Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

CAF : La légende vivante du football Africain et mondial Roger Milla craint la mort du football africain suite à la réélection de son compatriote ISSA Hayatou à la tête de la Confédération a

18 Mars 2013 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

CAF : La légende vivante du football  Africain et mondial Roger Milla craint la mort du football africain suite à la réélection de son compatriote ISSA Hayatou à la tête de la Confédération africaine de football.


Roger-Milla1.jpg

Réagissant à la réélection de son compatriote ISSA Hayatou à la tête de la Confédération africaine de football, Roger Milla a fait une sortie médiatique pour dénoncer le 7e mandat de rang du dirigeant camerounais à la tête de l’instance. L’ancienne idole des Lions Indomptable parle même de "mort du football africain".

De notre correspondant à Yaoundé 

Roger Milla demeure fidèle à sa ligne de conduite, celle d’électron libre et critique. Réagissant à la réélection de Issa Hayatou à la tête de la CAF comme président, pour un septième mandat, il a été assez critique sur bilan de 25 ans de règne du dirigeant. Sans toutefois, vouloir indexer directement le président la CAF, il a eu des mots assez dure pour parler du football africain.

"Je ne veux pas parler de lui, de la CAF. Ça ne m’intéresse pas du tout. J’ai un sentiment amer, de désolation, parce que si la CAF existe, c’est grâce aux footballeurs. Mais avez-vous déjà vu une Coupe d’Afrique des nations où des anciens footballeurs ont été invités ?", s’est-il questionné, assez remonté. Interrogé sur de possibles sollicitations comme invité à des éditions de la CAN, le Camerounais s’est aussi montré amer.

"Un sentiment de désolation" 

"Ma dernière CAN en tant que joueur date de 1988 et on ne m’a jamais invité depuis. Moi je m’en fous, mais les autres qui n’ont pas l’habitude de voyager, on pourrait les faire venir. Non, on préfère inviter les Occidentaux qui sont soi-disant de grands joueurs. Mais en Afrique, qui sont les grands joueurs si ce n’est les joueurs africains eux-mêmes ? Quand les Occidentaux organisent des compétitions, les Africains ne sont pas invités. C’est tout le drame : l’UEFA ne convie pas les Africains alors qu’ils ont participé à l’essor du football européen. Sincèrement, il faut le dire", signale le vieux lion.

Depuis sa retraite sportive en 1994 à l’issue de la Coupe du monde à l’âge de 38 ans, Roger Milla n’a pas sa langue dans la poche. Il s’est illustré très souvent par des polémiques avec les dirigeants du football de son pays et du continent et parfois contre certains sportifs. L’on a encore en mémoire ses désaccords avec le goleador camerounais Samuel Eto’o à la veille de la Coupe du monde 2010 ou alors son combat pour faire partir de la Fecafoot l’actuel président Iya Mohamed.

Source :Afrik.com

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
================ Carolyn: I’m not sure what you mean about reading the numbers aloud – they’re “three hundred point zero zero seven” and “three hundred and seven thousand”; what’s the confusion? Am I supposed to read “300.
Répondre