Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

CAMEROUN : Mais comment donc être Jamaïcain?

10 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

CAMEROUN : Mais comment donc être Jamaïcain?

Bolt-Blake.jpg

Kalkaba Malboum, ancien athlète aujourd'hui président du Comite National Olympique Camerounais, sait quelque chose que la plupart des compatriotes qui commentent (et dénoncent!) le départ du village olympique des athlètes camerounais ne savent pas, et qui a été formule clairement par d'autres: "Le niveau de performance d’une nation dépend d’une pluralité de composantes culturelles, sociales, biologiques, génétiques ou environnementales. On ne peut dissocier ces facteurs qui tous n’expliquent qu’une partie des constats actuels", in http://leplus.nouvelobs.com/contribution/606537-jo-londres-2012-bolt-blake-fraser-pourquoi-la-jamaique-domine-le-sprint-mondial.html.

Outre que ce débat sur "la fuite" de sept jeunes gens permet de masquer l'autre débat sur l'absence de médaille jusque-là...- pour ce pays au potentiel humain indiscutable et au passe sportif bien établi, il permet également d'évacuer la question de l'environnement -au sens large...- des athlètes, qui est pourtant un des facteurs majeurs de leurs résultats, et par ricochet celle de l'absence d'une volonté des pouvoirs publics...

Pourquoi par exemple la Jamaïque, pays d'origine de Ben Johnson (médaille d'or du 100m déchu a Seoul pour dopage en 1988...) domine le sprint mondial depuis bientôt deux décennies? Et les athlètes jamaïcains ne s'entrainent ni aux USA ni en Europe, ou ils ne se produisent que pour rafler médailles et argent.

Autant d'autres pays recherchent, maintiennent ou consolident une avance dans un domaine quelconque de la vie publique internationale, l'économie n'étant pas en reste, bien au contraire..., autant le Cameroun stagne, régresse, et finit par s'enfoncer dans les profondeurs de la médiocrité et de l'incurie. La faute aux individus, alors même que chacun de nous peut vanter la longue liste de ses qualités personnelles dans tel ou tel domaine? ou au contraire aux institutions, dont la décrépitude et l'inertie sont de notoriété publique, a l'intérieur comme a l'extérieur du pays? Autrement dit, si par exemple Samuel Eto'o fils est reconnu comme l'un des meilleurs attaquants dans le football mondial a l'heure actuelle, son salaire en faisant foi, comment cela se traduirait, ou serait lie, a des performances étincelantes du championnat camerounais de football? Comment le Cameroun, qui a pu dominer la scène footballistique africaine entre 1975 et 1988 tant en clubs qu'au niveau national, est arrive a ne même plus pouvoir gagner deux trophées CEMAC d'affilée depuis une vingtaine d'années, au point ou une qualification pour la CAN est un exploit, parfois hors de notre portée de nos jours?

Ces questions se posent-elles réellement encore, ou s'agit-il simplement, a Londres en 2012, d'une énième démonstration des maux qui minent ce cher et beau triangle des Crevettes?

by Man Mvog Belinga

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article