Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 16:10

Compte rendu de l’audience du 16 Novembre 2012 d’Enoh Meyomesse.

Enoh-meyo.jpg

 

Longue journée que celle de ce 16 novembre ou nous avons passée toute la journée au tribunal militaire pour  assister à la 3eme audience de l’affaire Enoh.

Cette 3eme audience sera riche et intéressante, car les débats se sont ouverts  et il a été riche en enseignements et renseignements.

C’est aux environs de 10h30 qu’Enoh et ses « complices » arrivent de la prison. Aucun d’eux ce jour ne porte de menottes. Ils sont très en formes et cela se lit tant sur leur bonne mine que leur mise vestimentaire, notamment la cravate multicolore qu’arbore Enoh. Je vais le railler à propos plus tard lors d’une sortie pipi.

C’est plus précisément à 13h 05 qu’Enoh et ses complices sont appelés à la barre. Les avocats d’Enoh sont présents ainsi que celui de Song, Me Gouem. Manda dira qu’il se défendra seul et que l’on peut ouvrir les débats.

Comme témoin, seul le capitaine Dogmo Temgoua Jean Etienne, chef hiérarchique de Song Kanga est présent.

Apres la lecture de l’ordonnance de renvoi devant le tribunal militaire, on notera l’absence des témoins de l’accusation, notamment les coréens. On entendra dans la réaction du commissaire de gouvernement que les coréens ayant récupérer une partie de la vente de leur or n’ont certainement plus d’intérêt à poursuivre l’affaire d’où leur désinvoltures. Et il pense que le débat peut commencer.

Manda d’entrée de jeu plaidera  coupable entre guillemet, avant que le président ne le ramène à plaider coupable.

Song, Ndi et Enoh plaiderons non coupable. Song plaidera coupable pour un de ses chefs d’accusation.

Le commissaire du gouvernement reviendra sur les faits tels que consignés dans les PV ou il est dit que Manda et song ont opéré un braquage commandité par Enoh et Ndi. Des réunions de planifications auraient eu lieu à Yaoundé et enoh superviseur  l’opération. Des pièces à convictions sous scellés seront présenté à la cour : une kalachnikov, une tenue, un béret rouge, une manette….

Me Beling fera noter que deux infractions ont été omises ici alors que dans l’enquête administrative, elles y figuraient : Insurrection et déstabilisation des institutions de l’Etat.

Le capitaine Temgoua, premier à être appelé à la barre, nous édifiera sur les compétences avérés de Song ainsi que son professionnalisme et ses qualités humaines. Au sujet de la Kalachnikov sous scellé on apprendra du Capitaine Temgoua, que l’armée camerounaise ne détient ce type et modèle dans son armement.

 Song sera appelé à la barre. Apres qu’il est commencé a répondre aux questions de son avocats, sera interrompu, car Manda devrait passer à la barre le premier.

Il va expliquer comment Song et lui se sont retrouvés à Betaré-Oya, comment ils se sont pris pour opérer le braquage, comment lui a été arrêté, il a fait allusion à la hernie qui l’empêchait de courir convenablement. Et dans un parenthèse il fera savoir qu’il héberge Enoh depuis 06 ans et que c’est à lui de se plaindre de la casse opérée par gendarmes lors de la perquisition.

Song reviendra à la barre poursuivre avec sa version des faits. Il dit n’avoir jamais braqué. On saura comment il a connu Enoh et Ndi, la disparition de 2.241.000f cfa qu’il détenait sur lui quand les gendarmes se sont abattus sur lui un soir de retour à son domicile. Aucun des gendarmes n’avaient le mandat de perquisition, durant celle-ci, il sera maintenu dans salon et les gendarmes vont prétendre  avoir découvert une arme dans sa chambre, ainsi qu’une manette. On saura que sa tenue a été recupéré dans son vehicule, la manette lui appartient, il ne reconnaitra pas l’arme et aussi il ne porte plus de béret dans le cadre de son service, et quand bien même c’tait le cas, son béret était vert, pas rouge. Aussi il dira que Manda était venu à son hôtel un matin lui remettre un petit paquet pour Enoh. On apprendra que lors des premières dépositions à Bertoua, Manda au début ne fera pas allusion à Song, mais à un certain Angoula, son nom ne sera prononcé par Manda qu’au 5eme jour. Comment il sera menotté et enchainé durant 38 jours pour avoir réclamé son argent au Colonel Ngalibou, Bref Song va nous apprendre pleines de chose.

