Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Alerte Danger: le MUJAO dans des mosquées de Bamako

24 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

Alerte Danger: le MUJAO dans des mosquées de Bamako

Alerte Danger: le MUJAO dans des mosquées de Bamako

 

 

Des prêcheurs mauritaniens vont de mosquée en mosquée. Dans chaque mosquée avec la bienveillance de l’imam ils font un prêche en arabe qui est traduit aux fidèles et dans lequel ils expliquent qu’ils sont là pour apporter la foi véridique et à la fin ils demandent aux assistants qui seraient d’accord pour les suivre, dans ces prêches et cette voie, de lever le doigt.

Dans la mosquée où j’étais, à ATTbougou, les gens ont protesté et incriminé l’imam en déclarant haut et fort que eux n’ont pas besoin d’étrangers qui leur apportent la religion vraie car ils la pratiquent déjà. Ils ont interpellé les prêcheurs mauritaniens en leur reprochant d’abandonner leurs familles dans leur pays pour venir inutilement faire des sermons à des musulmans comme eux.

Finalement les doigts qui se sont levés n’étaient que ceux des accompagnateurs de ces racoleurs du MUJAO.

 

L’heure est grave.

Comment en sachant ce qui s’est passé dans le Nord de notre pays, peut-on faciliter la tâche à ces faux prêcheurs et fauteurs de troubles ?

 

Nos autorités religieuses devraient interdire à tout étranger d’intervenir dans nos mosquées.

Leurs prêches nous suffisent. Encore moins autoriser la propagande et la distribution de tracts religieux visant à faire des adeptes de ces extrémistes.

 

Réveillons-nous…

Nous avons trop sommeillé et voilà qu’au réveil nous nous trouvons face à des scènes de ce genre, dans la capitale même. Ajoutez à cela l’existence d’un nouveau ministère des Affaires religieuses et la présence de deux membres du HCI dans le Comité d’organisation des concertations nationales – alors qu’il n’y a même pas un seul représentant de la plupart des regroupements politiques - et vous pouvez entrevoir ce qui nous pend au nez : la naissance d’un parti politique islamiste et la fin de notre République laïque et de notre démocratie déjà chancelante.

 

Que nos Pères fondateurs de la Nation Malienne puissent nous servir encore de modèles pour chasser ces fantômes de la barbarie et préserver la liberté de notre pays dans l’honneur et la dignité de nos valeurs traditionnelles et la tolérance de l’Islam de nos pères.

 

Témoignage de Hassan TOURE

 

Source: Malijet

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article