Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Communiqué de presse de la FETAFen réponse à Bernard Henry Lévy sur son intervention sur RFI

17 Avril 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

____

 FETAF (Fédération des Travailleurs Africains en France)

(Membre de l’OUSA et observateur à l’Union Africaine)

Fetaf91@yahoo.fr

_________________________________________

 

Communiqué de presse en réponse

à Bernard Henry Lévy

 

L’outrecuidance de Bernard Henry Lévy qui a ridiculisé la délégation de l’Union Africaine, lors de son passage à Benghazi, sur les ondes de la RFI, jeudi 15/04/2011 nous a choqués à plus d’un titre :

Comment un intellectuel français tout juste sevré de l’époque bénie du colonialisme peut-il se permettre de porter atteinte à l’honorabilité d’une délégation de l’UA en des termes discourtois et moqueurs.

S’improvisant expert en diplomatie Bernard Henry Lévy dans une démarche interlope s’est invité dans un conflit dont il connait les fondements essentiels : des éléments infiltrés, en accord avec les nostalgiques de l’ancien régime féodal de du Roi Idriss  et d’autres anciens responsables du régime Libyen enclenchant un processus de déstabilisation du régime Libyen. Régime Libyen réputé peu docile et assez exigeant face aux prétentions hégémoniques des quatre ou cinq grandes puissances mondiales.

Fort alors de l’onction ennoblissant reçue  de la part des éléments du CNT, Bernard H. Lévy a commis une forfaiture en bafouant la  dignité des chefs d’état Africains tels que les présidents du Mali, d’Afrique du Sud de celui de la Mauritanie,

__________________________________________________voire des représentants du président de l’Ouganda, entre autres, cités en model de bonne gouvernance et d’exercice démocratique du pouvoir, en proclamant Urbi et Orbi que  leur feuille de route a été entièrement rédigée sous la dictée du Colonel Kadhafi – Il s’agit là évidemment d’un mensonge manifeste. Mensonge teinté de mépris de la part de quelqu’un qui n’a pas su, en l’occurrence, empêcher l’expression totale du gène colonialiste qui a dû le hanter dans les circonstances actuelles.

En dépit des palinodies, des lenteurs que nous n’avons eu cesse de déplorer, l’Union Africaine reste pour nous, à la FETAF, une référence  et une source de fierté parce que héritière de l’O.U.A dont la lutte pour la décolonisation du continent et le démantèlement du système d’apartheid fait partie intégrante de notre dignité. Nul doute que dans un sursaut de fierté, parce que révulsés, des intellectuels français d’origine Africaine exigeront de  RFI un droit de réponse pour faire pièce  aux propos de Bernard Henry Lévy.

La balle est désormais dans le camp de la direction de la Radio mondiale RFI.

Fait à Paris, le 16 avril 2011

Le Président

Sidi Tidiane Gueye

FETAF

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article