Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 07:46

L’amour de la Centrafrique se conjuguerait dorénavant au féminin ?

 samba_panza-copie-1.jpg

        

         Les soubassements de la désignation à la présidence temporaire de l’institution majeure de l’État, reformulée à la suite du coup de force militaire portant la Séléka au pouvoir en Centrafrique (24-03-13), via le truchement de l’élection embellissant d’auréole démocratique, de madame Catherine Samba-Panza, jusqu’alors nommée maire -jamais confrontée au suffrage électorale- de la capitale (Bangui) en désagrégation violente depuis la prise du pouvoir par la Séléka, dévoilent une certaine volonté de recourir à l’indolence pour parfaire l’infamie mise sous tutelle de ce pays.

 

Étonnant soit-il que le processus entendu salutaire de sortie à la crise malmenant et déchirant affreusement le champ sociétal (conflit confessionnel sur fond ethnique), débuté à l’arrivée au pouvoir de la Séléka et se perdurant de gravité en extension à la quasi-totalité territoriale étirée sur 623 000 km², puisse l’être par la voie d’une personne (madame Samba Panza) n’ayant pu se révéler d’une réelle et certaine efficacité à endiguer les dislocations et fractures populaires sur le territoire dont-elle fut jusqu’ici nommée maire.

 

Ce que tenterait de masquer, de piètre réussite, le raffut avec appui médiatique d’image façonnée de femme à poigne attribuée madame Samba Panza. Sans que désolément il ne soit présenté -accentué d’accompagnatrice propagande- et relaté les faits ayant pu forger cette image redoutable de femme à poigne en mesure d’aptitudes exceptionnelles dans l’accomplissement des charges présidentielles, furent-elles vidées d’essentiels pouvoirs que n’offre le statut d’intérimaire. Mais dont-le fait le plus emblématique connu d’elle des populations locales, est avant sa nomination imposée à la mairie de Bangui, d’être la femme d’un ancien ministre Cyriaque Samba Panza, de multiples gouvernements des présidents Feu André Kolingba et François Bozizé renversé par la Séléka.

 

Cette désignation-élection à la présidence transitoire se parfumerait d’une duperie à l’eau de rose claironnée de cœur joie par madame Samba Panza, qui lors de sa profession de foi relèvera ses filiations biologiques mixtes (de père camerounais et de mère centrafricaine) et d’être née au Tchad en 1956, comme une caractéristique enviable d’intégration régionale…hors qu’à bien y voir, le consensus autour de sa personne serait bien plus la résultante de pervers calculs politiques, notamment la compassion et l’amplitude de compromission plus en vue chez la gente féminine, que de stratagème à ne courir le risque d’être politiquement effacé à la fin de transition emportant avec elle ses membres, sans en méconnaître de la force voire primauté décisionnelle des rétributions financières. Qui paye décide…

 

Étonnant soit-il qu’aussitôt l’annonce de la désignation-élection comme présidente de madame Samba Panza, faite publiquement, les institutions internationales occidentales par la voie de l’Union Européenne aient déclaré s’engager, sans que cela soit ferme et contraignant…(épée Damoclès), soutenir la transition à hauteur de 500 millions (environ 277 milliards de F.cfa) de dollars pour l’année 2014. Ce qui mis en parallèle des précédents budgets nationaux en milliards de F.cfa, le budget centrafricain pour l’exerce 2013 arrêté en ressources totales à 260 981 085 F.cfa, contre 217 363 179 F.cfa en 2012 et en charges totales à 262 734 627 F.cfa, contre 239 054 234 F.cfa en 2012, invoque ni plus ni moins un intentionnel manifesté de contrôle direct de l’essor par des forces étrangères de ce pays. L’allocation aux missions publiques de ces fonds miroités ne sera raisonnablement pas du ressort et chef de madame la présidente Samba Panza, tout au plus sera-t-elle consultée à défaut d’être informée. Mais ceux-ci (fonds) auront assurément la suffisance d’effets à faire taire les interrogations face à de scabreuses manifestations, comme le confessa déjà au cours d’une interview Feu l’ex dictateur président se couronnant (de loin sacré) empereur Bokassa Ier, qui de contrition après sa destitution et en exil en Côte d’Ivoire, exprima qu’il ne se savait pas et n’était pas en mesure de quantifier ce qu’extrayaient les multinationales occidentales qui soutenaient financièrement son pouvoir.

 

La paix n’a pas de prix aimait à se vanter de dire Feu Omar Bongo Ondimba du Gabon, justifiant ainsi l’emploi des finances publiques à retourner les contestataires….sans toutefois qu’il soit méconnu du résultant prix (gain) acquis par le prix de la paix ! Feu Bongo en avait pour prix son maintien jusqu’à mort au pouvoir….et l’Union Européenne en Centrafrique quel en serait son prix du prix de la paix ?

 

Contextuellement Madame Samba Panza ne peut se présenter à la future élection nationale présidentielle. Conformément aux accords dits de Libreville au Gabon qui gouvernent et stipulent le cadre juridique de l’État centrafricain en énonçant l’exclusion, de la future élection présidentielle, au rayonnement national, des membres servant ou ayant servi l’État et sa gouvernance sous la période de transition. L’apport des milliards à la disposition de la présidente Samba Panza, durant la transition, devrait profiter à bercer (assurément berner) les populations dans un sentiment de mieux être d’ensemble du fait de la présence d’une femme à la tête de l’État…et ainsi en poursuite de mieux être, être favorable à l’émergence d’une protégée de l’Occident dont-elle détient la nationalité française, Marie-Reine Hassen, trois fois ministre délégué sous Bozizé, et sommairement aussi connu pour avoir été -dit-on de force sans que cette compromission de fait lui soit favorable d’auréole de femme à poigne- épouse du mégalomane empereur Bokassa. 

Le recours dit salutaire à la femme en Centrafrique se peut-il qu’il soit sérieux ?

 

Joseph TAPA

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Manu 23/01/2014 10:19


Cet article est illisible et incompréhensible. Du fait des phrases trop longues et d'un style que je qualifierai de bizarre. Pouvez-vous écrire de manière simple pour qu'on puisse comprendre le
sens du message que vous essaiez de faire passer. Merci d'avance

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine