Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Chine/USA : le dragon et le drone!!!,

5 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Chine/USA : le dragon et le drone!!!,

Drone RQ-170-copie-1

 L’ombre du dragon plane au-dessus de Washington.
Madame Hillary Clinton, la secrétaire d’État, a entrepris une tournée africaine destinée à «promouvoir la démocratie» mais aussi - surtout ? - à mettre en garde les dirigeants du continent contre les dangers de l’offensive économique de la Chine.

Il faut vraiment que la menace soit importante et imminente pour qu’un dignitaire aussi important de l’administration impériale consente à visiter une région du monde, en apparence, sans importance politique, mais dont la grande valeur stratégique est indéniable.

Depuis plusieurs années, une guerre secrète pour les ressources se déroule sur le continent entre Occidentaux en perte de vitesse et Chine en expansion très dynamique. La Chine est, depuis 2009, le premier partenaire commercial de l’Afrique. Les échanges ont atteint l’an dernier un record à 166,3 milliards de dollars, en hausse de 83% par rapport à 2009, d’après Pékin. Les Chinois viennent d’annoncer un doublement à 20 milliards de dollars de leurs crédits à l’Afrique. La Chine construit des routes, finance des universités et des centres sociaux dans des pays oubliés du monde mais qui font partie de la réserve stratégique des multinationales dont Mme Clinton est l’un des principaux porte-parole. Les Chinois ne sont certes pas des philanthropes, mais l’histoire - ancienne et récente - comme l’actualité, montre bien de qui il faudrait se méfier.

Les Américains et les Européens continuent de gérer l’Afrique à travers leurs réseaux politico-affairistes et les institutions multilatérales, FMI et Banque mondiale. On a vu avec quel succès. Ainsi, par exemple, le malheureux Mali a été contraint de se spécialiser dans la production de coton par la Banque mondiale, se plaçant en concurrence avec les cotonculteurs nord-américains qui, eux, bénéficient de subventions de la première puissance libérale. Clinton ne demandera certainement pas aux Africains de se méfier de ces organisations qui ont imposé la réduction des budgets de la santé et de l’éducation au prétexte que les équilibres macro-économiques allaient miraculeusement attirer les investissements et assurer le développement. Les résultats dévastateurs à travers tout le continent d’un dogmatisme économique inhumain parlent pour eux-mêmes.


Mettre en garde contre les Chinois quand on est l’héritier d’un tel passif est donc, au moins, parfaitement cynique. Mais le tropisme antichinois de l’Empire est articulé comme une campagne permanente d’agit-prop et s’exprime sur tous les registres. Dernière illustration en date, un dirigeant du sport nord-américain, dont le track-record en matière de dopage n’a rien à envier à celui de l’ex-République démocratique allemande, a, au mépris de tout esprit sportif, voulu jeter la suspicion sur les performances olympiques de la formidable nageuse Ye Shi Wen. Avec un physique qui n’a pourtant rien à voir avec celui des «déménageuses» occidentales, la jeune Chinoise soumise à tous les tests de dépistage a écrasé de sa classe la natation féminine. Ce n’est pas du goût des experts civilisés qui en profitent pour déplorer avec une hypocrisie involontairement comique les «zones d’ombre» du sport au Céleste Empire.

Les ressorts de la diabolisation paranoïaque de la Chine renvoient au «péril jaune» fabriqué au début des années cinquante du siècle dernier par la presse américaine sur le modèle du terrifiant docteur Fu Manchu, génie du mal asiatique, inventé par l’écrivain Sax Rohmer. Mais ce qui était recevable hier passe mal aujourd’hui : l’Occident en crise générale, dont l’emprise médiatique et les canons sont le dernier argument, peine à convaincre une opinion africaine qui a payé le prix de son expérience. Personne n’oublie que le dernier apport significatif des États-Unis au bien-être de l’Afrique a consisté dans le tir sur la Libye de cent dix missiles de croisière Tomahawk d’un coût unitaire d’un million d’euros. Chacun a sa conception de l’aide au développement, même si la Chine n’a jamais tiré ne serait-ce qu’une balle en direction du continent… On peut se méfier de qui on veut, mais ce qui plane au-dessus de l’Afrique n’est certainement pas un chimérique dragon pékinois, mais un bien réel drone impérial.
Par K. Selim
Source : IRIB.ir

Lire la suite

Webster Tarpley décortique la tentative de déstabilisation de la Syrie.

5 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Lire la suite

Thierry Meyssan, écrivain journaliste actuellement en Syrie, au sujet des affrontements autour d'Alep.

5 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

Thierry Meyssan, écrivain journaliste actuellement en Syrie, au sujet des affrontements autour d'Alep.

 

                             

http://www.dailymotion.com/video/xslgyq_irib-2012-08-03-meyssan-sur-la-syrie-retour-de-la-guerre-froide_news

 

Interview le 3 Aout 2012 de Thierry Meyssan, écrivain journaliste actuellement en Syrie, au sujet des affrontements autour d'Alep.
Selon Meyssan, la démission de Kofi Annan est due à la constatation de son incapacité à faire appliquer son plan de paix étant donné l'absence d'interlocuteur véritable du côté des rebelles et le mauvais vouloir des alliés de l'Otan.
Chose inquiétante, les Etats Unis semblent rechercher, en dépit des échecs successifs, le moyen d'intervenir massivement en Syrie et donc de contourner le conseil de sécurité de l'Onu.
Au niveau d'Alep, situe près de la frontière turque, on assiste à un afflux de +en+ important de mercenaires étrangers venant de Turquie, comme lors d'un conflit frontalier entre états.
D'après Meyssan, au travers du conflit syrien, le monde est retombé dans une logique d'affrontement "bloc contre bloc" d'un coté le groupe atlantico-sioniste et leurs alliés occidentaux, de l'autre la Russie et la Chine ainsi que leurs alliés de la région Iran et Syrie, où ils se préparent à s'affronter par état interposé, on observe le "retour de la guerre froide"

 

Lire la suite

Cameroun : La SOPECAM (Société de presse et d'édition du Cameroun) entreprise d’état ou entreprise tribale et familiale ?

3 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Cameroun : La SOPECAM (Société de presse et d'édition du Cameroun)  entreprise d’état ou entreprise  tribale et familiale ?
Sopecam.png

Une entreprise devenue affaire familiale, une épicerie.

Toutes les activités importantes et lucratives sont confiées à la propre famille du Dg, comme le service des affaires générales qui gère les marchés, les achats.
Ce service, dirigé par sa propre nièce FOUDA NTSAMA Isabelle comprend uniquement les fils de la famille du DG, neveux et nièces. (ZANGA, Chef de bureau ; NNOMO, magasinier ; ZOA Chef de bureau)
NNana marie Claire a nommé à la présidence de la commission de passation des marchés son propre concubin, Pr François-Xavier ETOA, conseiller Technique au PM. Une fois le mandat du Pr ETOA arrivé à expiration, elle a nommé le mari de sa grande sœur à ce poste, le nommé NDONGO Pierre, ancien Directeur des postes.
La fille de NDONGO Pierre, nièce du DG contrôle un département de la Régie de publicité SOPECAM Marketing and Communication dont elle est chef, épaulée par une autre nièce du Dg, chef de bureau nommée BEKONO Nadia.

Avec la complicité d'une française du nom de Nathalie MONTET de la société 2N Graphic basée en France, il a été instauré plusieurs marchés douteux.

Il se raconte que l’ancien Directeur Technique, qui avait refusé de réceptionner  ces marchés, en a eu pour sa témérité.
Il a vite été remplacé par un employé, retraité de puis 5 ans retraité de SOPECAM, prompt à la compromission et dont le rôle est de monter des dossiers de marchés fictifs.

C'est ainsi que la commission des marchés de la Sopecam vient de valider un marché fictif de près de 30 millions pour la fourniture des pièces de rechange d'une machine acquise en décembre 2011, pour 800 millions et qui est encore sous garanti, sa réception provisoire n'ayant même pas encore eu lieu.

Et tous les organes de contrôle budgétivores de l'état sont au courant de ces magouilles

Après on viendra chanter la lutte contre la corruption et bla bla bla.

Pauvre Cameroun.

Source : société civile

Lire la suite

Sauvons Les Pygmées du Sud Cameroun en danger de mort ...

1 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Sauvons Les Pygmées du Sud Cameroun en danger de mort ...

 image-d-une-maman.jpg

 

Les Pygmées, résidant dans le Sud du Cameroun, ont été contraints par les autorités de quitter leurs demeures traditionnelles. Le gouvernement a accordé à différentes sociétés des permis d’exploitation dans les forêts où ces peuples vivent depuis des lustres.

Les Pygmées ne sont plus les bienvenus sur leurs propres terres. Ils ont été sommés de quitter leurs maisons traditionnelles par les autorités camerounaises, selon une enquête réalisée par IPS. Le gouvernement a en effet accordé à diverses sociétés des permis d’exploitation dans les forêts où ils résident depuis toujours. L’objectif pour le Cameroun, devenir une puissance économique émergente d’ici 2035.

Les Pygmées, appelés aussi « Bakas », vivent dans le Sud du Cameroun. Ils seraient 35 000 dans le pays. Et sont très préoccupés pour leur avenir. « Le gouvernement du Cameroun et certains Blancs nous ont déplacés du cœur du bloc forestier de Ngoyla-Mintom et nous ont réinstallés dans ce village situé dans son enceinte. Maintenant, nous allons au fond de la forêt dans la journée et revenons le soir. Nous n’y sommes pas autorisés la nuit », a confié l’un d’entre eux à IPS.

Un futur incertain

Face à la situation, les agences de protection de l’environnement ont également exprimé leurs inquiétudes. En effet, les sociétés minières et d’exploitation forestière ont carte blanche sur de grandes portions des forêts du pays. Il ne se passe pas un jour sans que les Bakas n’entendent des moteurs et tronçonneuses. Selon David John Hoyle, directeur de la conservation au Fonds mondial pour la nature (FMN), le gouvernement camerounais distribue des permis d’exploitation depuis les années 2000. Une décision qui met en péril l’avenir des Bakas qui ont toujours vécu dans la forêt.

Chassés par les Bantous

Les autorités souhaiteraient désormais les installer sur des terres agricoles situées sur le long des routes principales. Seulement, ces terrains sont occupés par les Bantous, considérés comme l’ethnie dominante. Dès lors que les Bakas viennent s’y installer, ils n’hésitent pas à les inviter à s’en aller ailleurs, leur rappelant qu’ils sont maîtres des lieux. Les relations entre Pygmées et Bantous sont parfois houleuses. Il y a très peu de mariages entre les deux ethnies], les Bantous considérant les Pygmées comme des êtres inférieurs à eux.

Dans leur propre pays, les Bakas estiment désormais qu’ils ne sont nulle part chez eux. Lorsqu’ils retournent dans la forêt, les gardes forestiers les expulsent à leur tour. Livrés à eux-mêmes, et plus que jamais vulnérables, ils sont contraints d’errer à la recherche d’une nouvelle terre pour préserver leur survie.

 Source :Afri.com

Lire la suite

Horreur dans le Nord du Mali : Lapidation d’un couple par les terroristes Musulmans d’Ansar Dine et AqMI .

1 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Horreur dans le Nord du Mali : Lapidation d’un couple par les terroristes Musulmans d’Ansar Dine et AqMI .

 Crime7.jpg

Au nord Mali, les islamistes armés ou Aqmi et ses alliés s’adonnent librement à l’application de la Charia. A Aguel Hoc, dimanche 29 juillet, un couple a été exécuté par lapidation, devant les habitants obligés à assister impuissants à la scène macabre. 

Le crime de ce couple a été d’avoir eu deux enfants hors mariage, dont le dernier a six mois. Le couple a été amené sur la place publique et lapidé par des islamistes, jusqu’à ce que mort s’en suive, selon des sources proches d’élus locaux qui gardent l’anonymat. 
Selon ces sources, l'homme et la femme ont été mis dans deux trous creusés par les islamistes qui les ont lapidés. Selon ces témoignages la femme se serait évanouie dès les premiers coups de pierre.

L'homme quant à lui, a crié une fois, avant de se taire. Le tout devant une foule de deux centaines de personnes au moins. Le couple, de sources locales, vivait en dehors d'Aguelhok, dans la brousse, d’où ils ont été ramenés en ville par les islamistes, avant d’être exécutés par lapidation. 

Le nord Mali, occupé au 2/3 continue d’être le théâtre de scènes odieuses perpétrées par ses occupants, à savoir Aqmi et ses alliés. Les 100 coups de fouet infligés à des personnes accusées de relations extraconjugales, à Tombouctou avait créé l’émoi du monde entier. Aujourd’hui, il s’agit de lapidation à mort. 

Aguel Hoc situé dans le cercle de Tessalit et la région de Kidal, au nord-est du Mali, a été l’une des premières villes tombées sous les bombardements des rebelles et le théâtre des exécutions sommaires des militaires maliens par les rebelles du MNLA et d’Ansar Dine. 

La ville est occupée depuis le 24 janvier 2012, date à laquelle AQMI et Ansar Dine ont assassiné, dans d'effroyables conditions, plus d’une centaine de soldats maliens, qui s'étaient rendus après l’épuisement de leurs munitions. Aujourd’hui, la ville sous domination des islamistes est tout simplement un champ d’application de la Charia. 

La ville d'Aguelhok est contrôlée par le groupe armé islamiste Ansar Dine (défenseurs de l'islam), allié d’Aqmi dont plusieurs membres se trouvent aussi dans la région. 

Les trois grandes villes et régions administratives du nord du Mali (Tombouctou, Kidal et Gao) qui représentent plus de la moitié du territoire du Mali, sont occupées par les islamistes armés depuis fin mars. Ils en ont évincé totalement la rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) qui avait lancé l'offensive avec eux en janvier. Leur objectif est d'imposer la charia (loi islamique) à tout le pays.

Source: KOACI.COM 

Lire la suite

Journal de la Syrie le 31 juillet 2012.

1 Août 2012 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

 

                   

                                  

 

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=t7gwmq-RTLc

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6