Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Cameroun : Pourquoi Vincent Sosthène Fouda accuse-t-il les camerounais de la diaspora? Sont-ils les voleurs du bébé de Vanessa ?

2 Avril 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Cameroun : Pourquoi Vincent Sosthène Fouda accuse-t-il les camerounais de la diaspora? Sont-ils les voleurs du bébé de Vanessa ?

 

 Sosthene Fouda

 


La déclaration que Vincent-Sosthène Fouda Essomba  vient de faire dans un media en ligne African independent défraie la chronique et suscite assez de      remous au sein de la diaspora camerounaise qui ne comprend plus rien sur ce personnage qu,elle trouve fantasque,opportuniste et inconstant .                         Tantôt c’est Vanessa qu’il défend, tantot le président Paul Biya, demain à qui le tour ?

Ce que VSF a dit à Nseme Nzana ?

« …. Ce sont les camerounais installés ici aux Etats-Unis qui viennent prendre les enfants dans leurs familles, nièces, neveux et autres, c’est ce que j’appelle la maternité de substitution qui consiste a retirer de l’acte de naissance d’un enfant le nom de ses parents père et mère pour les remplacer par d’autres. Les parents de substitutions deviennent les parents biologiques sans être passées par la case de la conception ni par celle de l’adoption. Ceci se fait avec la complicité des officiers d’état-civil, des magistrats etc. Les chancelleries occidentales ne peuvent pas ou alors n’ont pas souvent les moyens de lutter contre ces phénomènes…. »

Ces déclarations de Vincent Sosthène Fouda sont graves et démontrent à suffisance sa méconnaissance de la culture camerounaise.  Comment remettre en cause aussi légèrement un pan de notre culture.

Tous les camerounais conscients de l’intérieur comme de l’extérieur  reconnaissent tous les efforts que VSF fournis pour médiatiser l’injustice que vit Vanessa Tchatchou à savoir, le vol de son bébé juste après son accouchement. De là, à vouloir incriminer la diaspora qui n’a rien à voir avec cette scabreuse affaire; je crois qu’il y a là un mélange de genre,mieux un amalgame.S,il

 est vrai qu’il faut dénoncer le régime néocolonial de Yaoundé pour son incapacité à résoudre les problèmes des camerounais,il ne reste pas moins vrai que ceci ne peut et ne doit se faire  n’importe  comment. Nous n’accepterons jamais que les fondements de notre culture soitent remis en cause ou tout au moins galvaudés par quelque iconauclaste que ce soit

Ce qu’il transmet à travers cette interview, c’est le fait que lorsqu’un membre de la diaspora prend un neveu ou une nièce chez lui aux Amériques ou ailleurs qu’au Cameroun, c’est un vol de bébé.     

Je vais dire au compatriote VSF que tous les camerounais vivant au Cameroun ne sont pas nés avec une cuillère d’or dans la bouche. Il y a des familles qui n’arrivent pas à mettre la nourriture dans l’assiette des enfants tous les jours. Alors si un frère ou une sœur vivant à l’étranger vous propose de  vous soulager  en adoptant  dans le cadre familiale votre enfant, ou est le problème ?cela s appelle la solidarité africaine dont vous en bénèficiez vous meme lors de vos voyages comme c,est le cas actuellement.  

Je crois que  le compatriote a véritablement un problème avec la culture camerounaise. Depuis la nuit des temps,cette pratique a toujours existé, elle fait même partie de nos us et coutumes.   Prendre l’enfant de sa sœur ou frère, l’élever comme le sien,  ne veut pas dire  violer la loi, ou que celui-ci  ne va plus reconnaitre sa famille biologique.

Pourquoi le changement du nom intervient parfois ? Le changement des noms provient du fait que les pays d’accueil ont leurs lois en matière d’adoption.  les africains doivent tout simplement s y    adapter. Porter le nom de son oncle ou de ta tante n’a jamais posé un problème. Puisque parfois nos parents pouvaient nous donner le nom de leur meilleur ami ou leur frère bien-aimé voire d’un leader politique.

Sosthène, cher compatriote, ne joue pas avec notre culture, ne crée pas la confusion avec l’affaire Vanessa.

Les traditions africaines ne peuvent pas être comprises par d’autres qui essaient par tous les moyens de les faire disparaitre. Ton exposition des faits est complètement erronée et à la limite malhonnête intellectuellement.

 Avoir une telle pensée sur une question aussi fondamentale pour la survie de plusieurs familles camerounaises est un amalgame inacceptable.

Loin d’être l’allié du régime colonial de Yaounde qui ne fait  rien pour que la situation des camerounais s’améliore. Je ne suis pas d’accord avec toi sur la direction que tu es entrain de prendre. Cette voie n’est pas bonne pour le pays, mais aussi pour l’affaire Vanessa.

Pour comprendre ce virage, je me suis rendu auprès des camerounais  qui t’ont côtoyé pendant ton séjour en France et Belgique.

Ce que j’ai pu apprendre est ahurissant. Certains membres du comité «rendons lui son bébé» de France t’accusent  de jouer solo et de vouloir les impliquer dans ton parti politique, d’autres t’accusent de ne jamais faire de compte rendu des dons reçus pour la cause.

D’où la question pour qui roules-tu?  Pour le bébé de Vanessa, ou  le régime de Yaounde ? Puisque dernièrement tu as appelé  à soutenir le chef de l’état. Et la question que beaucoup de camerounais se posent aujourd’hui est simple. Pourquoi faites-vous tout cela ? Bref beaucoup commencent à t’accuser de récup politique.

C’est la raison pour laquelle ces camerounais   se sont réunis samedi 31mars  à  Paris pour créer une plateforme de coordination sous une structure de direction. Action citoyenne pour la promotion des droits humains.

Par Albert Gohi

 

L'article en question.

http://africanindependent.com/news/?p=2042 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Alors, si je comprends bien, c'est d'une facon legale que les changements de noms se font: c'est ca?<br /> <br /> <br /> Donc comme Les pays europeens ne comprennent pas notre culture africaine, il faut user du faux et faire passer ses neveux, ses cousins pour ses propres enfants biologique juste pour leur<br /> permettre de quitter le Cameroun: c'est ca?<br /> <br /> <br /> Et avec ce raisonnement, tu juge VSF.<br />
Répondre