Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 14:51

 

 

L'Afrique en deuil:Dans le viseur de Ouattara, ses guerriers ont violé et égorgé Me Patricia Hamza

maitre-hamza.JPG

 

 

 

 

Maître Patricia Hamza-Attéa est avocate au Barreau de Côte d'Ivoire et militante très engagée des Droits de l'Homme. Depuis l'éclatement de la rébellion armée en Côte d'Ivoire dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002, cette éminente juriste qui a parcouru plusieurs pays en conflit (Liberia, Sierra Leone, RDC, Rwanda, Tanzanie, etc.) a décidé de se mettre au service de ses concitoyens victimes des atrocités de la guerre pour assurer leur défense et faire en sorte qu'ils soient dédommagés et leurs bourreaux traqués par la justice internationale. Dans cet entretien accordé en exclusivité à Connectionivoirienne.net, Me Hamza remet sur la table la question de l'indemnisation des victimes ivoiriennes qui ont subi les barbaries de l'armée française, en novembre 2004. Elle se dit prête à poursuivre la France, la rébellion ivoirienne et ses commanditaires devant les tribunaux pour répondre, quel que soit le temps que cela prendra, de leurs actes.


        De ma petite vie de journaliste, des personnes m’ont convaincu de leur spontanéité et du respect qu'ils avaient pour les médias. Dans l'ordre, Pr Apedo Tagoata Amah, feu Agbobli Atsutsè, Odile Biyidi, Comi Toulabor, Gilbert Bawara ex-ministre de la Coopération du Togo et la regrettée Me Patricia Hamza. Assis, debout, au bureau, au lit, au dîner, en famille, je pouvais demander une interview et l'avoir séance tenante . La première et la dernière fois que j'ai vu Me Patricia Hamza remonte en janvier 2005.

      La France venait de tuer, décembre 2004, à bout portant des patriotes ivoiriens et Patricia Hamza, militante des droits de l'homme, était dans la délégation pour une explication à Bruxelles. Félicité Doudou et le sénior Zeff (tous deux Ivoiriens) que j'ai connus à la faculté des Sciences Politiques à l'Université d'Aix-la-Chapelle m'appelèrent pour me demander s'il ne fallait pas tendre le micro de InfosTogo aux messagers de Laurent Gbagbo. Le rendez-vous fut pris, et je devrais rencontrer ces Ivoiriens chez Zeff. Je me présentai et dans la petite bibliothèque de Zeff je vis une femme souriante et très humoriste en binocle, c'était Me Patricia Atea Hamza.

          Dans le coin un autre avec des binocles, petite tasse de thé en main, marquait une confiance sur sa personne et un calme olympien, c'était Alain Toussaint, porte-parole du président Laurent Gbagbo. Un sexagénaire était de la partie, c'était un député du FPI. L'interview fut rapidement fait et nous nous transportâmes au lieu où des étudiants africains et allemands nous attendaient. En bonne avocate, elle vint avec dans sa gibecière, des preuves. Des cassettes vidéos furent diffusées pour que de visu, personne ne contestât les horreurs. On voyait des soldats de la Licorne tuer de sang froid en tirant à bout portant sur des civils ivoiriens. Dans la salle, les étudiants criaient leur rage, demandaient à savoir pourquoi tant d'atrocités...

          A la fin, je demandai à mieux connaître cette femme forte de caractère. Je n'avais ni argent ni or. Je lui remis une montre que j'avais par hasard dans ma petite veste pour lui témoigner de mon respect pour tout ce qu'elle faisait pour l'Afrique. Elle me laissa ses coordonnées et depuis on ne s'était plus quitté du téléphone. Interview sur interview, elle me gavait. La dernière est encore sur la rubrique Micro du Lynx que tous les lecteurs peuvent encore écouter. Toutes les fois que j'appelai chez elle,  elle voulut même que je m'installe en Côte d'Ivoire. Souriante, elle me fit savoir qu'elle pouvait me donner un coin de son bureau pour faire les bureaux de mon journal. Elle m'expliqua tous les problèmes que le TPI du procureur Ocampo lui donnait à faire avancer les dossiers de ses clients tués par la barbarie française et ouattariste en 2002 au nord et 2004 à Abidjan. Notre seule pomme de discorde, elle voulait me voir marier… sourires.

Je finis par lui présenter un parent, et elle devint pratiquement la tutrice à Abidjan. Un ami qui lui a rendu visite un jour a eu droit au poisson braisé  accompagné de Atiéké  et reconnait avoir partagé avec elle des histoires drôles qu'elle aimait raconter. Par elle, je pouvais désormais joindre Charles Blé Goudé le ministre de la jeunesse et j'eus le numéro de téléphone du Président de l'Assemblée Mamadou Coulibaly.

Quand survint, la crise postélectorale de novembre 2010, je l'appelai pour savoir un peu sur les frappes chirurgicales dont Ouattara parlait. Dans son humour habituel, elle me parlât plutôt du droit, ce qu'elle savait mieux faire, et de la souveraineté de son pays, la Côte d'Ivoire. Erreur de calcul sur la France? Depuis je passai des dizaines de coups de fil sans plus jamais l'avoir au bout. C'est dans la journée d'hier, qu'un ami me fit lire la dépêche qui mis fin à sa vie. Patricia a été violée et égorgée par les Khmers noirs de Ouattara. Brave patriote, mon vœu pieux est que tu dises à nos parents tombés pour l'indépendance, que 50 ans après rien a changé sous le soleil. Il y a toujours des suppôts nègres et des racistes blancs pour lutter contre l'indépendance totale de l'Afrique. Que la terre te soit légère.... Brave Femme digne de l'Afrique.

Article de Camus Ali Lynx.info

 dacteur en Chef

Vendredi, 29 Avril 2011 10:21

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Anne 06/05/2011 10:31



Me Patricia Hamza, je ne vous connais pas. Mais je vous souhaite de reposer en paix dans la terre de nos
ancêtres l'Afrique. Que Dieu vous accueille auprès de lui pour l'éternité. Ce combat contre la France, nous allons la gagner un jour, à l'image de David terrassant Goliath.


PS: Je ne suis pas ivoirienne. Pour éviter des représailles contre les ressortissants de mon pays en
Côte d'ivoire, je préfère taire ma nationalité.



Anne 03/05/2011 17:59



La famille et les proches de cette brillante jeune femme torturée et tuée sans raison par des barbares doit absolument porter plainte. Ce crime ne doit pas rester impuni. Elle qui a tant défendu
le droit pour des cas similaires, c'est un acte inqualifiable!



Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine