Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Côte d’Ivoire – Des ONGs demandent à la Cpi (Cour pénale internationale) d’étendre son enquête à septembre 2002, si elle veut s’appeler Cour de justice.

27 Mai 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Côte d’Ivoire – Des ONGs demandent à la Cpi (Cour pénale internationale) d’étendre son enquête à septembre 2002, si elle veut s’appeler Cour de justice.

Duekue-1.JPG

Morts de Duekue

            Des ONGs de défense des «droits de l’homme» ont demandé mercredi 25 mai à la Cour pénale internationale (Cpi) d’étendre son enquête aux crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Côte d’Ivoire, depuis les événements de septembre 2002.

 

Acat France, Ccfd-Terre Solidaire, Defap (service protestant de mission), Ligue des droits de l’Homme, Cgt, toutes des organisations françaises ont salué l’initiative de l’actuel prefet de dela Côte d’ivoire, Alassane Ouattara qui a autorisé une enquête de la Cpi sur les crimes qui ont eu cours pendant la crise postélectorale. Elles ont exigé cependant que cette enquête s’étende aux crimes perpétrés pendant la tentative de coup d’Etat de septembre 2002 qui s’est muée en rébellion.

Dans un communiqué, ces associations ont dénoncé des «exactions commises par des hommes en armes sur des civils».

«Nombre de ces exactions sont perpétrées par des hommes se réclamant des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (Frci)» fidèles à Alassane Ouattara, précise le communiqué. Selon ce même communiqué, des sympathisants du parti de Laurent Gbagbo ou des civils présumés miliciens pro-Gbagbo sont «exécutés sommairement».

Ces associations de défense des droits de l’homme ont condamné «l’arrestation de Laurent Gbagbo, de nombreux cadres du Fpi, des syndicalistes ou des responsables d’organisations proches du Fpi, sans que les charges retenues contre eux, le lieu et les conditions de leur détention soient connus».

Les «exactions doivent cesser, la sécurité doit à nouveau être assurée pour tous sans distinction », ont-elles insisté.

Le Préfet ivoirien Alassane Ouattara, l’un des invités spéciaux du Sommet du G8 qui se tient à Deauville en France, a promis faire toute la lumière sur les crimes qui ont été commis depuis le coup d’Etat de 1999 à ce jour.

 Écrit par  E. B.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


La vidéo n'est plus visible!



Répondre
A


La video n'est plus visible par ce que depuis l'arrivée au pouvoir du prefet
de la Cote d'ivoire on a ordonné le retrait de toutes les vidéos comprometantes sur youtube et autre support. Nous essayons de les remettre par
d'autres moyens.