ennemi terroriste Al Quaida qu’on dirige contrôle et utilise à sa guise pour masquer l’ingérence, les pillages de matières premières et les
positionnements géo-stratégiques pro-occidentales.


Des cinéastes ASSASSINS de l’Humanité dirige le monde grâce à leur film et leur mise en scène appuyés par leur MASS MERDIAS !


BEN LADEN est mort et les otages du monde ne sont pas éxécutés ?


Il nous prennent vraiment pour des imbéciles, ça en devient indécent !


http://www.dailymotion.com/video/xiigrh_mort-de-ben-laden-est-un-fake-trucage_webcam#from=embed


Benazir Bhutto affirme peu avant son assassinat que ben laden est mort ?


Donc ben laden est mort 2 fois?


http://www.dailymotion.com/video/x7pnz6_benazir-bhutto-affirme-que-ben-lade_news


Le « djihadiste » Algérien au service de sa Majesté la Reine d’Angleterre


Adil Hadi al Jazairi Bin Hamlili est un ressortissant algérien comme son nom semble l’indiquer. C’est aussi un agent d’al Qaïda arrêté en 2003 au Pakistan avant d’être expédié, comme il se doit,
à Guantanamo.


http://mounadil.blogspot.com/2011/04/le-djihadiste-algerien-au-service-de-sa.html



Répondre