Ndi suivra Song à la barre, il va donner sa version de fait. Il a été arrêté devant la statut de Charles Atangana par une ecouades  de six voitures par des gendarmes dirigé par Djakou le 18 novembre 2011  On apprendra via lui que Manda était allé a l’Est pour se faire soigner de sa hernie. Avec Enoh ils ont pu trouver un peu de sous pour le soutenir la bas, et Ndi lui a fais deux transferts dans ce sens : 4500 et 6500f, il fera un autre transfert de 9500f quand un certain Mebenga va les informer que Manda est détenu à la Légion de gendarmerie de Bertoua. Détenu durant 36 jours, un œil à lui va complètement se noircir.

Enoh viendra autour de 16h45 boucler la boucle.il plaide non coupable a haute et intelligible voix. D’après lui manda partant se soigner à l’Est était prié d’identifier pendant qu’il y était un village afin qu’ils en aient trois, les deux premiers ayant été identifiés par lui et Ndi. Enoh lui aurait demandé de contacter Song qui y était et qui pouvait l’aider. Il dit avoir envoyé à Manda par un ami à lui qui propriétaire d’une camionnette, des seaux pour récupérer de la terre qu’ils laveraient afin d’avoir un échantillon. Il relatera son arrestation à Nsimalen, ses interrogatoires, l’aveu qu’on veut qu’il fasse à propos du stock d’arme et la tentative de coups d’état, sa vie durant 30 jours dans cette cellule à Bertoua. Il va craquer et couler les larmes en évoquant ce séjour durant lequel il n’a pu prendre qu’une douche, etc…

Il est à signaler que chaque avocat questionnait son client, le commissaire du Gouvernement par la suite et enfin le juge.

Aussi tous les accusés ont fait allusion à leur détention exécrable dans les locaux de la Légion de la Gendarmerie de l’Est. Justes quelques douches durant des jours, leurs excréments dans un seau, pas de sortis, pas de repas réguliers, pas de matelas ni même carton pour dormir, ils dormaient sur le sol.

Song nous fera savoir que trois militaires centrafricains arrêtés ont été envoyé dans sa cellule et il les a entendus se vanter d’avoir brulé le drapeau camerounais. Il attire donc l’attention d’un responsable de la légion, et deux heures du matin on viendra extirper les militaires centrafricains de sa cellule et il n’a plus eu de leur nouvelles.

Après ces débats, le juge s’adresse au commissaire du Gouvernement pour les réquisitoires, ce dernier dit que cela n’est pas possible demande deux semaines de renvois. Me Mbuny va souhaiter que ce soit dans trois semaine, car justement dans deux semaines il va voyager, une petite tension va apparaitre entre les avocats, le commissaire du Gouvernement et le juge qui décide de renvoyer à la date normale de tenue des procès. Ils font finir par s’accorder sur la date du 30 novembre. Il est 18h35. Les accusés vont retournés à leur place et on lit le soulagement sur leur visage. On en profitera pour échanger quelques minutes avec Enoh, à qui on remet les journaux, un exemplaire de son recueil de Poème, il va dédicacer un à Haman Mana. Bien avant cela, des exemplaires avaient été remis aux journalistes présents. Les avocats vont aussi en avoir, ainsi que les T-shirts de la campagne. Un militant du Manidem envoyé par son parti à assister avec nous à cette audience.

Il est 19h20 quand le véhicule de la prison vient embarquer les détenus pour leur demeure lugubre de Kodengui. Nous obligeant à retourner chez nous après une longue, chaude, mais satisfaisante journée.

By Bergeline Doumou

Source : Collectif pour la libération d’Enoh (CLE)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine