Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 09:36

Côte d’ivoire : Compte rendu Comité central du FPI 

 photo60-copie-1

 

Beaucoup y croyaient modérément convaincus que le Front populaire ivoirien restait « décapité et apeuré ». Mais la réunion du comité central élargie exceptionnellement au Cnrd s’est tenue, mercredi, au siège provisoire de Cocody et en présence de quelques têtes fortes : Koulibaly Mamadou, Sylvain Miaka Oureto, Laurent Akoun, Alphonse Douaty… De nombreux élus et responsables de fédérations étaient présents : au moins deux cent participants.

 

L’enjeu de la réunion était probablement su de tous. Et Koulibaly Mamadou, président du parti par intérim, n’était pas dupe non plus. Lorsqu’au terme de quatre (4) heures de réunion, il est ressorti de la salle accompagné de Miaka Oureto et Laurent Akoun, il a donné la réponse à la question de « fond » : Oui ou non le Fpi était prêt à intégrer un gouvernement de large ouverture ? Koulibaly Mamadou : « Si je comprends bien, premièrement, officiellement, nous n’avons pas été contacté. Deuxièmement, le Fpi n’étant pas pressé d’y aller, ça peut se faire sans. Quand nous serons prêts, quand les conditions seront remplies, les conditions de sécurité, de libération de nos camarades, disent les militants, alors, nous pourrons envisager sérieusement d’entrer au gouvernement. Y a pas d’urgence ! ». Voilà qui était clair. A la main tendue d’Alassane Ouattara, le Fpi oppose un « oui…mais » et ne se sent pas « pressé ». Les débats quoique fermés aux journalistes ont laissé échapper quelques bribes révélatrices de l’état d’esprit des militants.

 

Sur la question de « fond », trois positions se seraient ainsi dégagées : les partisans d’une entrée au gouvernement, les opposants à toute entrée dans le gouvernement Ouattara et les partisans du « oui…mais ». Les derniers étaient vraisemblablement les plus nombreux. Un cadre qui était intervenu lors des débats, aurait trouvé que le 3e vice-président Koulibaly Mamadou avait, d’une certaine manière, balisé le terrain dans son interview à Rfi, diffusée mardi. Koulibaly expliquait qu’à titre personnel, il n’était pas partisan des gouvernements d’union : « Ma propre position, c’est que l’Afrique n’a pas besoin de gouvernement d’union. Et lorsque l’on va aux élections et qu’il y en a un qui gagne, ma philosophie, c’est qu’il prenne l’entièreté du pouvoir, qu’il assume complètement pendant la durée de son mandat ».

 

10 Commissions créées

 

Koulibaly a fermé le débat, aurait estimé le cadre Fpi qui était intervenu. Il aurait eu droit à une réplique dans la salle. Un participant aurait, en effet, indiqué qu’il s’agissait d’une opinion personnelle qui n’empêchait nullement que le débat se fasse et que des positions contraires à celle du 3e vice-président s’affirment.

 

Dans l’ensemble comme dans un élan concerté, militants et cadres auraient déploré la situation des camarades détenus tantôt à la Pergola, tantôt dans des localités de l’intérieur.

Ils sont- pour beaucoup- apparus inquiets eu égard aux informations qui leur parvenaient sur la situation personnelle des responsables placés en résidence surveillée dans le Nord.

Egalement, ils auraient décrié une situation sécuritaire précaire dans la ville d’Abidjan, en particulier, et dans l’ensemble du pays, d’une manière générale.

 

Quelques intervenants se seraient montrés virulents dans les propos au point que la table de séance a dû leur signifier qu’ils n’avaient pas en face d’eux des militants du Rhdp.

Quatre heures n’auraient jamais suffi à débattre de la multitude de sujets qui marquent l’actualité. La direction a décidé de la mise en place de commissions en charge d’éplucher les questions essentielles. Les commissions sont au nombre de dix : Commission Cei (Loi électorale, accord de Pretoria), Commission Assemblée nationale, Commission liste électorale, Commission Accord politique de Ouaga, Commission vérité-dialogue-réconciliation, Commission création d’un bloc (opposition), Commission droits de l’homme, Commission Affaires sociales, Commission vie du parti, Commission Presse (situation de Notre Voie).

 

Des présidents de commissions ont été désignés. Chaque commission comporte quatre (4) membres et aura une à deux semaines pour boucler ses travaux.

La réunion avait débuté à dix (10) heures. Et s’est achevée à 14 heures. Koulibaly Mamadou avait surpris un certain nombre en arrivant au lieu de la réunion vingt minutes avant l’heure de démarrage des travaux.

 

Au sortir du comité central, militants et cadres mettaient un point d’honneur à échanger les nouvelles et à envisager l’avenir de leur formation politique commune.

 

Kisselminan COULIBALY

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine