Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Cameroun: Le ministre des sports a manipulé les camerounais. Il savait très bien que la FIFA n'autorise pas l'ingérence des gouverments dans les affaires du foot.

10 Avril 2013 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Cameroun: Le ministre des sports a manipulé les camerounais. Il savait très bien que la FIFA n'autorise pas l'ingérence des gouverments dans les affaires du foot.

 

fifa_logo.jpgfecafoot

Adoum Garoua, Ministre des Sports et de l'Education physique demande à la Fécafoot de poursuivre avec les élections.

Adoum Garoua, Ministre des Sports et de l'Education physique demande à la Fécafoot de poursuivre avec les élections. C’est la dernière actualité en rapport avec le processus électoral querellé à la Fécafoot. Cela dit, c’est finalement ce mercredi que démarrent les consultations élargies avec les acteurs du football.

Elles sont initiées par le Ministre des Sports et de l’Education physique. Elles étaient supposées commencer hier soir. Mais, leur coup d’envoi a été reporté à ce matin. Selon le Directeur des Normes au Minsep, Evele Malik Atour, le bureau de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) avec lequel le Minsep devrait ouvrir le cycle de discussions pour un « meilleur cadrage du processus électoral» n’était pas prêt. Pierre Semengue, Président de la LFPC, a demandé une dérogation. Question d’harmoniser son exposé avec les termes de référence des discussions. Après la LFPC, le cabinet du Minsep accueillera le bureau de l’Association des clubs d’élite du Cameroun (ACEC) qui sera conduit par Emile Onambélé Zibi.

Lors de la cérémonie d’hommage à Issa Hayatou, la fracture du Comité exécutif de la Fécafoot, bel et bien consommée, a été constatée. Les alliés d’hier ne se saluent presque plus. Essomba Eyenga qui a pris les distances vis-à-vis d’Iya Mohammed, était dans son coin. Pierre Semengue qui a signé, lundi dernier, la lettre adressée par le Comité d’urgence à la FIFA, était également là. Les autres membres du Comité exécutif de la Fécafoot, partisans d’Iya Mohammed, ont chaudement applaudi le discours de celui qu’ils qualifient de «candidat naturel à la Présidence de la Fécfaoot». Les consultations élargies du Minsep arrivent à point nommé. La famille du football camerounais est plus que jamais divisée. Il est question de trouver un minimum de consensus avant d’aller aux élections. D’où la démarche du Minsep, soutenue par six membres du Comité d’urgence de la Fécafoot qui militent pour un climat apaisé lors du processus électoral. L’ultimatum de la FIFA qui a sommé la Fécafoot de lui donner au plus tard hier les preuves de son indépendance a expiré. Les regards sont tournés à la fois du côté du Minsep et de Zurich.

Par Brice MBEZE

Source : Cameroon Tribune 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article