Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Cinquantenaire de la Franc-maçonnerie à Douala au Cameroun le 14 octobre prochain et l’interdiction du livre de Charles Ateba Eyene: "Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magi

6 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Cinquantenaire de la Franc-maçonnerie  à Douala au Cameroun le 14 octobre prochain et l’interdiction du livrede Charles Ateba Eyene: "Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux. «. Existent-ils des liens ?

afriquemacon

 

Selon la Lettre du Continent, le président de la République du Cameroun clôture le cinquantenaire de cette école de mystère le 14 octobre prochain.

C’est le président de la République du Cameroun, Paul Biya qui présidera la cérémonie de clôture inhérente au cinquantenaire de la Franc-maçonnerie le dimanche 14 octobre prochain à Douala au Cameroun. L’information a été rendue publique par La Lettre du continent dans son édition N° 643 du 27 septembre 2012. Seront présents à cette rencontre des invités de marque recrutés au sein de la grande loge féminine de France, la grande loge de France, le Memphis-Misraïm, la grande loge unie du Cameroun présidée par Denis Bouallo et surtout le grand Orient de France sans oublier de nombreux invités à travers le monde. Pour beaucoup d’observateurs qui attendent confirmation de cette information par le cabinet civil de la présidence, c’est la preuve que le pouvoir politique est inféodé par des loges et sectes qui tiennent les rênes du gouvernail national au Cameroun.

Si cette idée est partagée par une frange importante de la population, cette information survient quelques jours après la publication du livre «Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux maffieux» écrit par Charles Atéba Eyéné, membre du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Un ouvrage qui met à nu les réseaux sataniques du régime et où ce dernier condamne cette pratique en invitant son président national et chef de l’Etat à s’attaquer vigoureusement à ces maux qui «se sont dangereusement enracinés dans notre société et l’empêche de décoller», malgré le fait que ce soit Paul Biya en personne qui est cité par La Lettre du continent comme président de ce cinquantenaire. En dressant la liste des grosses légumes du régime Rdpc qui sont sous l’emprise de «l’évangile de Satan» , le sémillant écrivain présente la Rose-Croix et la Franc-maçonnerie comme les gages de la réussite sociale au Cameroun. «Si tu n’es pas dans une loge, quoi que tu fasses, on ne te regarde même pas. Faut-il comprendre les agissements de nos frères et de nos sœurs face à nos misères?».

En attendant le 14 octobre 2012, date de clôture de ce cinquantenaire de l’un des plus puissants cercles ésotériques existant dans le monde, force est de constater que la présence de Paul Biya à ces assises est fort symbolique et invite à une méditation. «Si Paul Biya préside effectivement ce cinquantenaire ou s’il y est seulement présent, ceci signifie que Charles Atéba Eyéné a raison et que le Cameroun n’a pas d’avenir tant que ce régime sera aux affaires. Je veux bien croire que chacun a droit à une liberté de culte mais les Ordres comme la Franc-maçonnerie et la Rose-Croix à mon avis sont à proscrire. Pour avoir milité dans la Rose-Croix, je sais de quoi ils sont capables. C’est une fratrie sanguinaire et sans pitié qui ne protège que les fraters», dit Clément Mouangué, ex-sociétaire de l’école internationale de la Rose-Croix d’or. Ce que rejette les francs-maçons de la Grande loge unie du Cameroun «Nous sommes des héritiers d’une tradition séculaire empreinte d’histoires et de cultures. Nous sommes les continuateurs d’une démarche, d’une œuvre d'initiation et de bâtisseurs d’hommes, entamée en Egypte dans la ‘Maison de la vie’, par les Bâtisseurs de pyramides. A Rome par les Bâtisseurs de temples. La Grande loge unie du Cameroun propose une démarche qui ouvre à l’homme sincère, une voie de progression intellectuelle et spirituelle qui vise à refaire de l’Homme le centre des préoccupations de l’homme», affirme Legrand Penda, franc-maçon camerounais.
Au palais: Biya célèbre la franc-maçonnerie

Le président Paul Biya doit clôturer le cinquantenaire de la franc-maçonnerie camerounaise le 14 octobre à Douala. Une dizaine d’obédiences étrangères (le Droit humain, la grande loge féminine de France, le grand Orient de France, la grande loge de France, le Memphis-Misraïm…) participeront à cet anniversaire initié depuis le 8 octobre par la grande loge unie du Cameroun (Gluc), présidée par Denis Bouallo. L’ancien grand maître de la grande loge de France, Michel Barat, sera l’invité d’honneur de cette cérémonie.


Etame KOUOH

Source : Le Messager 

 

Lire la suite

Pourquoi faut-il voter pour Hugo Chavez dimanche 7 octobre2012 ?

5 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Pourquoi faut-il voter pour Hugo Chavez dimanche 7 octobre2012 ?

            Soutien-a-chavez.jpg

 

 

Martine Billard, co-présidente du parti de Gauche français, suit les élections vénézuéliennes depuis Caracas. Ce texte vient en réponse à la tribune de Vicente Ulive, qui expliquait sur Rue89 pourquoi il ne voterait pas pour Hugo Chavez dimanche.

Tribune 

Dimanche 7 octobre aura lieu l’ élection présidentielle au Venezuela. Alors que j’ai déjà été dans plusieurs pays du cône sud de l’Amérique Latine (Chili, Argentine, Uruguay, Bolivie, Pérou), ou que je me suis intéressée à d’autres (Paraguay, Equateur), jusqu’ici mon attention s’était peu portée sur le Venezuela et mes informations se limitaient surtout à ce qui apparaît dans la presse française.

Or le discours général des médias français consiste surtout à expliquer que le gouvernement de Chavez s’apparente à une dictature, qu’il n’y a pas de liberté de la presse, que tout est fait pour empêcher l’opposition de s’exprimer.

Aussi, j’ai accueilli positivement la possibilité d’aller voir sur place.

 

 Hugo Chavez

Je suis donc à Caracas depuis lundi soir et je découvre ce pays avec beaucoup de curiosité. D’abord contrairement aux pays du sud du continent c’est un pays très tourné vers les Caraïbes. La population est très métissée. Ayant séjournée en Espagne à l’époque franquiste et au Chili sous la dictature de Pinochet, je peux au moins faire des comparaisons d’ambiance. Rien à voir, pas ce sentiment d’oppression, de police avec le doigt sur la gâchette. Au contraire une ambiance décontractée, bon enfant.

Des médias engagés mais pluralistes

Ma première préoccupation a donc été de vérifier si les médias étaient si verrouillés que cela. Surprise, au niveau des chaînes de télévision proposées : 77 dont FOX, CCN en espagnol, la télévision d’Espagne etc … Pour ce qui est des chaînes locales, ayant l’avantage de parler couramment espagnol, je peux donc regarder les différents journaux télévisés et me faire une idée. En fait, chaque camp a ses télés. Idem pour ce qui est de la presse écrite avec un avantage très net à la droite qui possède les journaux les plus vendus.

Une affirmation donc qui tombe : oui il y a bien pluralisme des médias au Venezuela et même plus qu’en France puisque le gouvernement s’est effectivement donné les moyens d’avoir une presse, des radios et des télés indépendantes des pouvoirs financiers au service de la droite. La différence avec la France est, que selon le média que vous choisissez, vous avez la vision de l’opposition ou celle du gouvernement. Et franchement les deux sont aussi engagées politiquement ! Le journal télévisé de Globovision ou le journal El Unversal valent le Figaro et la Une sans problème !

Pas de bagarres d’affichage

Il y a 7 candidats à la présidentielle. En fait seulement 2 comptent réellement : l’actuel président Hugo Chavez qui postule à être réélu et Henrique Capriles, candidat de la droite, unie pour la première fois depuis longtemps. Et on ne voit partout dans les rues que la propagande pour ces deux candidats. Mais nouvelle surprise, les affiches et fresques des deux cohabitent sans problème. Quand j’explique à mes interlocutrices vénézuéliennes qu’en France nous nous livrons à des bagarres d’affichage, elles sont toutes étonnées parce que cela ne viendrait à l’idée personne ici d’arracher ou de recouvrir celles des adversaires, et c’est même interdit par la loi.

De la même façon, ce matin me promenant dans une rue piétonne très fréquentée, je croise simultanément les militants de Capriles puis ceux de Chavez distribuant leurs tracts et affiches et interpellant les passants pour les convaincre de voter pour leurs candidats. Cela m’a permis de récupérer les tracts des uns et des autres. Un peu plus et je pouvais me croire rue Montorgueil pendant les dernières élections. Encore un mensonge de plus qui tombe. Vers midi, j’assiste d’ailleurs à une marche de 2000 jeunes dans cette rue pour appeler à voter Capriles.

Une ambiance bon enfant

Hier mardi, j’étais dans la quatrième ville du Pays Barquisimeto, 1 million d’habitants pour un forum pour expliquer la situation en Europe. Débat intéressant avec des militants du PSUV (le parti qui soutient Chavez) et d’autres citoyens. L’un des présents viendra d’ailleurs discuter un moment à la fin en me disant qu’il est descendant de juif estoniens qui ont tous péri à Treblinka.

Je me dis que s’il soutient Chavez, c’est quand même que les accusations d’antisémitisme souvent reprises en France et tout récemment encore par Cohn Bendit n’ont pas grand chose à voir avec la réalité. Même ambiance dans cette ville (avec un centre ancien très beau) qu’à Caracas. Nous avons même déjeuné dans un café avec à la table d’à côté des militants de Capriles.

Voilà ce dont je peux témoigner pour l’ambiance générale, bien loin de ce que nous raconte les divers médias français, y compris ceux se disant plus près de la gauche que de la droite.

Le programme du candidat de la droite tourne autour de trois grands axes : réduction du rôle de l’état aux stricts missions régaliennes. C’est drôle, c’est un discours que nous avons entendu durant ces dix dernières années dans la bouche des ténors de l’UMP décentralisation avec transfert de pans entiers d’interventions de l’état au niveau local : écoles y compris la fixation des programmes, l’état n’interviendrait plus que pour le paiement des enseignants ; santé etc … retour à l’économie de marché mise à mal par les nationalisations.

Programme contre programme

Ainsi, il veut ouvrir le capital de l’entreprise nationale du pétrole Une autre proposition porte sur le statut de la banque centrale du Venezuela qu’il veut modifier pour lui donner un statut semblable à celui de la BCE. Ainsi elle ne prêterait plus à l’état. Lorsqu’on voit le désastre que cela provoque en Europe avec des banques qui s’enrichissent sur les différences de taux d’emprunt à la BCE et de prêts aux états ou entreprises, on ne peut que frémir sur les conséquences que cela pourrait provoquer pour l’économie vénézuélienne.

En résumé, le programme de la droite est un programme de facture libérale traditionnelle. Le gouvernement d’Hugo Chavez a beaucoup fait pour améliorer les conditions de vie de la population. L’arrivée de Capriles au pouvoir représenterait une vraie régression sociale.

Les sondages donnent Chavez gagnant. Les bureaux de vote ouvrent dimanche à 6 heures du matin et doivent fermer à 6 heures du soir. Mais différence avec la France, s’il reste des électeurs qui font la queue pour voter à 18 heures, le bureau ne ferme que lorsque tout les présents ont voté. Le système est informatisé avec impression du bulletin de vote qui est ensuite déposé dans l’urne. Il est donc facile de vérifier qu’il y a adéquation entre le nombre de votants et le nombre de bulletins déposés dans l’urne.

Une manifestation de droite avant la fermeture du scrutin

Ce système est considéré par diverses instances internationales comme très sur. Il est donc particulièrement inquiétant que la droite refuse de s’engager à respecter les résultats et ait déjà appeler ses partisans à descendre dans la rue dès 16 heures et ce alors que les bureaux ne ferment qu’à 18 heures.

Pourtant ces représentants siègent à la commission électorale et seront présents dans tous les bureaux de vote ainsi que de nombreux observateurs internationaux venus de tous les pays et de toutes les forces politiques. La CNE (commission nationale électorale) est chargée de vérifier le respect du déroulement des élections dont la partie financière puisque la loi oblige à une transparence totale.

De fait, l’opposition semble attirer par une stratégie de la tension en annonçant que si les résultats ne lui conviennent pas, elle ne les reconnaîtra pas : déclaration d’un dirigeant du principal parti de droite qui soutient Capriles. Ceci est par ailleurs repris par la droite à l’échelle internationale (exemple le journal ABC d’Espagne). Leur volonté est de délégitimer Hugo Chavez à défaut de pouvoir le battre démocratiquement. Nous pouvons donc nous attendre à ce que lundi en France les médias prennent le relais.

Je ne regrette donc pas d’être ici car cela me permet de voir de visu ce qu’il en est. Mon but n’est pas de dire que tout est parfait au Venezuela (mais quel pays l’est ?), de dire que je suis d’accord à 100 % avec Hugo Chavez (bien sûr que non à commencer par ses relations avec l’Iran) mais de discuter sur ce qui se passe réellement et non sur des mensonges qu’on nous assène régulièrement en Europe.

Martine Billard à Caracas : « rompre avec les mensonges sur Chavez »

Martine Billard | Co-Présidente du Parti de Gauche

 

 

Lire la suite

Manifestation contre la fête du Franc Cfa ce vendredi 5 octobre 2012.

5 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Manifestation contre la fête du Franc Cfa ce vendredi 5 octobre 2012.

 

                                        AGISSONS-POUR-L-ABOLITION-DE-L-ESCLAVAGE-MONETAIRE-1_001.jpg

Lire la suite

Images de l’attaque du ministère de la défense Syrienne par Al-Qaïda et associés.

5 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Images de l’attaque du ministère de la défense Syrienne par Al-Qaïda et associés.

 

                                   


 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=234FNBOjKjs&feature=autoplay&list=UU3TR6S1FgdXmtbBPMvAabYg&playnext=1

Lire la suite

Appel à l’expulsion de la Libye de l’Union Africaine, la confiscation de tous ses investissements sur le continent Africain, tant que la maltraitance de l’homme Noir dans ce pays ne cessera pas

5 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Appel à l’expulsion de la Libye de l’Union Africaine, la confiscation de tous ses investissements sur le continent Africain, tant que la maltraitance de l’homme Noir dans ce pays ne cessera pas ?  

 

 

                                 


 


 

 

http://www.youtube.com/watch?v=mGvuTdotOwg

 

Lire la suite

Pourquoi Jacob Zuma doit-il partir ? Il a trahi la jeunesse de l’Azanie et de toute l’Afrique.

5 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Pourquoi Jacob Zuma doit-il partir ? Il a trahi la jeunesse de l’Azanie et de toute l’Afrique.

Jacob Zuma

 

Le mouvement de la jeunesse de l’ANC en conflit ouvert avec Jacob Zuma depuis l’exclusion de leur leader Julius Malema du parti, vient de demander le départ pur et simple du président de la république.

La très emblématique ligue de la jeunesse de l’ANC(congres National Africain) parti politique historique Sud-Africain, a demandé ce mercredi la démission du président de la république Jacob Zuma en appelant à son remplacement par le vice-président Kgalema Motlanthe.Les relations entrent la jeunesse du parti et leur président se sont détériorées depuis que leur bouillant leader Julius Malema s’est fait exclure du parti pour fautes graves notamment pour indiscipline et pour avoir semé la division au sein du parti. Julius Malema est aussi impliqué dans une affaire de corruption. C’est ce dernier qui a d’ailleurs demandé en premier la démission du président Zuma après la tragédie des mineurs grévistes de Marikana qui avait causé la mort de 34 personnes.

Cette affaire qui dénote de tensions au sein de l’emblématique parti, intervient à quelques mois de la prochaine assemblée de l’ANC prévue pour le mois de décembre, assemblée qui devra designer le nouveau chef du parti et de fait le prochain président de l’Afrique du Sud. Même si la jeunesse a fait montre au cours des ces dernières années de son influence dans le parti notamment en lançant les carrières de Nelson Mandela ou de Oliver Tambo, elle n’en demeure pas moins un obstacle minime face à Jacob Zuma car les jeunes ne représentent que 45 des 4500 délégués qui auront la charge de nommer le prochain chef du parti.

Par Nanita

Source : koaci.com

 

Lire la suite

Guy Labertit feat Komandant Simi OL "Chaudes Certitudes"

4 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

 

 

 

 

 

 

                                   


 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=i0TYGl0PtGE

 

Lire la suite

Mali : Lorsque les occidentaux disent oui pour l’Afrique, faut-il penser le contraire ?

4 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Mali : Lorsque les occidentaux disent oui pour l’Afrique, faut-il penser le contraire ?

bombardement-libye

                                            Ansar dine

Pourquoi l’intervention  militaire  annoncée au Nord Mali pose-t-elle problème ?

 

              Quand lanceront-ils l’assaut? C’est la question qui brûle toutes les lèvres depuis que les autorités de Bamako ont fini par s’accorder avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) pour aller en guerre contre les groupes islamistes lourdement armés qui occupent plus des deux tiers du territoire malien. On attendrait plus que le quitus du Conseil de sécurité de l’ONU pour donner un cachet international aux casques des «libérateurs». En tout cas, dans le principe, tout le monde est théoriquement engagé pour cette guerre dont l’issue, cependant, ne rassure pas toujours dans la capitale malienne.

Pendant que le gouvernement malien se hâte lentement pour réunir ses troupes, que les militaires français du Commandement des opérations spéciales (COS) affûtent leurs armes du côté de Kamboincé au Burkina Faso et que la Cédéao fait toujours des appels à contribution, les islamistes eux continuent d’imposer la charia à des populations abandonnées à elles mêmes.

Non seulement elles sont coupées du reste de leurs compatriotes, mais elles courent constamment le risque de se voir couper le bras ou le pied par leurs nouveaux maîtres, pour un oui ou un non. Le pire dans l’angoisse permanente de ces Maliens perdus au Nord, c’est qu’ils ne savent ni le jour, ni les hommes, encore moins le temps que prendront l’Etat malien et ses alliés de la Cédéao pour les délivrer.
Plus on parle de cette guerre, moins on en connait les contours. Et plus certains continuent de s’irriter à Bamako sous prétexte de la sauvegarde d’une souveraineté malienne pourtant malmenée depuis plus d’un semestre maintenant. Dans les esprits, la guerre est si proche, mais dans la réalité elle paraît tellement loin.

Par BARK BIIGA                                                                                                                                                                Source :fasozine.com

 

 

Lire la suite

François Hollande à l'ONU, l'explication de texte.

4 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

 

 

                                


 


 

 

http://www.youtube.com/watch?v=ibMu8fXoZyI&feature=player_embedded

 

Lire la suite

Syrie : Changement de stratégie de la nébuleuse internationale.

4 Octobre 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Syrie : Changement de stratégie de la nébuleuse internationale.

 

 


 

 

 

 

 

Source : http://www.dailymotion.com/video/xu1yqm_irib-2012-10-03-thierry-meyssan-revirement-en-syrie_news

  
source:  IRIB  
 

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>