Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Belgique: Des membres de Action Citoyenne Pour la Promotion des Droits Humains étaient en conclave le week-end dernier à Bruxelles

11 Avril 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Belgique: Des membres de Action Citoyenne Pour la Promotion des Droits Humains étaient en conclave le week-end dernier à Bruxelles.

 

 

  tapis-rouge-a-bruxelless-2.jpg

 



Le long week- end pascal n'a pas du tout été aisé pour les membres d’Action Citoyenne Pour la Promotion des Droits Humains à Bruxelles. Sur invitation spéciale de la communauté des associations camerounaises de Belgique, Koko Ateba Banemeck Luc et Tchaptchet Salomene, partis de Paris en France  ont été accueilli à Bruxelles et à Louvain-La-Neuve Université par plusieurs responsables des associations camerounaises basées en Belgique et des responsables de la société civile et politique belge 

Il est précisément seize heures et trente minutes samedi dernier lorsque la délégation de Action Citoyenne Pour la Promotion des Droits Humains  fait son  entrée dans la grande salle du Placet située à Louvain-La-Neuve Université 

Koko Ateba, Banemeck Luc, Tchaptchet Salomene ont  tenu à présenter en deux heures d’entretien avec les hôtes du jour les affaires du bébé de Vanessa Tchatchou, du bébé de Nkolo etc. volés au Cameroun depuis des mois sans oublier le trafic des enfants qui a désormais pignon sur rue au Cameroun.

Makanaky Koko Tchaptchet 

Selon KOKO Ateba la présidente de ACP-DH, son association qui fédère plusieurs leaders de groupes de soutien à Vanessa et d'autres organisations de défenses et de promotion des droits humains, entend mener des actions concrètes sur le terrain afin de sensibiliser les autorités camerounaises à la nécessité du respect des droits humains 

Pour elle, le silence des autorités camerounaises face au trafic des enfants ressemble à "un aveu de complicité de volonté  des autorités camerounaises de couvrir un certain nombre de personnes supposés impliquées dans les affaires de vols de bébés au Cameroun".  

Elle a également fait le point sur la conférence internationale  de Bruxelles qui aura lieu le 26 mai prochain sur le trafic des enfants au Cameroun. Conférence au cours de laquelle des personnalités telles Shanda Tonmé du Cameroun, Bertrand Teyou du Mexique, Yolande Ambiana de France, Félicité Ngadja du Canada etc. sont annoncées. 

Bien avant, c'est-à-dire le 18 mai, une soirée culturelle d’Action Citoyenne Pour la Promotion des Droits Humains sera organisée à Paris. Une soirée de lancement des activités de ACP-DH en France qui connaitra la participation des artistes  de grande renommée aussi bien connus en Afrique qu'en France 

  

Toujours ce samedi 7 avril 2012 à Bruxelles, la délégation de ACP-DH a eu des échanges avec Cyrille Makanaky, l'ancien « Lions Indomptables » sans oublier l'international Dorge Kouemaha et Thierry Amougou, le président de la Fondation MoumiéKouemaha_Tchaptchet.jpg 

  

Salmomène Tchaptchet a  attiré leur attention  sur le phénomène des trafics d'enfants au Cameroun et a suggéré à ces derniers d'aider les associations camerounaises à contribuer pour le rétablissement de la vérité et la justice au Cameroun  

Selon Banemeck Luc, il s'estime heureux de cette rencontre car, plusieurs camerounais et des amis du Cameroun ont depuis un certain temps les oreilles et les yeux branchés sur les problèmes de leur pays.  

Faudra-t-il le souligner que la délégation de ACP-DH a été accueilli à Bruxelles à son arrivée par Marcel Tchangué du Comité de soutien à Enoh et  Elie Kadji du Code. 

ACP-DH est une association de droit français qui a pour objectif, la défense des droits bafoués de toute personne humaine, la protection des personnes lésées, détenues ainsi que la fourniture de toute assistance susceptible d’améliorer et de résoudre tout problème de la personne en difficulté, l’exécution du programme d’information, de formation de la population et de documentation spécialisée dans le domaine de la prévention de toute forme de mauvais traitements de la personne humaine et des personnes en détention, l’organisation des séances d’écoute et de conseil aux victimes de mauvais traitements, l’initiation de toutes autres activités visant la prévention et l’éradication de mauvais traitements et injustice etc. 

L’Action Citoyenne pour la Promotion des Droits Humains regroupe en son sein des représentants de plusieurs associations ou comités de soutien à Vanessa, des organisations de la société civile camerounaise, française, Mexicaine, belge etc. La présidence de cette association revient à KOKO ATEBA  assistée de Bernard Teyou et la secrétaire générale Salomène Tchaptchet. 

Par Hugues Seumo

Source : Camer.be

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article