Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 11:18

Cameroun : La Diaspora camerounaise tarde à se départir de la spontanéité et de la faillite.

 

Cameroon flag

Il y a quelques mois dans nos colonnes, nous évoquions le bilan négatif de plusieurs associations des Camerounais de la diaspora. Nous montrions d’un doigt quasiment accusateur sur plusieurs dirigeants de ces associations qui confondent quelque fois l'association qu'ils sont censés diriger à une activité personnelle et isolée.A ce jour, que l'on soit à Washington, New York, Paris Moscou, Rome, Bruxelles ou Cologne, la diaspora Camerounaise tarde à se départir de la spontanéité et de la faillite. Toujours est-il que les récentes informations parvenues à notre rédaction témoignent de cet échec. 

Si les Maliens, les Sénégalais, les Ghanéens.. pour ne citer que ceux là réussissent à s'unir autour des projets en direction de leur pays respectif, qu'est ce qui expliquerait le fait que le même son de cloche ne soit pas entendu du côté de la diaspora Camerounaise ? 

Germain Eding, étudiant doctorant en sociologie à la VUB de Bruxelles circonscrit l'échec au sein des associations camerounaises en Belgique dans trois axes. 

Selon cet éminent chercheur camerounais, il existe plusieurs catégories de personnes issues de l’immigration, constituant ainsi la diaspora de leur pays d'origine.

Il existe une diaspora estudiantine venue étudier pour retourner ou pour rester. Il existe également une diaspora constituée des demandeurs d'asile et en dernier lieu, la diaspora constituée des enfants nés sur le territoire dans lequel vivent leurs parents. Il circonscrit la faillite au sein des associations de la diaspora africaine dans le statut et le rang social de chacun de ses membres. Un candidat demandeur d'asile ou un réfugié membre d'une association constituée des médecins formés par exemple en Belgique ne se sentirait pas à l'aise au sein de ce regroupement associatif car n’étant pas issu de la même génération d’immigrant et vis versa.

De même, les enfants nés des parents issus de l'immigration ne partagent pas les mêmes visions de la réalité quotidienne avec leurs parents et sont même pour la plupart éloignés du pays d’origine de leur géniteur conclu notre source.

Léolin Patrick Djapa le président du cercle des étudiants Camerounais de Mons évoque pour sa part l'égoïsme de certains présidents associatifs qui excellent dans le "one man show" tout en reléguant dans les calendes grecques toutes les autres associations ou regroupement avec qui ils partagent tous les mêmes objectifs. Situation qui contribue quelque fois à la multiplication des regroupements ayant les mêmes buts.

Avec la visite de 2009 en France de Monsieur Paul Biya , président de la république du Cameroun, l'on a une fois de plus pu constater l'échec des initiatives communes mises sur pied par le Collectif des organisations démocratiques du Cameroun (Code), pendant qu'une faction promettait des tomates et des oeufs pourris pour contrecarrer la présence du chef de l'Etat camerounais du côté de la place d'Auteuil, une autre tendance pour faire barrage à la visite du chef de l'Etat camerounais s'est retrouvé le même jour devant les locaux abritant les services de l'assemblée nationale française. Les deux Codes si nous pouvons les qualifier ainsi n'ont pas réussi à se mobiliser autour d'un projet fédérateur, synonyme d’un manquement indicible.

Prenant l’exemple de la communauté camerounaise de Aachen en Allemagne dont il a été membre pendant plus de deux ans avant de déposer sa valise en Belgique, Léolin Patrick D. ajoute qu’il convient de souligner ici que les associations camerounaises de la diaspora sont devenues pour la plus part des regroupements truffés des dirigeants qui préfèrent fonctionner en tant que leader en privilégiant leur ego personnel.

Plutôt que de reconnaître les limites dans la gestion d'une association culturo politique Camerounaise de la diaspora, notre source évoque également un refus d'alternance à la tête de plusieurs associations camerounaises de la diaspora. Une fois élu, chacun cherche à s'accrocher pour l'éternité à la tête de l’organisation qu'il est sensé diriger.

L’on a même quelque fois découvert au sein de la diaspora camerounaise des associations portant les mêmes noms et partageant les mêmes objectifs. Quand on regarde de près les causes de cette situation, l’on se rend très vite compte que ces associations existent du fait de leur scission.

La diaspora camerounaise devrait s’inspirer de l’exemple des Maliens, Mauritaniens, Guinéens qui ont réussi à travers leurs organisations respectives au sein de leur diaspora. Plus proche de nous l’exemple de la Nigerian Community Association de la Hollande en est la plus édifiante. Les nigérians de la Hollande sont organisés en de petits regroupements fédératifs à l’image de leur pays avec des objectifs clairs et des projets pour leur pays qu’ils réalisent chaque année.

Au lieu de verser dans les insultes et des critiques stériles à travers les messages électroniques qui circulent dans les boites à lettres des uns et des autres, la diaspora camerounaise gagnerait à s’organiser, à se structurer et à s’unir. Plus elle est divisée, moins elle est efficace et leurs différentes activités vouées à l’échec.

 

Par Hugues Seumo

Source : Camer.be

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine