Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Cameroun: Fa'a Embolo Joseph, un père de 59 ans condamné à un an de prison ferme pour son refus de céder ses terres aux agriculteurs Chinois.

2 Mars 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Cameroun: Fa'a Embolo Joseph, un père de 59 ans condamné à un an de prison ferme  pour son refus de céder ses terres aux agriculteurs Chinois.

               embolo_joseph.jpg                           Mr. Fa'a Embolo Joseph

 


    Un agriculteur de l'est du Cameroun a été surpris par une décision du gouvernement camerounais, l'obligeant à céder ses terres aux agriculteurs chinois cultivateur de riz. Depuis l’adoption par le Cameroun  d’une politique de redistribution des terres qui favorise les investisseurs chinois au détriment de ses propres citoyens. Les Camerounais des zones rurales sont régulièrement chassés de la terre de leur ancêtre avec la complicité des chefs traditionnels corrompus et a la solde du gouvernement.

A Akak, une petite localité située à l'est du Cameroun, l'avenir d'une famille est en jeu. Fa'a Embolo Joseph, un père de 59 ans  père de neuf ans, pourrait perdre ses 10.000 hectares de terres définitivement au profit des agriculteurs de riz chinois.

Depuis 2009, le gouvernement camerounais a décidée de donner la priorité aux investisseurs chinois un traitement préférentiel en matière de distribution des terres.

«Mes enfants sont très inquiets. Ils savent que je me bats pour leur avenir. Si je ne fais pas cela, ils risquent de ne pas hériter de leur terre ancestrale ", explique Joseph, qui est déterminé à s'opposer à la décision du gouvernement.

Il ya trois ans Joseph a été convoqué par le chef du village qui lui sommé de remettre sa terre aux nouveaux propriétaires chinois, dit-il. "Quelques jours plus tard, des gens sont venus pour marquer la terre  en vue de l’octroie d’un titre foncier (les agents du cadastre). Ensuite, l'accès à ma terre m’a été interdit par le placement de trois troncs d'arbres sur la voie d’accès. "

Intimidation

Le 14 Février Joseph a été condamné à une durée d'un an de prison pour «rébellion». Il a décidé de faire appel, qui lui a coûté 95 000 francs CFA (145 euros). Ce n'était pas la première fois qu'il a été pénalisé. L'année dernière, il a purgé une peine de prison de quatre mois pour avoir bloquer les autorités - et les Chinois - d'accéder à sa terre.

Joseph dit que les gens dans les zones rurales sont souvent victimes d'abus parce qu'ils sont ignorants. «Dans les villages, il arrive souvent que les autorités tentent de tromper la population, la majorité d'entre eux n'ont pas été à l'école."

Il est très en colère parce que les autorités ne semblent pas prendre en compte ses soucis. "Nous ne savons pas encore si nous allons être indemnisés pour la perte de terres et, si oui, combien d'argent nous recevrons. Cette terre est très importante pour nous. Nos ancêtres sont enterrés ici, et c’est cette forêt qui nous nourrit de termites, les vers et autres produits. "

 

J’IMPLORE LE SOUTIEN DES CAMEROUNAIS !

 

Traduction de l’anglais par Afrohistorama

Mohamadou Houmfa

Source: RNW Africa 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Monsieur, je répond favorablement à votre demande de soutien, dans cette affaire de spoliation orchestrée par la complicité des nôtres. Cela doit nous rappeller l'histoire sombre de notre passé<br /> J'en appelle à mon tour de se regrouper autour de cettre affaire pour protéger notre territoire et dire stop à ce genre de complicité
Répondre