Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Compte rendu du déroulement des opérations de vote le 9 octobre 2011 dans la ville de Douala au Cameroun.

12 Octobre 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Compte rendu  du déroulement des opérations de vote le 9 octobre 2011 dans la ville de Douala au Cameroun.

Par le Relais-UPAD 2735

 Elecam.jpg

 

Selon les enquêtes mener par l’équipe de UPAD 2735 sur  l’étendu du territoire de la ville de Douala, un fort taux d’abstention a été enregistrée le dimanche 9 octobre 2011. Plus de la moitié de la population inscrite sur les listes électorale a été manifestée a travers 1600 bureaux de vote. Le matériel didactique d’ELECAM (Election’s Cameroon) n’était pas conforme :

 

-        Encre délébile ;

-        Des bureaux de vote non électrifiés ;

-        Des lampes tempêtes sans pétrole ;

-        Présence massive des forces de l’ordre  partout dans la ville de Douala, des samedi soir dans un but d’intimidation ;

-        Fermeture de tous les commerces, ce qui a provoqué une pénurie alimentaire sans précédent.

-        Des tracs inondant la ville ou on pouvait lire : Paul Biya Dégage, un jour nouveau va se lever de le 09 octobre 2011 ;

-        Déni du droit de nombreux citoyens qui n’arrivaient pas à retrouver leur carte d’électeur ;

-        Des électeurs avec plusieurs cartes d’électeurs.

 

Tous ces obstacles sont les principales raison du fort taux d’abstention des électeurs camerounais. Le plus élevé de l’histoire dans une l’élection au Cameroun. Mais le pire est à venir si rien n’est fait dans le conteste actuel du Cameroun.

Plus d’info dans nos prochaines investigations électorales.

Source : www.upacameroun.com

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

ces données sont bien en dessous de ce qui s'est réellement passé à Douala ce 9 octobre mais la question est : que faisons-nous maintenant? on attend tranquillement que cet Etat-Parti fabrique un
score honorable à Biya ou bien nous ouvrons effectivement cet espace de dialogue nationale? De la réponse à cette question va dépendre la suite des événements...


Répondre