Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 19:49

DES RÈGLEMENTS DE COMPTE DES SERVITEURS DU REGIME DE YAOUNDE ANNONCENT-ILS SON CREPUSCULE ? 


gregoire-owona.jpg
Cameroun : Un fonctionnaire retraité des Douanes épingle Grégoire Owona

Cameroun : Un fonctionnaire retraité des Douanes épingle Grégoire Owona“Tu n’as pas hésité à tirer profit du putsch manqué du 06 avril 2004 en faisant main basse, sans vergogne, sur un immeuble en voie de finition au quartier Bonanjo à Douala appartenant à notre ami Issa Adoum, condamné à mort par le tribunal militaire et exécuté”

Cher ami,
Tu as tout à fait raison : les masques tombent effectivement et continueront de tomber au fur et à mesure que l’actualité se déroule sous nos yeux livrant son lot d’informations insolites et de révélations croustillantes. Dans ta dernière et tardive sortie médiatique contre ton «ami politique d’hier» et néanmoins «toujours membre du Bureau politique du RDPC», tu as quitté le champ clos des coups bas, trahisons et batailles fratricides de positionnement au sein du parti au pouvoir, pour t’aventurer dans les méandres de l’histoire récente du Cameroun en rappelant une «période sombre» correspondant à la magistrature du Président AHIDJO et en remuant, à ton corps défendant, «la fange puante des évènements douloureux du 06 avril 1984». A moins de posséder le don d’ubiquité, l’ancien Chef de l’Etat ne pouvait pas, tout seul, diriger le pays sans l’assistance, au niveau le plus élevé, de proches collaborateurs dévoués, loyaux et dignes de confiance, des gouvernements efficaces et d’une haute administration compétente.

En invoquant cette période «sombre» et ce climat de «terreur», voudrais-tu donc insinuer que tous ceux qui ont participé, à des degrés divers de responsabilité, à la gestion des affaires publiques, devront également rendre compte de leurs actes et de leurs conséquences ? Vaste programme ! Certes, l’heure des bilans viendra inexorablement. Mais, en attendant le jugement des hommes et le verdict de l’Histoire, attention aux éclaboussures et aux brûlures quand on «remue la fange puante» et quand on joue imprudemment au pyromane.

S’agissant de la tentative avortée du coup d’Etat, il est capital de rappeler le contexte de ces tristes évènements, qui sont une conséquence directe, d’une part, de la découverte d’un premier complot en préparation et la neutralisation de ses supposés cerveaux et, d’autre part, de la condamnation à mort du premier Président de la République suivie d’une campagne haineuse de stigmatisation d’une frange importante de la communauté nationale. C’est pour mettre un terme aux incessantes provocations et invectives tribales et laver ces affronts insupportables, que de jeunes prétoriens, qui pensaient n’avoir d’autre choix que la mutinerie avec le renfort des quelques civils, qui rêvaient d’exploits chevaleresques et croyaient être investis d’une mission de justiciers, ont décidé de franchir le Rubicon en montant à l’assaut des institutions légales de la République.

Grégoire, personne ne saurait et ne pourrait dénier ton appartenance au peuple camerounais. C’est une évidence, qu’il n’est pas nécessaire de rappeler et de souligner en forçant le trait. Cependant, du plus humble au plus prestigieux, chaque citoyen camerounais ne perçoit pas et ne subit pas de la même manière tous les évènements (heureux ou malheureux) que traverse notre pays. Ainsi, le putsch manqué, dont tu rappelles le souvenir avec révulsion, n’a pas été un drame absolu pour tout le monde. Malgré les odeurs nauséabondes qu’il dégage, tu n’as pas hésité à tirer profit de cette horrible tragédie en faisant main basse, sans vergogne, sur un immeuble en voie de finition au quartier Bonanjo à Douala appartenant à notre ami Issa Adoum, condamné à mort par le tribunal militaire et exécuté. Pour réussir ton coup, tu aurais opportunément usé de ton entregent et de ta position politique et bénéficié de la complicité bienveillante des banquiers, qui se sont abrités derrière le fallacieux prétexte que la banque ne pouvait pas faire jouer la garantie de l’assurance-vie couvrant l’emprunt immobilier, faute pour les ayants-droit du défunt de produire un certificat de décès.

Compte tenu des circonstances, peut-on honnêtement s’attendre à ce que le pouvoir en place fasse diligence pour délivrer un tel document compromettant ? En fervent chrétien nourri des Saintes Ecritures, tu dois savoir que la Bible aussi bien que la Thora et le Coran commandent de protéger la veuve et l’orphelin et condamnent sans appel toute appropriation illégitime des biens leur appartenant sous peine de punition imminente ici-bas ou de châtiment douloureux dans l’au-delà. Ta conscience doit te rappeler chaque jour cette sentence divine.

Naguère chef d’entreprise policé et plein de civilités parfois à la limite de l’obséquiosité à l’égard des détenteurs du pouvoir de l’époque, tu es devenu un redoutable animal politique révélant ainsi ta véritable nature décrite avec justesse par le rédacteur en chef du Journal «Les Nouvelles du Pays» dans l’édition n° 189 du 19 octobre 2012. Comme Janus, dieu antique aux deux visages, (l’un à la lumière et l’autre dans l’obscurité) tu apparais tantôt en militant convaincu du parti au pouvoir, tantôt en sympathisant de l’opposition. A moins que tu n’aies été instrumentalisé par des manipulateurs machiavéliques et thuriféraires de ton parti, j’ai toujours pensé, peut-être avec une grande naïveté, comme tant d’autres de tes amis et admirateurs, que tu représentais une tendance «cool et soft» de ta chapelle politique et une sensibilité très proche de la société civile et à l’écoute des préoccupions quotidiennes de tes concitoyens ordinaires, mettant ton intelligence et ton habilité unanimement reconnues et saluées au service d’une conception apaisée de la politique recherchant la médiation et le consensus pour le bien de tous.

A force de crier au loup, des esprits mal intentionnés, qui travestissent délibérément les faits à des fins inavouées, peuvent déclencher d’autres situations insurrectionnelles mettant de nouveau le pays à feu et à sang au grand bonheur des vautours, des bandits à col blanc et des spoliateurs de tous acabits à l’affût pour dépouiller leurs compatriotes vulnérables et gonfler leurs escarcelles. Que Dieu nous en préserve !

Pour terminer et sans nécessairement être partisan de votre camarade entré en dissidence ou appeler à un quelconque soulèvement, tout observateur averti et lucide doit se rendre à l’évidence, que l’épilogue normal de l’actuel régime est proche et inéluctable. Il appartiendra à nos fils et filles d’écrire les nouvelles pages glorieuses de l’Histoire du Cameroun. Il est de notre devoir de leur transmettre, dans la sérénité, le flambeau pour poursuivre l’œuvre exaltante d’édification d’une Nation fière, solidaire et prospère.
En toute amitié.

BOUBA HAMOA Fonctionnaire des douanes retraité

© Source : Les Nouvelles du Pays

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine