Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 03:27

Communiqué de presse

Suite au transfèrement du Président Laurent GBAGBO à la CPI

photo60

 

Le - 29 novembre 2011 soit un an et un jour après le deuxième tour des élections

présidentielles en Côte d’Ivoire -, le Président Laurent GBAGBO enlevé avec des méthodes

terroristes et brutales par ceux-là mêmes qui disent être soucieux du respect du droit

international, a été transféré à la Haye. Rappelons que Laurent GBAGBO a été déclaré

vainqueur par le Conseil constitutionnel de son pays et investi le 4 décembre 2010. En

emmenant le Président GBAGBO à la CPI comme un vulgaire délinquant, avec des chefs

d’inculpation qui nient les réalités ivoiriennes, le diktat des Grands de ce monde oublie ce que

représente réellement Laurent GBAGBO pour son peuple et pour l’Afrique.

Nous devons à ce propos signaler que ce Grand homme est celui qui a lutté par des méthodes

pacifiques et légales pour l’instauration du multipartisme en Côte d’Ivoire ; c’est celui qui a

voulu d’une commission électorale véritablement indépendante ; c’est celui qui veut que les

ressources de son pays servent à son développement pour endiguer l’émigration intempestive

des jeunes ; c’est celui qui veut que le peuple soit consulté pour la prise de grandes décisions ;

c’est celui qui refuse le diktat des forces impérialistes ; c’est celui qui a demandé le

recomptage des voix pour observer la démocratie ; mais aussi c’est celui qui a fait rentrer en

Côte d’Ivoire en 2001, Henri Konan Bédié et Alassane Dramane Ouattara, alors exilés l’un

par l’autre ; … Ceux qui veulent à tout prix faire taire la volonté des peuples tentent

d’occulter complètement le fond du problème. La crise en Côte d’Ivoire n’est pas une réalité

spontanée. Elle est née d’une tentative de coup d’Etat, le 19 septembre 2002.

Qu’espèrent ceux qui ont organisé ce transfèrement à la sauvette ? Est-ce à dire qu’ils

endossent complètement le coup d’Etat qu’ils ont perpétré en Côte d’Ivoire ? Pensent-ils ainsi

pouvoir déstabiliser les démocrates ivoiriens et autres militants anticolonialistes ? Cette

attitude des autorités ivoiriennes actuelles et leurs parrains montrent que la Communauté

internationale persiste dans le déni du droit international et des bases élémentaires des droits

de l’Homme.

Le Président GBAGBO ne mérite pas d’être à la CPI et il ne devait donc pas y être transféré.

Mais ceux qui veulent faire le monde en ont décidé autrement. Il est sans conteste que cela

ajoute à la consternation et à la révolte.

Cependant, chers Ivoiriens, chers démocrates d’horizons divers, chers anticolonialistes

authentiques, ce n’est pas le moment de pleurer. Nous devons prendre acte et mesurer la

teneur de la bataille à livrer, dans ses différentes dimensions. Nous ne voulions pas de la

Haye. Mais la CPI nous a été imposée au mépris des règles élémentaires du droit. Le droit des

Africains et d’autres démocrates vient encore d’être bafoué. Le politique vient ainsi

d’accomplir une autre instrumentalisation de l’ONU. Mais le Président n’est plus en même

temps entre les griffes des barbares. C’est à tous les Ivoiriens et à tous les indignés de faire en

sorte que le pan juridique de l’ONU fonctionne pleinement et dans la sérénité.

Chers parents, chers compatriotes, à tous ceux qui sont meurtris et à tous les indignés, il est

plus que temps de se mobiliser davantage et se mettre dans les rangs qui nous renforcent afin

de se donner les moyens de nous défendre contre cette injustice, cette première au monde qui

ne doit pas être un exemple.

Nous invitons tout le monde à prendre vraiment la mesure de ce qui nous arrive. C’est donc le

lieu d’appeler une fois de plus au rassemblement pour aller à l’essentiel. Tenons-nous les

mains ! C’est dans la discipline et dans le respect de l’autre que nous serons forts et efficaces.

Nous aurons ainsi la force qui convient pour retourner cette situation vers la normale. Car le

Président GBAGBO n’est pas un criminel. L’armée de la Côte d’Ivoire dont il est le Président

légitime a seulement voulu se défendre contre les terroristes de OUATTARA, de SARKOZY,

de OBAMA et de l’ONU, que sont Guillaume SORO et ses chefs de guerre. En nous donnant

les moyens de nous défendre contre la CPI, l’histoire réhabilitera Laurent GBAGBO et ceux

qui méritent d’être transférés à la Haye y partiront.

Fait à Paris, le 30 novembre 2011

 

Le Représentant Adjoint du Porte-parole, Chargé de la

coordination des actions avec les différentes structures

politiques, associatives et administratives, Zone

Europe/Amérique

Claude KOUDOU

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine