Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Combattants MbouaMassok : "Monsieur le Juge, "Si je n'avais pas de respect pour votre cour, j'aurais considéré que je suis devant un tribunal de mes ennemis.

2 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Combattants MbouaMassok : "Monsieur le Juge, "Si je n'avais pas de respect pour votre cour, j'aurais considéré que je suis devant un tribunal de mes ennemis. 

 

mboua-massock 

 

AFFAIRE Etat du Cameroun  

contre  

les Combattants MbouaMassok et Yon Mbock 

 

 

   Le verdict a lieu le 8 octobre 2012 à 12h

 

3 mois, 4 ans de prison pour MbouaMassok

ou alors... ?

 
 
Le 24 Septembre 2012, au TPI de Bonanjo, l'affaire Etat du Cameroun contre les Cbts. MbouaMassok et Yon Mbock pour REBELLION, en cours depuis juin 2012 était à sa 4è audiance.
 
Ce jour, au terme du réquisitoire du Procureur de la République qui demande l'application de la loi, les Conseils présents des prévenus, à savoir Me Mbok et Me Ngameni (Me Momo étant absent), dans leurs brillantes plaidoiries ont tour à tour, se rapportant à l'article 157 du code pénal Camerounais qui traite de la REBELLION, démontré non seulement la légèreté du dossier d'accusation, mais la nullité même de la procédure.
 
Ils ont par la suite mis l'accent sur le caractère hautement de politique de l'affaire dont il s'agit, lorsqu'ils évoquent ici, à juste titre, le déli d'opinion ; du moment où l'arrestation des Cbts. MbouaMassok et Yon Mbok qui aura conduit à l'ouverture de l'affaire concernée est en étroite relation, sans plus, avec le message de soutien au motos taximens rendu public le 4 juin 2012 par Combattant MbouaMassok.
 
Dans son mot de fin, Cbt. MbouaMassok a relevé à l'attention du tribunal, que presque tous les actes qu'il pose sont en rapport avec son combat politique dont la finalité, dans le cadre aujopurd'hui de l'opération '' Résistance Jusqu'au But '', est la chute du régime Biya qui va ouvrir les perspectives de la mise hors d'état de nuire du système néocolonial au Cameroun son pays et conditionner la refondation de notre cher pays. Cbt. MbouaMassok a alors ainsi conclut son propos :
 
 
"Monsieur le Juge,
"A 09 reprises, sans autre forme de procès, le pouvoir à la limite totalitaire encore malheureusement en place chez nous m'a enfermé dans la prison de New Bell, dans le cadre de mon engagement militant pour la souveraineté du pays mien, les libertés, la démocratie et la pluralité d'opinion au Cameroun mon cher pays. Et, les pièces du dossier l'attestent, n'eusse été le refus du Gouverneur du Littoral de se pencher positivement sur leur demande, je serais peut être encore en prison à l'heure où nous sommes, au mépris de toute procédure judiciaire donc, au mépris de votre cour. 
 
"Monsieur le Juge,
"Si je n'avais pas de respect pour votre cour, j'aurais considéré que je suis devant un tribunal de mes énémis. Pour dire que lorsque je suis devant vous, je suis rassuré ; bien entendu du moment où je n'ai pas d'éléments pouvant justifier que je vous compte parmi ces magistrats - et Hilôlômbi mon Dieu sait qu'il y en a - qui attendent des instructions du politique pour rendre un genre de justice. C'est donc serein que je me propose d'attendre la sentance". 
 
A la suite de cette intervention, le juge a fixé au 8 Octobre 2012 à 12h, son délibéré.
 
Signalons qu'une autre affaire à caractère politique, très près du Cbt. MbouaMassok, tant elle implique les militants et sympatisants de la NODYNA dont il est le Secrétaire Général, est pendante au TPI de Bonanjo depuis octobre 2011. 
 
Sincèrement,
Patriotiquement.
 
Cbt. Kwe Nselle
Nationaliste Panafricain Agissantù
Communicateur.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

En réaction à l'article que vous avez publié ce jour sur Mboua Massok, sur mon blog http://0z.fr/ukLY9


Meilleures salutations et bonne soirée.
Répondre